Chargement...

Documentaire Les 30 courageuses de La Réunion Une affaire oubliée

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par manolis, 27 Juin 2019.

  1. manolis
    Offline

    manolisMembre du forum Membre actif

    71
    21
    2
    Jan 2016
    France
    Les 30 courageuses de La Réunion
    Une affaire oubliée

    Documentaire réalisé par Jarmila Buzkova
    2018 1h10


    [​IMG]
    La Réunion, ça a été dans les années 60 un laboratoire de toutes les saloperies néo-coloniales, et la France éternelle, effrayée par la disparition progressive de son empire, a jeté toutes ses forces dans la bagarre pour éviter que ça se reproduise...
    On connait, un peu, l'histoire des enfants enlevés à leur parents dans l'île et envoyés repeupler la Creuse, assez souvent comme esclaves agricoles, et aussi la belle entreprise négrière du BUMIDOM.


    Là, il s'agit d'une affaire d'usine à avortements (pas toujours souhaités), très lucrative pour les praticiens, notables locaux, qui se faisaient financer en falsifiant les formulaires de sécu, et qui stérilisaient parfois les femmes à leur insu. Avec la maîtrise de la démographie, celle des plus pauvres, comme prétexte. À la Réunion, on utilisait pour la régulation des naissances des produits vétérinaires, quand dans le même temps en "métropole" la publicité pour les méthodes contraceptives était prohibée...

    Rien de véhément dans ce doc, mené sur un ton tranquille et pourtant décidé, mais les salauds ou ceux qui les ont soutenus et les soutiennent encore sont rarement à leur avantage. Il ne faut pas s'arrêter à l'apparente union sacrée entre l'Église catholique et les militants du PCR qui ont dénoncé le scandale, la première au nom de l'attendu "respect de la vie", les seconds au nom du respect de la dignité des habitants de l'île (la célèbre doctrine nataliste de Jeannette Thorez-Vermeersch n'était clairement plus de mise à l'époque).
    L'évêque vaut son pesant de rougail-saucisse, quand il explique le pourquoi du poids des religions dans l'île... Ou quand ses partisans expliquent l'efficacité de la méthode contraceptive des températures, tolérée par l'Église.
    Début 1971, donc, un groupe de 30 femmes qui avaient le plus souvent découvert à leur réveil ce qu'on leur avait fait ont osé porter l'affaire devant la justice, soutenues par des militants aguerris. Dans leur majorité analphabètes, victimes du traitement qu'on réserve aux personnes sans défense devant les puissants, il y avait peu de risques que ces femmes franchissent le pas de s'en prendre à des notables soutenus par "Papa Debré". Déboutées en première instance, elles ont fait appel.
    La justice a finalement rendu un jugement parfaitement exemplaire.
    Si, si, exemplaire.

     
  2. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 746
    980
    4,313
    Nov 2012
    Merci pour ce partage !
     
  3. fabchionis
    Offline

    fabchionisNouveau membre

    13
    0
    1
    Avr 2019
    Homme
    Reunion
  4. domati
    Offline

    domatiMembre du forum

    20
    0
    0
    Juin 2014
    France
  5. féministe, anti-fasciste
    Je ne connaissais pas, un grand merci.
     
Chargement...