Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Informatique Le Canada veut surveiller le contenu des discussions en ligne

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 31 Janvier 2012.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 785
    316
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 34 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Ottawa cherche à trouver une façon de surveiller le contenu des discussions en ligne portant sur des sujets politiques afin de corriger les informations jugées inexactes.

    À cet effet, le gouvernement a lancé un projet pilote au moment de la chasse aux phoques sur la côte Est. Il a fait appel aux services d'une société torontoise ayant pour nom Social Media Group qui avait pour mandat de contrer certaines des informations véhiculées par les opposants à la chasse.

    Simone MacAndrew, porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, a indiqué dans un courriel que le ministère avait versé 75 000 $ à l'entreprise pour qu'elle «surveille l'activité sociale et aide à identifier (...) les secteurs où de fausses informations sont présentées et répétées comme étant des faits».

    La firme alertait le gouvernement lorsque des commentaires jugées discutables étaient faits sur les forums de discussion en ligne et les réseaux sociaux tels que Facebook. Par la suite, des employés des Affaires étrangères et du ministère des Pêches et des Océans ayant récemment reçu une formation sur les discussions en ligne précisaient aux auteurs des commentaires en question ce que le gouvernement estimait être une information plus juste.

    Il semble que ce ne soit-là que le commencement.

    Le projet pilote sur la chasse aux phoques a été mis en place en partie «pour établir les fondations et faire des recommandations en vue de futurs projets et campagnes pour utiliser les médias sociaux d'une autre façon pour écouter, informer et converser avec les Canadiens», a indiqué Mme MacAndrew.

    Pour certains, la surveillance des entretiens sur le Web était prévisible.

    «Le gouvernement réalise que des millions de Canadiens participent de façon active aux réseaux sociaux en ligne», a indiqué Michael Geist, professeur de droit à l'Université d'Ottawa, qui se spécialise dans les questions relatives à l'Internet.

    «Nous avons au Canada des groupes Facebook qui atteignent des dizaines de milliers ou des centaines de milliers de personnes, et ils ont clairement eu un impact sur la politique publique», a-t-il ajouté.

    Certaines organisations ne voient pas d'un bon oeil que des fonctionnaires soient payés pour faire des commentaires sur le Web.

    «J'aimerais certainement qu'ils soient francs quant à leur identité», a affirmé Sheryl Fink, chercheuse pour le compte du Fonds international pour la protection des animaux, qui s'oppose depuis longtemps à la chasse aux phoques.

    «Je crois que cela (aide) s'il y a un lien vers une étude. S'il s'agit d'un lien menant à un communiqué de presse comptant des informations inexactes, cela n'aide pas du tout. C'est, j'imagine, la distinction entre le côté communications des ministères du gouvernement (...) et la science ou des données», a-t-elle ajouté.


    http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/internet/201005/23/01-4283202-le-federal-entend-surveiller-le-contenu-des-discussions-en-ligne.php
     
  3. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  4. libertaire
    les gouvernements veulent nous mettre sur écoute et ils ne s'en cachent même plus.
     
  5. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    49
    Fev 2010
    C'est moi ou ils se lâchent en se moment?
     
  6. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  7. anarchiste, internationaliste
    J'me pose la même question que mAtth.
    En ce moment sa arrête pas, SOPA, PIPA, ACTA, ça, et puis google, ça va finir en big brother en gros pour seul possibilité d'écran...
     
  8. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    360
    0
    1
    Juil 2011
  9. anarchiste
    Non seulement ils se lâchent mais y'a pas énormément de monde qui est réagit, notamment dans les grands médias . ( quoique sa, sa m'étonne pas )
     
  10. christhi
    Offline

    christhiExpert en sinistre Membre actif

    359
    2
    21
    Avr 2007
  11. anarchiste, situationniste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Faut pas s'attendent a ce que les medias soient critiques face au probleme. Ils sont la bouche du pouvoir.

    C'est possible par contre, dans une certaine mesure de les subvertir, voire les pirater.

    Pour ces legislations despotiques, y en a une qui est sur la table au Canada, la loi C-11, un peu equivalente a la SOPA, peut-etre plus soft. La date fatidique c'est le 1er Mars.

    Concernant la surveillance des discussions en ligne, c'est en application aux USAs depuis 1-2 ans, du moins officiellement. Ils utilisent memes des bots "trolls" (des trolls cyborgs!;) pour faire de la provocation, de la "dissonance cognitive".

    Mais ca a pas l'air d'etre si efficace que ca en a l'air, et puis, tant que c'est possible de repliquer et lutter encore plus sur les forums, ils ont pas gagne!
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    3
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    7
  5. Réponses:
    5
  6. Réponses:
    1
  7. Réponses:
    12
  8. Réponses:
    3