Chargement...

L'éducation

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par Basile, 18 Novembre 2007.

  1. Basile
    Offline

    BasileMembre du forum Membre actif

    50
    0
    0
    Juil 2007
    Voila, j'ai plusieurs fois entendu Anarchoi parler d'éducation libertaire. Qu'est ce que t'entend par la exactement?
    Parce qu'il me semble que du moment que t'a une éducation sa devient du dogmatisme , alors je vois mal une éducation anarchiste...
     
  2. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Arrêtes de respecter le dogme anarchiste s'il te plaît...
     
  3. Basile
    Offline

    BasileMembre du forum Membre actif

    50
    0
    0
    Juil 2007
    Je respecte aucun dogme. Au contraire sa me paraissait bizare cette histoire d'éduction.
     
  4. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    éduquer les gens à penser par eux même en respectant les autres, en pensant à la fois à eux même sans être égoïstes/égocentriques, et aux autres (sans quoi l'anarchisme ne pourrait jamasi fonctionner).
    Fin tout le travail d'éducation qu'il y a à faire pour franchir le pas de la société d'aujourd'hui vers celle souhaitée. On pense hiérarchie et interêt personnel. L'education libertaire veut supprimer ces aspects des relations humaines, et permettre une vie en bonne entente avec les autres, en inculquant des 'valeurs' plus humaines.
    Fin c'est comme ça que je le vois.
     
  5. Basile
    Offline

    BasileMembre du forum Membre actif

    50
    0
    0
    Juil 2007
    Et moi je pense qu'on a rien a inculquer a personne.
     
  6. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    Je te parles pas d'inculquer qqch en tant que tel, à ce niveau là je partage ton pt de vue, on devrais laisser les gens se construire indépendamment, pour que l'émancipation soit réelle (reflexion que j'avias avant de savoir ce qu'etait un anar..).
    Mais jte parle d'inculquer les valeurs que trois millénaires d'education egocentrique d'une société basée sur le conflit et l'interêt personel nous on enlevé, de gommer ça.
    En SES, on nous fait dire que si on se soumet à une autorité c'est pour y rechercher son interêt personnel.. (acecssoirement, on nous parle que du pacte social de rousseau, bjr la pensée unique).
     
  7. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    C'est ce que je te dis... Tu suis le dogme anar.
     
  8. DestrOi!
    Offline

    DestrOi!Membre du forum Membre actif

    783
    0
    3
    Mar 2005
    L'éducation ne devrais rimer en rien avec autorité et vidage de cerveau. Ton sentiment de devoir inculquer des choses aux gens pour leur apprendre des trucs je crois que ca viens direct de c'que t'as pu vivre a l'école. Et t'as bien raison de te sentir comme ça mais même a l'heure actuelle de nouvelles façons d'étudier...

    J'vais prendre mon école en exemple tiens! J'crois que c'est un exemple pas si mal. A mon école, y'est pas question de cours magistraux emmerdant. On a biensur le même programme que tous les autres eleves de la commision scolaire mais la facon de leur rendre ce qu'ils veulent ne se fait pas dutout de la même facon.

    On a un horaire pour chaque jour de la semaine, et a chaque période on peux y voir quel professeurs sont disponibles pour aider les jeunes dans leur matiere respective. Mais rien ne m'oblige a aller voir tel prof a telle heure si j'en ai pas besoin, j'peux simplement me contenter d'échouer dans le local étudiant a jouer de la guitare sur un sofa et parler avec mes amis!

    Le matin pendant 20 minutes on est assis dans notre ''local respectif de groupe titulariat'' qui est en fait un groupe d'ages et niveaux mixtes jumelé a 2 professeurs. pendant ce 20 minutes on jase actualité et on s'exprime sur divers sujets. A ce même moment, parfois des professeurs organisent des ''Ateliers'' qui sont elles aussi annoncées dans ce vbloc de 20 minutes. C'est en fait des activitées auquelles pendant la journée on peux assister si on en a envie, ayant un rapport académique ou non organisé par des élèves ou des profs. Par exemple moi récemment j'ai organiser un atelier sur nos droits par rapport aux policiers (J'ai présenter le ptit livret du COBP) dénoncant divers cas d'abus, m'appuyant avec des vidéos de brutalité policiere et ce sans aucuns problème.. Professeurs et éleves y ont assistés et ont participé activement a la discussion qui suivais ma petite présentation. Je travaille actuellement sur un atelier de cuisine collective végétarienne avec un volet plus explicatif sur le plan mentalité/santé de la chose.

    Tout ca pour dire qu'on manque pas de choses interessantes et constructives a faire même si ca se passe dans un école. Et ca c'est génial. Ce que l'école est c'est ce qu'on en fait. Je crois que déja sa ca sensibilise les jeunes a s'interesser au partage et aux autres. De plus de devoir gérer son propre temps, d'avoir a parfois inventer des manieres originales, différentes et qui nous plaisent pour présenter un habituellement mauvais travail d'anglais. Ca apprends aux jeunes le vrai sens de la vie. Être autonome, s'entraider, créer, s'amuser, réfléchir et s'exprimer! Même si on a de la saloperie de travail a rendre a la commision scolaire, j'trouve qu'on srapproche a grand pas d'une certaine possible définition de l'éducation libertaire!

    De plus je tiens a spécifier que les élèves votent a chaque début d'année leurs règles communes. On en a que 2 ''inmodifiables'' qui se résument a respect et responsabilité. Facile non? On décide du reste. Alors voila, étant donné qu'on est seulement 150 élèves, on se réunis dans la cafétéria on énumèere le ptit code de vie on débat sur chacunes d'entre elles on donne des propositions nouvelles ou des modifications aux regles précédantes puis ensuite on vote sur tout ca. Pas mal du tout quand même!!!

    De plus, les copies, les retenues et les devoirs imposés c'est que de la merde et on ne prone absolument rien de tout ca. De même pour le code vestimentaire. On préfère laisser les gens aller. Parfois certaines personnes en derrangent d'autres avec un habillement trop osé ou un message X, c'est rare que ca arrive mais generalement on préfere discuter, avec ou sans adulte avec la personne qui nous derrange pour une raison quelconque, on s'explique, on demande a la personne si elle pourais éviter de porter telle chose a l'avenir blaaablabla.

    En gros on emmerde la rigidité. On préfere laisser les gens libres et intervenir s'il ya flagrante et derrangeante exagération. Faut vraiment peter un cable sévere et faire quelque chose de grave pour se retrouver suspendu quelque jours pour se calmer.

    Bref mon post s'enviens vachement long, j'vais arreter ici pour l'instant et du coup si ca interesse personne ca va m'éviter de gaspiller du temps de ma vie a parler dans le vide ahahahah. Et pour finir j'emmerde le systeme d'éducation traditionnel :ecouteurs:
     
  9. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    Je pars d'un constat simple: l'éducation, c les parents ET l'ecole ET les potes/autres.
    Les parents se sont fait inculquer les valeurs de la république ou d'autre conneris à l'ecole, ou dans leut vie, par la société. Ils vont ensuite logiquement les transmettre à leurs enfants, que ça soit voulu ou non, c'est subliminal et inconscient. Bon, voilà, si on vaut 'instaurer' (jaime pas ce mot) un stsyème (jlaime pas non plus) libertaire, il faut tirer un grand trait avec le passé, psq si aujourd'hui l'anarchisme c'est une utopie, c'est psq ça l'est A CAUSE du shéma de pensée des gens. Comme on est aps des mômes en train de dessiner, on peut pas prendre une autre feuille blanche et recommencer à dessiner la société. Alors il faut 'laver' cette idéologie d'interêt personnel et tout ce qui s'ensuit. Et pour moi, le seul moyen pour tirer un trait avec ça, c'est, pdt qq siècles par ex, enseigner des valeurs libertaires par le biais de l'ecole pour contre balancer l'education parent. Un exemple simple: les adultes parlent encore de sexisme. Il y en a aujourd'hui déjà bcp moins qu'avant, ya pas si longtemps, femme = femme au foyer. Pourquoi ça? Ecole mixte. L'ecole contrebalance l'education sexiste des parents. Et aujourd'hui (je suis en 1e, hein), j'ai aps franchement l'impression qu'il reste encore des relents de machisme/sexisme au sein des élèves, à part de rares fois où les profs provoquent l'opposition homme/femme; ce qui est une connerie.
    Bon j'espère avoir été clair


    Mais je te parle pas non plus d'inculquer les valeurs comme ya un siècle, avecl es cous d'éducation civique et les valeurs de la république à réciter par coeur. Cette école là, elle inculque malgré tout des valeurs humaines d'entraide etc.., tu l'as dis toi même. Quand je parle d'éducation, c pas l'education au sens traditionel du terme, on ne sait enseigner que d'une seule façon aujourd'hui; apprendre, réviser, contrôle.
    Cette école (c'est laquelle d'ailleurs, c'est où?), reviens au sources, elle formatte, au sens informatique du terme, on efface tout et on recommence [ouais non jme contredis pas]. Le dessin de la société, on le continue sur la feuille blanche, vierge, des descendants. On va pas tuer tout le monde pour garder que les libertaires et recommencer la société sur ces bases là, on les inculques au plus grand nombre, et progressivement, avec le changement de mentalité, plus ouvert, plus humain, on peut arriver à un système libertaire. Un fondu du blanc au noir, et l'education, c le gris.
    Fin j'essaie depuis le débutr de trouver une illustration sur la génétique et les génération, mais j'y arrive pas ^^
     
  10. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    barf...up?








    [allez, 15 caractères, et mfait pas chier]
     
  11. Basile
    Offline

    BasileMembre du forum Membre actif

    50
    0
    0
    Juil 2007
    Vous écrivez des romans... Pas le courage de lire maintenant^^
     
  12. Ruban Rouge
    Offline

    Ruban RougeMilitant? Bof. Nan. Membre actif

    752
    0
    3
    Mai 2007
    T'as tort. C'est interressant ^^ . (Et pas le spam habituelle qu'on retrouve sur les autres topics :p ).

    Je vais mettre mon grain de sel. Je suis d'accord avec Vortigaunts!.

    Hmm tiens par exemple: la laïcité elle a été inculqué par de la pure propagande Républicaine et pourtant c'était nécéssaire pour séparer rapidement Eglise/Etat . Ok le moyen était "mauvais" mais la finalité était "bonne" donc si on peux accéder au communisme ou à l'anarchisme par ce procédé je n'en vois pas le problème.
     
  13. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    ouais voilà, après c'ets vrai qu'il faut se méfier des "La fin justifie les moyens", mais je comprends la façon de voir les choses de DestrOi!, mais les choses ne se feront pas toutes seules..
     
  14. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Premierement, car on n'arrive pas à une republique de type nationale/autoritaire de la meme façon qu'au communisme. Ensuite, parce que meme dans un systeme autoritaire, la propagande est moins efficace qu'elle en a l'air. L'influence catholique sur la vie politique a survecu par l'engagement des croyants dans les partis de droite.

    Non... jette un oeil à la mixité des classes de L.
     
  15. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    Le communisme ne prône pas la dictature du prolétariat le temps que le 'système' se mette el place, c'est vrai..... ^^

    Euh je dirais plutôt l'inverse..

    Déjà jvois pas le rapport.
    Ensuite je pense pas que la vraie/fausse 'mixité (sauf si je t'ai mal compris) que tu veux me faire voir soit dûe aux parents. Ensuite j'ai pas mal de potes/copines en L, et on est 6 mecs en ES, et ya de tout, niveau justification de choix, mais pas de 'mes parents veulent que j'aillent en L'..A la limite c surtout que c'est considéré comme une voie de garage
     
  16. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    En effet, le communisme ne prone pas la dictature du proletariat, tu fais bien de le rappeller. Mais ta formule prete a confusion : la dictature du proletariat pronée par les marxistes n'est pas comparable a la republique francaise du debut du XXeme siecle.

    Les partis de droite ont survecu par l'engagement des cathos dans la vie politique ? Ca revient au meme. La religion est restée melée à la politique malgré la propagande republicaine.

    Le rapport est que l'ecole ne permet pas de reelle emancipation des roles sociaux predefinis, et en particulier de ceux liés au sexe. Y'a une continuité certaine avec ce qu'est devenu actuellement l'education parentale sexiste. Elle ne consiste plus, en general, a dire explicitement a l'enfant ce qu'il ou elle doit faire, mais a juger sa vie selon la norme.
    Le manque de mixité dans certaines classes au lycée n'est evidemment pas due seulement aux parents, mais il montre que l'ecole ne contrebalance pas l'education sexiste.
     
    Dernière édition par un modérateur: 20 Novembre 2007
  17. Vortigaunts!
    Offline

    Vortigaunts!Membre du forum Membre actif

    58
    0
    0
    Oct 2007
    Euh c'etait ironique...Révolution, dictature du prolétariat, collectivisation des biens, redistribution selon les besoins, puis la phase délicate, tjr pas réussie: supprimer l'etat qd tout est en place, pour accéder au communisme, accompli. Mais le communisme prône la dictature du prolétariat, dsl. Fin c'est ce que j'ai tj lu/appris/entendu, tu semble dire que ça c'est du marxisme?


    Même si les principes ont commencés à être annoncés en 1789, la constitution n'es claire sur ce point là que depuis 1958..
    Et elle est comparable dans la mesure ou une minorité impose sa façon de voir les choses, qu'elle juge comme 'bonne', à la majorité, pour changer la société, après quoi celle ci aprouvera cette façon de voir les choses.


    La religion est restée melée à la politique malgré la propagande republicaine.
    =>Pour ceux qui votent à droite, ou qui votent. C pas psq sarko se fait filmer à une messe que tout les politicards sont cathos.

    Le rapport est que l'ecole ne permet pas de reelle emancipation des roles sociaux predefinis, et en particulier de ceux liés au sexe. Y'a une continuité certaine avec ce qu'est devenu actuellement l'education parentale sexiste. Elle ne consiste plus, en general, a dire explicitement a l'enfant ce qu'il ou elle doit faire, mais a juger sa vie selon la norme.
    => la norme c'ets un héritage de la société, pas des parents en tant que tel


    bon j'ai aps le temps de finir je repasserais ptetr.
     
  18. Toxik
    Offline

    ToxikNouveau membre

    13
    0
    0
    Nov 2007
    les catho n'ont rien avoir la dedans...l'europe et le suel vrai continen ou la separation eglise politik est visible...justemen si on a tjr une aristocratie bourgeoise o dessus de nous c bien pck l'education depuis la revolution na pa vraimen evolué et kon ns a formater a avoir cette put1 daristocratie o dessus de nous san la contester
     
  19. PareSSe
    Offline

    PareSSePersonalité instable Membre actif

    181
    0
    1
    Juil 2007
    La séparation église/état ? en france ? :ecouteurs:
    En fait la laicité revendiqué aujourd'hui emprunte encore énormément aux valeurs judéo chrétiennes, meme si elles ont été modernisé.
    Puis aujourd'hui avec sarko au pouvoir la limite entre politique et religion diminue. Prend par exemple Christine Boutin qui est ministre de la ville et du logement, c'est une catho réactionnaire affichée, elle a milité contre l'IVG, contre la pilule, a eu quelques phrases tendancieuses sur les homos, et je sais pas si tu te rappelles mais en 1998 elle avait brandi la bible dans l'assemblée ! Donc république laique...

    Donc pour revenir plus au débat les cathos ont encore une influence tres forte sur notre société, sur les valeurs proné, et donc sur l'éducation à l'école.
     
  20. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Pour l'ironie, j'avais pigé. Le communisme ne prone rien, ce n'est pas une doctrine. La dictature du proletariat fait partie des doctrines marxistes.
    On peut donc etre communiste sans reconnaitre sa necessité. On peut d'ailleurs etre marxiste sans etre leniniste et sans soutenir l'appropriation de l'etat par une avant garde revolutionnaire, au nom du proletariat. Dans cette optique, la dictature du proletariat n'est pas celle d'une minorité, et ressemble plus a une autogestion nationale.
    La constitution est claire sur quel point ?

    C'est pas parceque tous les politicards ne sont pas cathos que la religion n'a plus aucun rapport avec le pouvoir etatique. Et la gauche est touchée. Si il suffisait de ne pas croire en dieu pour ne pas pouvoir s'en servir...
    Et alors ?

    __________________________
    "Chritine Boutin : deputée de l'udf, chargée par le pape de rechristianiser la france, cette frigide organise les reseaux anti-avortement"
     
Chargement...