Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Médias Les médias nous disent comment interpréter l'idée de démocratie

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Maxou, 19 Décembre 2011.

  1. Maxou
    Offline

    Maxouchercheur Membre actif

    236
    0
    15
    Oct 2011
  2. libertaire, auto-gestionnaire, individualiste, progressite
    Comme on le sait, on est en démocratie ; enfin, il paraît. La démocratie est une très belle idéologie, mais est-ce que ça correspond à la réalité ?

    Quand quelqu'un est élu, il n'a pas l'obligation légale de faire ce qu'il a promis. Les candidats promettent plein de choses et ne les respectent pas. Donc un tel système favorise les menteurs, ceux qui promettent le mieux, et ceux qui utilisent au mieux les aspirations populaires. Pourtant une élection donne une base de légitimité : on ne s'oppose pas au président parce qu'il a été élu. Psychologiquement, cela transfère la responsabilité des choix politiques sur les électeurs. Or, en réalité, les décisions ne sont pas prises par le peuple. Si on voudrait que les élections eussent un sens quelconque, il faudrait destituer les élus qui ne remplissent pas leurs promesses.

    Il y a d'autres points qui font apparaître que les élections ne sont pas démocratiques, et tout cela sans truquer le résultat des votes. Par exemple, les finances permettent de se faire connaître, et le contrôle des médias dominants permet de filtrer les apparitions des hommes et femmes politiques qui disent trop de vérités. Tout le monde connaît Sarkozy, presque personne ne connaît Marie-France Garaud (1 % en 1981). Il y a une égalité, à la base pour proposer des idées, mais le soutien d'une personne riche est décisif. Les riches se font passer pour des philanthropes, mais ils ne donnent en réalité qu'une infime partie de ce qu'ils ont ; sinon, ils ne seraient pas riches^^ Les personnes politiques et la classe politique se sont enrichis avec divers détournements d'argent, avec l'argent blanchi aussi, et avec le plus immoral de tous : avec l'argent de la France-Afrique. Cela concerne aussi bien les partis majoritaires que le FN ; les richesses de l'Afrique sont ainsi exploitées pour le compte des multinationales et des partis politiques. Une partie de cet argent sert à corrompre les dirigeants africains et une autre à distribuer des armes pour instaurer un chaos pour forcer les dictatures. Le peuple n'est pas consulté pour cette politique étrangère, tout ce que le citoyen voit c'est la partie émergée de l'iceberg, c'est-à-dire l'aide publique au développement soi-disant pour aider l'Afrique, dont il a du mal à concevoir que seulement 2 % de cet argent bénéficie finalement aux peuples africains. Il y a évidemment une "alliance" entre les politiques et les dirigeants des multinationales : ce sont des intérêts bien compris, avec le versement de commissions occultes et de rétro-commissions.

    On le voit bien, l'aspect démocratique du gouvernement français est plutôt virtuel. Et on peut appliquer cette analyse aux autres gouvernements des pays dits développés. Mais il ne faut pas oublier les multinationales qui constituent des bulles économiques à l'intérieur de l'économie mondiale. Le fonctionnement des grandes entreprises est, bien entendu, hiérarchique. Il n'y a aucune élection (ou presque), la représentation syndicale ne permet pas aux travailleurs de participer aux décisions, ni de choisir les décideurs. Finalement, le fonctionnement d'une entreprise est très proche de celui d'une dictature. Alors, même si le gouvernement était démocratique, nous ne serions pas en démocratie puisque nous passons le plus clair de notre temps en dépendance vis-à-vis des multinationales. Que ce soit parce que nous travaillons - et alors nous sommes subordonnés - ou alors parce que nous achetons -et nous leur garantissons leur existence.

    La propriété intellectuelle des organismes génétiquement modifiés permet d'aller encore plus loin en organisant la dépendance des agriculteurs qui sont, par contrat, obligés de racheter les semences. Afin de rendre tout cela plus démocratique, il faudrait que l'on pût choisir les coordinateurs qui travaillent dans l'entreprise, et non pas que les coordinateurs choisissent les gens les plus serviles pour travailler dans l'entreprise. On pourrait même organiser des référundums réguliers dans les entreprises, mais il faudrait inclure les sujets stratégiques et que ça ne soit pas limité à des consultations pour des détails.

    En fait, la problématique démocratique est la même au sein d'une entreprise, qu'au niveau du gouvernement. L'analogie pays/entreprise peut aller plus loin étant donné que, d'une certaine façon, une entreprise est comme un régime bolchevique, dans la mesure où les échanges ne suivent pas la loi du marché, mais une économie planifiée. Le fonctionnement de l'Etat n'est pas démocratique, étant donné le biais des élections, le fonctionnement des multinationales qui n'est pas démocratique non plus, et les autres agents sont mis à jour par les deux premiers.

    La démocratie est donc virtuelle. Personne n'a envie de penser à cette réalité insupportable, alors nous acceptons trop facilement les chimères qu'on nous propose, même si les gens se rendent compte qu'on leur raconte des mensonges. On ne peut pas parler de propagande sans parler des médias qui jouent un rôle essentiel de filtrages. Les médias sont comme des fenêtres sur la réalité, mais des fenêtres qui parlent, qui nous disent comment on doit interpréter ce que l'on voit. Notre liberté de penser est donc aussi remise en question. De ce fait, la démocratie vraie n'est plus effective.
     
  3. M3T4LH34DD
    Offline

    M3T4LH34DDDieu Membre actif

    1 251
    0
    11
    Avr 2011
  4. anarchiste, individualiste
    C'est toi qui a écrit ça ?

    Mais les propositions que tu fais sont invraisemblables, ce sont des idées progressistes à la con.
    En fait les personnes ayant le pouvoir pourraient toujours biaiser la démocratie même si tu les restreins un max.

    C'est pourquoi le progressisme c'est des conneries à laisser à Eva Joly...
     
  5. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    La démocratie une belle idée? Non je crois pas.

     
  6. Maxou
    Offline

    Maxouchercheur Membre actif

    236
    0
    15
    Oct 2011
  7. libertaire, auto-gestionnaire, individualiste, progressite
    Cet article est très intéressant, et il fait réfléchir. Merci à toi, Surlazone.
     
  8. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  9. libertaire
    Rappel utile, et texte bien clair, merci Surlazone ^^


    Un billet intéressant sur le blog de l'auteur interviewé -> http://www.leondemattis.net/?2009/12/09/61-democrature



    Sinon Maxou, bah comme les autres, je dirais que tu pointes du doigts de vraies critiques de la démocratie telle qu'elle est actuellement conçue..mais ça occulte les critiques qu'on peut faire à sa conception même, et c'est du réformisme quoi. Mais bon je pense pas que t'ai besoin qu'on te le chante sur tout les tons non plus, donc au pire pas la peine de prendre ça en compte.
     
  10. k1000
    Offline

    k1000Membre du forum Membre actif

    412
    0
    11
    Jan 2009
    "Ce qui revient à demander : « qu’est-ce que tu proposes à la place ? » Une chose est sûre, il ne peut pas s’agir d’un autre mode d’organisation du pouvoir puisque c’est le pouvoir lui-même qu’il faut dissoudre. Il faut donc déjà éliminer le « cratos » (le pouvoir) du terme démocratie. En fait, je ne pense pas qu’il faille un mot unique pour désigner le processus qui permet d’aboutir à une décision collective, car justement il n’y en a pas forcément qu’un seul de possible, et c’est là toute « l’erreur » du formalisme démocratique, de croire que la manière d’organiser une discussion collective préexiste à la discussion elle-même."

    C'est vrai et bien résumé ; et s'il faut enlever le "cratos" de démocratie, il conviendrait de lui accoler un qualificatif qui donne l'idée d'autogestion du peuple (démopolis c'est trop limitatif, quelqu'un(e) a une meilleure idée?)
    Car si nous combattons la version actuelle et bien pourrie de la démocratie, nous travaillons à une autre forme de société, tolérante et solidaire d'accord, mais pas dépourvue totalement d'organisation entre les individus.
    Il faut remplacer le pouvoir par l'autogestion !
     
  11. M3T4LH34DD
    Offline

    M3T4LH34DDDieu Membre actif

    1 251
    0
    11
    Avr 2011
  12. anarchiste, individualiste
    La société sans organisation entre les individus c'est l'anomie. En fait c'est le sens que les médias donnent à l'anarchie.

    Il faut remplacer le pouvoir par l'autogestion !

    Il est là ton mot k1000. Auto signifiant seul et gestion, dérivé du latin gestus, signifiant mouvement.
    L'auto-gestion c'est donc le mouvement accompli seul.
     
  13. Nerthus
    Offline

    NerthusMembre du forum

    16
    0
    0
    Fev 2012
  14. libertaire, progressite
    Comment faire pour contre balancer le pouvoir des médias puisque une grande majorité des "citoyens" a le cerveau lavé par eux?
    Distribuer des informations dans la rue? ça marche pas les gens s'en foutent.
    Créer de nouveaux médias semble être une bonne alternative mais ça ne semble pas réalisable à cause des moyens nécessaires.
    Reste la voie pirate, si les sites les plus sécurisés peuvent être atteints, pourquoi pas la télé?
     
  15. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    898
    1
    8
    Oct 2011
  16. anarchiste, internationaliste
    Je pense qu'il faut déjà en parler a sont entourage et diffuser un maximum, internet nous en donne l'occasion, faut pas s'en priver
     
  17. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  18. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Il y a une discussion sur la démocratie ? A moins qu'on en parle ici...

    pourquoi n'aimez vous pas le principe de démocratie directe ?
     
  19. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Si tu aimes la lecture, essais de pécho Mort à la démocratie de Léon de Mattis, tu y trouveras des pistes, en plus c'est relativement facile à lire.

    EDIT:
     
    Dernière édition par un modérateur: 27 Février 2012
  20. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  21. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Déjà lu l'interview. La critique de la démocratie n'est pas ma priorité, mais je le lirait peut être plus tard par curiosité.

    Mais dans l'interview le type parle de la démocratie tel qu'elle existe aujourd'hui. Or je suis mille fois d'accord pour dire que c'est de la merde...

    Mais qu'est ce qu'il propose à la place ? (question bateau mais j'suis obligé de la posé...)
     
  22. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Ahah, il ne s'arrête pas à la critique de la démocratie, enfin oui et non.
    D'après ce que j'en ai pigé, ça va plus loin que le discours habituel: "élections pièges à cons", il parle des lois qui en découlent, du droit, de l'aspect de contrôle des masses, du principe même de la démocratie en passant par la démocratie dite directe (exemple à l'appuie (les manifestations du CPE en france)).

    Mais bon, je ne suis pas très doué pour parler des livres, et seul l'auteur pourrait expliquer sa pensée, moi je ne peux qu'essayer de t'expliquer l'interprétation que j'en ai fait.

    Je te conseille vivement de le lire malgré tous (d'autant qu'il est relativement court).
    Enfin, il est très peut probable qu'on puisse juger d'un bouquin en lisant un interview.


    L'auteur ne propose rien à la place... si tu veux une critique et ensuite savoir comment il faut penser, tu peux allumer t'as TV, d'autant qu'en se moment c'est les périodes électorales, les idées prêtes à portés passent H24.


    Bref, si la critique de la démocratie n'est pas ta priorité, pourquoi poses-tu la question?

    Ps: Anarchie13, tu as une très mauvaise influence, il est de plus en plus rare que j'écrive moins de 4 lignes.
     
  23. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Chef, chef, on fait quoi maintenant?
     
  24. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    443
    141
    Jan 2009
    France
  25. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    J'ai décidé unanimement au suffrage universel qu'on enverrait au bûcher tous ceux qui écriront moins de cinq lignes. Attention certains risquent de s'amuser à faire des supercheries du style écrire à la verticale. On n'a pas le droit de tromper le peuple ! Pour eux c'est la chaise électrique. Exécution !
     
  26. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  27. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Vraiment très drôle !!

    Je suis désolé mais je vois mal comment on peut garantir l'égalité entre le hommes sans démocratie directe.

    Mais dites moi ! vous qui prétendez vouloirs vivre dans un monde libre ? Comment peut on être assurez qu'aucun homme n'en exploite un autre sans démocratie directe ? Sans qu'une force assez puissante ne puissent privé l'exploiteur des privilèges qu'il s'est accordé ?

    Vous me semblez être utopiste.
    Oui utopiste ! Car votre monde n'est rien d'autre que la guerre civile assurée et vous ne vous en rendez pas compte. On renverse le pouvoir et puis après et après on se regroupe par affinité et si un connard nous emmerde on le bute.

    Mort à la démocratie ! vive le nihilisme et la misanthropie !
     
  28. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    C'est pas à moi de m'assurer de la sécurité de tous les habitants de la planète, penser que les gens ne sont pas capable de s'organiser c'est les prendre pour des cons.


    "Notre" monde c'est l'anarchie, le "tien" une parodie de démocratie, les démocrates ont toujours traité les partisans de l'anarchie d'utopiste dangereux et chaotique, c'est pas nouveau.

    Vive l'autogestion! vive la police politico-anarchiste, la solidarité forcée et la liberté surveillée!
     
  29. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    443
    141
    Jan 2009
    France
  30. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Aujourd'hui l'exploitation est institutionnalisée. Dans un monde post-révolutionnaire non. Je te mets au défi d'aller exploiter quelqu'un en anarchie.
    Quant à ta démocratie directe, elle assure rien d'autre qu'une dépendance des individus à la communauté. L'égalité, si tu veux. Une faiblesse et une insignifiance égales face au dogme monstrueux qu'est la société. Et ce sous couvert de partage et de solidarité. Moi quand je partage avec quelqu'un, je veux me voir lui donner et le voir recevoir et pas passer par un intermédiaire qui noiera mon don exigé avec tous les autres et les redistribuera (forcément justement la société est une entité dont le jugement dépasse l'entendement de l'individu) à des anonymes. Des mecs pliés à des lois d'autant plus légitimées qu'ils participent à leur établissement. L'autogestion ? Tu parles, autogestion de sa propre exploitation plutôt.
    Voilà ce que m'évoque la démocratie directe. C'est la résignation volontaire et revendiquée de l'individu, c'est l'acceptation de ne plus être entendu que si on crie avec d'autres.

    Et un mec ou une minorité qui refuse la décision de la majorité c'est quoi ? Elle s'y soumet sinon les gardiens de la justice populaire les enferme ou bien ils se révoltent et c'est la guerre civile que tu détestes tant.

    Mort à la démocratie ! ouais. Vive le nihilisme, ouais. Mais je ne vois pas le rapport avec la misanthropie. Surtout que c'est toi qui nous dit que les hommes sont trop cons pour ne pas s'exploiter ou s'entretuer une fois libres et qu'il faut leur "assurer" leur égalité (désolé mais j'y vois plutôt l'assurance d'un arbitraire que l'on fera passé pour justice.).
     
  31. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    971
    1
    30
    Avr 2009
  32. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Oui ! Mais il faut savoir par quelles moyens l'exploitation de l'homme par l'homme est rendus impossible.


    Mais je ne suis pas communiste, or là tu me parle d'un état centralisé qui s'approprie toute les richesses pour les distribuer "équitablement" (soit disant)

    Je ne suis pas pour la préservation des institutions ! Car elle finissent très souvent par se corrompre, et le jour où elle sont corrompus elle font appelle à la police et la répression pour ce préserver. A partir du moment ou il y a répression on est plus en anarchie.

    La démocratie directe est un moyen de s'entendre au seins d'une association ou d'un ensemble d'associations, elle garantit que tout les hommes ont un pouvoir égal (ce qui garantit l’inexistence de l'exploitation)



    S'il y a une police répressive on n'est plus en anarchie... Dans ce cas la révolte est nécessaire...
    Ce que je déteste c'est les guerres idéologiques, les guerres que j'accepte sont celles qui se bases sur des faits concrets : comme la lutte contre l'émergence d'un pouvoir autoritaire, la lutte contre la famine, la révolte contre un oppresseur...

    Nan les homme ne sont pas trop cons ! Mais il y aura certainement des tentatives de prise du pouvoir par certain, et c'est ça qu'il faut empêcher...

    Je parle pas de m'assurer de leur sécurité, et je suis convaincu qu'il peuvent s'organiser pour se défendre. Seulement s'il se font massacrer et que nous ne faisons rien, ça veut dire que la solidarité international et la liberté de tous les hommes ne vous parle pas. Tant que l'anarchie est maintenus dans votre pays vous vous en foutez si ailleurs c'est la merde ?
     
  33. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    443
    141
    Jan 2009
    France
  34. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ben parce que les gens voudront pas se faire exploiter, ils vivront librement, leur doute quant à l'anarchie seront estompés donc ils se soumettront pas au premier clampin un peu trop autoritaire. (C'est schématique volontairement).

    Ah j'ai pas voulu rectifié mon mélange par flemme en espérant qu'il passe inaperçu. Raté. Je t'en remercie !

    Comment tu comptes assurer le fonctionnement de ta démocratie directe sans institution ? Sans assemblée ? Sans tribunaux ? Et comment faire respecter les choix de la majorité à la minorité contrariée sans répression ? Tous ne se soumettront pas, tous ne penseront pas avoir tort seulement parce que la majorité n'est pas de leur avis, et ils auraient raison.

    Peut-être occasionnellement un vote à la majorité pour prendre certaines décisions (bien que je sois plutôt d'avis à trouver un consensus où tout le monde s'y retrouve plus ou moins, bref débattre pour se rapprocher de l'unanimité). Mais là tu nous parles de démocratie directe comme gestion de la société (d'une collectivité ou autre), donc pas d'un projet en particulier. Tu nous en parles comme moyen de diriger la vie quotidienne des citoyens.

    Mais toi tu entends leur donner les moyens de prendre le pouvoir. La démocratie directe c'est une forme de politique de "gestion de la cité" ou plutôt de la vie de ses habitants. Tu veux donc qu'il y ait un moyen de gérer leur vie (comment sans police ni institution je ne sais pas), il suffit qu'un bon orateur se ramène et il n'aura aucune difficulté à prendre le pouvoir légitimé par le fait que ceux qui le suivent sont libres de ne pas le faire.
    La "société" que j'imagine serait justement un état où il n'y aurait plus de société pouvant intervenir dans la vie des individus. Un mec qui voudra prendre le pouvoir devra aller chercher les gens un par un pour les soumettre et je doute que ce soit possible.

    Déjà l'anarchie dans un pays ne signifie pas grand chose pour moi. Donc non on s'en fout pas que d'autres soient exploités. Et on veut bien les aider, mais pas besoin de passer par un suffrage pour ce faire. En tout cas je ne compte pas forcer mes voisins à aller se battre pour la liberté des suisses (par exemple).
     
Chargement...