Chargement...

l'école... pour ou contre?

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par Carlitos, 16 Février 2010.

  1. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    9 011
    1 602
    416
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Non tu peux tout à fait intégrer le LAP en première ou terminale (ou redoubler la seconde, première...) en revanche il faut postuler en début d'année scolaire. La sélection (il y a plus de candidats que d'élus) ne se fait pas sur les notes, tu l'avais compris, mais sur la motivation. Certains jeunes ont juste envie d'arrêter l'école et sont poussés à aller au LAP par leurs parents car c'est quand même un moyen d'obtenir (éventuellement) le BAC. La décision n'est pas prise que par des profs mais aussi par des élèves.
    Je connais plusieurs anciens élèves du LAP (y en a beaucoup dans le milieu libertaire...), un photographe indépendant (il a appris les techniques photo au LAP), une directrice de centre médico-psy, un technicien du spectacle, etc. Ceux qui ont fait des études n'ont eu aucun problème à intégrer la fac, au contraire (les études en fac reposent moins sur l'obéissance aux profs qu'au lycée).
    Les profs du LAP ont proposé à mon fils qui veut devenir journaliste à JVC d'intégrer une école de journalisme, mais il préfère continuer encore au moins un an au LAP.
     
  3. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Tout à fait d' accord.Vivre heureux dans le meilleur des mondes!Tu l' as bien exposé;les filières et les cursus sont à modifier pour permettre au plus grand nombre une vie future décente.Il y a un message à faire passer...sûr!!!
     
  4. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    9 011
    1 602
    416
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Il y a quelques années le groupe libertaire d'Ivry avait organisé un débat: "Quelle école pour quelle société?" avec comme intervenants des élèves du LAP, justement. Je leur avais justement fait cette remarque:
    - Les parents pensent (à juste titre...) que le capitalisme c'est la guerre, donc il faut que leurs enfants soient bien armés pour s'en sortir. C'est pour ça que beaucoup poussent leurs gosses à faire des études.
    Réponse d'une élève du LAP:
    - Oui mais de nos jours c'est pas forcément parce qu'on a un diplôme qu'on va bien s'en sortir. Ce qui compte avant tout c'est la confiance en soi. C'est pour ça que les anciens du LAP arrivent presque toujours à faire un métier qui leur plaît, avec ou sans diplôme, parce qu'au LAP on apprend à reprendre confiance en soi.
    Et puis aussi, accessoirement, on approfondit des techniques en rapport avec ce qu'on veut faire: par exemple la photo:
    (Photo d'un ex élève du LAP spécialisé dans les manifs et évènements militants):
    [​IMG]
     
  6. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Super intéressant cette liberté,cette souplesse qui permet un accès professionnel dans sa voie.C' est l' apanage des métropoles où,...?Si tu pouvais à tes moments"free",communiquer des liens utiles concernant cette alternative,ils seraient informatifs et bienvenus je pense.
     
  7. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    9 011
    1 602
    416
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je les ai posté plus haut dans le topic, avec d'autres détails sur ce lycée:
    Il y a très peu de lycées de ce type en France hélas, un autre à St Nazaire:
    Lycée Experimental

    D'ailleurs ces lycées (liés à l'éducation nationale et non privés) sont une anomalie dans le cadre de ce système. C'est pourquoi ils sont toujours sur un siège éjectable: pourquoi le système favoriserait-il une école qui développe l'esprit critique???

    A ce sujet, un article (à l'époque mes enfants, qui échangent avec des "lapiens", étaient encore au collège; Milan est devenu technicien son et lumière dans le spectacle):
    Menaces sur l’avenir du Lycée autogéré de Paris - Anarchistes Ivry

    Menaces sur l’avenir du Lycée autogéré de Paris

     
  9. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Merci.Comme quoi ;les alternatives libertaires apportent, hors structures éducationnelles conformes.Celles proposées, étatiques ,paraissent statiques voire, rétrogrades si,j' extrapole au vu;des publications.Il y a du pain sur la planche...compte tenu ,que l' éducation non permissive, induit des comportements réfractaires .L' éducation paradoxalement est subversive alors, !!!
     
  10. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    9 011
    1 602
    416
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Le préalable utile, Klick l'a souligné, c'est écrire, lire, compter. Le reste on peut soit l'apprendre en autodidacte (les seules choses que j'ai retenues je suis allée les chercher moi même, par la lecture, le vécu, les documentaires, films, les échanges et discussions...). De l'école il ne me reste absolument rien de rien. Ce qu'on apprend par la force le cerveau l'évacue automatiquement.
    L'intérêt d'un lycée comme le LAP c'est qu'on n'apprend que ce qui nous intéresse. Et ça laisse aussi plus de temps pour apprendre par le vécu (avec les autres élèves ou à l'extérieur).
     
  12. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    En résumé;(que tu avais déjà évoqué;de mémoire...!)Assimiler les bases et ensuite opter vers les intérêts de chacun.e.s.Le ligh motiv devient existant quand, les barrières imposées sautent.Nous rejetons les outils de la soumission naturellement et l'on se rebelle contre l'autoritarisme lorsque, l'on s'estime libre .(il y a des similitudes dans nos parcours respectifs !!)
    A l' heure où, le progrès ,ne cesse d' évoluer et qu' il nécessite des connaissances pour l' aborder,il y a tout de même ,un intéressement ,minimal soit il ,à avoir pour l
     
  13. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    {suite...tactile!!??...}l' aborder.Si tu es coincé quelque part,un peu straight edge,que tu n' as que,ce que l' on te propose.((j' avais remarqué les restrictions culturelles dans des médiathèques,des choix orientés par ex.)eh bien,tu patauges plus,la difficulté étant plus grande.
     
  14. Klik
    Offline

    KlikJeune Keupon Sauvage ! Membre actif

    326
    105
    0
    Fev 2016
    Homme
    France
  15. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, anti-fasciste
    Je vais me renseigner alors, ça m'interesse beaucoup ! Niveau scolaire, j'ai des notes pas trop mauvaises ( 12 de moyenne générale, mais en travaillant ne serai-ce qu'un petit peu, je pourrais monter à 17 ... Seulement j'arrive pas à trouver l'envie de travailler ce qui m'interesse pas ), c'est le système scolaire pérave qui me répugne ...

    ça me fait penser à un prof que j'avais, qui me faisait copier sans cesse le cour, pour me le faire apprendre ( en guise de punition )... J'ai essayé de lui expliquer que plus je le copierais, moins je le connaîtrais mais rien à faire ...

    Oui, mais maintenant, avec internet et tout ce genre de choses, le savoir est à portée de click, donc les bases essentielles suffisent amplement je pense, pour après les compléter avec nos "recherches personnelles"
     
  16. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Effectivement,il y a tellement de données qu' en cherchant tu obtiens tes infos.C' est un + indéniable.Sans être moralisateur car,j' en ai fait moi même l' expérience à mon détriment,tu devrais exploiter au maximum tes possibilités pour éviter,la distance difficile à rattraper ensuite!L' essentiel étant de s' épanouir et pour cela;il faut aller vers ce que tu préfères.Les temps changent,les outils se perfectionnent comme tu l' as dis et l' info est à portée d' un klick !Les jeun's,c' est aujourd'hui et demain,c' est des personnes comme toi qui contribueront à une nouvelle vision de l' anarchisme.Personne ici ne doit l' occulter;le temps passe et ce qui nous entoure, doit être pris en considération quelque soit son état.Hors pessimisme,il y a un changement,une évolution des idées qui doit advenir.L'individualisme se substituant à la vie communautaire,le patriarcat qui résiste et nuit toujours,les mentalités rétrogrades dénigrant l' autre car différent,les systèmes étatiques bridant l' individu,l' attachement à des valeurs dorénavant désuètes,le nombrilisme prôné,l' antagonisme souhaité,la dichotomie organisée pour mieux régner etc,etc...j' y préfère le positivisme et le subjectivisme d' un point de vue philosophique et je pense que si tu es là,c' est bien parce que tu te rends compte du malaise sociétal qui assouvit,assujettît les individu.e.s.Au moins,tu oses,c' est,auto satisfaisant, si tu préfères et ....ça passe par l' éducationnel.L' éducation de soi même,des autres.
    La marge; entre la théorie et la pratique ,existante,s' applique car on concrétise ce que l' on peut,pas tout ce que l' on veut,ce serait facile et donc, moins appréciable.
    Des luttes seront tjrs existantes pour notre mieux être et celui d' autrui au sein de sociétés vacillantes.
    Le diktat assujettissant instauré doit être modifié.C' est cette évidence qui est présente sur chaque topic.Bref,il y a du taff en perspective...car il me semble;que les prémices du changement bénéfiques affleurent mais,avec parcimonie.
     
    allpower apprécie ceci.
  17. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 425
    487
    141
    Jan 2009
    France
  18. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Faut faire l'école buissonnière.
     
  19. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Ou,battre la campagne !!!{dormir}
    Ou,battre la campagne !!!{frustré}
     
  20. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    9 011
    1 602
    416
    Fev 2014
    France
  21. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Si on était dans une société où les enfants peuvent faire ce qu'ils veulent (et ce qui est le meilleur pour eux) ça se saurait!
    Mon fils le faisait spontanément: résultat, on s'est retrouvés devant la protection de l'enfance puis devant le juge pour enfants.
    C'est ce qui explique que Klick (et ses parents) n'ait pas plus d'ennuis au lycée alors qu'il a moins de seize ans: la rebellion à l'école (dans certaines limites quand même: tabassage de profs, incendies...) est tolérée alors que "l'absentéisme scolaire" fait systématiquement l'objet de poursuites. Le risque c'est carrément que les enfants soient enlevés à leurs parents pour "carence éducative".
    Mon fils a fini par obtenir un certificat de phobie scolaire, mais à quel prix! Des mois à se planquer dans les cages d'escalier, à errer dans les couloirs du collège... Car si tous les élèves qui détestent l'école pouvaient obtenir ce certificat l'académie croulerait sous les demandes!
    Et puis il y a eu un autre prix à payer: après quelques mois relativement peinard, les pressions ont recommencé: ou on le mettait dans un hôpital de jour pour le "soigner" (la phobie scolaire c'est une grave maladie...) ou encore une fois, la menace qu'il soit placé en famille d'accueil (et placé de force quand même en hôpital de jour).
    Mon fils avait raison: l'école c'est la prison.Et "l'alternative" c'est l'hôpital psychiatrique.

     
  22. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Quelle intransigeance de la part des institutions!Le chantage qui se termine en enquête sociale,j' imagine...{découragé},l' a.s qui doit tenter lors d' entretien de lui faire avouer insidieusement je ne sais quoi pour conforter son sale job sur ce coup.Les dispositions mises en place sont oppressives.Ça m' apparaît comme destructeur et si en plus,tu te bats déjà pour rassembler les morceaux suite à une séparation par ex;j' imagine le coup de massue (je conçois mieux!?!...)Pour le transcrire avec simplicité;c' est essayer de te mettre la tête sous l' eau alors que tu es déjà éprouvée.La dénomination de phobie scolaire m' irrite car,le pauvre minot qui subit une situation dont il n' est en rien responsable,c' est une histoire d' adultes,à bien le droit de manifester son mécontentement à l' égard de l' institution qui ,dans ce cas ne le comprend pas mais,via cette véritable hérésie,le brime.Ce n' est pas jojo,c' est à gerber cette tension organisée!
    L' hôpital de jour en +(je me retiens....:skull:)Les écrits restent et comme tu es le représentant légal,c' est pour ta pomme si une interprétation d' un psy corrèle avec l' a.s c' est la cata en fait.Pffff,çà me désole....!Carence...on ne tient pas compte des hauts et bas que vivent les personnes et l' alternative : l' hôpital psychiatrique,je meurs,j' enrage,il ne manque plus qu' un.e calomnie,affabule et c' est toi qui t' y rends.(c' est quand tu es au bord de l' étourdissement qu' on essaie de t' assommer vilement en fait!?)Ce genre d' expériences nauséabondes forgent donc,.... malgré ,....ce fait a du renforcer vos liens affectifs et après coup,tu dois en retirer une part de positivité inégalable,des liens forts ,après réflexions!)
    Les encadrants scolaires,sociaux,médicaux ne doivent pas être présents pour faire valoir les directives de leurs institutions mais,aider les personnes en difficulté me semble t' il?Cela révèle ces disfonctionnements et après...on les connaît,çà mène leurs propres vies tranquilles,loin de tout...enfoiré.e.s.
     
  23. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 297
    1 213
    4,521
    Nov 2012
    Ma contribution au débat :

    Brûle ton école !
    Du bon rap conscient par Piloophaz feat Liar-X


    Brûle ton école, brûle brûle ton école
    L‘élitisme culturel ne doit pas avoir le monopole !

    l’instruction l’éducation sont des notions / Propres aux valeurs de notre nation / Alors comment puis je rentrer en contradiction avec une si noble institution / Le savoir permet à l’homme d’ouvrir son esprit / Il lui indique quel combat il doit mener durant sa vie / Mais alors pourquoi ? un système si important est il basé sur le rejet
    Pourquoi ? Peut on être considéré comme un déchet / La violence à l’école c’est aussi le rapport professeur élève / Puissance du maître sur l’esprit de l’esclave / Rien n’est à comprendre tout est à apprendre / Après sur le marché du travail tu pourras te vendre / Comme les putes se vendent sur le trottoir / Tu deviendras une prostitué du savoir / Mais l’état n’a pas besoin d’une jeunesse qui réfléchit / Il aspire seulement à créer un peuple qui obéit / C’est pourquoi les programmes sont si clairs et sans équivoques / Dans la ligné du bon sens de notre époque / Boom c’est ainsi Boom c’est comme ça / Boom ne réfléchis pas Boom Boom qui t’en a donné le droit / Mais en évitant de développer l’esprit critique / On arrive à minimiser les risques / La culture sert de prétexte pour mieux nous intégrer / Ici l’économie est la seule réalité / Mais où est passé l’instruction
    je ne vois ici que de la compétition / Identique à celle de votre économie libérale / L’école Reproduisant les différences sociales / Ce lieu parait il est gratuit et obligatoire / Mais si t’as pas d’argent c’est pas la peine de venir t’asseoir / Il me semble qu’il serait salutaire de dégrader réduire à poussière / Ces locaux battis de trais primaires / Dont l’architecte n’avait besoin que d’une équerre / Pour enfermer des milliers d’esprits privés d’autonomie / Et pourtant il faut lire, lire et s’instruire, lire et s’enrichir / Les livres sont les amis du combat à venir / Les pages tournent et mon intellect grandit / J’ai pris conscience des périples de notre vie / Les mots m’ont appris à connaître mon ennemi / C’est ce système et cette putain d’économie !

    Mon jugement est définitif sur ce système éducatif / Collectif destructif pour tous tes objectifs / Bourrés de préjugés ils cherchent à te gruger / Petit écolier tu n’as nul part où te réfugier / Depuis le début on te façonne selon certains critères / Mais à aucun moment ton esprit est ouvert / constamment on te ment dans l’enseignement / Ici on fait de toi un homme, mais l’enseigne ment / Durant une grande partie de ta vie ils vont t’endoctriner / Pour pouvoir ensuite plus facilement t’exploiter / Formaté comme une disquette, tu ingurgites les donnés / A ta sortie t’es plus risible qu’un sketch d’Elie et Dieudonné / Le crâne bourré de vérités jamais dégrossies / Car ne crois pas que tout te soit dévoilé c’est ainsi / T’es pire qu’un putain de poulet en batterie,
    Voilà ce que désir ta patrie: / Finis premier de la classe, avec un diplôme très haut / Pour te fondre dans la masse, un mouton de plus dans le troupeau / Le pire c’est que tout ça est nécessaire à ton futur / Métro-boulot-dodo, et ton cerveau manque de structures / Donnes moi la main et prend la mienne dans la gueule / Mais oui mais oui l’école est finie / Elever des toutous dociles c’est tout ce qu’ils veulent / Il y a bien longtemps que plus jamais on ne t'instruit / T’éduquant seulement dans une optique individualiste / Cours mais n’attend pas d’aide sur le bord de la piste / Le bonheur des uns le malheur des autres c’est du pareil au même / Tu réussis tu échoues les en informer c’est pas la peine / Du respect ! fermes ton claque merde je connais le refrain
    Ici c’est un contre tous et tous des chiens / développant l’esprit de compétition, infiltrant la nation / D’assoiffés du pognon, prêt à tout pour son acquisition / Ici non seulement il a une odeur mais aussi une couleur / Tu seras orienté vers tel ou tel secteur / Selon ton statut social, racial voilà la démarche / Le racisme est al, à la gueule ils te crachent / Tous les jours dans cette putain de cours / C’est toujours les mêmes têtes que je vois aux alentours
    Des petits blancs friqués, B-Boyz du monde qui se la pètent / Pendant que mes potes basanés sont cantonnés au L E P / Le fils d’immigré doit prendre ce qu’on lui a réservé / Un teint de peau trop marqué, il ne doit pas se faire remarquer / En obtenant un boulot trop haut placé dans la hiérarchie / L’égalité des chances dans mon pays est une lubie !

    piloophaz
     
  24. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Ça résume; les failles de ce système corrompu qui corrompras pour qu' ils,elles corrompent ensuite les individus en inculquant par l' obligation leurs savoirs,leurs modes de pensées.
     
  25. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 425
    487
    141
    Jan 2009
    France
  26. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Rueil-Malmaison (92) : Illumine ta journée, brûle ton lycée !
    vendredi 3 mars 2017


    Dans la nuit du 1er mars dans un lycée de Rueil-Malmaison, des élèves ont posé une quinzaine de tags, comme :


    • Illumine ta journée, brûle ton lycée !
    • Attaquons ce qui nous détruit
    • Feu !
    • Que crève le vieux monde
    • Mdr les caméras
    • Faisons de la nuit notre terrain de jeu
    • Nik la Bac, Nik le Bac
    • Bouh !
    • On s’amuse plus que dans vos cours
    • Nous ne sommes pas des lycéens, nous sommes des délinquants
    • Lycée-usine
    Une affiche a également été collée, dont ils ou elles nous transmettent le texte :


    L’école est un lieu où l’on apprend dès notre petite enfance à obéir, à se soumettre et à travailler. Les connaissances que l’on bouffe nous sont gavées en prétextant l’épanouissement culturel. En espérant que ça remette les élèves à leur place d’élèves, dans le bon, triste et droit chemin de la résignation. Il ne faut plus faire de bêtises. Il ne faut pas perturber ou déranger. Il ne faut surtout pas non plus chercher à bousculer, dégager, détruire, brûler les rapports de dominations qui existent entre nous et les professeur-e-s, les surveillant-e-s et leurs chef-fe-s. Il faut seulement accepter la compétition entre élèves, faire de nous des ennemi-e-s, nous faire croire que nous valons telle ou telle note.


    L’objectif revendiqué de l’école est de nous préparer à « la vie d’adulte ». Ce qui, en réalité, est juste une manière enjolivante d’appeler le monde du travail. Faire des élèves des salarié-e-s dociles ou des patron-ne-s en leur apprenant à accepter l’autorité comme seule manière de fonctionner.

    Les connaissances qui nous sont inculquées n’ont évidemment pas un regard neutre sur le monde qui nous entoure. On cherche à ce qu’on soit citoyen de notre Nation en nous forçant des valeurs qui ne cherchent qu’à maintenir l’État. La JDC (Journée Défense et Citoyenneté, dite « Journée d’Appel ») ou les cours d’EMC (Éducation Morale et Civique) en sont un exemple caricatural (bien qu’en réalité tous les cours portent cette idéologie) en nous vantant les mérites de l’armée et de la sécurité par l’État afin de légitimer son emprise, le montrer comme le garant d’une vie sécurisée, paisible et heureuse. Mais ce n’est qu’un mirage.

    Pour casser les individus, il existe un certain nombre de règles pour l’enfermer dans le droit chemin. En voici quelques-unes mais, bien sûr, chacune des figures de l’autorité peut se faire le plaisir d’en inventer d’autres à chaque instant :

    [​IMG] Pas le droit de lutter
    [​IMG] Pas le droit de crier
    [​IMG] Pas le droit de passer un appel
    [​IMG] Pas le droit de répondre aux profs
    [​IMG] Pas le droit de répondre aux surveillants
    [​IMG] Pas le droit de foutre le feu
    [​IMG] Pas le droit d’écouter de la musique
    [​IMG] Pas le droit de mettre une capuche
    [​IMG] Pas le droit de jouer un instrument
    [​IMG] Pas le droit de s’asseoir dans les couloirs
    [​IMG] Pas le droit de sécher les cours
    [​IMG] Pas le droit de manger en dehors de la cantine

    Si nous faisons cette liste, ce n’est pas pour demander gentiment une réforme de l’école. L’école appartient au vieux monde, qu’elle crève avec. Ce n’est pas grâce aux propositions du CVL [Conseil des délégués pour la Vie Lycéenne] ou grâce au grand cœur de la proviseure que ce lieu deviendra supportable. Nous ne réclamons rien, nous prenons ce que nous désirons.

    Si les patron-ne-s de ce lycée-usine pensent qu’ils régleront le problème que nous sommes en demandant simplement à un-e de leurs employé-e-s de nettoyer nos messages, ils se trompent. Nous n’en avons pas fini avec l’école et son (im)monde.

    Faisons de la nuit notre terrain de jeu
    Attaquons ce qui nous détruit
    [B][/B]

    Vive l’école buissonnière
     
  27. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    33
    15
    1
    Mar 2016
    Femme
    France
    (réaction à Piloophaz) Ils sont relous les gens à cracher sur les travailleu-r-se-s du sexe ou à comparer avec l'esclavage (alors qu'ils sont blancs) à chaque fois qu'il faut parler du capitalisme. Et puis "mes pote basané" ça fait très "touche pas à mon pote" ...
     
  28. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    C' était l' école pour où,contre...laquelle?Éducationnel...?Tes propos glisse Léa,c' est péjoratif,un petit peu...!
    L' utilité de ces travailleurs.e.s on va pas discourir mais revenons au stade de l' éducationnel et de l' altruisme:quelles perspectives pour abolir ce dénigrement qui serait comparé à l' esclavage alors que...???
     
Chargement...