Chargement...

Le site conspiracy watch,pour lutter contre les thèses conspirationnistes,voir complotistes

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Terre22, 2 Mai 2021.

  1. Terre22
    Offline

    Terre22Nouveau membre

    5
    0
    0
    Avr 2021
  2. individualiste
    Bonjour
    Que pensez vous du site Conspiracy Watch,pour lutter contre les thèses conspirationnistes,voir complotistes?
    Merci
    Bonne journée
     
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    https://www.libertaire.net/discussi...s-vs-lutte-de-classe.17528/page-4#post-165726

    Malheureusement les sites sont de plus en rares à proposer des dossiers sérieux sur les complotistes (Confusionnisme.info n'est plus actif depuis longtemps hélas...). Les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis. Comme le disait Anarkia:

     
  5. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 085
    610
    143
    Jan 2009
    France
  6. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    Que pensez-vous des gens qui ouvrent un nouveau sujet chaque jour pour poser une question et ne participent pas à la conversation ensuite ?
     
    Dernière édition: 3 Mai 2021
  7. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 989
    385
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  8. libertaire
    Le site a été ajouté aux sources d'infolibertaire (désolé pour le retard)
     
  9. Luke
    Offline

    LukeNouveau membre Compte fermé

    13
    0
    0
    Jan 2020
    Homme
    France
    Bonjour.
    C'est dans son principe que le site dénommé Conspiracy Watch est une infection. Aucun sujet en effet n'est à l'abri de la théorie selon laquelle un complot serait à l'oeuvre, mais lorsqu'elle est fausse elle se doit d'être combattue en tant que telle -et au cas par cas. On est ici devant toute autre chose à travers le présupposé qu'existerait un objet constitué dénommé... "le complotisme" : étant bien entendu qu'est... complotiste, quiconque refuse d'emboîter le pas de l'idéologie dominante, et que il ou elle doit s'attendre à voir s'opposer à lui ces détenteurs de la vérité dite rationnelle. On est en fait à epsilon près devant la même instrumentalisation, qu'en présence de la notion sans cesse plus envahissante de "fake new".
    Si par ailleurs ils ne nous ont pas demandé notre autorisation pour exister il y a quelque chose qui me dérange : ces gens, qui sur leur site ne s'en cachent pas, reçoivent de l'argent de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. En langage clair cela signifie, que de l'argent qui est destiné à entretenir la mémoire des victimes de la barbarie est détourné de son objet à des fins idéologiques -recevables ou non, à la limite peu importe.
    Je déplore que des poursuites n'aient pas encore été engagées par des descendants de victimes (juives ou non, peu importe) et si tel devait être le cas c'est sans hésitation et au nom de ce que fut le sort de ma famille, que même étant peu enclin à collaborer avec la justice je demanderais à être cité comme témoin.
     
  10. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Si on doit reprocher à Conspiracy watch de tolérer au moins un collaborateur régulier (Taguieff) qui fricote carrément avec l'extrême droite, s'il est indéniable que Conspiracy watch n'est pas d'inspiration libertaire mais dans la plupart des cas plutôt républicain et "de gauche" au sens électoraliste, je trouve abusive l'accusation qui leur est faite (généralement par des complotistes au sens le plus navrant du terme), "de ne voir des complots nulle part".

    C'est bien simple: je n'ai JAMAIS vu d'anticomplotistes qui ne commençaient pas par affirmer, au contraire, que des complots existent bel et bien, mais que s'intéresser à ces complots bien réels peut être facilement différencié du complotisme.

    D'ailleurs Conspiracy watch précise bien sur sa page d'accueil:

    Qu’est-ce que le conspirationnisme ?
    Publié par La Rédaction | 28 novembre 2007 | F.A.Q

    Définition
    Au sens fort, le conspirationnisme désigne l’attitude consistant à remettre en cause abusivement l’explication communément admise de certains phénomènes sociaux ou événements marquants au profit d’un récit explicatif alternatif qui postule l’existence d’une conspiration et dénonce les individus ou les groupes qui y auraient pris part :

    • « abusivement » : le récit proposé s’affranchit des règles élémentaires du raisonnement scientifique et du doute méthodique, notamment en écartant systématiquement les éléments qui seraient de nature à le contredire ou – lorsqu’il consent à les examiner – en échouant à les réfuter de manière satisfaisante ;

    • « postule » : la conspiration n’est jamais démontrée.

    Origine
    Le mot « conspirationniste », nom commun et adjectif, a fait pour la première fois son entrée dans l’édition 2012 du Petit Larousse Illustré. Selon le Petit Robert 2014, qui le définit comme une « personne qui défend la théorie d’une conspiration organisée pour manipuler l’opinion », le terme est apparu en 1986 suivi en 1991 par le substantif « conspirationnisme ». Plus récent et moins répandu que l’expression « théorie du complot » – dont les premières occurrences remontent au moins aux années 1900 –, il a toutefois intégré les lexiques universitaire, politique et médiatique. On constate une multiplication très nette de leurs occurrences depuis la fin des années 1990.

    Théorie du complot et conspirationnisme
    Une théorie du complot est un récit circonstancié tandis que le conspirationnisme est un mode de discours. Plus précisément, c’est le discours qui fournit leur structure narrative à toutes les théories du complot. En outre, le discours conspirationniste a une structure très proche du discours négationniste avec lequel il ne se confond pourtant pas complètement dans la mesure où il n’a pas vocation à nier l’existence d’un événement mais à l’expliquer différemment.

    Depuis quelques années, les termes « complotisme » et « conspirationnisme » sont utilisés de manière quasiment interchangeable, le premier tendant à se substituer au second.

    Voir aussi entre autres sur le site cette citation sans ambiguité de Philippe Corcuff:

    Les errances de la critique de l'anticomplotisme : Natacha Polony parmi d'autres - Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme

    Donc je pense qu'il est relativement facile de distinguer des accusations "abusives" de complotisme de la dénonciation de complots bien réels.

    A moins de donner des contre-citations issues de Conspiracy watch démontrant que le site considère comme "complotiste" "quiconque n'obéit pas à l'idéologie dominante", je crois qu'on peut parler clairement de calomnie.

    Même remarque pour les "fake news": le doute devant profiter à l'accusé (même s'il s'agit d'une info) pour dénoncer une fake new en tant que telle il faut des preuves solides. Par exemple, dans le cas de Conspiracy watch, accusé "d'instrumentalisation" et de soumission à "l'idéologie dominante", il faudrait apporter des éléments précis (des citations par exemple).

    "Notre" autorisation? Je n'ai pas compris qui est ce "nous"?

    En effet ils reçoivent de l'argent de cette fondation, qui si elle n'a rien de libertaire (mais le site n'a jamais prétendu être libertaire!) est tout à fait en rapport avec les objectifs du site, dénoncer les théories du complot, qui flirtent souvent avec l'antisémitisme:

    La Fondation

    Donc pour ma part je ne vois rien de scandaleux à ce que l'argent de cette fondation soit utilisé pour lutter contre un des vecteurs principaux à l'heure actuelle de l'antisémitisme.

    ça par exemple, ce n'est pas une critique abusive d'un complot qui existerait vraiment mais bien la dénonciation tout à fait justifiée du complotisme antisémite:

    Si vous croyez que la naissance de la Réserve fédérale est le fruit d’un « coup d’État bancaire », c’est à cet idéologue antisémite américain que vous le devez.

    Eustace Mullins : l'influence posthume d'un complotiste antisémite - Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme

    Il me semblerait plus pertinent pour des descendants de victimes de la Shoah (dont tu serais à toi tout seul le représentant officiel?) de porter plutôt plainte contre les "victimes" de Conspiracy watch, comme Soral, Dieudonné, Blanrue, Faurisson (et leurs fans...).

    [​IMG]
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  12. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  13. autonome
    Je venais pour un ami demander un fichier de DEFIANT LIVES et JE VOIS CA ! 0__0


    CW : Néoconservateur. Rudy Reichstadt proche de Laurent Bouvet du Printemps Républicain. Đăng nhập Facebook
    PR : Obsession de l'Islam. Combat contre "islamogauchisme" imaginaire (panique morale). Harcèlements..
    Đăng nhập Facebook
    conspiracywatch./info/aux-sources-de-l-islamo-gauchisme.html
    conspiracywatch./info/lespace-islamo-gauchiste.html
    conspiracywatch./info/tag/islamo-gauchisme
    «T'inquiète, j'ai d'autres comptes. Je vais pas te lâcher après ce que tu as osé faire à mon pote. Je n'oublierai jamais.»

    Signature de Reichstadt au Manifeste PR. PR laïcard pseudo-républicain proximité avec Valls et Macron. Auteur dans Marianne. printempsrepublicain/.fr/membres#premiers-signataires
    "Marianne est le journal des gens d'extrême droite qui se croient encore de gauche." L'hebdo Marianne se voit-il encore à gauche ? - Par Pauline Bock | Arrêt sur images
    Printemps républicain — Wikipédia

    Ressources critiques:
    Quand les « complotologues » de Franceinfo font l'impasse sur la principale théorie du complot de l'ère Trump
    Il n'y a pas de lézards mais il y a bien des capitalistes : comment anti-complotistes et conspirationnistes empêchent la critique des élites - FRUSTRATION
    Rudy Reichstadt, chasseur de « conspis »
    http://sortirducapitalisme.fr/emiss...-materialiste-critique-des-conspirationnismes
    Excellentes vidéos de Patchwork sur les théories du complot : https://www.youtube.com/c/PatchworkVideos/videos

    Arrêter l'enfumage. Tracer des lignes claires. Dégager tous les sites tous les idéologues réactionnaires perméables à la droite et l'extrême droite. NO PASARAN !
     
  14. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Tes arguments n'ont rien à voir avec ceux de Luke, qui réfute la lutte contre le complotisme d'où qu'elle vienne.

    A propos de Conspiracy watch rien que la présence de Taguieff est un problème. Après comme je l'ai dit plus haut, le problème c'est qu'il n'existe pas vraiment de site proche des idées libertaires qui propose des dossiers sérieux pour démonter les complotistes en particulier antisémites.

    Les infos de Conspiracy watch ne sont sans doute pas exempte de critiques et de toute façon on n'est pas censés avaler tout rond des infos d'où qu'elles viennent. Mais on y trouve quand même des dossiers sérieusement montés. On peut récupérer les infos (quand elles sont étayées par des preuves) et faire soi même son analyse d'un point de vue plus libertaire que républicain.

    D'ailleurs je ne comprends pas bien si les références que tu cites sont censées appuyer ou dénoncer Conspiracy Watch?
    Un exemple: l'article de Laurent Dauré sur ACRIMED:

    Laurent Dauré est par ailleurs rédacteur de la revue RUPTURES. Voilà le genre d'articles qu'on trouve dans cette revue:

    Troisième émission du Point de Ruptures : quatre décennies de déstructuration nationale… et l’Europe ? - Ruptures

    Et aussi:

    Première émission du Point de Ruptures - Rôle des médias, vote écolo, souveraineté bafouée, etc. : le décryptage des européennes - Ruptures

    Chouard semble être un collaborateur régulier de Ruptures. Tu m'étonnes qu'il ne puisse pas blairer les anti-conspirationnistes!
    D'ailleurs concernant Conspiracy watch il se trouve justement qu'on trouve sur le site un article dénonçant le conspirationnisme de Trump.
     
  16. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Autre référence de Némésys: la revue "Frustration".
    Pas mal non plus dans le genre l'hôpital qui se fout de la charité.
    Exemple d'article (sur "l'union de la gauche"):
    L'union de la gauche est-elle une bonne chose pour les classes laborieuses ?

    Bref si ça n'avait tenu qu'à moi je n'aurais pas inclus Conspiracy watch dans les ressources d'info libertaire: ça m'arrive de chercher des éléments d'information, comme je pourrais en trouver dans Libération, wikipédia ou le Larousse. De là à en faire des références libertaires!

    Mais ceux qui les critiquent ne le font pas forcément pour de bonnes raisons. La critique du complotisme ça emmerde avant tout les complotistes.
     
  18. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  19. autonome
    Dauré je savais pas désolée.
    Chouard sur Ruptures plus d'entrevue plus rien depuis 2019.

    Frustation est réformiste mais de gauche. Tu cites un extrait qui a rien avoir avec le complotisme. CW n'est pas du tout à gauche.

    "La critique du complotisme ça emmerde avant tout les complotistes."
    Pas les complotistes de CW diffusant la propagande sur 'l'islamogauchisme' imaginaire. Oui "l'islamogauchisme" est un fantasme complotiste. Une propagande faisant le jeu de l'idéologie comploraciste du Grand Remplacement. Comme une 'panique morale' similaire contre le "wokisme' imaginaire. Voir les liens de Reichstadt et CW qui croient à cette idéologie.

    CW est de droite comme le parti d'où iels sont proches : le PS. L'anticomplotisme peut être de droite. L'anarchisme est de gauche, pas 'ni droite ni gauche', pas 'abreuvons chez les droitos de CW', pas non plus chez les 'extrême centristes' qui publient aussi sur CW.

    Supprimez mon compte. Je veux plus rien à faire avec les apotres de libéral-droitos CW ami(e)s de Bouvet du Printemps Républicain pseudo anarchistes. NO PASARAN !
     
  20. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  21. autonome
    Conspiracy Watch c'est la voix des réacs du PS et de l'Etat qui donne plus la voix aux droitos libéraux qu'à la gauche anticap. Pour vous l'anarchisme c'est plus de droite que de gauche ? Comme Corcuff vous n'avez rien compris à l'anarchisme ! CONFUSIONNISTES NO PASARAN !
     
  22. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  23. autonome
  24. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 085
    610
    143
    Jan 2009
    France
  25. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    On peut bel et bien définir un tel objet par contre c'est complètement faux de dire que ça désignerait tout ce qui ne fait pas partie de "l'idéologie dominante". C'est la défense classique du conspirationnisme mais elle est mensongère.
    Le complotisme consiste à considérer que la société elle-même est "causée" par un complot, que la source explicative des phénomènes sociaux est le complot.
    Ça consiste en somme à considérer que les phénomènes sociaux relèvent d'une planification. C'est une vision absolument anti-materialiste donc anti-scientifique donc dont on peut bien dénoncer l'irrationalité.

    Personnellement je comprends parfaitement pourquoi des fondations contre l'antisémitisme financent la lutte contre le conspirationnisme. L'antisemitisme est intrinsèquement LE racisme conspirationniste par excellence.
     
    ninaa apprécie ceci.
  26. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  27. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Ta critique de CW ne portait pas sur le complotisme (rien qui remette en cause les infos sur le complotisme?) mais sur l'orientation politique. Pour moi (anarchiste) gauche électoraliste ou droite électoraliste ça fait aucune différence. De plus il est exagéré de dire que CW ne "serait pas du tout de gauche": Corcuff par exemple, collaborateur régulier, repenti du PS, du NPA puis de la Fédération anarchiste, est réformiste sans aucun doute, mais pas du tout de droite, et résolument critique de l'extrême droite, comme l'ensemble des collaborateurs de CW, ce qui bien sûr n'est pas un club très fermé ni à "gauche" ni à "droite" (si tant est que la différence existe...).
    Evidemment j'ai du mal à comprendre qu'il accepte de cohabiter avec Taguieff. Je suppose qu'il est dans l'état d'esprit des pro-gilets jaunes "de gauche" voire libertaires, qui trouvaient tolérable de cohabiter avec des gilets jaunes fachos?

    A propos du site "anticons":

    Sans surprise le site anticons cité par Némésys s'en prend à une autre anti-complotiste, Ornella Guyet, qui elle est réellement libertaire. (Malheureusement son site est inactif depuis des années...)

    blog confusionnisme.info (Ornella Guyet)

    L'essentiel de la critique consiste à lui reprocher de NE PAS avoir écrit d'article sur tel ou tel sujet pourtant "essentiel".
    Passons sur la méthode qui consiste à révéler la véritable identité d'Ornella (qui écrivait sous pseudonyme, principalement pour éviter des représailles de fachos - par qui elle était régulièrement menacée, comme on peut s'en douter!) mais même de publier sa photo (quel intérêt politique, à part la vengeance?). Et ça pour le coup c'est VRAIMENT UNE METHODE DE FLICS!!!

    Heureusement anticons est là pour prendre la défense... de Michel Collon et du site Investig'action, injustement critiqué par Ornella!

    Ornella Guyet : L’archétype de la désinformation


    [​IMG]

    Sur anticons, un article dénonce les antifascistes, coupables entre autres de critiquer Bachar-al-assad:

    Faux antifascistes et Indymedia Paris soumis au détecteur de mensonge

    Je n'ai pas vu les mots "Hitler" ou "Staline" dans les articles d'Ornella Guyet (ni d'aucun antifa), d'ailleurs Anticons se garde bien de faire des citations exactes. En revanche on peut se demander quel "dialogue" il faudrait avoir avec Bacher al Assad, qui sans être Hitler mérite quand même quelques "anathèmes":

    Bachar el-Assad — Wikipédia
     
  28. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  29. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    A propos de Michel Collon, défendu par Anticons, pourfendeurs des antifas et anticomplotistes:

    MICHEL COLLON, UN MILITANT DE LA CONFUSION
    [B][/B]
    [​IMG]
    [B][/B]

    " Le 4 avril 2014, au lendemain d’une réunion Vlaams Belang/FN à Bruxelles, le site Investig’Action de Michel Collon, qui se dit homme de gauche, a trouvé une manière assez originale de traiter de cette actualité en publiant un article dénonçant non pas les fascistes... mais les antifascistes qui mettent en cause certaines collusions entre franges de l’extrême gauche et de l’extrême droite, notamment sur le site Indymedia Paris [1]. Et pour cause : Michel Collon se trouve lui-même au cœur de ces collusions.

    Michel Collon, qui a commencé sa carrière de journaliste à l’hebdomadaire Solidaire du Parti du Travail de Belgique (PTB) dont il reste un compagnon de route [2], anime depuis plusieurs années, avec un collectif éponyme, le site internet Investig’Action [3]. Ce site prétend « décoder l’information » et dénoncer les « médiamensonges », à savoir les « mensonges » qui sont diffusés selon Collon et son équipe par la presse dominante. Il s’agit désormais d’un média de masse de la complosphère, puisqu’il prétend diffuser sa newsletter à 100 000 exemplaires et est largement relayé sur les réseaux sociaux. Michel Collon est également fier d’être un invité régulier de l’émission « Ce soir ou jamais » de Frédéric Taddeï qui a largement contribué à le faire connaître dans l’espace francophone [4]. Il affirme enfin être membre du conseil consultatif de Telesur, chaîne latino-américaine fondée sous l’impulsion de Chavez pour faire contrepoids aux médias nord-américains [5].

    LE SITE INVESTIG’ACTION : UNE IMPOSTURE JOURNALISTIQUE
    Il est à souligner d’emblée qu’alors que les comptes de l’association Investig’Action sont inconnus de ses lecteurs, Michel Collon ne rate pas une occasion d’appeler ces derniers à acheter ses livres et à lui faire des dons, que ce soit au gré d’appels sur Internet, lors de réunions publiques ou tout dernièrement suite au piratage de son site par le hacker franco-israélien Grégory Chelli dit Ulcan [6]. Cette obsession mercantile frise parfois le ridicule, lorsque le 9 novembre 2011, exclu de la Bourse du Travail de Paris en raison de ses orientations politiques, il vendait ses livres à quelques fans sur le trottoir en dénonçant le fait que ce déplacement lui coûtait de l’argent [7].

    Or, on peut se demander à quoi Michel Collon consacre tout cet argent : ce n’est certes pas l’achat du nom de domaine ni la location du serveur de son site (d’ordinaire quelques dizaines d’euros par an tout au plus, autour de 400 ou 500 au pire) ni même son développement graphique (le site a le même aspect depuis des années) qui lui coûtent cher, et on peut même se demander s’il a un webmaster puisqu’il affirme avoir mis deux mois à remettre sa boutique en ligne après le piratage d’Ulcan. Il y a bien l’édition des livres, mais ceux-ci ont malheureusement l’air de se vendre correctement.

    Seul poste coûteux : il affirme salarier deux journalistes et vouloir en embaucher un troisième pour l’aider. Pourtant, on se demande bien à quoi il les emploie puisque si on regarde le contenu de son site, on ne peut que constater qu’il y a très peu de travail journalistique à proprement parler : on trouve des copiés-collés d’autres sites, quasiment aucun travail de reportage ou d’enquête de terrain, beaucoup de contributions extérieures et seulement quelques textes originaux émanant de lui ou de ses proches. Même les traductions sont en général reprises d’autres sites, sans d’ailleurs toujours en citer la source. Enfin, le contenu du site est écrit [8] et Investig’Action ne produit pas de travail photographique, sonore ou vidéo original susceptible de nécessiter l’achat et l’entretien d’un matériel coûteux [9].

    L’ANTI-IMPÉRIALISME BORGNE DE MICHEL COLLON [10]
    Néanmoins, les principaux reproches qu’on peut faire à Michel Collon et à son équipe ne sont pas d’ordre financier mais politique. Sous prétexte d’anti-impérialisme, Investig’Action diffuse en fait largement ses propres « médiamensonges », notamment sur la politique internationale, en publiant des informations sans nuances et émanant de sources douteuses à chaque nouvelle crise diplomatique, invitant chacun à choisir son camp dans des contextes où pourtant la complexité des situations devraient au moins inviter à la prudence. Défendant une position campiste, le collectif animé par Michel Collon considère ainsi, au mépris de toute logique, que refuser de choisir son camp entre un État occidental fauteur de guerre et le régime dictatorial qu’il attaque - au motif que dans les deux cas, ce sont les populations qui trinquent - revient in fine à soutenir le camp impérialiste occidental.

    Michel Collon assume totalement cette position partisane puisqu’il écrit : « En 2001, nous dénoncions l’effet néfaste des slogans "Ni Bush, ni Saddam", "Ni l’Otan, ni Milosevic", « Ni Sharon, ni Arafat". […] Le "Ni, ni", c’est le cancer du mouvement anti-guerre. Il faut y mettre fin. Ce n’est pas Saddam ou Milosevic qui menace le monde entier, c’est Bush. » Dans le même texte, Collon développe : « Ce n’est pas aux gouvernements occidentaux de décider qui doit diriger tel ou tel pays du tiers monde et selon quels intérêts. C’est à ces peuples eux-mêmes qu’il revient d’en décider. Mais si on laisse Washington occuper ces régions, aucune lutte sociale ou démocratique n’en deviendra plus facile, bien au contraire. Seules les multinationales y gagnent. » [11]

    Or, quand les peuples de pays non occupés par les États-Unis mais perçus comme leurs opposants par Collon et sa clique se révoltent et demandent le départ des dictateurs qui les oppriment, il ne s’agit pas pour Investig’Action de « lutte sociale ou démocratique », mais d’opérations sous faux drapeau des États-Unis et de leur alliés qu’il convient donc de dénoncer comme « impérialistes » (puisque si ces révoltes aboutissaient, des régimes qui quoique dictatoriaux sont « anti-impérialistes » risqueraient de tomber, avantageant supposément les États-Unis). Comme si des gens plongés dans la misère, la dictature et/ou la guerre avaient vraiment besoin qu’on leur souffle le mot pour se révolter !

    Collon explique également qu’à ses yeux, ce qu’il appelle le « ni-ni » « condamne le mouvement anti-guerre à la passivité. Parce qu’elle met sur le même pied l’agresseur et l’agressé. » [12]. Or, il est évident pour qui sait lire ce que Collon écrit ci-dessus que l’« agressé » sous sa plume est en fait le dictateur qui opprime son peuple et non le peuples lui-même (car le peuple irakien par exemple n’a-t-il pas été autant agressé par Saddam Hussein que par les Américains ?). Un tel mépris des peuples laisse pantois de la part de quelqu’un qui prétend les défendre.

    Et quand bien même des États occidentaux ou leurs alliés chercheraient à tirer leur épingle du jeu en finançant telle ou telle partie en présence (en général pas n’importe lesquelles et pas les plus progressistes), cela justifie-t-il de jeter le bébé avec l’eau du bain, en taisant au passage, comme dans le cas de la Syrie (ou pour le moment pas grand monde ne soutient les révoltés démocrates) des ingérences bien réelles celles-là aux côtés des régimes oppresseurs, comme celle de l’Iran dans le cas présent ? Ah oui, mais c’est que pour Michel Collon, l’ingérence d’un État opposé aux États-Unis sur le plan de la diplomatie dans les affaires d’un autre État, ce n’est pas de l’ingérence, mais de « l’anti-impérialisme ».

    Collon et son équipe ont beau jeu ensuite de dénoncer le « deux poids deux mesures » qui consiste selon eux à dénoncer en priorité les crimes des dirigeants opposés aux États-Unis et de taire ceux de l’impérialisme occidental, « deux poids deux mesures » qu’ils attribuent tout à la fois aux médias dominants, aux dirigeants politiques et à de larges pans de la gauche et de l’extrême gauche [13].Or, que font-ils d’autre que de tenir eux-mêmes un discours relevant lui aussi d’une forme de « deux poids, deux mesures » ?

    Parmi les exemples de cette vision manichéenne du monde défendue par Michel Collon on trouve bien entendu le Venezuela (où il convient de soutenir la répression - puisqu’elle est de « gauche » - contre l’opposition - nécessairement d’extrême droite et putschiste) ou l’Ukraine (où il convient de dénoncer les néo-nazis à Maïdan et de ne dire mot de ceux qui soutiennent en face la politique poutinienne).

    S’agissant de la Syrie, il est ironique de constater que jusqu’à cet été [14], les préoccupations du moment de notre chasseur de « médiamensonges », à savoir le départ de jeunes djihadistes européens vers la Syrie, qu’il présentait comme un phénomène important, rejoignaient - en pire car eux étaient souvent plus mesurés malgré tout - celles des médias dominants qui sur la même période ont également écrit nombre d’articles sur le sujet, avec pour conséquence de faire passer l’ensemble de l’opposition syrienne pour une bande de dangereux islamistes et occultant complètement ses composantes progressistes, qui pourtant font la guerre également aux islamistes radicaux. Toujours à propos du dossier syrien, et pour se dédouaner de l’accusation de complotisme, Investig’Action a publié en janvier dernier un texte de Bahar Kimyongür dénonçant un prétendu conspirationnisme des médias dominants sur la Syrie [15]. Démarche qui relève de l’hypocrisie car, même si leur traitement de ce conflit n’est pas au-dessus de toute critique, quel crédit apporter aux critiques de Collon et Kimyongür quand de leur côté ils écrivent ou publient encore aujourd’hui des textes de désinformation bacharistes ambigus vis-à-vis du régime d’Assad quand ils ne le défendent pas franchement, reprenant des informations émanant du site soutenu par le militant d’extrême droite et entrepreneur Frédéric Chatillon, Infosyrie, quand il existait encore [16] ? Le site Investig’Action a donc beau jeu de dénoncer encore récemment, sous la plume du sociologue Saïd Bouamama, la « construction médiatique des "djihadistes" » quand il y participe pleinement [17].

    Michel Collon, un militant de la confusion - Socialisme libertaire

    DE FRÉQUENTATIONS DOUTEUSES…
    Ce positionnement a conduit Michel Collon à organiser ou à participer à des événements organisés en soutien aux dictatures de Mouammar Kadhafi et de Bachar Al-Assad aux côtés de figures de l’extrême droite complotiste, au nom de cet anti-impérialisme borgne selon lequel il y a des ennemis principaux et des ennemis secondaires et que face aux ennemis principaux (l’impérialisme occidental, voire « américano-sioniste ») il est possible de constituer des alliances temporaires avec les ennemis secondaires (l’extrême droite et/ou les dictatures et régimes autoritaires qui dirigent certains États et qui sont qualifiés à tort et à travers d’« anti-impérialistes » comme par exemple l’Iran des mollahs, la Syrie d’Al-Assad, la Chine ou encore la Russie de Poutine). Plus prosaïquement, on peut résumer cette position ainsi : « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ».

    Ainsi, le 2 septembre 2011, Michel Collon organisait à Bruxelles un rassemblement « anti-impérialiste » de soutien à Mouammar Kadhafi alors que les négationnistes Ginette Skandrani et Maria Poumier en organisaient un à Paris le lendemain. L’appel commun à ces deux rassemblements a été posté sur le site d’Investig’Action [18], ainsi que l’appel plus spécifique à la manifestation parisienne [19].
     
  30. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  31. autonome
    anticons est pas plus confusionniste que CW et Confusionnisme.info ses affinités avec CW et des fafs de gauche
    Comme n'est pas plus confusionniste Amnesty International souvent sur ce forum d'échanges qui est collaboratrice de LA NEF la banque anthroposophique. Comme n'est pas plus confusionniste que ACRIMED les totalitaires de l'ex LCR ectc

    "Pour moi (anarchiste) gauche électoraliste ou droite électoraliste ça fait aucune différence."
    C'est le discours des confusionnistes des apolitiques donc de droite des fascistes par excellence. C'est une honte, un argument de blanche privilégiée, une insulte contre les minorités racisées qui sont les premières victime de l'extrême droite au gouvernement. "Pas de différence netre LFI ou le NPA ou LE PEN" voilà la niveau de confusionnisme. Le Pen au pouvoir ? ce forum est fermé

    "De plus il est exagéré de dire que CW ne "serait pas du tout de gauche": Corcuff par exemple, collaborateur régulier, repenti du PS, du NPA puis de la Fédération anarchiste, est réformiste sans aucun doute, mais pas du tout de droite..."
    Du tokenisme. UN exemple. LA caution de gauche...
    Le conspirationnisme traverse tous les bords politiques mais il est historiquement très ancré à l'extrême droite. Mais "gauche droite c'épareille" ? D'une naiveté dangereuse insultant les victimes de l'extrême droite.
    Tu devrais avoir
    honte.
    CW publie aussi des bitards antiféministes accusés d'agressions sexuelles. Des roquets macronistes. CW c'est de gauche ? mdrrr

    Rien sur le post de l'autre topic ? Sur la vidéo de l' 'ex' UPR ? Penseur Sauvage harcèle des antifas d'extrême gauch anare. L'UPR sur un forum anar on aura tout vue;
     
  32. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  33. autonome
    ACRIMED est sur Infolib
    ACRIMED c'est trotksiste
    Trotskisme c'est des millions de morts
    Trotskisme est un totalitarofascisme

    sUpprimez mon compte de ce forum poreux à tous les tatololitarifascisteS!

    NO PASARAN !
     
  34. Nemesys
    Offline

    NemesysMembre du forum Compte fermé

    28
    4
    2
    Juin 2019
    Ukraine
  35. autonome
    L'anticonspirationnisme à la CW c'est le même que l'anticonspirationnisme à la Marie Peltier et tant d'autres intellectuel'le's organiques tels Sébastien Dieguez. Pour elleux défier les insitutions c'est complotiste. Voilà le niveau.
    Qu'iels aillent lacher leurs saloperies en face des féministes luttant contre les violences obsétricales, les personnes trans contre la transphobie en milieu hospitalier, les prisonniers en luttre contre l'AP, les anarchistes pour l'abolition de l'insititution scolaire actuelle, les racisé'e's contre les violences racistes dans la Police... à tou'te's celleux qui défient les Institutions. Iels risquent de se prendre quelques volées de molotovs et ce serait bien fait pour ces ienchs du Pouvoir.
    Supprimez mon compte de ce forum pro réac pro UPR. NO PASARAN !
     
  36. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 812
    1 826
    491
    Fev 2014
    France
  37. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Anticons c'est TOI qui as posté un lien.

    Et OUI, défendre Bacher al Assad et Michel Collon c'est pire que dénoncer les complotistes antisémites.

    OK la meilleure défense c'est l'attaque et tu es furieuse d'avoir été perçée à jour: tu es pire que les gens que tu dénonces.

    A propos de Conspiracy watch: je n'ai pas arrêté de dire que Taguieff était une raison suffisante pour refuser CW sur Info libertaire. Même si par ailleurs le site donne de bonnes infos contre les théories complotistes et/ou antisémites.

    Etre contre le parlementarisme ce n'est certainement pas être apolitique!

    Je n'ai pas dit que Le Pen et la gauche c'était "la même chose" je n'ai parlé que de la "différence" entre la gauche parlementaire et la droite.
    Et ça fait belle lurette que tout le monde ou presque a fait le même constat! Je ne vois pas du tout le rapport entre le rejet de la politique institutionnelle et être "une blanche privilégiée"!

    Quant à l'extrême droite, justement, les antifascistes dénoncés par le site que tu as toi même conseillé (ANTICONS) s'attaquent spécifiquement aux fachos, le Pen compris.

    Je ne vois pas de quoi tu parles, mais à propos de l'UPR on les a toujours attaqués:
    UPR

    Et à propos de toutes tes autres accusations: tant qu'elles ne seront pas appuyées par des preuves, ce seront de pures calomnies.
    En revanche si tu as des infos étayées par des preuves solides c'est sans problème!
     
  38. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 085
    610
    143
    Jan 2009
    France
  39. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    Waaa la lie de l'antifascisme. Une connaissance encyclopédique des relations d'untel avec untel mais sans aucun raisonnement derrière.
    Je suis d'accord que la droite et la gauche sont différents, qu'il faut faire barrage au fascisme. Mais poster une vidéo portant sur l'existence de dieu produite par une personne ayant été membre de l'UPR et faire la promotion de l'UPR sont également deux choses bien différentes, et si c'est pas "du confusionisme" de les assimiler je sais pas ce que ce mot veut dire.
    Si tu prends la peine de taper "UPR" dans l'outil de recherche du forum tu verras ce qu'on pense de ce parti quand on aborde explicitement le sujet.

    En tout cas le débat et les décisions collectives font partie du mouvement ouvrier révolutionnaire contrairement à ton parasitisme et tes tentatives d'intimidation. Si les membres du forum participant à son autogestion jugent que la vidéo de penseur sauvage doit être retirée alors je le ferai il n'y a pas de soucis. Mais si tu crois que je vais ramper devant toi juste parce que tu gueules sur tous les topics que je suis un agent de l'UPR tu peux bien aller te faire foutre.
    Je crois que tu devrais créer ton propre forum comme ça tu pourrais être satisfaite.
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 19)

  1. Terre22
  2. Nico R
  3. bbb
  4. depassage
  5. louismehmes
  6. HarryKill
  7. cyr
  8. Luke
  9. ferraille
  10. ninaa
  11. Nemesys
  12. AAKUAN
  13. Anarchie 13
  14. jabali
  15. allpower
  16. Ungovernable
  17. Ze Dark Dude
  18. Ganate
  19. LNE