Chargement...

Les fautes d'orthographes

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Sewsee, 5 Octobre 2006.

  1. Sewsee
    Offline

    SewseeMembre du forum

    19
    0
    0
    Sept 2006
    Je sais que ça peut être chiant, mais il faudrait peut-être revoir (pour certains) votre façons d'écrire. C'est quand même un forum intelligent ici alors il faudrait que ce que vous écrivez soit facile à comprendre, donc faire le moins de fautes possibles. Je ne parle pas de ne plus en faire du tout (parce que moi aussi j'en fait, et beaucoup même) mais il y a des posts sur le forum (nul besoin de citer) qui sont complètement incompréhensibles. Alors c'est seulement une suggestion comme ça.
    S.V.P. ne pas m'envoyer chier, je ne dis pas ça dans le but de faire la moral à qui que ce soit mais je dis ça dans le but d'améliorer la qualité du forum, pour que ce soit lisible pour tous.
     
  2. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 717
    257
    2,133
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  3. anarchiste, autonome
    ouais effectivement t'as bien raison.... on perd beaucoup de crédibilité avec des messages mal écris.... c'est comme donner un discours politique en parlant comme un cave pis en sacrant...

    et je vois souvent trop de membres sur ce forum qui écrivent des posts incompréhensible.... c'est dommage parce que c'est un forum québécois, oui, mais faudrais aussi penser à nos amis francais sur l'autre continent.... Y'en a certains qui sont intéressés par ce qui se passe au québec... mais curieusement tous les francais qui s'inscrivent sur resistance n'y restent pas si longtemps, dommage..
     
  4. Pierre-Luc
    Offline

    Pierre-LucMembre du forum

    27
    0
    0
    Sept 2006
    entièrement d'accord avec toi Sewsee
    c'est pas vraiment être authoritaire que de demander à comprendre certains posts.

    Imaginez si Bakhounine avec écrit ses livres et ses pensées...avec plein de fautes héhé
     
  5. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  6. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    Je me demande si l'anarchisme est un domaine purement élitiste, j'aimerai savoir il y'a combien de personnes sur le forum qui ont des bonnes notes à l'école et qui y sont encore. Pour ma part j'ai beaucoup de misère avec le français. J'aimerai savoir ce qu'est une faute et qui dit que c'est comme sa qu'on écris tel mot et non d'une autre façon. J'aimerai savoir pourquoi certains lutte contre toutes les institutions, mais l'Office de la Langue Française elle y touche pas. Je me demande si ce n'est pas les étudiants qui veulent nous imposer ce que eux sont forcer de respecté.
     
  7. Pierre-Luc
    Offline

    Pierre-LucMembre du forum

    27
    0
    0
    Sept 2006
    en réalité j'men fout que le monde fasses des fautes, mais quand un message est vraiment incompréhensible, quand y'écrit vhsouh ethehths rienek dé ositish pour dire vous êtes rienk dé ostis, me semble qu'ya une certaine limite à queque part.
     
  8. Gipsy
    Offline

    GipsyMembre du forum Membre actif

    66
    0
    0
    Nov 2005
    Jel c ce que tu veux dire fek je vé fr mon possible pr pas fr de faut dans mes msg.

    A noter que je n'écris pas comme ca pour vrai, et que je fais plein de faute, mais mes messages son lisible.



    bref, le genre de réponse sms comme ca, c'est a chier et pas compréhensible.

    J'ai probablement pas réussis a écrire comme ceux qui le font en général, mais je pense que vous comprenez quand meme.
     
  9. athwo_sporaki
    Offline

    athwo_sporakiMembre du forum

    44
    0
    0
    Avr 2006
    en plus que des fois je ne comprend pas trop bien les expressions canadiennes.... mais sa va c'est pas du nimporte quoi, c'est qd meme assez compréhensible sur ce forum :)
     
  10. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  11. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    canadienne? les canadiens parlent anglais :p
    d'ailleurs même ici ya des languages au quebec que je ne comprends pas et c'est surement de meme en france.
     
  12. athwo_sporaki
    Offline

    athwo_sporakiMembre du forum

    44
    0
    0
    Avr 2006
    je parlais sur le site... ya des expressions que l'on emploie pas et que je ne comprens pas... :p (criss,estie,.... yen a plein :p)
     
  13. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  14. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    criss, esti, tabarnak,... = putain, merde, connar... :p
     
  15. athwo_sporaki
    Offline

    athwo_sporakiMembre du forum

    44
    0
    0
    Avr 2006
    ;) oki oki merci pour la petite traduction :p c'est bizar qd meme.... quoi que ce n'est pas étonnant... ici en chageant de région il n'y a pas les meme expressions..... un parisiens a du mal a comprendre nos expressions voir meme ils se foutent de notre gueule.... c'est bien les parisiens sa... :p (marseillaise dans le coeur oblige)
     
  16. Sewsee
    Offline

    SewseeMembre du forum

    19
    0
    0
    Sept 2006
    Tout à fait d'accord! Mais il y a une différence entre ceux qui font des fautes mais qu'on peut très bien comprendre quand même et ceux qui écrivent en style ''chat'' et qu'on a de la difficulté à comprendre. Ne t'inquiète pas, je ne cherche pas à vous imposer ce que je suis forcé de respecter à l'école. Mais il est impératif que notre opinion soit clairement compris sur un forum comme celui-ci et qu'il y soit compris par tous. Ton post était impécable, je n'ai absolument rien à te reprocher à toi. Tout tes posts sont faciles à comprendre. Il y a des fautes de francais mais l'important c'est qu'on comprenne. C'est seulement ça que je voulais faire remarquer.[/list]
     
  17. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 717
    257
    2,133
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  18. anarchiste, autonome
    esti j'mengueulais justement avec un ami a moi sur la question sociale, dont principalement l'anarchie dans un concept d'après-révolution et la dictature..... pis finalement je sais pas trop comment on est venu là mais on s'estinais sur la définition de "anarchie" dans le dictionnaire. Le mec de base sur une définition du larousse en disant que la langue francaise est pas contredisable, pis y s'est vraiment facher quand jlui ai répondu "pis si cé pas dla dictature sa?"

    Selon le Larousse, "anarchie" signifie le Désorde, la perte de controle, l'instabilité, etc. J'suppose que si on cherche "Chaos" dans le Larousse s'est surement écrit : "voir définition 'Anarchie'" lol

    Bref, je suis d'accord (ou plutot j'accepte) une sorte de marge a suivre pour écrire compréhensiblement (l'ortographe) mais NON! à une dictature de la pensée unique sur la définition des mots, dont entre-autre les termes politique!!! NON à la 'vérité ultime' de la langue francaise!!!

    Pis ce monde-là sa se prétend révolutionnaire....
     
  19. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    pourquoi ta version de anarchie serais meilleure, invente un mot met le dans le dictionnaire pis on va scomprendre

    a moins taime ca que les gens se comprenne pas..
     
  20. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  21. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    ya aucune définition a l'anarchisme il ya des courants qui sont partager par plusieurs.. mais reste que tu peux pas te dire anarchiste et etre nazi en même temp.
     
  22. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 717
    257
    2,133
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  23. anarchiste, autonome
    je prétends pas avoir la définition de l'anarchie, je me basais sur des fais dans l'HISTOIRE et les premiers textes théoriques sur l'anarchie. Les premiers à se dire anarchiste ont jamais proclamer vouloir une société chaotique ou rêgne le désordre total et la désorganisation. La définition a pas changer aujour'hui pour les anarchistes. je crois que le larousse reflète la définition que les médias donnent au mots. Comme par exemple quand le régime de saddam hussein à tombé et que y'avait des émeutes et du pillage un peu partout (et que la société était nullement organisée non plus) les médias comme tva et tqs définissait sa comme étant une situation d'anarchie, quand cetait seulement une période de chaos après le renversement d'un régime par une puissance étrangère.
     
  24. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  25. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    Bah Kropotkine a bien répondu justement a cette définition chaotique :
    << Mais ce mot, nous dit-on, éveille dans l’esprit la négation de l’ordre, partant, l’idée de désordre, de chaos ?

    Tâchons cependant de nous entendre. — De quel ordre s’agit-il ? Est-ce de l’harmonie que nous rêvons, nous les anarchistes ? de l’harmonie qui s’établira librement dans les relations humaines, lorsque l’humanité cessera d’être divisée en deux classes, dont l’une sacrifiée au profit de l’autre ? de l’harmonie qui surgira spontanément de la solidarité des intérêts, lorsque tous les hommes feront une seule et même famille, lorsque chacun travaillera pour le bien-être de tous, et tous pour le bien-être de chacun ? Evidemment non ! Ceux qui reprochent à l’anarchie d’être la négation de l’ordre ne parlent pas de cette harmonie de l’avenir ; ils parlent de l’ordre tel qu’on le conçoit dans notre société actuelle. — Voyons donc ce qu’est cet ordre que l’anarchie veut détruire.

    L’ordre, aujourd’hui — ce qu’ils entendent par ordre —, c’est les neuf dixièmes de l’humanité travaillant pour procurer le luxe, les jouissances, la satisfaction des passions les plus exécrables à une poignée de fainéants.

    L’ordre, c’est la privation de ces neuf dixièmes de tout ce qui est la condition nécessaire d’une vie hygiénique, d’un développement rationnel des qualités intellectuelles. Réduire neuf dixièmes de l’humanité à l’état de bêtes de somme vivant au jour le jour, sans jamais oser penser aux jouissances procurées à l’homme par l’étude des sciences, par la création artistique — voilà l’ordre !

    L’ordre, c’est la misère, la famine devenues l’état normal de la société. C’est le paysan irlandais mourant de faim ; c’est le paysan d’un tiers de la Russie mourant de diphtérie, de typhus, de faim à la suite de la disette, au milieu des entassements de blé qui filent vers l’étranger. C’est le peuple d’Italie réduit à abandonner sa campagne luxuriante pour rôder à travers l’Europe en cherchant un tunnel quelconque à creuser, où il risquera de se faire écraser après avoir subsisté quelques mois de plus. C’est la terre enlevée au paysan pour l’élève du bétail qui servira à nourrir les riches ; c’est la terre laissée en friche plutôt que d’être restituée à celui qui ne demande pas mieux que de la cultiver.

    L’ordre, c’est la femme qui se vend pour nourrir ses enfants, c’est l’enfant réduit à être enfermé dans une fabrique, ou à mourir d’inanition, c’est l’ouvrier réduit à l’état de machine. C’est le fantôme de l’ouvrier insurgé aux portes du riche, le fantôme du peuple insurgé aux portes des gouvernants.

    L’ordre, c’est une minorité infime, élevée dans les chaires gouvernementales, qui s’impose pour cette raison à la majorité et qui dresse ses enfants pour occuper plus tard les mêmes fonctions, afin de maintenir les mêmes privilèges, par la ruse, la corruption, la force, le massacre.

    L’ordre, c’est la guerre continuelle d’homme à homme, de métier à métier, de classe à classe, de nation à nation. C’est le canon qui ne cesse de gronder en Europe, c’est la dévastation des campagnes, le sacrifice de générations entières sur les champs de bataille, la destruction en une année des richesses accumulées par des siècles de rude labeur.

    L’ordre, c’est la servitude, l’enchaînement de la pensée, l’avilissement de la race humaine, maintenue par le fer et par le fouet. C’est la mort soudaine par le grisou, la mort lente par l’enfouissement, de centaines de mineurs déchirés ou enterrés chaque année par la cupidité des patrons, et mitraillés, pourchassés à la baïonnette, dès qu’ils osent se plaindre.

    L’ordre, enfin, c’est la noyade dans le sang de la Commune de Paris. C’est la mort de trente mille hommes, femmes et enfants, déchiquetés par les obus, mitraillés, enterrés dans la chaux vive sous les pavés de Paris. C’est le destin de la jeunesse russe, murée dans les prisons, enterrée dans les neiges de la Sibérie, et dont les meilleurs, les plus purs, les plus dévoués représentants meurent par la corde du bourreau.

    Voilà l’ordre !

    ***

    Et le désordre — ce qu’ils appellent le désordre ?

    C’est le soulèvement du peuple contre cet ordre ignoble brisant ses fers, détruisant les entraves et marchant vers un meilleur avenir. C’est ce que l’humanité a de plus glorieux dans son histoire.

    C’est la révolte de la pensée à la veille des révolutions ; c’est le renversement des hypothèses sanctionnées par l’immobilité des siècles précédents ; c’est l’éclosion de tout un flot d’idées nouvelles, d’inventions audacieuses, c’est la solution des problèmes de la science.

    Le désordre, c’est l’abolition de l’esclavage antique, c’est l’insurrection des communes, l’abolition du servage féodal, les tentatives d’abolition du servage économique.

    Le désordre, c’est l’insurrection des paysans insurgés contre les prêtres et les seigneurs, brûlant les châteaux pour faire place aux chaumières, sortant de ses tanières pour prendre sa place au soleil. C’est la France abolissant la royauté et portant un coup mortel au servage dans toute l’Europe occidentale.

    Le désordre, c’est 1848 faisant trembler les rois et proclamant le droit au travail. C’est le peuple de Paris qui combat pour une idée nouvelle et qui, tout en succombant sous les massacres, lègue à l’humanité l’idée de la commune libre, lui fraye le chemin vers cette révolution dont nous sentons l’approche et dont le nom sera la Révolution Sociale.

    Le désordre — ce qu’ils nomment le désordre —, ce sont les époques pendant lesquelles des générations entières supportent une lutte incessante et se sacrifient pour préparer à l’humanité une meilleure existence, en la débarrassant des servitudes du passé. Ce sont les époques pendant lesquelles le génie populaire prend son libre essor et fait en quelques années des pas gigantesques, sans lesquels l’homme serait resté à l’état d’esclave antique, d’être rampant, avili dans la misère.

    Le désordre, c’est l’éclosion des plus belles passions et des plus grands dévouements, c’est l’épopée du suprême amour de l’humanité !

    Le mot anarchie, impliquant la négation de cet ordre et invoquant le souvenir des plus beaux moments de la vie des peuples, n’est-il pas bien choisi pour un parti qui marche à la conquête d’un avenir meilleur ? >>
     
  26. noe
    Offline

    noeNouveau membre

    5
    0
    0
    Août 2007
    moi je trouve ca terrible, de remettre en question la legitimité de la signification de tel ou tel mot (qu'il s'agisse d'anarchie ou pas).!!d'ailleurs, si j'essaye d'imposer ce qu'on m'a appris à l'école, en linguistique, ca s'appelle "l'arbitraire du signe" (ou le fait que le mec qui a décidé que merde voudrait dire merde était et restera un fasciste et qu'il nous faut vivre avec). enfin après, on n'est pas obligés de mettre des noms sur tout.

    pour l'autre petite histoire, après, j'arrete, promis, faut savoir que c'est les vieux réac de l'Académie francaise qui décident de ce que Larousse et Robert vont dire que ca s'appelle. quand on sait l'age des croutons, et combien de bureaux ils ont du "visiter" pour en arriver à un tel stade, faut pas s'étonner que leurs définitions soient des plus relatives.

    quant au thème initial du post, ouais, c'Est vrai que ca a tendance à m'énerver un peu, quand c'est illisible - erf, et quand noé se rend compte qu'elle tient quand meme un minimum à sa culture, pardon, je vais vomir!.
    enfin des fois c'est quand meme drole: du québecois écrit en langage sms, blonde de francaise que je suis, je ris de moi-meme de pas comprendre! (ou inversement: une blonde de québecquoise qui lirait du sms francais...)
     
  27. SolutionIsGuerilla
    Offline

    SolutionIsGuerillaMembre du forum Membre actif

    159
    0
    0
    Juil 2007
    Du momemt qu'on se compren on s'en balance de l'orthographe
     
  28. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Mouais... Il faut encore se comprendre. Enfin pour la définition de l'anarchie, c'est juste l'absence de législation, d'autorité. L'anomie, c'est le désordre... Enfin, le larousse est pas non plus un excellent dico...