Chargement...

Le missile suit sa lancée

Discussion dans 'Archive' créé par BulDner, 10 Juillet 2007.

  1. BulDner
    Offline

    BulDnerMouton noir

    14
    0
    0
    Mai 2007
    Dis-leur que c'est l'heure,
    Dis-leur que l'missile rentre dans la machine
    Ma rage, sa maison mère, dis-leur qu'ils ne pourront pas fliquer mon anarchie
    Dis-leur que j'suis trop à cran pour me formater, tu captes ?
    Que j’suis pas une rappeuse, mais une contestataire qui fait du rap
    Dis-leur que ça vient du 13, M.A.R.S pour les villes en détresse
    Anti-système, les miens m'ont dit " ma soeur, mais dis-leur qu'on les crève ! "
    Dis-leur que j'aurais le poing levé jusqu'à ce qu'on vienne m'abattre
    Que c'est l'heure de choisir son camp, la liberté d'expression en cavale
    Dis-leur que j'en ai rien à péter des stars !

    Marginale à la plume énervée, stp ne m'met pas sur un pied d'estale
    Anonyme dans la masse avec un haut-parleur
    Dis-leur qu'on croit en la justice du Ciel, et pas en la leur !
    Dis-leur que j'suis pas de celles, qui ne pense qu'à rafler
    J'essaye de filer de la Force par la Foi, pas facile avec un coeur balafré
    Mon rap continue d'avancer sans une esquive
    Le missile est lancé, ça j'te l'ai annoncé dans une Esquisse

    Dis-leur que le missile s'apprête à rentrer dans la matrice
    Insurgés car leurs normes sont condamnatrices
    Dis-leur que c'est le chant des oubliés, le coeur des opprimés
    Dis-leur que c'est l'heure,
    Dis-leur qu'on nous a trop endoctriné
    Dis-leur que le missile s'apprête à rentrer dans la matrice
    Insurgé car leurs normes sont condamnatrices
    Dis-leur que c'est le chant des oubliés qui ne veulent plus être passifs
    Dis-leur que c'est l'heure, Dis-leur car mon rap connaît sa cible
    Dis-leur que mon rap est un appel à résister
    Dis-leur que j'appartiens qu'à mes idées
    Irrécupérable c'est plus que décidé
    Dis-leur que j'me fous de leurs médailles et d'leurs galons
    Que mon rap est ma came seulement si mon coeur est mon garrot
    Dis-leur que j'me fous de leurs médailles et d'leurs galons
    Que mon rap est ma came seulement si mon coeur est mon garrot
    Dis-leur que c'est trop tard pour désamorcer l'engin
    Qu'il vole au-dessus de Babylone, représentant la rage des soeurs et des frangins

    La rage ! tous les oubliés du monde
    Tapant derrière les portes verrouillées, parfois l'envie de tout piller nous monte !
    Dis-leur que l'thermomètre a pété dans l'incendie
    Elevés dans la violence du système, dis-leur qu'on l'a bien sentie
    Dis-leur que mon rap est ma revanche
    J'envoie l'missile dans la machine
    Avec la folie de croire qu'il lui explosera dans le ventre !

    Dis-leur que c'est ma seule raison de sauter dans le vide
    Où que j'atterrisse ce sera avec la Rage du Peuple dans le bide
    Dis-leur que j'm'en vais flinguer les sentinelles
    Appelle-moi la Marseillaise, plus révolutionnaire que ton chant sanguinaire !
    Dis-leur que le missile s'apprête à rentrer dans la matrice
    Insurgés car leurs normes sont condamnatrices
    Dis-leur que c'est le chant des oubliés, le coeur des opprimés
    Dis-leur que c'est l'heure, dis-leur qu'on nous a trop endoctrinés
    Dis-leur que le missile s'apprête à rentrer dans la matrice
    Insurgé car leurs normes sont condamnatrices
    Dis-leur que c'est le chant des oubliés qui ne veulent plus être passifs
    Dis-leur que c'est l'heure, Dis-leur car mon rap connaît sa cible
    Dis-leur que c'est sincère dès lors que ma plume s'exprime
    Rage ancestrale, dis-leur que le rap a perdu ses esprits
    Dis-leur que c'est mes tripes que j'te sers avec du style
    Que même signée en maison de disques, j'viens tirer sur ton industrie !
    Dis-leur que j'oublie rien, Dis-leur que je reste sur ma rive
    Heureuse de faire stresser les fils de chien qui insultent ma ville !
    Dis-leur que si la vie me réserve la gloire j'ai pas trop hâte
    Laisse moi dans mon maquis car le moove hip hop est bien trop hype !
    Dis-leur que j'avance là où les traîtres rechignent
    Si t'es down, fait tourner le son,

    Moi j'cherche le Nombre et pas le chiffre !