Chargement...

Film Le Prisonnier du Caucase (1996) de Sergueï Bodrov VOST - Nouveau lien !

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par allpower, 18 Novembre 2018.

  1. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 653
    1 369
    4,615
    Nov 2012
    Le Prisonnier du Caucase
    Kavkazskiy plennik
    réalisé par Sergueï Bodrov
    1996
    VOST
    1h39


    [​IMG]

    [​IMG]

    Deux soldats russes capturés lors d'une patrouille sont retenus en otage par le chef d'un village caucasien qui veut les échanger contre son fils, lui même retenu par les Russes. Si l'échange ne peut pas être effectué, ils seront exécutés...

    Sergueï Bodrov n'a pas souhaité sous-titrer le dialecte caucasien parlé par les villageois, afin de mettre le spectateur dans la même situation d'incompréhension que les deux soldats russes.

     
    moniak et Stéphane Bazoches aiment ça.
  2. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    388
    115
    6
    Juil 2017
    Homme
    France
    A propos de films russes si quelqu'un a Kin-dza-dza! avec des sous-titres qui collent, ça serait super ! (moi je l'ai mais les sous-titres se décalent progressivement…)
     
  3. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 653
    1 369
    4,615
    Nov 2012
  4. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    388
    115
    6
    Juil 2017
    Homme
    France
  5. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    388
    115
    6
    Juil 2017
    Homme
    France
    Ça a marché ! Si quelqu'un lit cette conversation qu'il n'hésite pas à aller jeter un coup d'oeil à ce film : un des films les plus foutraques de l'histoire du cinéma ! Un vrai bonheur.

    Kin-dza-dza sur Wikipedia :

    Kin-dza-dza! (en russe : Кин-дза-дза!) est une comédie de science-fiction soviétique produite en 1986 par les studios Mosfilm. Elle a été écrite et réalisée par Gueorgui Danielia. En Russie, son humour décalé en a fait un film culte.

    Un extra-terrestre à l’allure étrange confie à deux humains, Diadia Vova (oncle Vova) et Skripatch (Violoniste), un appareil mystérieux. À la suite d’une manipulation imprudente, Diadia Vova et Skripatch se retrouvent transportés sur la planète désertique Plouke de La galaxie Kin-dza-dza. Peuplée d’humanoïdes télépathes, la planète cultive un curieux paradoxe. Disposant d’une technologie très en avance sur la Terre, Plouke présente un système social proche de la barbarie...

    Kin-dza-dza! est également une satire sociale : faisant une critique saillante des sociétés de classe (communiste ou capitaliste ...) : et de l'hilarante stupidité de la "réalité sociale" et des normes dans ces sociétés.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    5
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    2
  8. Réponses:
    5