Chargement...

l'Anarcho-primitivisme?

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par cArcaceX, 23 Mai 2012.

  1. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 533
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Pas forcément, si tu veux continuer à avoir un ordi et internet ça se fabriquerait pas à la main...
     
  3. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  4. chaos/Nihiliste
    Oue en effet mais si on veut continuer l'industrialisme il y aura toujours beaucoup de travail a la chaîne
    et de labeur. Donc ce n'est pas seulement un problème de pollution mais aussi d'inconfort dans la production.
    Qu'on profite de la technologie et de son confort dans son utilisation est une chose mais pour la l'extraction, la transformation et l'extraction c'est autre chose.
    Qui garantie que même en l'absence de capitalisme il n'y aurai pas besoin de beaucoup d'heure de travaux de production.
    Sa voudrai dire que des usines devrait tournés avec le travail pénible qui va avec, des central et institutions qui doivent être surveillés et actif 24/24. Sa veut dire des travaux
    de nuit donc on sait l'impact sur la santés et j'en passe. En espagne 36 par exemple les travaux était pénible et il y a même eux des révoltes de femmes notament. Comment dépassés sa ?
    Il en va de même avec les réappropriation des moyens de production ou les machines continue a marchés et même si moins dans le rentable que avant c'est toujours trop. Même sans les secteurs inutile.
    Je ne connais pas une seul expérience de société industrielle qui a réduit ou supprimés considérablement le labeur.
     
  5. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  6. chaos/Nihiliste
    Quoi sa veut dire que si "allah ne le veut" pas on devra toujours faire nos consomateur et avec
    du troc ou de la monney. Achetez et vendre...
    vivre comme des commercants ? Homo economicus ? Faire du commerce et des contrats ?

    Tout anticapitalisme devrait être anti société marchande et anti valeur économique.
    Car sinon la société de classe reviendra vite et ne sera même jamais abolie.
    Il en va de même avec la propriété.
    Quelle que soit les rapports marchands il y aura toujours des gens qui auront plus que d'autres.
    Des riches et des pauvres. Que le gain soit la récolte, des lingot, des coquillages, du bêtail, des esclaves, des billets, du fictif ou du troc.
    sa ne change pas grand chose a cette base pourri. Même avec du prix libre le prix est la.
    La valeur économique absurde générateur d'inégalités.
    Le stockage de ressources et l'accumulation primitive.
    La dépendance de secteurs et le transports comme habitude.
    L'effet pervers de la sédentarisation a long terme et de toute expansion.
    Probleme inhérent a toutes société de masse et mégalomanie agraire et industrielle.

    Un petit lien interessant qui le montre.
    Histoire du capitalisme - LE FORUM DES CERCLOSOPHES

    on voit que dans l'antiquité comme a l'age de bronze en passant par le néolitique les société marchande était deja roi. Elle avait des marchands, des denrés, des banques, des tax, des prés...
    Pourquoi se limités sur simplement la definition marxiste du capitalisme moderne qui date de 200-300 ans dans notre critique...
    La critique anticiv a su au moins allez plus loin.
     
  7. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Je suis ultra-d'accord avec ce que tu dis et je le souligne parce que bien des gens qui se disent libertaires ne sont pas pour la suppression de l'argent.
    Nous étions même très minoritaires à l'être lorsque j'étais dans un groupe anarchiste local. ( peut être trois ou quatre sur une douzaine )
    Certain-e-s étaient carrément opposé-e-s à ça ( dont un membre tres ancien d'une organisation libertaire dont je tairai le nom ) et les autres ne savaient pas où pensaient que ce n'était pas une question essentielle.
    Pourtant elle l'est bel et bien.

    Mais quand tu dis :
    je ne suis pas d'accord pour dire que toute expansion est génératrice de pollution, exploitation , aliénation.
    Ce n'est pas l'expansion qui est responsable de ça ( et c'est pour cela que je ne suis pas primitiviste ) mais c'est l'obligation de faire un bénéfice financier dans toutes relations et échanges marchands.
    Et là je rejoins ce qu'explique l'économie marxiste.
    ( on en a déjà discuté )
    On peut très bien produire, avancer techniquement, je dirai même découvrir l'univers qui nous entoure sans pollution, ni exploitation des uns sur les autres ni aliénation par le travail contraint.
    Il suffit juste de supprimer les échanges marchands.
     
  8. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  9. social-démocrate
    Quand j'ai du me faire extraire une dent, je suis aller à l'hopital, le chirurgien a très bien fait son taff. Anesthésie et exctration dans une salle high tech. Aucune douleur pendant et après. Trop coooool !

    En anarchie anticiv/primitiviste, j'aurais du me faire arracher cette dent pourrie à vif et avec une tenaille. Encore qu'une tenaille c'est trop civilisé. Un menhir dans ma gueule aurait bien fait l'affaire. A moins d'attendre une pluie de météorites, c'est plus naturel.

    En anarchie anticiv/primitiviste, les personnes atteintes du cancer se soigneront avec de la thisane au citron et les vaccins seront interdits. Peut-être que les antivax actuels sont des anticivs/primitivistes qui s'ignorent ?

    Les anarchos primitivistes/anticiv sont moins rationnels que des républicains de droite.
     
  10. the black daemon
    Offline

    the black daemonMembre du forum Membre actif

    391
    98
    2
    Avr 2017
    Homme
    France
  11. libertaire, anarchiste, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire, primitiviste
    je ne vais mème pas m'emmerder a répondre
     
  12. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 533
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Il n'y a eu qu'une seule expérience de société anarchiste, et encore très partielle. La différence avec aujourd'hui c'est que la technologie était nettement moins avancée. Aujourd'hui si on supprime toutes les productions inutiles, l'obsolescence programmée, le gâchis, uniquement liés à la course au profit, on réduirait déjà considérablement le travail nécessaire. En y ajoutant la division des tâches on tomberait à vraiment très peu de temps de travail par personne. Et même dans ce cas sur la base du volontariat bien sûr.
    Même une super-feignasse comme moi serait prête à bosser sur une machine une heure ou deux de temps en temps, surtout pour une société que j'aurais choisie!
    Un pote paysan m'a confirmé que grâce au progrès technique il est maintenant possible de cultiver des terres avec un minimum de main d'oeuvre. Pourquoi ne pas imaginer des façons de conjuguer les méthodes "primitivistes" (comme la permaculture) et l'apport de la technologie? En société libertaire contrairement à aujourd'hui on pourrait réellement orienter la recherche dans un sens positif.
     
  14. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 533
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Entièrement d'accord avec la suppression des rapports marchands. Et contre toute idée de récompenser le travail ou sanctionner la paresse: on se préoccuperait seulement de fournir aux individus ce dont ils disent avoir besoin, dans la limite de ce qui est possible évidemment.

    L'argent ???


    Histoire - Brève histoire d'un instrument de pouvoir: la monnaie
     
  16. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 309
    450
    141
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Le "on" pour moi, je pense, ça voulait dire plutôt "le prolétariat" donc une communauté bâtie sur une base de classe et non pas "les anarchistes" (communauté bâtie sur une base idéologique, voir juste sur le nom donné à cette idéologie).
    Pour moi les idées viennent de la réalité concrète vécue et d'après moi, le prolétariat porte les valeurs révolutionnaires parce qu'il est l'exploité dans le capitalisme. Après c'est abstrait dit comme ça, mais pour moi c'est différent et ça exclue la notion d'avant-garde.
     
  18. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  19. social-démocrate
    Et tu as raison puisqu'il n'y a plus rien à répondre à propos des anticivs/primitivistes sans montrer leur ridicule. En les ridiculisant.

    Qu'ils se revendiquent libertaires ou autotitaires, ce sont des technophobes qui promeuvent des moeurs rétrogrades. Un peu comme la clique à Pierre Rabhi.

    Pas mal ne sont pas antispécistes. Pas mal sont misanthropes. ETC.

    Heureusement que ces "dangers publics" sont ulta-minoritaires. Ce sont les plus réacs des "anars" dont le fond de la pensée est religieux. Les anti-modernes sont toujours réacs.
     
  20. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 309
    450
    141
    Jan 2009
    France
  21. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    a oue t'y vas hardcore
     
  22. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  23. social-démocrate
    Si tu veux.
    Mais le rejet de la modernité, des sciences, de la médecine moderne et des nouvelles technologies que les anticivs/primitivistes préconisent est toujours réactionnaire, quand bien même ils jouent aux appelistes pour l'insurrection.
    Et puis ce n'est pas un scoop que d'écrire que des fascistes sont insurrectionnalistes.
     
  24. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  25. social-démocrate
    En quoi "une base de classe" n'est pas idéologique ? Ceux qui ont théorisé "la lutte de classes" étaient objectifs et n'avaient aucun parti pris idéologique ? Leur modèle théorique n'était pas politisé ?

    En quoi le prolétariat porterait des valeurs révolutionnaires parce qu'il est exploité ? Parce qu'on est exploité on est révolutionnaire ? Si c'était si simple et mécanique comme la philosophie de l'Histoire....
    Si le prolétariat portait vraiment des valeurs révolutionnaires, le FN ferait sûrement pas 25 %.
     
    kuhing apprécie ceci.
  26. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Je suis sans voix face à la pertinence des propos de Fanya.(1er º)
    Pas juste le dernier message.
    Alors je me tais, c’est mieux.
     
  27. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

  28. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 606
    294
    19
    Avr 2016
    Homme
    France
  29. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    En toute chose sil y a du bon et du mauvais. La hache de pierre c'était bien pour certaines choses et la hache d'acier c'est bien pour d'autres. Cela dit certains sauts technologiques ont apportés un certain confort sans être nuisible à l'environnement ni à la santé. Par exemple l'utilisation de la lumières solaire pour la transformer en énergie électrique. Bientôt peut être le moteur à hydrogène pour les voitures. si certains veulent vivre à l'ancienne pourquoi pas je les empêche pas. Par contre qu'ils me foutent la paix si je m'éclaire avec une ampoule électrique.
    Je ne suis pas un technophile forcéné, mais il y a des développement technologique qui sont bénéfiques et qui remplacent des pratiques techniques polluantes et poisons.
    J'ai pas forcément envie de me taper un voyage d'un mois en carriole pour descendre à Marseille ou me déplacer avec une voiture à mazout à la technologie des années 1970 générant un nuage de fumée comparable à l'éruption de L'Eyjafjallajökull ( oui j'ai choisis ce volcan au nom imprononçable ça m'amuse, certes j'aurais put choisir l'Etna qui est bien plus facile à prononcer, mais non ).
    IL faut donc trouver un juste milieu sachant que toutes dépenses d'énergie entraîne immanquablement une pollution ( c'est un principe physique).
    Le "c'était mieux avant " oui et non, car les conditions de vie de nos ancêtres c'était pas forcément sympa. Nos ancêtres crevaient jeunes, et sans dent. à 35 ans tu étais un vieux et tu allais mourir. Soit par les pandémies, la famine, le travail qui t'usait prématurément, la malnutrition, de froid l'hiver. Moi je dis ça pour les familles des autres, car dans mon arbre généalogique j'ai une flopée de vieillards qui mourraient à l'age indécent pour l'époque de 80 ans environ même au 17 ème siècle. Et de plus mes ancêtres était des gens du peuple sans rien de commun avec des nantis bien nourris. Les gênes ont parlés c'est tout.
    Si des gens veulent revenir aux conditions de vie ne serait ce même comme aux conditions de vies des années 1900 ou on mourraient ( enfin pour les autres familles :)) vers 45 ou 50 ans, et bien qu'ils le fassent mais sans moi.
    Le progrès n'est pas synonyme de mort sauf s'il est bien utilisé dans le cadre de respect de la nature de l'écosystème, des humains. Mais pour cela il en faut la volonté et ne pas laisser le progrès qu'entre quelques mains qui ne cherchent que le profit qu'ils veulent en tirer.
    Bon aller je vous laisse je vais à la chasse aux mammouths avec les chasseurs cueilleurs de ma région ! :)
     
  30. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Biface,j'utilise aussi 'des outils' contemporain, je chasse un peu au mammouth,dans les casinos ...,au carrefour, biens centralisés !
    Une vie primitive,viscérale, m'y enmène, forcément.
    La conciliation du bien à consommer ,de l'envie et du pouvoir nous rendent instinctif.ve.s pour des besoins primaires face à une accumulation de produits proposés qui ne nous considèrent pas.Primitivement, je me demande où se situe le raisonnable !
     
  31. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  32. chaos/Nihiliste

    Toi aussi on pourrai dire que c'est ridicule quant tu dit que tu es contre le travail mais que tu applaudi
    tout ces trucs high tech et les soins a la chaîne qui demande du travail qu'est que tu crois ?
    Jsuis pareil que toi et j'en profite bien aussi mais est ce que sa doit pour autant entérrés notre
    esprit critique ? On as tous nos contradictions mais une chose une sure ce que se monde nous brisent.
    J'ai jamais dit que j'était pour la nature ou le primitivisme mais dans un pessimisme civilisationnelle.
    D'ailleurs beaucoup de mes autres posts le montre.
    Je soulève simplement des problèmes et que au dela de nos conforts
    il y a aussi plein de merde. Une civilisation qui me rend malade. Une société que je haie. Jsuis pas satisfait désolés.
    Jsuis pas le seul. Jsuis peut être soignés mais aussi très dépréssif. Alors c'est sa le confort ? Toujours un prix a payez ?
    Il y a aussi toutes les raisons de se révoltés.

    Je critique ce qui existe la dans ce monde.
    Le primitivisme c'est ce monde aussi d'ailleurs mais en l'occurrence jme concentre plutôt ce qui est la.
    Ce qui est nos vies et pourquoi on se révolte. Tout sa c'est dans la civilisation.
    Comme toi jvit du rsa et je compte pas y sortir. Comme toi j'hésite pas a me faire soigner.
    Mais en aucun cas je vais me faire défenseur de l'existant. Mordre la mains qui me nourri tant qu'as faire
    mais surement pas applaudir ma condition.
     
  33. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  34. chaos/Nihiliste
    Et au sujet de la misanthropie sa non plus je comprend pourquoi t'en fait
    quelque chose de tel et que tu nourri avec des amalgames.

    De comment on en arrive la avec les rapports de merde et l'exclusion social.
    De comment on en arrive a la haine de soi et de tout ce qui nous entoures.
    Sa n'as rien a voir avec la pensées réactionnaire ou le romantisme mais simplement
    la deception, la souffrance, l'anxiété, le rejet, la société, le vécu...
    On en fini par hairs l'humanité et soi même parce qu'on en peut plus et qu'on ressort toujours dégoutés
    de ses rapports sociaux.
    C'est un cercle vicieux mais bien réelle. Rien a voir avec la fierté, le courage,
    l'honneur, l'identitarisme et tout ces merdes qui va de pair avec le fascisme.
    La misanthropie est avant tout un mal être et un traumatisme.
    Tout comme le nihilisme qui en est la suite logique quant on voit que même au dela
    des messes humaines et qu'on ne se sens pas mieu ni qu'on voit plus de positif...
    D'ailleurs de beaucoup misanthrope qui symbolise l'isolement en foret (espérant trouver quoi ?) montre aussi qu'il/elle finiront au bout d'une corde attachés a un arbre.
     
  35. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Si les personnes 'se soignent',réfléchissent égratigné. es ,écorché. e.s,par des conséquences directes où non, elles subissent le duel :éducation & consumérisme,livré,permanent.
    Concernant les attitudes, qui sont les plus avides,subversifs, suggestifs et contraignants?
    L'agressivité subie engendre le réactionnel face à ces attitudes, c'est dans notre nature d'hominidé.e.s.
    D'où émane cette incompréhension traduite violemment,loin du positif,de la compréhension, de la découverte, de l'émerveillement, de l'échange au niveau le plus simple ?