Chargement...

Les GJ ont ils reboosté la combativité populaire ?

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par KickTick, 21 Mai 2019.

  1. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  2. extrême-gauche, révolutionnaire
    Je pose cette question, par rapport à l'action des sans papiers qui se sont nommés "gilets noirs" en référence aux "gilets jaunes". Mais pas que.

    Dans de nombreux services du public des grèves encadrés par les syndicats collabos (enfin pour moi ils le sont, même si les DS, voir militants locaux peuvent utiliser l'outil syndical contre la direction, je pense que la base elle même est généralement pourrie) s'étendent : écoles, poste, ramassage des ordures, services d'urgence...

    Les sans papiers avec les "gilets noirs" arrivent sur le devant de la scène, 60 foyers parisiens et des migrants sdf s'organisent, qui risquent de coaguler des syndicats de sans papiers autour d'eux.

    Les lycées bloqués spontanéments dans toute la France au courant décembre. Dans des secteurs très difficilles, les plus précaires et les plus physiques de la classe ouvrière (nettoyage, chantiers, distribution et logistique), on à vu des grèves massives, dures, longues....

    Le milieu "d'ultra gauche" lui même à vu un fort regain de militants qui ont décidé de s'organiser.

    Est ce que c'est d'abord une coagulation des grèves, une augmentation de la combativité dans les boîtes et dans les quartiers/villages (autour d'un service public, d'une ZAD, etc) qui à permis le mouvement des gilets jaunes, ou est ce que c'est l'explosion de rage des gilets jaunes cette hiver qui à boosté la combativité populaire ?

    Est ce que pour vous les prochaines explosions seront mieux structurées/organisées autour de "l'extrème gauche" et la gauche combative qui s'organiser pour lutter ou au contraire, ça appel à des explosions encore plus grandes, encore plus violentes, encore plus désorganisées ?
     
  3. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 416
    258
    14
    Avr 2016
    Homme
    France
    une très bonne question. Cela dit je n'ai pas assez d'informations pour dire des choses tangibles. Y a t'il eu plus de personnes s'intégrant dans des groupes?
    Il est certain que la politique en général a suscité un fort intérêt ces derniers temps, mais cela durera t'il dans le temps ? les gens qui défilaient en gilet et qui ne le font plus vont ils s'investir dans d'autres luttes ? Et c'est vrai ce serait intéressant de savoir si des gens ce sont syndiqués ou rapprochés de partis ou autres organisations.
    J'ai juste remarqué quelques GJ au défilé du premier Mai libertaire à Paris.
     
  4. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  5. extrême-gauche, révolutionnaire
    Sur le rond point ou j'ai été le plus présent, il y à d'abord eu une "direction" informelle d'ancien membre de partis de la gauche réformiste (PS/PCF) et de syndicat (CGT). La plupart des hommes (sauf les jeunes) avaient eu affaire à la CGT lors de grèves d'usines. Beaucoup sont d'anciens déçus des organisations syndicales. C'est un contexte particulier bien sûr, dans l'est par exemple c'est très différent, mais je crois que c'est la tendance majoritaire dans l'ouest industriel (nantes, st nazaire, rouen, le havre, caen....) ou les "ex-gauche ouvrière) sont majoritaires.

    Du coup en mars il y à une usine qui s'est mise en grève, les GJ sont arrivées pour bloquer et la grève s'est étendue dans toute la zone industrielle, les dockers ont rejoins, ça à duré que quelques jours mais c'était vraiment spontané, la CGT à rejoins les grèves seulement après. (sauf les dockers ou c'est forcément la CGT, mais la CGT représente 100% des dockers donc c'est différent).
     
    Selinde apprécie ceci.
  6. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    34
    4
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    J'aurais plutôt tendance à dire que oui. Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de mouvement social aussi important qui rassemblait autant de personnes. Malheureusement, je ne suis pas sûre que ça dur encore très longtemps. Je constate un début de scission entre les GJ de gauche et ceux d'extrême-droite. C'est le problème de ce genre de mouvement qui regroupe beaucoup de monde... Du coup un peu n'importe qui aussi...

    Pour répondre à tes questions, j'ai l'impression, qu'on à affaire à un ras-le-bol général, avec des gens qui ne disaient rien jusque là, et qui osent enfin s'exprimer. Ou peut-être qu'ils sont arrivés à un tel point de pauvreté qu'ils n'ont plus que le rage pour ne pas sombrer.

    Quand je vois les GJ sur les ronds-points, encore maintenant, pour moi c'est vraiment l'effet de groupe qui fait qu'ils restent debout.

    Je ne pense pas qu'on puisse avoir un mouvement organisé et structuré. C'est ce qu'on voit depuis quelques années, la gauche a du mal à s'unir et on voit émerger pleins de mouvements qui restent chacun de leur côté. Et je suis assez sceptique quand à voir une grande explosion arriver. On peut le constater avec les GJ, au final, ils sont encore là, mais pas si nombreux qu'au début, et moins soutenus qu'au départ. Le problème, c'est que dès qu'on demande aux gens de s'engager, ils ne veulent pas, et ils ne comprennent pas que la violence est peut-être la solution. La plupart sont encore enfermés dans notre société de consommation, et ne peuvent pas concevoir d'abandonner leur mode de vie pour combattre un système qu'ils critiquent pourtant.
     
  7. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 416
    258
    14
    Avr 2016
    Homme
    France
    je me demande si des GJ ont rejoint des partis ou des organisations; en voyant qu'ils tournaient en rond. Et comme beaucoup de personnes l'avaient dit dans le topic gilets jaunes, on ne voyaient pas comment un mouvement ou se côtoyaient des personnes d'horizons politiques totalement différents ou même carrément antagonistes, pouvaient se mettre d'accord pour continuer la lutte. Je me demande si la période des vacances ne va pas mettre fin au mouvement, ou peut être certains GJ vont ils perturber le tour de France.Cela dit je suis pas devin, ce n'est que des suppositions.
     
  8. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    34
    4
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    Je sais que certains venaient de partis politiques ou syndicats, mais ne se retrouvaient plus dedans. Donc je doute qu'ils retournent dans des partis. Après, je ne peux pas répondre à leur place. J'attends de voir ce qui va être fait. J'espère juste que le mouvement ne va pas mourir complètement, car il y a des choses intéressantes à faire... C'est la problématique actuelle qui est posée. C'est le problème de beaucoup de mouvements sociaux qui tentent de se révolter, mais n'aboutissent pas...
     
  9. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 416
    258
    14
    Avr 2016
    Homme
    France
    Pour que le mouvement perdure il faut qu'il se transforme certains l'ont compris depuis longtemps apparemment. Pour ma part je ne me retrouve pas dans ce mouvement dans sa forme actuelle. d'ailleurs je n'ai participé à aucun des défilés.
    Comme tu l'a dit il va y avoir des scissions.
     
  10. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    34
    4
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    Clairement. En fait il manque une communauté, il faut créer quelque chose. Parce que la destruction ne fonctionne plus pour le moment... Tenter de construire quelque chose, selon moi, ça permettrait de faire perdurer le mouvement.
     
  11. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 416
    258
    14
    Avr 2016
    Homme
    France
    il doit y avoir des gens qui sont intéressés en effet de construire.mais pas tous. Et sur des bases libertaires ?
    N'empêche que je me garde bien d'affirmer des choses car je n'avais pas vu le truc venir et que je ne voyais pas ce mouvement durer. soyons optimistes, cela aura permis à des gens de réfléchir sur la société qu'ils veulent pour maintenant. Et ce poser des questions sur cette mauvaise société capitaliste actuelle.
     
  12. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  13. extrême-gauche, révolutionnaire
    A mon sens, le mouvement est mort en janvier/février, avec la fin de l'intensité insurectionelle, quand le RIC est devenu la revendication "principale", quand les politiciens bourgeois ont repris la main, en fait. Mais effectivement, il y à énormément de choses qui en ressortent, avec par exemple le mouvement des "maisons du peuple" en plein essort (cette semaine ou la dernière, j'en compte au moins 3 nouvelles : montpellier, tours, caen, et il y en à à st nazaire et nantes au minimum).

    Souvent ces initiatives ont pris des posititions clairement progressiste tout en drainant beaucoup de gens pas forcément lié à des idées révolutionnaires ce qui est très positif. Maintenant, aux militants révolutionnaires d'en faire de véritables "bourses du travail", des "maisons du peuple" ou le prolétariat pourra se réunir et prendre son destin en main.

    En période de reflux, on discute les détails, genre ce sont des choses annexes qui provoquent la défaite. On à du mal à prendre du recul, à attraper le bon maillon, à savoir ou et comment militer le plus efficacement possible. Donc, ça amène à des scissions. Sans compter le défaitisme, le fait que les organisations ont du mal à tenir dans la durée.... Mais quand des stratégies offensives et gagnantes sont mises en place, ça prend et ça se développe ! En France il y à pas trop d'exemple en dehors de certaines orga antifascistes (je pense à la Jeune Garde de Lyon par exemple) mais dans d'autre pays, si.
     
    gorekhaa apprécie ceci.
  14. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    34
    4
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    Tu peux en dire plus sur ces "maisons du peuple" ? Je n'en ai pas entendu parler.
     
  15. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 284
    441
    141
    Jan 2009
    France
  16. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    sisi colbert thugz
     
  17. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 416
    258
    14
    Avr 2016
    Homme
    France
    Tiens en parlant de cela. La hutte des GJ de mon quartier a disparue. aucune idée du pourquoi de sa disparition.
     
  18. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  19. extrême-gauche, révolutionnaire
    Des lieux occupés par les gilets jaunes ou alors des cabanes qui servent de lieu d'organisation. A Montpellier, Caen, St Nazaire, de ce que j'en sais, ces maisons ont immédiatement pris un tour très progressiste (tout en restant englué dans pas mal de trucs idéologiques dominants, citoyen, réformistes, etc).
     
  20. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  21. extrême-gauche, révolutionnaire
  22. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    34
    4
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    @KickTick@KickTick D'acord. Alors, j'en ai vu sur Quimper et Brest, près de rond-point. Tu aurais plus d'infos sur ceux-là ?
     
  23. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  24. extrême-gauche, révolutionnaire
    Aucune idée désolé ! Il y à des cabanes qui ne sont pas des "maisons du peuple" qui se donnent un but plus large que la survie du mouvement gilet jaune.
     
  25. Marie A
    Offline

    Marie ANouveau membre

    6
    0
    0
    Avr 2019
    France
    A Strasbourg, le mouvement des gilets jaunes s'est divisé en deux comme mentionné par pilou-ilou. Cependant le mouvement tient encore grâce à des jeunes qui s'y investissent et s'organisent pour coordonner le mouvement. Mais il faut quand même reconnaître une baisse assez conséquente de la participation au mouvement. Je reste assez pessimiste sur la continuité du mouvement après les grandes vacances.
     
  26. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    34
    4
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    A Bordeaux aussi, le mouvement s'est affaibli. Aux dernières manifestations il y avait moins de 1000 personnes. Je déplore l'arrivée de l'été, et la chute du mouvement... Les élections européennes n'ont pas aidé et ont pas mal divisé aussi.

    Par contre, lors de leur dernière manif, ils sont allés dans un centre commercial de bourges. Je trouve l'action symbolique.
    Bordeaux : les gilets jaunes envahissent le centre commercial des Grands Hommes
     
  27. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 318
    36
    143
    Mai 2012
    United States
  28. extrême-gauche, révolutionnaire
    Le mouvement n'a plus la même envergure depuis au moins le mois de février de toute façon. Mais il y une vague de grèves et de luttes vraiment importante là. Les "gilets jaunes" ont infusé dans toute la société je pense.
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 14)

  1. KickTick
  2. depassage
  3. Ziggy-star
  4. pilou-ilou
  5. YoungResignation
  6. Selinde
  7. mc²
  8. Anarchie 13
  9. Marie A
  10. K0dama
  11. gorekhaa
  12. marestan
  13. ninaa
  14. IOH