Chargement...

Le jt français sur l'attaque d'Israël.

Discussion dans 'Discussion générale' créé par zaterban, 2 Juin 2010.

  1. zaterban
    Offline

    zaterbanMembre du forum

    33
    0
    4
    Déc 2009
    France
    La propagande israélienne pirate les ondes de France 2
    Grégoire Lalieu

    Ce lundi 31 mai, quelques heures seulement après l’abordage de la flottille humanitaire en route pour Gaza, les autorités israéliennes ont procédé à un nouvel acte de piraterie, celui des ondes de France Télévision. Parti pris, mensonges grossiers, désinformation… Le journal télévisé de France 2 naviguait en eaux troubles ce soir-là.

    - Tu as vu chérie ? Ils recommencent à diffuser des publicités après 20h sur France Télévision.
    - Mais non mon amour, c’est le JT de Pujadas !
    Etonnant ! Comme beaucoup d’autres chaînes de télévision à travers le monde, France 2 a ouvert le grand bal de l’actualité de ce 31 mai sur l’attaque israélienne menée contre la flottille humanitaire à destination de Gaza. Mais la couverture médiatique de cet événement a vite donné au journal télévisé des allures de spot gouvernemental israélien.
    David Pujadas nous rapporte le récit du raid sur la flottille « pro-palestinienne », évitant systématiquement l’emploi de l’adjectif « humanitaire » pourtant utilisé partout ailleurs pour qualifier le convoi. Selon l’homme-tronc de France 2, l’opération a fait neuf morts. D’autres médias, y compris israéliens, font pourtant état d’un plus grand nombre de victimes. La plupart en tout cas, emploient prudemment le conditionnel ou précédent leur chiffre d’un « au moins » professionnel, tant il est difficile dans pareille situation d’obtenir des informations précises. Mais David Pujadas, lui, confirme son nombre de victimes à plusieurs reprises durant l’émission avec tout l’aplomb du journaliste sûr de ses sources. Mais de quelles sources s’agit-il exactement ? Durant la journée du 31 mai, seule l’armée israélienne a communiqué le chiffre de neufs morts.

    En fait, toute l’émission était axée sur la version de Tel-Aviv : les soldats ont gentiment prié le convoi de les suivre jusqu’au port israélien d’Ashdod; les « pro-palestiniens » ont refusé d’obtempérer ; un commando israélien est monté à bord d’un bateau où il a été attaqué à coups de bâtons, de couteaux et de billes ; les soldats ont été contraints d’ouvrir le feu. Le récit est appuyé par des images gracieusement fournies par l’armée israélienne qui, selon M. Pujadas, « veut ainsi prouver que ses soldats ont été agressés ». Des propos confirmés par les interventions de la porte-parole de l’armée israélienne, du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, ainsi que par une interview du porte-parole du ministère israélien des Affaires Etrangères, Daniel Saada. Nous reviendrons plus loin sur cette interview.

    De la version « pro-palestinienne » des événements, nous saurons juste que les activistes ont qualifié l’attaque de « délibérée ». C’est tout ? Oui ! Pas un mot sur les témoignages concordants établissant qu’un bateau grec avait essuyé des tirs à balles réelles depuis un hélicoptère durant la nuit. Ces informations apportent pourtant un éclairage pertinent aux images diffusées par France 2 mais doivent avoir le fâcheux inconvénient de contredire la version israélienne.
    Pas un mot non plus sur l’aspect illégal du raid israélien. Le reportage de France Télévision rapporte que l’attaque s’est déroulée dans les eaux internationales, au-delà des eaux territoriales israéliennes. Mais la chaîne du service public se garde bien de préciser que l’opération viole donc le droit international et qu’elle constitue un acte de piraterie. Par conséquent, non seulement France 2 ne précise pas que l’équipage de la flottille humanitaire était en état de légitime défense. Mais de plus, la chaîne publique surexpose la version israélienne, inversant la victime et l’agresseur.

    La présentation offerte par France 2 du convoi « pro-palestinien » cadre elle aussi parfaitement avec la propagande israélienne. Il fallait zapper si vous désiriez découvrir, comme c’est le cas généralement pour la couverture d’événements humanitaires, le portrait de courageux pacifistes s’embarquant dans une aventure solidaire. Il fallait zapper également si vous désiriez en apprendre d’avantage sur la présence de députés européens, d’un rescapé de la Shoah ou d’un prix Nobel de la paix. Le reportage de France 2 nous expliquait plutôt comment la flottille humanitaire avait été essentiellement préparée par une ONG turque, proche du Hamas « qui contrôle Gaza ». L’UMP contrôle-t-elle la France ? Etrange vocabulaire… Le reportage vise en fait à ternir l’image de la mission humanitaire qui aurait caché un objectif politique : briser le blocus pour renforcer le Hamas. Des députés européens, un rescapé de la Shoah et un prix Nobel œuvrant pour une « organisation terroriste » sous couvert d’actions humanitaires : joli scoop !

    Quelques erreurs déontologiques plus tard, M. Pujadas nous annonce l’interview imminente de Daniel Saada, porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, et envoie un reportage sur le blocus israélien, « pour bien comprendre » et mettre à l’aise l’officiel israélien. Le reportage de France Télévision nous apprend en effet qu’Israël a imposé un blocus politique et économique sur Gaza depuis que le Hamas y a pris le pouvoir « par la force » en 2007. Il s’agit d’un mensonge grossier répété inlassablement depuis plusieurs années. Le 25 janvier 2006, le Hamas a remporté haut la main des élections législatives dans la bande de Gaza. Ces élections avaient mobilisé plus de trois-quarts des électeurs sous le regard de 900 observateurs internationaux ayant validé la parfaite régularité du scrutin. Le reportage revient ensuite sur la guerre de Gaza : « après des tirs de roquette par le Hamas sur le Sud d’Israël, l’armée de Tsahal lance une offensive majeure sur Gaza ». Le journaliste laisse ainsi entendre que le Hamas aurait rompu la trêve avec Israël et que ce dernier aurait agi en état de légitime défense. Il s’agit d’un vulgaire mensonge sur lequel s’est basée la propagande israélienne et que France Télévision propage, une fois de plus, complaisamment. La trêve conclue entre le Hamas et Israël impliquait comme condition le desserrement du blocus sur Gaza. Non seulement le gouvernement israélien n’a pas respecté cette condition mais il avait même lancé, en novembre 2008, un raid meurtrier sur l’enclave palestinienne, déclarant par la suite que la trêve n’était pas pour autant rompue ! Dans son rapport sur la guerre de Gaza, le juge Richard Goldstone, mandaté par les Nations Unies, a établi que c’est bien Israël qui avait rompu la trêve. Visiblement, l’avis d’une commission indépendante de l’ONU a moins de valeur pour France Télévision que la propagande d’un pays en guerre.


    [Interview d'un diplomate israélien: les copains d'abord]

    Interview d'un diplomate israélien: les copains d'abord
    Après avoir déroulé son tapis rouge de mensonges, M. Pujadas passe donc à l’interview du porte-parole du ministère israélien des Affaires Etrangères. Introduit par un reportage légitimant à demi-mot le blocus et la guerre contre Gaza, M. Saada joue sur du velours. La haute pugnacité M. Pujadas va-t-elle le faire vaciller ? Première question : « Finalement il y a eu neuf morts, pouvez-vous reconnaître que l’opération était disproportionnée ? ». Pas très mordant : en droit, une opération disproportionnée est une opération de légitime défense qui exagère dans ses proportions. Par le choix de ce vocabulaire insidieux, David Pujadas prend donc déjà la défense du crime israélien. Réponse de l’officiel : « Lorsqu’on voit la violence inouïe déployée par les activistes à bord du bateau (…) on est amené à dire que les soldats israéliens ont fait preuve d’une retenue et d’une maîtrise de soi absolument exceptionnelle ». Peut-être M. Pujadas aurait-il pu rebondir sur les propos pour le moins surprenants de son interlocuteur. Mais le journaliste enchaîne aussi tôt : « N’avez-vous pas renforcé ceux que vous voulez combattre, le Hamas et ses alliés ? ». Réponse de Daniel Saada, imperturbable : « C’est le contraire qui s’est passé. L’objectif de cette mission n’était pas humanitaire (…) mais consistait à briser le blocus pour renforcer le Hamas ». Une idée déjà évoquée précédemment dans un reportage du journal télévisé : la boucle est bouclée. David Pujadas conclura l’entretien par une troisième et dernière question sur le crédit d’Israël. Le porte-parole rétorquera que les actions de son gouvernement sont souvent mal interprétées. Au regard de l’étonnant reportage ayant introduit l’interview, de la torpeur journalistique de M. Pujadas et des réponses psalmodiées par M. Saada, le téléspectateur sera en droit de se poser des questions sur la spontanéité de l’entretien. Et au regard de l’ensemble des reportages consacrés à l’attaque de la flottille pour Gaza, n’importe quel esprit critique se posera des questions sur l’indépendance de France Télévision face à la propagande israélienne.

    Le Journal Télévisé de David Pujadas est-il une exception dans le paysage médiatique ? La couverture de l’attaque de la flottille pour Gaza est-elle une anomalie dans le traitement quotidien du conflit israélo-palestinien ? Malheureusement, non. Dès qu’il s’agit de ce conflit, la propagande israélienne s’invite dans les médias occidentaux suivant ces cinq règles de la « propagande de guerre », telles qu’elles sont décrites par Michel Collon dans le livre Israël, parlons-en ! :
    1. Cacher l’Histoire. Avant d’interviewer M. Saada, David Pujadas nous a proposé un reportage sur les raisons du blocus israélien, « pour bien comprendre ». Pour bien comprendre, il aurait fallu rappeler les causes profondes du conflit et comment Israël, Etat colonial, occupe des territoires palestiniens en violation du droit international.
    2. Cacher les intérêts économiques. Pourquoi un pays se croit-il autorisé à assassiner des membres d’un équipage humanitaire dans les eaux internationales ? Jusqu’ici, Israël a toujours jouit d’une impunité car il est soutenu par les plus grandes puissances occidentales, principalement les Etats-Unis. Sa mission ? Jouer le rôle du gendarme du pétrole dans la région stratégique du Moyen-Orient.
    3. Diaboliser l’adversaire. Par la magie de France 2, un convoi humanitaire regroupant diverses ONG, des députés européens et même un prix Nobel de la Paix s’est transformé en action de déstabilisation politique au service du Hamas. Le mouvement de résistance palestinien démocratiquement élu étant présenté comme une organisation islamiste ayant pris le contrôle de Gaza par la force et étant la principale source de conflits.
    4. Inverser la victime et l’agresseur. La propagande essaie de nous faire croire que le commando israélien a perdu le contrôle de la situation, attaqué par une bande d’activistes surexcités. Difficile de savoir ce qui s’est réellement passé sur les bateaux. Ce qui est clair par contre, c’est qu’Israël a abordé le convoi dans les eaux internationales. Il s’agit d’un acte de piraterie illégal qui place les activistes pro-palestiniens en situation de légitime défense.
    5. Monopoliser l’info, exclure le vrai débat. La version israélienne a occupé la majeure partie du temps d’antenne consacré à l’attaque de la flottille. La rédaction de France 2 a tenté de comprendre ce qui s’était passé : les activistes étaient-ils armés ? Qui a attaqué en premier ? La flottille avait-elle un objectif caché ? Ces questions restent secondaires et il serait difficile d’y apporter des réponses précises pour l’instant car l’armée israélienne exerce un contrôle sur l’information. L’élément principal de ces événements, c’est le blocus illégal et inhumain qu’impose Israël à la population de Gaza. Ne l’oublions pas, des personnes ont payé de leur vie pour essayer de briser cette situation injustifiable.

    http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=2786:la-propagande-israelienne-pirate-les-ondes-de-france-2&catid=6:articles&Itemid=11
     
  2. Barjal
    Offline

    BarjalMembre du forum Expulsé par vote

    25
    0
    0
    Juin 2010
  3. auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    Michel Collon comme à son habitude, un professionnel un vrai. Pas comme ces tronches de cake et de peigne cul qu'on voit habituellement à la télé. Des fachos en puissance avec leurs discours à vomir.

    Enfin une analyse digne de ce nom. Contre l'injustice !
     
  4. Tekno
    Offline

    TeknoTechnocrate

    10
    0
    0
    Juin 2010
  5. marxiste
    Excellente analyse, mais il y a cependant quelque chose qui me gêne dans cette histoire :
    C'est le parti pris de l'analyse, la rendant subjective .

    Personnellement, je ne comprends pas pourquoi on a tendance à toujours diaboliser Israël, certes, l'opinion publique française est fortement pro-palestinienne, mais cela n'en fait pas une vérité admise .

    Je m'explique : D'une part, j'ai quand même un fort doute ( en regardant objectivement ) sur la nécessité d'une attaque militaire d'une telle ampleur sur une flotte, si elle n'avait été que humanitaire . Connaissant le fiabilité des services de renseignement israéliens, une telle attaque n'est pas dénuée de sens, cela semble évident .

    Mais cela n'est qu'un à-priori de ma part,
    cependant, autre chose me gêne, et là, je pourrais apporter des réponses constructives .

    Mais quel est donc cette culpabilisation permanente d'Israël ?
    Ce pays est en lutte permanente pour sa survie .
    Quel pays supporterait sans broncher des tirs de rocket quotidiens pendant des années sur sa population ? Et quand ils viennent régler les problèmes, c'est un crime de guerre ?
    Les membres du Hamas méritent t ils l'honneur qu'on leur fait alors qu'ils construisent leurs postes de tirs dans des hôpitaux et des écoles ? De qui la population de Gaza est-elle la victime ? Pourquoi Israël aurait-elle isolé la Palestine avec autant de précautions ?
    A ma connaissance, c'est pas par simple plaisir .

    Ayant pour connaissance une israélienne, je peux vous assurer qu'il n'existe en elle aucune forme de cruauté ni de quoi que ce soit qui en face une incarnation du mal .

    En revanche, les bonshommes du Hamas, qui partent se faire exploser avec leurs 4X4 en plein milieu d'un Kibboutz, eux c'est des anges, c'est bien connu .

    Pour moi, la seule chose qu'on puisse reprocher à la flotte israélienne dans cette opération, c'est d'avoir agit en zone internationale .

    Bien sur, je ne cautionne ,pour autant, pas du tout la fiabilité des propos de France 2, puisque de toutes façons, ils arrivent à faire un envoyé spécial de 30 min sur le clébard de Barack Obama, ce qui prouve à quel point ils ont une passion pour l'information utile .

    Pour résumé, vous vous apercevrez qu'en regardant attentivement "Bouh les vilains israéliens, vive les gentils résistants du Hamas !", et ben, c'est pas si simple .

    Tekno, qui aimerait avoir le temps de passer plus souvent .
     
  6. Zanzi
    Offline

    ZanziMad World Membre actif

    675
    1
    8
    Mar 2008
  7. libertaire, féministe
    Excuse moi juste mais qui attaque avec les chars?
    Évidemment les palestiniens ont des gravats pour se défendre...
    Pour avoir de la place et enfermer les palestiniens loin d'eux... Mieux gérer une population qui les gêne...

    Le Hamas est une plaie mais c'est une réponse extrême à une situation qui mènera à la fin du peuple palestinien si elle aboutit.
     
  8. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France

    Sa ne justifie rien ......
     
  9. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    1
    5
    Avr 2009
  10. anarchiste
    Israel parque : rien que pour ça c'est le mal.
    ensuite on soutient pas, en tout cas pas moi, le hamas, juste la liberté pour le peuple palestinien.
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
    Tu spécules là...

    Si Israel avaient des preuves il les auraient fournis après la critique internationale massive.

    L'histoire c'est qu'Israel a menacé d'utiliser la force si la flotille viole le blocus car tout les outient humanitaire doit passer par israel (où ils en profitent pour en bloquer la moitié, refuser les journalistes, s'en mettre plein les poches, etc..)

    en lutte permanente pour sa survie ??? je rapelle que c'est eux les impérialistes, eux les aggresseurs, eux qui volent la terre des autres... et non l'inverse.

    Si tu va voir le graphique qui montre l'évolution du territoire palestinien, partant d'un grand territoire il y a 50 ans jusqu'a quelques tout petit bout de terre aujourdhui, c'est facilement compréhensible de savoir qui lutte en permanence pour sa survie.

    Ils n'avaient qu'à ne pas voler les terres.

    Si les anglais venaient coloniser la france, tu trouverais injuste le fait que les francais se défendent et justifié le fait que les anglais envoient l'armée pour tuer la résistance ?

    Le Hamas n'a pas le monopole de la cause palestinienne.

    Informe toi ailleurs que par des sources israélienne au cerveau lavé par la propagande étatique.

    Moi j'ai un pote chinois. Il m'a dit que là bas il n'y avait pas de censure et que la vie est merveilleuse. Il n'y a pas d'injustice au tibet, juste des gros méchant tibétains. Si si, c'est vrai. Puisqu'il me l'a dit ! Un pote nord-coréen m'a aussi dit la même chose de son pays.... ca doit être vrai ?
    Oh et un russe m'a aussi dit que les tchéchènes sont tous une bande de méchant terroriste, l'armée russe ne commet aucun massacre et aucune injustice voyon ils ne font que se défendre contre les méchant terroristes !!!

    L'inverse n'est pas mieux.


    Il y a des torts des deux cotés dans ce conflit. C'est une situation très complexe qui mérite un étude approfondie sur l'histoire des évènements des 50+ dernières années de conflit israélo-palestinien, de son origine, de la création d'israel, des massacres perpétués...


    http://video.google.ca/videoplay?docid=-9051785381495138618#

    ps: en tappant "palestine" et "massacre" sur youtube, tu trouveras des dizaines d'autres vidéos tout aussi apétissant.


    Fi�re jeunesse palestinienne
    Tu te battras quoi qu'il advienne
    Contre l'arm�e d'occupation
    Qui t'offre la mort ou la prison
    Tes blessures ne se referment pas
    Pleure Sabra et Shatila
    Oliviers de Palestine
    T�moins du massacre de J�nine

    Debout ! Debout ! Belle Palestine
    Pleure pour tes fils qu'on assassine
    Debout ! Debout ! Belle Palestine
    Ceux qui te tuent paieront leurs crimes

    Sous les drapeaux de l'Intifada
    En Cisjordanie ou � Gaza
    Un peuple souverain se dresse en bloc
    Ivre de justice il tiendra le choc
    Palestine au pied du mur
    La dignit� est ton armure
    Trop de pleurs trop de souffrance
    Souffle le vent de l'ind�pendance

    Debout ! Debout ! Belle Palestine
    Pleure pour tes fils qu'on assassine
    Debout ! Debout ! Belle Palestine
    Ceux qui te tuent paieront leurs crimes

    Il te reste que tes larmes pour pleurer
    Il te reste tes armes pour lutter
    Palestine ton choix est fait
    La victoire ou la mort
    Je t'entends clamer

    Debout ! Debout ! Belle Palestine
    Pleure pour tes fils qu'on assassine
    Debout ! Debout ! Belle Palestine
    Ceux qui te tuent paieront leurs crimes
     
  13. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  14. libertaire
    Alors ça, je vois pas d'où tu le sors, parce que perso c'est pas du tout l'impression que j'ai ici.

    Comme toute les analyses.


    Par principe aucun pays n'a de fondement réel pour moi (alors qu'un peuple oui, un pays/état/nation, non), Israël encore moins : je ne comprends pas la logique de sa fondation (en quoi cette terre l'a peut leur appartenir, en quoi les Israéliens se considèrent comme un peuple davantage que comme une foi, en quoi également ce peuple là aurait davantage le droit que d'autre à un pays (parce que ce n'es pas le seul peuple à vivre une "diaspora").
    Au demeurant je n'ai rien contre les israéliens, mais contre leur état oui. Tout comme j'aurais quelque chose contre l'état palestinien si il existait réellement.
     
  15. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  16. anarchiste, autonome
    [​IMG]
    Ce graphique démontre clairement qui lutte au quotidien pour sa survie.
     
  17. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Faut pas oublier le blocus quotidien et la sous alimentation de la majortié de la population palestienne c'est pas le cas coté israelien