Chargement...

Le sport rouge : Une stratégie de développement du capitalisme

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Anarkia multicompte, 9 Juillet 2019.

  1. Anarkia multicompte
    Offline

    Anarkia multicompteMembre du forum Expulsé du forum

    33
    4
    0
    Juin 2019
  2. libertaire, chaos/Nihiliste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste, primitiviste
    Article de Fabien Ollier paru dans Offensive Trimestriel d'offensive sociale et libertaire - N°11 - Sept. 2006 - « ON HAIT LES CHAMPIONS »

     
  3. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Pour info, Fabien Ollier a accordé une interview à PMO

    Le coming out masculiniste de Pièces et main d’oeuvre

    à propos de son dernier livre "L'Homme artefact".


    Extrait:

    Du "transidentitaire" à l’enfant-machine : entretien avec Fabien Ollier :: Pièces et Main d'Oeuvre
     
  5. Anarkia multicompte
    Offline

    Anarkia multicompteMembre du forum Expulsé du forum

    33
    4
    0
    Juin 2019
  6. libertaire, chaos/Nihiliste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste, primitiviste
    Et shit ! Il a "bien dérivé" depuis 2006...

    Bref tant pis pour lui !
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Y avait déjà des indices en 2014 puisque Fabien Ollier avait signé la pétition de défense de Escudero:


    Indymedia Nantes | Articles | Show | Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’expression libertaire
     
    misandre encore unE troll apprécie ceci.
  9. Anarkia multicompte
    Offline

    Anarkia multicompteMembre du forum Expulsé du forum

    33
    4
    0
    Juin 2019
  10. libertaire, chaos/Nihiliste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste, primitiviste
    Evitons les racourcis hatifs.

    8 ans entre 2006 et 2014. 5 ans entre 2014 et 2019. Les dérives peuvent être soudaines, elles ne sont pas inscrites dans notre "code génétique"...

    Une signature de pétition n'est pas "des indices" c'est UNE signature qui peut exprimer plusieurs choses. Il a pu à l'époque signer sans vraiment faire attention, ou par opposition de principe (et libérale) à la censure, ou par parti pris idéologique, ou ... ou ... ou ... UNE signature c'est pas assez pour constituer un indice.

    Mais là il s'est bien grillé, c'est vraiment n'importe quoi cet itw.

    Tant pis, j'aimais bien ses critiques pamphlétaires contre le sport à l'époque et la revue Offensive. Une critique qui manque !

    Et merci pour ta vigilance !
     
  11. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    J'ai jamais dit que c'était inscrit dans son code génétique. Et oui on peut trouver des tas d'excuses à ceux qui auraient signé un peu vite cette pétition (dont aucun à ma connaissance n'est jamais revenu sur cette signature).

    En tout cas maintenant et c'est bien ça l'important le doute n'est plus permis.
     
  13. Anarkia multicompte
    Offline

    Anarkia multicompteMembre du forum Expulsé du forum

    33
    4
    0
    Juin 2019
  14. libertaire, chaos/Nihiliste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste, primitiviste
    Je trouve pas d'excuse, je conteste ton propos UNE signature = "des indices". Et émets quelques doutes et suppositions sur ce qui peut motiver des personnes signant des pétitions pourries il y a 5 ans (ou plus).

    Je ne pense pas non plus que tous les autres signataires ont mis leur nom sous ce texte dans le but de défendre les thèses d'Escudero mais pour défendre une vision libérale de la liberté d'expression, "à l'américaine".

    Comme tu dis et comme cette entrevue le montre, le doute n'est plus permis. Je n'ai pas lu ce livre de F. Ollier mais cette entrevue montre qu'il ne connait pas son sujet.
     
  15. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    "Des" indices c'est exagéré, j'aurais du plutôt dire "un" indice. Pour les autres c'est peut-être seulement la défense d'une certaine liberté d'expression, mais comme le disait un commentaire de la pétition (refusée par Indymédia Nantes après débat):

    Pour moi c'est vrai je ne ressens aucune déception vu que les profs d'EPS dans un lycée qui critiquent les "excès" du sport, les critiques de la "course à la performance physique" qui vantent la "course à la performance intellectuelle" (Ollier est bardé de diplômes) ça n'a jamais été ma came.

    Article dans le Nouvel Obs

    Je remarque au passage que ce sont les femmes qui sont "moches" parce que trop body buildées... Femmes "trop" body buildées" et "boxeurs obèses", j'y vois surtout une apologie de la normalité physique. Ridiculiser les gens physiquement hors normes ne conduit pas forcément à la transphobie, mais c'est quand même très compatible à mon avis.

    https://www.nouvelobs.com/rue89/rue...-de-l-anti-sport-on-court-on-ne-lit-plus.html

    Je suis la première à critiquer le sport (j'ai haï le sport et les profs de sport toute ma vie), je suis pas fan de sport-spectacle (mais je me détends avec des spectacles tout aussi idiots et les artistes doivent souvent se défoncer pour être "performants" sur scène...), les grandes réconciliations nationales lors des victoires de la France au foot ça m'a toujours saoulée... mais je n'irais pas jusqu'à prétendre que c'est à cause du sport que "les gens deviennent indifférents à l'égard des misères de ce monde".
     
  17. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 339
    40
    144
    Mai 2012
    Germany
  18. extrême-gauche, révolutionnaire
    Au delà de la polémique sur l'auteur il serait bon de s'attaquer au texte lui même qui est quand même très mauvais, par les raccourcis qu'il prend, les mensonges mais aussi son but qui est uniquement de casser - sans proposer quoi que ce soit).

    Déjà prétendre que "les méchants staliniens veulent la compétition pour la compétition parce que c'est des sales capitalistes gneugneu" c'est juste ridicule. Le sport en Union soviétique avait bien moins le caractère compétitif qu'en occident et était beaucoup plus un loisir sans le coté "viril" ou compétitif qu'on peut avoir en France aujourd'hui. Les sports étaient largement plus accessibles et pratiqués par toutes les catégories d'âge qu'aujourd'hui (tout d'ailleurs comme tous ce qui est culturel, la musique, etc). Le but bien plus que la compétition pour la sélection - qui est une dérive due aux conditions de créations de l'URSS dans un contexte ou la première lutte était celle pour nourrir les humains, Robert Linhart l'explique très bien dans Lénine, les paysans, Taylor, on vois bien l'origine matérielle de pas mal de problèmes de l'expérience soviétique.

    Bref, le sport est avant tout, comme la musique, un moyen d'élevation général du prolétariat (qui existe toujours même quand on proclame son abolition, si les réalités matérielles reproduisent certaines formes capitalistes, même en espagne libertaire, sisi).

    Dans la chine communiste (1950 - avant dans les bases rouges - 1976), le sport compétitif lui même est critiqué comme forme capitaliste. Les chinois sont connus pour pratiquer largement le yoga ou la natation (pas sous forme de course), ça viens ausse de l'époque communiste ou on fesait du sport pour être en forme, pas pour être en compétition. D'ailleurs même dans l'usine, le modèle du cadre qui s'élève de la classe ouvrière pour devenir technicien et diriger, qui prévalait en URSS, est critiqué. Le technicien et l'ingénieur sont aussi des ouvriers et des ouvrières (la lutte contre le patriarcat est un aspect essentiel tant du sport rouge que de la lutte contre la division du travail).

    Dans les pays occidentaux, le sport "rouge" n'a pas forcément eu uniquement un aspect compétitif. Les fédérations sportives unissent autour de l'équipe des dizaines de personnes dans un cadre de communauté de quartier ou de village. Les militants des deux équipes qui s'affrontent se retrouvent en camarades avant et après le match. Lors des jeux ouvriers de barcelone, en 36, nombreux sont les concurents sur le terrain à se retrouver coude à coude sur le front... Les femmes, en particulier autour de la première guerre mondiale, font des tournées, les équipes féminines (et féministes) peuvent remplir des stades, en général dans un cadre caricatif.

    Aujourd'hui encore, comme toute pratique de masse même encadrée par l'Etat bourgeois, est traversé par une intense lutte de classe, et les grands évenements autour du foot tournent souvent à l'émeute et au pillage, à l'affrotnement entre prolétaires et police, (parfois strictement antiflic, sans aucune autre justification), qui n'ont rien à envier aux plus grosses émeutes du mouvement social.
     
  19. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste

    J'ai toujours du mal à comprendre comment en 2019 on peut encore (se) raconter autant d'histoires sur la réalité des dictatures communistes?

    Quand l'URSS utilisait le sport pour former "l'esprit soviétique"

    [​IMG]

    Dit comme ça on pourrait croire qu'en Chine communiste les individus pouvaient décider librement de faire le sport de leur choix, uniquement pour le plaisir, ou pour leur bien être personnel!

    Quand Mao parlait aussi de sport

    Car le sport ne véhicule pas que le "sens de la compétition" mais aussi "le goût de l'effort" - et donc, comme l'avaient bien compris les régimes communistes autoritaires "le goût du travail"... plus des valeurs de discipline (= soumission à l'autorité) et "esprit d'équipe" (= renier son individualité et s'identifier à la collectivité), le nationalisme...

    Un topic à propos des joies de la dictature maoiste:

    L'anarchisme contre le maoïsme
     
  21. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Extrait de l'article ci dessous:

    SPORT ET POLITIQUE


    [​IMG] [​IMG] [​IMG] [​IMG]
     
  23. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 339
    40
    144
    Mai 2012
    Germany
  24. extrême-gauche, révolutionnaire
    L'important c'est pas de défendre à tout prix l'URSS ou la chine, je le rappel encore une fois, on s'en tape un peu dans le contexte.

    Ce que je veux c'est une discussion politique autour du "sport rouge" et une vraie compréhension des projets des uns et des autres, ce qu'es le "sport rouge" et dans quel contexte telle ou telle mesure juste ou fasse à pû être prise.

    Exemple en URSS avec le sport rouge ou beaucoup de choses ont été critiqués par les Chinois d'ailleurs, ça se rejoins avec le développement de la société soviétique qui s'est basé d'abord sur la reconstruction à tout prix, parce qu'il fallait d'abord nourrir les gens pour faire survivre le régime soviétique (les soviets eux même se sont effondrés, les militants déterminés partant au front militaire ou agricole, en gros, survivre contre l'ennemie blanc ou survivre à la famine, ou alors les ouvriers qualifiés se retrouvaient à faire les tâches administratives au lieu d'animer les soviet etc). Bref le développement de l'URSS s'est fait sur la reconstruction d'outils tel quel parce qu'on à pas eu le temps de les transformer. Et ces outils impliquaient une division du travail, donc le fait qu'il y ai des cadres et des ouvriers (processus qu'on à pas du tout vu en Chine). Ce processus à été vite vu comme un problème, on à décidé donc de régler ce problème d'abord en fesant venir les cadres de la classe ouvrière. Et globalement ce sont des orientations qui sont largement partagés par la base militante du parti (c'est à dire la une imposante minorité des ouvriers en fait) et par la population en général. Ca viens de la la forme du sport rouge en URSS, de sa forme qui est évidemment criticable (j'ai pas envie perso de faire la révolution pour un modèle comme l'URSS, on est tous d'accord). Mais on peut pas comprendre ça sans tout le contexte. Et aussi en "oubliant" de préciser que le sport n'est pas que un outil d'élevement d'une minorité pour en faire des cadres, des élites, mais de l'immense majorité, qui en quelques années était passé de la misère noire à la possibilité de faire du sport, ou de l'art, etc, en gérant les aspects quotidiens des clubs etc.

    Et oui, en Chine, bien sur que tu pouvais choisir ou non de faire du sport ! c'est plus le cas aujourd'hui avec la dictature fasciste qui s'est installé depuis plus de 50 ans.

    Concernant le sport populaire, tu oublie juste complètement que comme tout, ça à un double aspect. Tu met des millions d'opprimés ensemble, dans un cadre capitaliste, ben t'as des aspects d'émancipation et des aspects capitalistes, tout simplement. Mais comme absolument tout en fait, même les organisations anarchistes, communistes ou n'importe quoi ont un double aspect. Reste à savoir lequel est le plus important.
     
    No.madd apprécie ceci.
  25. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Eh bien non, ni dans ce contexte ni dans aucun autre, sur un forum dont la charte précise pourtant:

    On n'est pas censés "s'en taper" de défendre l'URSS ou la Chine.

    Vraiment tu veux qu'on parle des libertés individuelles dans la Chine de Mao ou en URSS?
    Et concernant l'URSS puisque tu parles de la "nécessité de lutter contre la famine":

    Vu la violence de la répression des dissidents et le lavage de cerveaux dans ces deux dictatures, difficile de prétendre que "la population en général" étaient spontanément soumis aux ordres du pouvoir.

    Comment dire, tu trouves que sous Mao c'était plus "démocratique"?

    Mais oui, sous Mao la Chine c'était le paradis de la liberté d'expression et les gens s'éclataient pendant leurs nombreuses heures de loisir!

    L'art sous Mao en 250 œuvres
     
  27. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 339
    40
    144
    Mai 2012
    Germany
  28. extrême-gauche, révolutionnaire
    Amusant, ton argumentaire viens de lien wiki et d'articles ou les sources sont des reacs... C'est marrant, ce genre d'anecdotes et pseudo analyses, on pourrait les ressortir quasi mot pour mot à propos de l'Espagne de 36 quand les réactionnaires avait peur des anarchistes autant que des communistes.

    Bref ça sert a rien de continuer cette discussion, a pars des citations de trucs ridicules aucun argument sur le fond (le rôle du sport en général et le rôle des révolutionnaires vis a vis du sport, le contexte historique des actions révolutionnaires vis a vis du sport).
     
  29. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  30. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    les famines et la répression sanglante en URSS et sous Mao ne sont pas des inventions de réacs, ce sont des faits bruts.
    Et moi ces millions de morts ça ne m'amuse pas du tout.

    Sauf que les anti-autoritaires et les autoritaires ont beau avoir des ennemis communs, ce ne sont pas du tout des alliés.
     
  31. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  32. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Sur la question "sport et société": comment pourrait-il y avoir une notion ludique et libertaire du sport dans une dictature? Surtout dans des dictatures communistes, qui voulaient promouvoir à tout prix la valeur travail, les vertus de l'effort, de l'efficacité, de la guerre?

    [​IMG]

    [​IMG]
     
  33. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 339
    40
    144
    Mai 2012
    Germany
  34. extrême-gauche, révolutionnaire
    q

    L'holodomor est un mythe inventé par Goebbels mais non c'est pas grave.

    Les premières famines en URSS et en Chine sont dans la continuité de plusieurs milliers d'années de famines, il faudra le socialisme pour enfin les vaincre (alors que même aujourd'hui le nombre de pays en alerte sur la question de la faim est en augmentation).

    Mais c'est pas grave hein continue a colporter les analyse du livre noir et de l'éducation nationale qui explique que les méchants rouge affament volontairement leur peuple (et obligent les enfants a faire du yoga)
     
  35. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 339
    40
    144
    Mai 2012
    Germany
  36. extrême-gauche, révolutionnaire
    En URSS la question des années 30 est la question de la survie de la population vis a vis de l'anéantissement total et de pratiques génocidaires promis par les nazis. Alors oui la politique (sportive entre autres) est peut être légèrement influence par la nécessité de gagner la guerre pour pas se faire massacrer.
     
  37. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  38. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Euh et toi à part dans tes fantasmes où tu as puisé ces "informations"?

    Emma Goldman, in "Le communisme n'existe pas en URSS":

    ★ Emma Goldman : le communisme n’existe pas en URSS - Socialisme libertaire
     
    mc² apprécie ceci.