Chargement...

Les blanc-he-s qui emploient "esclavage".

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Léa B, 11 Mai 2017.

  1. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Vu que du me gave je ne vais pas y mettre des gants vu que tu n’en mets nullement.
    Un ton comportement envers Ninaa est typiquement féminin toi qui dit qu'il n'y a pas de différence de faire ou de penser entre les deux sexes.
    Deux je ne sais pas d’où tu viens et je m'en fout mais ne viens pas faire l'antifasciste de bac à sable ici car ca va pas aller. Nous insulter ça va une fois deux ça commence à bien faire.
    Des comportements comme le tient apportent bien plus de voix au FN que ce que tu présupposes envers nous. Quand on ne respecte pas les gens , qu'on les insulte , que on se prend pour la duchesse de je ne sais quoi on est pas anarchiste on est juste capitaliste pseudo anfifa comme on en rencontre que trop souvent. Si toutefois les antifa sont antifascistes là aussi on pourrait en discuter car il y a vraiment à dire là dessus.
    Il est facile de critiquer tel ou telle personne quand on n'a pas le courage de se regarder dans un miroir et de faire sa propre auto critique.
    Moi je sait tout ca ne fonctionne pas chez les anars je te conseille d'aller voir chez les marxistes ils aiment les autoritaires comme toi.
    Bon vent je ne discute pas avec des personnes injurieuses; Ce qui je rappel est le propre de ces gens qui votent justement pour le Fn . Ne serais tu pas un peu Fn toi même sans vouloir te l'avouer? Ce qui est certain c'est que tu es une personne très fermée,et qui crois détenir le savoir donc refuse de grandir du à ton énorme ego.
    Ici on partage des idées , et parfois on change d'avis car on reconnaît qu'on est pas dans le bon. Toi tu ne cherche pas à comprendre tu ne cherche que la confrontation.
    Désolé mais je ne supporte pas les personnes insultantes mais si elles se permettent de l'être elles me permettent aussi de l'être vis à vis d'elles.
     
  2. Oni21
    Offline

    Oni21Membre du forum Membre actif

    270
    27
    5
    Avr 2017
    Homme
    France
    Merci Ninaa d'avoir remis l'article, j'ai pris du coup le temps de le lire pour essayer de comprendre vos positions.:\

    Je trouve un peu trop rapide de limiter l'esclavagisme au commerce triangulaire des occidentaux, c'est mettre de côté une pratique qui existe depuis des millénaires et qui a concerné tous les peuples (ou presque). Et je te rejoins A13, la condition d'esclave était en plus bien meilleur dans certains cas que celle des autres sous peu que l'on avait un "gentil" maître et des compétences. De plus si l'on ne prend que les conditions de vie, ce qui est trop limitatif, le travail gratuit contre une condition de vie peut-être bien plus confortable qu'un travailleur pauvre qui vit dans sa voiture (s'il l'a pas encore vendu).

    La notion d'esclave ramène l'Homme à celui de bien matériel dont dispose un maître. La question de la rémunération est un leurre qui a permis aux maîtres de nous faire croire que nous étions libre, mais le sommes nous vraiment dans leur esprit ? Que se passe-t-il lorsque nous cherchons à nous dégager de l'emprise qui est faite sur la masse des travailleurs ?

    Après je trouve ses propos plutôt racialiste dans l'ensemble, ou discriminant.
    Sans oublié le terme de békée qui pourrait être vu comme celui de nègre.

    Mais je le rejoins dans ce besoin de penser à l'échelle de la planète car les revendications d'une hausse des salaires comme seul argument des syndicats m'a toujours semblé un peu ridicule...et très soumis dans la pensée, dans l'idée de changer l'ordre établi.

    PS: après les questions des liens qu'il peut avoir je m'en fous complètement à partir du moment où on échange sur son propos et qu'il est très facile à notre époque de ternir l'image publique d'une personne sans forcément en amener des preuves.
     
  3. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  4. social-démocrate
    L'essentialisme c'est moche.
    Heureusement pour moi que j'ai pas précisé que j'étais pas "blanche", car ton propos aurait dégouliné de racisme.
    Un.e antisexiste sur le fofo pour éjecter ce sexiste 2meyrd ?

    T'es mao ou bigot ou troll ou les trois à la fois ?

    Sinon le courage est une notion militaire. Je vais pas en plus te demander si t'es militariste...
     
    Léa B apprécie ceci.
  5. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Encore une fois tu fais dans le binaire. Comme tu ne comprends pas la prochaine fois je décomposerai ton attitude tu verra ce n’est pas rigolo. car ce que tu critiques aux autres tu l'es complètement. Mais là j’en ai marre de jouer dans ton bac à sable de révolutionnaire en herbe. Ce n'est pas avec des personnes comme toi que le monde changera et certainement pas avec lequel un monde anarchique se fera vu que tu ne respecte personne. Bref j’arrête les gaminerie d’adolescente révolté contre le monde non merci j'ai donné.
    De ta bouche ou te ton clavier il sort parfois autre chose que des insultes? Ce qui est certain c'est qu'il n'y a rien qui sort de constructif sauf de la critique pour faire de la critique. Et non je ne suis pas militaire mais toi tu est autoritaire tu devrais peut être t'engager comme flic tu en as déjà le profil nullement besoin de t'apprendre à cracher sur les gens tu le fais déjà.
     
  6. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 345
    460
    141
    Jan 2009
    France
  7. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Y a un truc constructif quelle dit c quelle rappelle d'où viennent les théories décolonialistes ou jr sais pas comment vous appelez ça (le concept de racisé par exemple qui sert souvent a designer les "noirs" et les "arabes" sans les nommer comme ça, comme si le racisme c qu'une histoire de termes).

    Franchement sur le fond du débat je pense être plus d'accord avec fanya. Je trouve que l'adhésion aux théories que je ne sais pas comment nommer se fait souvent a la légère. Juste sons prétexte qu'elles seraient portées par "les premiers concernés". Sans qu'on se demande si elles sont justes d'ailleurs. Sous prétexte qu'on serait pas capable d'en juger lorsqu'on est blanc. Ce qui est raciste puisque c assimiler des façons de penser a des couleurs de peau.
    Mais en plus c complètement faux que c théories sont portées par des "premiers concernés".

    Mais comme sur la forme le débat pue la merde jai même pas envie de chercher d preuves.
     
  8. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 011
    108
    0
    Août 2016
    Pfffiiiou dans la journée j'aurais été d'accord avec deux membres du forum {peur}
    Serais-je en train de m'embourgeoiser ? J'ai peur de me faire récupérer.
     
  9. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    951
    452
    204
    Août 2014
    Propager les mêmes idées que le FN, ce serait pas plutôt ça qui ferait le jeu du FN ?
    "« racisées », terme faisant ouvertement référence à une conception racialiste de la société" (Wallerand de Saint Just, président du groupe FN-IDF au conseil régional d'Ile de France, dans son communiqué contre la tenue du festival afroféministe Nyansapo)
     
  10. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    33
    15
    1
    Mar 2016
    Femme
    France
    Non. Le racisme est un système de domination donc les blanc-he-s sont les personnes dominantes.
    Et il n'est pas question de "façon de penser en fonction des couleurs de peau" mais de vécu, et il ne t'aura pas échappé que oui le vécu (genre les embauches, les logements, les violences policières etc.) est quelque peu différent en fonction de si on est blanc-he ou non.
     
    ninaa apprécie ceci.
  11. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 011
    108
    0
    Août 2016
    Il faudrait un peu sortir des lieux communs.

    Le racisme n'est pas QUE blanc à l'encontre des maghrébins, noirs ou asiatiques. Le racisme anti-blanc existe même si, oui, en France métropolitaine, ce sont les "petits blancs" qui, majoritaires en nombre, sont les "méchants". Ailleurs dans le monde le racisme peut être celui des arabes à l'encontre des noirs, des juifs à l'encontre des arabes etc ...

    Et je ne crois pas qu'il y ait non plus de rapport systématique entre les notions de "domination" (numérique ou du fait du satut social) et le racisme. Ainsi une minorité (les palestiniens vis à vis des israëliens ou des jeunes de banlieue se disant "arabes" vis à vis des "français") peut mépriser tout autant ...

    En un mot, je n'aime pas les généralités, elles sont souvent dangereuses.

    Allez, je m'attend à un tir de barrage assez nourri :bomb:
     
  12. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    33
    15
    1
    Mar 2016
    Femme
    France
    Je suis bien d'accord. Et c'est pour ça qu'il faut arrêter de dire que le racisme anti blanc existe.
    Merci. Il n'y a pas de classisme anti riche, pas de sexisme anti homme cis, pas de validisme anti valide, pas d'hétérophobie, pas de domination anti dominant en général.
     
    ninaa apprécie ceci.
  13. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 011
    108
    0
    Août 2016
    SI, il y a des vérités qui dérangent et les nier recule d'autant les solutions éventuelles aux maux qui frappent les sociétés.
     
  14. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 345
    460
    141
    Jan 2009
    France
  15. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    N'importe quoi.
    Voilà à quoi conduit la déformation professionnelle des militants...
    ben vas-y, plutôt que réciter par coeur tes leçons, prouve que tu les as comprises : c'est quoi un "système de domination" ?

    "Le racisme, idéologie partant d'un postulat d'existence de races au sein de l'espèce humaine, considère que certaines catégories de personnes sont globalement supérieures à d'autres sous tel ou tel aspect." wikipédia

    "Théorie selon laquelle certaines races seraient supérieures aux autres." linternaute

    "Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie." Larousse

    Et une "race" c'est un groupe fondé sur des critères pseudo-biologiques et particulièrement la couleur de peau.

    Comme le sexisme c'est de dire "parce que tu es de tel sexe tu as un caractère plutôt comme ça, tu te comportes plutôt de telle façon, tu penses plutôt comme ça..." le racisme c'est de dire "parce que tu as telle couleur de peau, tu te comportes de telle façon, tu as tels goûts, tu as tel caractère...".

    Il n'est pas question de vécu mais d'essentialisation. Tu postules a priori que n'importe quelle personne a un même vécu du racisme selon sa couleur de peau. Ce qui est complètement faux.
    D'après ta théorie, si on prend une personne au hasard dans la rue, rien qu'avec sa couleur de peau tu es capable de dire quel vécu il a du racisme. Dans ta grille de lecture tu ne te fies qu'à sa couleur de peau pour déterminer ça.

    C'est limite pire. Puisque le raisonnement (pour ne pas dire "ton raisonnement") c'est d'adopter le point de vue raciste pour en déduire le ressenti de la personne. Tu te demandes "comment cette personne "racisée" serait perçue par des racistes ?", donc tu regardes à quel point sa peau est foncée. Et en fonction tu décides si elle aurait été "racisée" ou pas par des racistes, si elle aurait vécu le racisme, etc...

    Pour moi l'antiracisme c'est de dire "la couleur de peau n'est pas importante" et de de promouvoir le métissage et le cosmopolitisme. Alors que l'antiracisme du point de vue post-moderne a des effets inverses. Le PIR incite au repli sur les personnes de la même couleur de peau sous prétexte que le métissage se fait toujours "au profit" des blancs.
    Ils racisent toutes les relations sociales jusqu'au relation amoureuse et te disent comment tu dois te comporter pour défendre l'intérêt de ta "race opprimée".

    Mais je suppose que tu ne penses pas que tu vas dans le même sens en défendant cette vision du monde.
     
    André Volt apprécie ceci.
  16. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 345
    460
    141
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je rajoute que je trouve ça aussi particulièrement raciste et européo-centré de prétendre que seuls les "occidentaux" sont capables de produire un système de domination reposant sur la "race".
    Exactement comme ceux qui prétendent que l'impérialisme et la colonisation sont uniquement occidentaux.

    vous faites passer ça pour de l'humilité ou un "aveu difficile à fait et c'est pour ça que si peu de personnes sont de notre avis" mais c'est surtout de l'infantilisation des peuples non-européens, c'est du misérabilisme.
     
  18. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 635
    1 521
    412
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Un texte des Luftmenschen (datant de 2011 mais qui n'a pas pris une ride) à propos du refrain: "racisme anti blanc":

    "racisme anti-blanc" : qui sont les vraies victimes ? - Le blog de luftmench

    [​IMG]
     
  20. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    33
    15
    1
    Mar 2016
    Femme
    France
     
    ninaa apprécie ceci.
  21. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    33
    15
    1
    Mar 2016
    Femme
    France

    (il y a des sous-titres)
     
  22. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    33
    15
    1
    Mar 2016
    Femme
    France
    J'espère ne rien vous apprendre en vous disant que les dominations passent par le langage.
    Ce qu'il y a dans le dictionnaire c'est ce qui a gagné la bataille sémantique.
    Je trouve ça d'une mauvaise foi sans nom de dire "regarde le dico" comme si c'était objectif.
    Non. C'est subjectif et donc il faut écouter les personnes concernées, et pas les dictionnaires ou wikipédia, merci.
    Wikipédia ça marche pour les sciences exactes mais dès que ça devient subjectif ça se casse un peu la figure (mais c'est toujours bien mieux que les autres encyclopédies générales). En plus wikipédia n'accepte que certaines sources "officielles".
     
    ninaa apprécie ceci.
  23. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 011
    108
    0
    Août 2016
    Léa, je t'aime bien et te crois sincère.
    (note pour Ninaa : ceci n'est ni sexiste ni condescendant).

    Nous avons tous nos bulles. Je fais en sorte que la mienne soit la plus transparente, la plus perméable possible et c'est au travers elle (grâce à mon éducation, à mes lectures, du fait de ma personnalité et surtout de mes expériences de vie) que j'appréhende le monde.

    De ce que j'en vois je sais qu'il y a d'autres bulles aux couleurs variées, insuffisamment variables, d'autres façons de voir et d'être au monde. Je ne peux ni ne veux nier leur existence.

    "Naturellement" je me sens plus ou moins proche de certains de ces points de vue et n'ai aucune envie de m'approcher plus que nécessaire de certaines de ces bulles, trop éloignées, trop extrêmes, trop extrêmistes.

    Beaucoup, par peur et / ou par ignorance, se regroupent dans de plus grosses bulles, abdiquant leur libre arbitre au prétexte de la sécurité relative promise par le grand nombre. C'est le fameux "ON".

    ON m'a dit que,
    ON est chez nous {vomi}

    bulles.jpeg


    Quelle erreur !


    Pour ne pas éclater trop facilement ces bulles doivent s'épaissir, s'opacifier, déformer plus que nécessaire ce que l'on y voit du monde extérieur, tromper celles et ceux qui s'y sont enfermé(e)s.

    Tous les courants de pensée ont tendance à créer leur propre bulle, leur vision plus ou moins déformée du monde et l'anarchisme ne fait pas exception à la règle.
     
    Marc poïk apprécie ceci.
  24. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Le racisme prend plein de forme. Je vis dans un pays ou il y a un racisme anti francophone au point ou certains jugent les francophones plus bas que terre. Cela s’appelle de la xénophobie. Il y en a entre chaque nationaliste comme par exemple entre les Hutus et les Tutsis au Rwanda et en RDC. On voit ce que cela a donné.
    "Le texte qui suit est issu d’une discussion avec plusieurs lecteurs de la revue autour de la définition du racisme et du rapport entre « haine de l’Autre », rivalités et haines religieuses et racismes (racisme ordinaire, racisme pseudo-scientifique, xénophobie).

    Pour débrouiller un peu le terrain, il faut différencier :




      • le racisme tribal qui fait référence à une hiérarchie pseudo-scientifique entre les ethnies ou les races. Ce racisme, mélange de haine irrationnelle et de raisonnements pseudo-scientifiques, diffère de
      • la xénophobie (des préjugés contre un « étranger » pouvant parfois être très semblable physiquement à soi, voire même partager la même religion que soi ; quand elle cherche à être un peu sophistiquée, la xénophobie invoque davantage des arguments d’ordre historique, économique ou politique que des arguments biologiques). Le racisme contre les Africains et les Antillais relève de la première catégorie (le racisme pseudo-scientifique). Celui contre les Espagnols et les Italiens de la seconde (la xénophobie).
      • le « racisme ordinaire » : les conneries qu’on entend tous les jours au boulot, dans le métro, par des gens que l’on ne connaît pas, ou des amis. Seule une bonne connaissance des individus qui profèrent ces âneries permet de décider de la bonne tactique à adopter. Sont-ce juste des remarques isolées, par ailleurs totalement contradictoires avec leur comportement personnel (mariage ou cohabitation avec quelqu’un que ces personnes devraient en théorie détester ; solidarité pratique sans oeillères « raciales » ou racistes, etc.) ? Est-ce le reflet de leur ignorance, de leur stupidité ? Sont-ils des « fanatiques » ou des « névrosés » qui pratiquent la ségrégation au boulot, au café, etc. (par exemple s’ils changent de place dans le métro, ou s’ils font un scandale dans un café, un restaurant ou à la cantine) ? Appartiennent-ils à un parti xénophobe, raciste ou fasciste ?
      • le racisme idéologico-politique, militant ou intellectuel : celui qui est théorisé de façon tout ce qu’il y a de plus claire par des individus qui ont un projet politique, qui mixe donc réactions tripales et théorisation des pulsions racistes à l’aide d’un bricolage de données historiques, sociologiques, biologiques, anthropologiques, etc. Ce racisme peut prendre soit les habits du vieux racisme biologique des XVIIIe et XIXe siècles, soit la forme culturaliste moderne (conflit des civilisations, droit à la différence à condition que chacun reste chez soi, etc.). L’ethnodifférencialisme inventé par la Nouvelle Droite a su prendre le pas sur les idéologies ouvertement nazies ou fascistes, en raison de la prééminence, dans les élites politiques et les institutions internationales, du discours sur les droits de l’homme et le multiculturalisme.
    Si l’on ne se livre pas à un minimum de différenciation entre les formes d’expression et de manifestation du racisme, alors tout le monde et n’importe qui peut être qualifié de « raciste », à un moment ou un autre. Le racisme devient alors une étiquette infâmante que l’on distribue arbitrairement pour discréditer un interlocuteur, sans approfondir ses motivations, les ressorts de son idéologie, les possibilités de le faire évoluer. D’ailleurs, à ce moment-là on a tendance élargir encore davantage la définition : on parle alors de racisme anti-gros, anti-blondes, etc.

    Il faut néanmoins reconnaître que différencier entre racisme et xénophobie, puis entre les différentes formes de racisme et d’antisémitisme (l’antisémitisme étant une forme spécifique de racisme qui frappe les Juifs en tant que membres d’un peuple, d’une « ethnie » ou d’une « race », et qu’il faut différencier du vieil antijudaïsme chrétien ou musulman, mais aussi de l’antisionisme politique moderne) n’offre pas une boussole infaillible. Car la différence entre la xénophobie, le racisme ordinaire et le racisme pseudo-scientifique ou culturaliste qui sous-tend une activité politique tient parfois à une feuille de papier à cigarette." Source: "Haine de l’autre", racisme et religion | Bibliothèque Anarchiste

     
  25. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 011
    108
    0
    Août 2016
    Hummm -.-

    Pour ma part il est beaucoup plus simple de différencier racisme et xénophobie.

    Le racisme vise une catégorie, un type de population particulière (les "noirs", les "jaunes" etc ...) et, en ce sens engloberait par exemple le sexisme ou je ne sais quelle autre tare culturelle ...

    La xénophobie (du grex "xéno" = étranger) est le rejet de la différence.
    Ainsi le Chinois rejettera tout ce qui n'est pas ou est trop différent de son propre modèle de Chinois, le "blanc" et le Japonais par exemple.