Chargement...

Le Dernier Calmé

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 11 Mai 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 677
    236
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Tous les camés cannés depuis tant d'années
    Ou du fond du puit pour des années calmés
    Maqués à la came, perdus dans une cave
    Ou mort d'OD à force de roder de maraves
    En vie dans le manque et mort d'un manque d'envies
    Allez un dernier shoot avant une prochain rixe
    Et un prochain fixe pour les derniers doutes
    Il atteint la veine sans peine entre deux croutes
    Toujours la misère entre le manque et l'OD
    Pompe dans le bras embrasse la mort en jouant aux dés

    Pas de voyages pas d'extases pas de rêves pas de bonheur
    En manque t'es tout blanc
    Ou encore plus blanc tu t'es manqué
    A quoi ça sert de se tuer pour ne pas crever ?

    Fumier en col blanc le nez poudré de blanc
    Camé à la monnaie depuis qu'il est enfant
    Surplombe le puit où croupit toute la misère
    Il sème la guerre à la petite cuillère
    Pour que les peuples en larmes lui sniffent des armes
    Celui du fond du puit payera cash son gramme
    L'argent injecté remontera jusqu'à la tête
    Des peuples en larmes qui ainsi paieront leur dette
    Il vend et fait acheter la mort à crédit
    Dans ses veines une pompe à fric lui shoote l'esprit

    Plein de voyages plein d'extases plein de rêves plein de bonheur
    A la banque argent blanchi
    Ou le blanc sur ton nez poudré
    A quoi ça sert de se tuer quand ils veulent te faire crever ?
    Mais déjà à moitié canné le dernier camé
    Ne veut pas s'fignoler son ultime fix isolé
    Sept ans de malheurs pour une seringue brisée
    Valent mieux que dix secondes d'une longue éternité
    Alors plutôt que de planter sa dernière veine
    Il fusilla pompe et envies malsaines

    Le dernier camé de came ne crèvera pas
    Le dernier shoot c'est le col blanc qui l'aura !
    Plus de pompes mais un fusil à canon scié
    C'est d'une balle en pleine tête qu'il sera fixé

    Plus de voyage plus d'extase plus de rêve plus de bonheur
    Les camés scotchés à la colle blanche
    Un jour shooteront les cols blancs
    A quoi ça sert de se tuer
    Alors qu'il y a tant de gens à flinguer ?