Chargement...

L'anarchisme et le faschisme deux jumeaux.

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Tekoomse, 12 Juin 2010.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Tekoomse
    Offline

    TekoomseMembre du forum Expulsé par vote

    37
    0
    0
    Juin 2010
    Pourquoi j'ose affirmer que l'anarchisme et le faschisme ne sont pas si éloignés l'un de l'autre, et que les points communs sont plus importants que les différences ?

    Avant toutes choses revenons à l'origine de l'origine de l'origine de l'Anarchie. Qu'est ce que l'Anarchie ?

    D'après moi, je considère qu'un groupe tel que l'anarchie (inhumain dans le temps et l'espace) au même titre qu'une une nation, une région, ou un parti politique; doit non seulement prendre en compte sa défintion générale (défini par de grand savant et spécialiste), ses "adhérents" mais aussi et surtout ces stéréotypes.
    Un stéréotype est tout à fait normal et légitime. Il se rapporte bien souvent à des vérités lié à la norme principale (cf; Courbe des Normes).
    Tous sans exception nous sommes constamment obligé de faire des stéréotypes pour définir plus facilement les choses que nous observons.

    Et le stéréotype principal de l'anarchie c'est bien entendu, la destruction du pouvoir en place par une révolution violente (j'ai du mal à penser qu'on puisse dissocier "révolution" et "violence" mais certains ne sont pas encore au courant je pense). Après ça c'est assez flou, mais beaucoup s'accorde à dire qu'une fois le pouvoir à terre on peut faire ce qu'on veut (enfin pas tout sinon c'est moralement pas bien, même après une violente révolution).

    En bref, l'Anarchie c'est l'absence de pouvoir. Et bien entendu ça n'est pas ça que je vais remettre en question. Bien au contraire je vais m'appuyer sur cette réalité pour vous faire comprendre que la majorité des anarchistes (en gros le stéréotype) ne sont en réalité que d'ignoble imposteur se faisant passer pour des anarchistes. Ou alors ils sont naïfs, très...


    Si l'Anarchie c'est l'absence de pouvoir, alors la question que je pourrais me poser c'est qu'est ce que le pouvoir ?
    Le pouvoir c'est une force exercé sur une personne, un groupe de personne ou un environnement afin d'imposer sa volonté sur celui ci. Il y a différent type de pouvoir, conscient ou inconscient. Le plus terrible c'est le pouvoir social qui est totalement inconscient (sauf si on décide de le rendre conscient en analysant se pouvoir) ce pouvoir social est souvent désigné par le terme "conformisme".
    Voilà ce qu'est le pouvoir.

    Maintenant je pose une question au stéréotype anarchiste (en gros la majorité des anars) comment souhaitez vous détruire le pouvoir ? Attention c'est une question piège...
    Et comme un stéréotype ne peut pas répondre je vais un peu l'aider.
    En exercant un pouvoir contre celui ci, suffisament puissant pour le faire tomber. Donc un pouvoir plus grand que le pouvoir en place. Vous voulez donc renverser de force, les normes que la société admettent (la société c'est à dire l'ensemble de ses membres opposé ou non à la société).
    Vous voulez imposer ce que la société vous impose, la règle qu'il n'y est pas de règle dans votre cas, et la règle qu'il y est des règles dans leurs cas.
    On se rend bien compte que l'unique grande faiblesse de l'anarchie (son stéréotype) c'est de faire ce qu'elle déconseille de faire.

    Voilà pourquoi j'insiste sur le fait de dire que l'anarchie sous sa forme (stéréotypé, c'est à dire majoritaire) est fausse et par définition irréalisable. Et au fond elle est très proche du faschisme qui devrait être son exact opposé !
     
  2. Fedanar
    Offline

    FedanarMutueliste sur les bords Membre actif

    167
    0
    12
    Jan 2010
  3. libertaire, socialiste, , anarcho-fédéraliste
    Je crois qu'il y en a qui ont pas compris le principe de l'Anarchie.
    Il n'y a besoin que de citer Malatesta pour te répondre :

    "Il ne s’agit pas de faire l’anarchie aujourd’hui, demain, ou dans dix siècles, mais d’avancer vers l’anarchie aujourd’hui, demain, toujours."


    L'état même d'anarchie est peut être quelque chose que l'on atteindra jamais car l'Anarchie est une sorte d'Idéal. Ce qui fait que la pensée anarchiste est fantastique c'est que contrairement à tout autre idéologie elle est dénuée de dogme en ce qui concerne sa mise en place. Elle peut évoluer à chaque instant.
    Rien n'est imposé aux masses car au final ce sont ces mêmes masses qui refont les règles à leur manière. C'est ce que l'on appelle la spontanéité. Ceci se traduit en temps de révolution sous diverses formes telles que le conseillisme ( ex: les soviets, Hongrie 1956...).

    Toute révolution qui se veut anarchiste se caractérise par la spontanéité des masses. Ce qui veut dire qu'en aucun cas un anarchistes ne contrôle la révolution et ce, peu importe à quelle étape de la révolution. ( Espagne 1936)
    Les anarchistes lors d'une révolution ne se servent donc d'aucun pouvoir pour la faire. Ils vont juste chercher à maintenir celle-ci de manière à ce que le pouvoir reste entre les main des masses.
    La première étape vers une société à la recherche de l'Anarchie est de conserver cet éclatement du pouvoir.
    Quand on parle de destruction du pouvoir je pense que l'on part du principe qu'il y a atomisation du pouvoir.

    En tout cas, si il y a bien un exemple qui te montrera à quel point l'anarchisme diffère du fascisme c'est bien celui de la guerre d'Espagne de 1936.
     
  4. Broutchoux
    Offline

    BroutchouxAnarcho-autiste

    49
    0
    0
    Nov 2009
    Le problème, Tekoomse, c'est que ta réflexion se fonde sur une idée fausse de ce qu'est l'anarchie et de ce qui constitue la « majorité » des anarchistes.
    Il y a finalement presque autant d'idées de l'anarchie et des moyens d'y parvenir que d'individus anarchistes.

    D'une manière générale, la pensée anarchiste n'est pas dogmatique, et il ne s'agit donc pas d'imposer aux individus un système qui irait à l'encontre de leurs libertés - bien au contraire !
    Sans forcément penser que l'anarchie n'est qu'un idéal, une Utopie, on peut aussi considérer que l'anarchie n'a de possibilité de se faire que si les gens la veulent, d'où l'importance de la diffusion de l'information (à ne pas confondre avec l'endoctrinement) et des expériences anarchistes comme moyen d'appréhender au concret ce qu'est - ou plutôt peut-être - une société anarchiste.

    Après, bien sûr, se pose la question des détenteurs du pouvoir face à l'anarchie, qui implique un combat (une lutte pouvant prendre des formes diverses) contre les personnes détenant les rênes du pouvoir (à différents niveaux) dans la mesure où ces personnes détiennent des forces (militaires, économiques, etc.) à même d'aller à l'encontre des idéaux anarchistes et de mettre à mal toute société anarchiste.
    Face à cela on peut opposer la confrontation directe, physique et/ou politique, mais aussi d'autres moyens : la réappropriation de ces moyens de coercition, ou tout simplement l'évitement de ceux-ci pour ne pas en être dépendants (la fin de l'économie capitaliste, le démantèlement des armées rendant celles-ci inopérantes, etc.).

    En très résumé donc, on ne peut décemment pas assimiler anarchie et imposition d'une société par un groupe d'individus sur une majorité. Les quelques personnes qui dérivent vers des visions autoritaristes (quitte à dériver vers une forme de fascisme) ne sont pas/plus des anarchistes et ne rentrent donc pas dans ta question puisqu'il n'est alors plus question d'anarchie.
     
  5. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
    Pour répondre à ta question, je pense que la solution idéal serais de "boycotter" le pouvoir, que chacun prenne conscience de sa responsabilité au lieu d'appeler les flics, le le peuple sois uni, si tout le peuple demande au gouvernement de se retirer, j'ose espérer que ça marcherais.

    Sinon en effet, une révolution violente avec pleins de pertes, les autoritaires mourrons, mais le problème c'est que tous le peuple qui n'est pas en accord avec nous subira aussi, et me voit pas faire de la propagande, ou pousser les gens à penser comme moi par la force, sinon effectivement on ne vaux pas mieux.

    Tant que la révolution reste caler contre le pouvoir, alors pourquoi pas, sachant qu'aucun anarchiste n'est militaire, et donc ne tireras dans le tas sans réfléchir (autogestion, responsabilité de chacun) ou du moins en théorie.

    En définitive, je pense que la lutte doit d'abord être accès contre le capitalisme, histoire que la planète reprenne ces droits et aussi pour frapper la ou ça fais mal, au niveau du porte monnaie.

    En espérant avoir répondu le plus clairement possible à ta question. (sachant que ce n'est que mon point de vue, il n'existe pas deux anarchistes pareils)

    Et sinon:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme


    Évidement, c'est une définition de wikipédia, et tous les anar' ne pensent pas pareil, mais rien que dans le principe:
    le fascisme c'est l'autoritarisme l'anarchisme c'est l'anti autoritarisme.

    Je pense que l'anarchie c'est effectivement l'absence de pouvoir, dans le sens ou tous le monde à le même pouvoir.
    Et si un type ou plusieurs types essaient de prendre le pouvoir il en va de la responsabilité de tous le peuple, donc tous ceux qui sont en faveur de l'anarchisme, de les en empêcher, la police ou l'armée n'a pas lieu d'être si les gens agissaient.

    Voila, j espère être lisible.
    Et encore une fois c'est simplement mon point de vue (un point de vue parmis tant d'autres).

    Mais quelle est ton alternative à toi?
     
    Dernière édition par un modérateur: 13 Juin 2010
  6. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 446
    3
    110
    Mar 2008
    Non argumentation d'une bêtise crasse rabaché depuis toujours par des crétins vaguement politisé. Rammassis de poncifs et de généralités. Le niveau de ton argumentation atteint celui d'un prof d'histoire, c'est dire. Quant au concept que tu essayes de démonter, le minimum aurait été de savoir de quoi tu parles. Comme ce n'est pas le cas, tais toi.
     
  7. Tekoomse
    Offline

    TekoomseMembre du forum Expulsé par vote

    37
    0
    0
    Juin 2010
    @ Fedanar

    C'est ce que j'appelle être réformiste. Je ne dénigre pas sa phrase, je n'ai pas d'avis là dessus. Même si pas mal de personne dirais tout l'inverse. Et je ne m'oppose pas sur le fait de dire que pas mal d'anarchiste (pas la majorité) voyent autres choses que la révolution comme moyen d'atteindre leur objectif. Mais réforme ou révolution ça n'enlève pas le critère d'imposition à la totalité de la masse.


    Pourquoi y croire si toi même tu n'y crois pas dur comme faire ? Es tu entrain de me dire que tu brasses l'air ?
    Excuse moi mais nos points de vues diverges. L'anarchie est un état qui existe et qui a toujours existé depuis la nuit des temps, encore beaucoup d'hommes vivent de cette manière. Personne ne les appelle anarchistes et le personne a bien raison.
    L'Anarchie n'est pas une idéologie purement intellectuelle. Bien au contraire, c'est la plus primitive, la plus naturelle, l'origine. Malheureusement beaucoup d'anarchiste (je rentre encore dans le stéréotype) ne prenne pas se facteur très important en ligne de compte. Ce qui me pose à moi même la question de savoir si ces anars sont si sincères dans leurs démarches qu'ils le prétendent. J'ai des doutes...

    Pour ma part, tu es dans le faux et dans la contradiction. Pour toi, toute révolution anarchiste ne peut se dissocier de spontanéité et de masse. Qui dit spontanéité dit révolution et qui dit masse dit groupe inhumain. Donc explique moi comment un groupe inhumain peut il maitriser sa révolution ?
    Et explique moi comment maintien t-on un "état" ? (état d'anarchie) Et à quoi bon donner le pouvoir au masse si celui ci n'est pas humain ? Comment organise tu une masse de 60 millions d'habitants ? Comment organises tu un corps (un système) sans système nerveux et sans cerveau ?
    Il n'y a pas atomisation du pouvoir tant qu'il y a un pouvoir qui exerce cette atomisation. Difficile de comprendre que c'est pas en utilisant un flingue et en désarmant nos adversaires que l'on réussi à désarmer la terre entière. Trop contradictoire à mes yeux pour que ce soit crédible. Prends du recule, si je peux te donner un conseil.


    @ Broutchoux

    Je suis parfaitement d'accord avec toi Broutchoux. Mais alors qu'est ce qui lie tous les anarchistes ? Et si cette idée de la majorité des anarchistes est fausse alors qu'elle est la vraie idée sur la majorité des anarchistes ? Eclaires moi... Il est possible que je me trompe.
    Pour toi est ce que imposer la liberté à une personne qui n'en veut pas, c'est un comportement libertaire, c'est lui offrir la liberté ?

    En analysant ta phrase, je vois autre chose que ton intention de bien faire. Et ne discutant pas tes bonnes intentions, je pense que tu ne le vois pas.
    Tu dis très clairement "l'anarchie n'a de possibilité que si les gens la veulent" et tout de suite après tu parles d'information en précisant que cette information n'a rien à faire avec l'endoctrinement.
    Donc en sachant que l'anarchie est éclaté, qu'il y a des tonnes de divergences en sont seins et en sachant que l'information anarchiste est essentiellement de la contre information, comment peut on croire que ce type d'information à échelle massive peut elle ne pas être endoctrinante ? L'information (à cette échelle) est également une forme de pouvoir... comment l'anarchiste peut il se servir de cette arme en criant qu'elle est moralement plus correct que celle qu'il y a en face d'elle ou que celle de son voisin et ami anarchiste ? Je pense encore une fois qu'il y a contradiction.
    Et à nouveau, l'"anarchie" elle même se retrouve face à se dilemme qui est celui d'être exactement comme ce qu'elle a toujours rejeté. Penser que tout le monde un jour pensera la même chose est une erreur. Il y aura forcément des gens qui auront des idées différentes et une idée différente du système, ce qui impliquera forcément une opposition à l'anarchie. Et pour rappel si on considère en plus de cela, les nombreuses branches anarchistes, il y aura forcément également divergences entre les anarchistes. Si la régle primaire de l'anarchie est bafoué, il n'y a plus lieu de parler d'anarchie ou de rêver d'anarchie. Jamais personne ne pourra me faire croire que l'exercice de ce pouvoir à certaine fin est bénéfique. C'est ce pouvoir qui encrasse la Terre entière et ses habitants, et c'est pas en l'utilisant qu'on réglera le problème.

    Je pense donc que mon titre (clash) est un bon titre. Il est toujours d'actualité car ta démonstration elle même s'auto prouve que cette phrase est juste. La base du faschisme qui est l'exercice consciente est assumé d'un pouvoir et exactement le cas des anarchistes, c'est à dire l'exercice de ce pouvoir mais de manière refoulé. Je sais pas si vous finirez par le voir comme je le vois. Pour cela vous devez prendre du recul.

    @ mAtth
    C'est exactement ce que je disais... Ne deviens tu pas "autoritaire" à ton tour à partir du moment ou tu imposes (quelquesoit la manière) une certaine autorité à tes détraqueurs ? N'étant pas capable de te l'imposer toi même... Ne faudrait il pas commencer par te l'imposer ? Car si je suis ton raisonnement et que je fais ce que tu me dis que tu ferais le jour "j", je devrais te tuer et tu devrais également me tuer. Car le but étant d'éliminer l'autorité.


    Penses tu sincèrement que l'origine du problème c'est réellement le capitalisme ? Et qu'un monde sans capitalisme est la réalisation de ton utopie, ou de l'utopie humaine ? Je pense que tu attaques la forme du problème et non le fond.

    Comme je l'ai dit dans ma présentation; la seule chose que je maîtrise et la seule chose que j'ai le droit de maîtriser sur cette planète sans entravers à la liberté d'autrui c'est moi même en tant qu'individu. De la part tout mon raisonnement. T'expliquer qui je suis en une topic prendrais trop de temps. Je te laisserais me découvrir petit à petit. Ta question est erroné dans sa forme et son fond trop large pour que j'y réponde.

    @ Surlazone

    Un vrai anarchiste comme on en fait beaucoup de nos jours. Celui qui te dis de te taire quand tu ne penses pas comme lui, celui qui te moralise quand il ne peut rien faire d'autre, celui qui se sent fier de penser comme il pense, celui qui ne discute pas dans le fond mais restera toujours sur la forme.
    Pitoyable, excuse moi mais je n'ai aucune animosité envers toi, je ne sais pas qui tu es, ni comment tu penses. J'analyse simplement ce que je vois.
    Le minimum aurait été d'être un peu plus précis que trois misérables lignes, très riche en contenu, je ne le nie pas, mais très pauvre dans sa compréhension et dans son analyse.
    Explique moi ce que tu as envers les professeurs d'histoires, on en débattra si le sujet t'intérésse. Je te rassure je n'en suis pas un, mais je pense que nos points de vue divergeront sur la question.
    Moi, politisé ? Es tu réellement sur de vouloir aller sur ce chemin ? Tu vas t'égarer mon pauvre.
    Ramassis de généralité, certes mais peut tu faire mieux en décrivant ce système ? Je ne pense pas.
    Si je ne sais pas de quoi je parle, expliques moi je suis tout ouïe. N'est ce pas le but d'une discussion. Bien que j'ai l'envie de te dire la même chose ("de te taire") je ne me permettrais pas de le faire car je ne suis pas ce que tu décris. Je n'ai donc aucune crainte à avoir sur ce que tu avances, contrairement à toi qui à l'air touché par les vérités (sauf si tu me démontres le contraire) que j'ose écrire (encore une fois contrairement à toi).
     
  8. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
    @ mAtth


    J'ai jamais dis que je voulais tuer tout le monde, je met juste le problème en évidence, je cherche une solution plus ou moins pacifique, mes idées sont en changement constant.
    Je m'impose une autorité, ou du moins l'autogestion, comme chacun devrais le faire, mais n'impose mes idées à personne, bien que je sois frustré que les gens ne voient pas comment on se fait enculer et comment on nous dis ce que l'on doit faire, il existe probablement d'autres alternatives que l'anarchie, j'ai choisi celle ci, c'est tout et si demain il y a une révolution, je me bas en tant qu'anarchiste au côté de tous les révolutionnaires, les aboutissements on les verra ensemble.
    Je pense qu'il faut détruire le pouvoir, et éduquer les gens à l'autogestion et non pas à la hiérarchie, seulement tu ne peux rien faire car le gouvernement utilise la force, donc tu ne peux annuler la force que par la force (si t'as une autre idée, je t'écoute, car je cogite la dessus depuis un bout de temps).

    Je suis d'accord sur le fait qu'il faut toujours se remettre en question, mais si le gouvernement en face n'en fais pas de même, comment avancer?

    En attendant, je ne voit pas le mal à s'opposer à l'autorité et l'argent qui nous asservissent tant que l'on ne touche pas au peuple parce que si on réagit pas on sera selon toi des "vrai anar" mais on les laissera faire, et la je ne sais pas ce qui est le mieux.

    La solution utiliser pendant la guerre d'Espagne, je ne pense pas qu'elle soit encore d'actualité, il faudrait peut être mieux une révolution des consciences (à ce sujet le comics v pour vendetta et vraiment pas mal).


    Oui, je le pense:
    Le monde est diriger par l'argent, pas par les états et les multinationales ont le fric et donc tous les droits (regarde par exemple le cas de coca cola, y'a pas mal de truc la dessus ici).
    Même si un jour un bon gouvernement arrivais (je n'en veux pas spécialement car pour moi la seule alternative c'est redonner le pouvoir au peuple,mais laissons ce détail de côté), il ne pourrait rien faire sans argent, donc sans voler (car la vente s'effectue avec une marge, donc en quelque sorte du vol) aux autres ou sans déclarer de guerres (vente d'armes) etc...
    Et quand il y a argent, il y a magouille, ça veux dire qu'on va prendre de l'argent à d'autres, ou à des banques qui vont mettre un pourcentage sur le prêt pour récupérer plus et ensuite appauvrir encore plus le pays ( CF la Grèce).

    Enfin je trouve inadmissible de mettre les gens dans des frontières et de dire:
    ici c'est chez vous la bas chez eux t'as pas le choix.

    Le problème c'est que des types attaquent nos libertés et parce que tu ne veux pas entravé à la liberté de personne (ce que je comprend) tu ne peux pas agir, ils ont tous compris eux, y compris comment garder la populace passive.

    (ps: j'espère que tous ça est compréhensible, parce que j'ai pas mal éditer avant de poster (en bac pro on t'apprend pas assez à rédiger )
     
  9. Tekoomse
    Offline

    TekoomseMembre du forum Expulsé par vote

    37
    0
    0
    Juin 2010
    @ mAtth

    Prends le mot "tuer" comme une image, ne le prends pas au sens propre. Dans le mot "tuer" vois le comme la manifestation autoritaire la plus forte.

    Cette partie là de ton raisonnement...:
    Et cette partie là...:
    Est à mon sens en contradiction totale.

    J'aimerais bien savoir ce que tu ne peux pas faire ? Ce que l'état t'empêche réellement de faire ?
    Si tu veux savoir comment détruire le pouvoir en place, le meilleur moyen c'est de l'ignorer, rien de plus. Tant que tu le feras exister en t'y opposant, le pouvoir existera toujours quelque soit sa forme.

    Je pense que la presque totalité des "rebelles" sont dans l'erreur. C'est une erreur de point de vue. Vous pensez qu'il y a une tête bien pensante qui asservi le Monde entier. Vous pensez que le peuple est esclave de ses hommes.
    Mais pensez de cette manière est une grave erreur car vous prenez le problème à l'envers.
    C'est le peuple qui s'emprisonne tout seul dans sa propre condition. Personne n'est responsable si ce n'est le peuple. Lui seul est capable de faire changer les choses... Alors pourquoi ça ne change pas ? Parce qu'il refuse ce changement.
    Je ne dit pas que des manipulations n'existent pas, je dis simplement que la société dans son ensemble s'auto satisfait avec des manipulations qu'ils créaient lui même.
    Les publicitaires ou les banquiers n'existent que parce que les gens les font exister. On aura beau leur faire porter le chapeau, les seuls vrais responsables, c'est nous tous. Tant que tu ne comprendras pas ça, tu n'arriveras à rien du tout, car tu n'attaqueras pas le vrai problème. Ce problème c'est toi même.

    L'argent dans les faits c'est du papier, des pièces de métal ou encore des chiffres sur un moniteur. Mais ça n'est pas plus que ça. Les personnes qui leur donne un vrai sens c'est nous. Comment ? En l'utilisant... Les banquiers ni sont pour rien dans l'histoire, il font ce qu'on leur demande de faire, rien de plus.

    Moi ce que j'attaque c'est pas un système à sa surface, c'est un mode de vie dans sa totalité et dans sa profondeur ! Les problèmes ne sont pas des problèmes d'ordre institutionnelle, ce sont des problèmes d'ordre naturels.
    Nous avons dépassé le stade de nature. Les conditions humaines ne sont plus ce qu'elle était à son origine. Il nous faut nous adapter à un environnement différent, que nous avons nous même créé, ou alors le rejetter en bloc et revenir à ce qu'on était à l'origine.
    La 2éme solution me paraît plus tangible et moralement plus correct, car nous sommes toujours humains, nous n'avons pas encore évolué à la prochaine espèce. Nous sommes toujours homo sapiens sapiens.

    Tu penses redonner la parole au peuple, mais le peuple a déjà la parole. Tu veux sauver le peuple, alors qu'il est ton ennemi. Le peuple inconsciemment t'oblige à respecter ces régles, ces normes, juste ou injuste. Personne n'est au dessus du peuple. Ton cerveau sans ton corps tu n'es rien, et ton corps sans ton cerveau tu n'es rien non plus. Le systèmes est indivisible.
     
  10. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
     
  11. Tekoomse
    Offline

    TekoomseMembre du forum Expulsé par vote

    37
    0
    0
    Juin 2010
    @ mAtth

    Excuse moi mAtth mais soit tu ne me comprends pas, soit je me fais très mal comprendre. Je vais retenté une reformulation par rapport à ta réponse.

    Si le peuple veut exactement le même système après que la révolution l'ai fait tomber. Que feras tu et que penseras tu ?
    Penses tu que le peuple veut réellement la perte de ce système gauchiste comme droitiste (peu importe que ça se dise ou non) ? Demande à quelqu'un si il est prêt à perdre sa voiture, si il est prêt à perdre sa télé, si il est prêt à perdre son pti bout de maison... Tu auras la réponse de leur bouche. Même toi je doute que tu veuilles renoncer à ton confort pour un peu plus de liberté, ou alors démontre moi le contraire, et agis dans ce sens dès maintenant.

    Tu es conscient que énormement de gens seront contre ce que tu fais si tu souhaites une révolution. De là l'utopie anarchiste que tu vois est impossible. Comment feras tu pour y remédier ?
    Rien ne t'empêche de vivre dans une société collectiviste, rien ne t'empêche de préserver ta planète de ta consommation, rien ne t'empêche d'intervenir si une personne massacre un animal.
    Rien ne t'empêche de cesser de consommer et de nourrir l'industrie de l'armement. Rien ne t'empêche de vivre où tu veux sur cette planète.
    "De voir les peuples libres et égaux"... moi j'aimerais être un oiseau... Cela ne dépends pas des gouvernements... Tous ça dépends de l'individu. Tu ne peux pas empêcher le pédophile qui est entrain de violer une petite fille en Inde en ce moment même. Y penser ne servira à rien non plus. Soit tu ne t'en occupes pas, tout simplement parce que ça n'est pas de ton ressort. Soit tu prends un avion pour l'Inde pour l'aider... Mais ça n'enlévera pas le mal qui a été fait.
    Je te dis tous ça pour que tu comprennes que nous ne sommes rien d'autres que des humains, des individus. La seule chose que tu contrôles c'est toi, si tu attends tout de ton environnement tu te planteras systèmatiquement. Apprends à te maîtriser, et tu appréhenderas les événements extérieurs différemment. Je ne dis pas que tu les accepteras mais tu supporteras et agiras dans ce sens.

    Nuance on se laisse manipuler ! Lorsqu'on connait la manipulation, on peut décider de se laisser manipuler ou de s'y opposer. Vous êtes tous plus conscient que la majorité des personnes qui composent cette société, vous êtes donc les premiers à savoir qu'une fois rendu consciente cette manipulation, on peut décider d'y prendre part ou la rejeter. Un peu comme l'alcool, la cigarette et d'autres drogues.


    C'est pas une question qu'il se laisse faire. C'est pas une question qu'on nous l'apprends à l'école. C'est naturel d'adopter les normes de sa société d'appartenance. La pression tu ne l'as subi pas des professeurs (même si il y en a une), tu l'as subi de ton environnement social: tes amis et ta famille. Ils sont les représentants de la société, et c'est eux qui te contraignent à respecter ces règles.
    Cette réaction est inconsciente et elle est très importante lorsqu'on est tout jeune enfant, on prends conscience des choses souvent à l'adolescence.

    Enfin le peuple n'a pas peur du gouvernement c'est faux, les deux vont de paires. Depuis quand ton corps a peur de ton cerveau ?
    C'est l'individu qui a peur de la société. Pour reprendre l'image du corps, c'est la cellule qui a peur du corps et de son système immunitaire, faisant office de police.
     
  12. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
     
  13. Tekoomse
    Offline

    TekoomseMembre du forum Expulsé par vote

    37
    0
    0
    Juin 2010
    J'ai plus l'impression que tu récites une leçon, plutôt que de te servir de ta tête.
    Si tu peux éviter de me balancer des phrases toutes faites...

    Et bah alors commence à lâcher ton confort et à trouver des alternatives du quotidien. Tu seras plus crédible aux yeux des gens qui sont réticents à tes idées. Comment une personne embrassant son confort et chiant sur la liberté peut te prendre comme exemple, alors même que tu n'en es pas un ?
    Y a pas d'argument trop facile. Tu parles de liberté, tu parles d'anarchie, alors prends ton baluchon et commence ta route. C'est pas dans un forum que tu trouveras ta liberté !
    Qui te dit de t'isoler ? Certainement pas moi. Tu veux lutter, tu veux te rendre utile à la Terre à ton échelle, enlève ton poids de la balance. Tu auras fait un pas monumentalement énorme quand tu ne péseras plus rien que ton vrai poids.


    C'est exactement ce que je disais, imposer une norme, faire du bourrage de crâne pour que les générations suivantes se comportent comme vous voulez qu'elle se comporte. Eduquer une population s'est exactement les mêmes méthodes que le faschisme ou le stalinisme. Prendre les armes pour donner une liberté que les gens ne veulent pas c'est aussi du faschisme.
    Les deux évenements que tu n'arrêtent pas de rabacher sont des défaites l'ami. La France a perdu à Waterloo, on ne s'en vante pas pour autant. Tu devrais en faire autant. Si aucun modèle anarchiste n'a fonctionné jusqu'à aujourd'hui c'est pas demain la vieille que ces mêmes méthodes vont fonctionné. Réveille toi mec !

    Donc c'est ton excuse ? Ou plutôt tes excuses ? Comme je suis seul à faire des efforts ça sert à rien alors je fais comme tout le monde ? T'es sur que tu es révolté ? Et tu te rassures en disant que quand tu auras les moyens tu seras plus écologique ? Donc pour toi ça se traduit par la réussite dans cette société ?
    J'avoue que j'ai pas l'impression que tu comprends tous ce que je dis...
    Et bien fait le dans l'illégalité ! Prouve que tu es contre les frontières en les ignorants et en te targuant de ne pas les respecter ! C'est ça que j'appelle agir. Agir c'est pas dire "je suis anarchiste et je discute avec des gens intéréssant sur le forum Résistance" non agir, c'est avec ton corps pas avec ta bouche !
    Tu n'aimes pas les lois alors ignore les... Tu veux qu'elle disparaisse et bien c'est fait... Physiquement ces lois n'existent pas.

    Ah oui et qui s'agenouille devant ses mesures ? Comme on le dis souvent l'état n'est pas de taille face au peuple. Alors pourquoi celui ci se fait respecter ? Parce que le peuple s'agenouille, devant ce qu'il désir !

    Louis XIV est mort en quelle année (sans regarder sur google) ? Moi non plus je sais pas, pourtant on me l'a appris jadice. Est ce que pour autant j'en suis dépendant ? Non !

    Je sais pas si t'es bourré... Mais non mon raisonnement ne revient pas à dire que nous sommes des pions de la société que les hauts placés commandent et que nous on agit.
    Mon raisonnement revient à dire que nous sommes tous les serviteurs de la société. Nous sommes tous les cellules de ce corps inbus d'humanité. Que nous subissons tous sa pression et son courroux. Voilà mon raisonnement.
     
  14. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
     
  15. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 446
    3
    110
    Mar 2008
    Tais toi, grand savant.

    Raisonnement qui pourrait intéressé tous les taulard, les enfermés qui meurent dans les prisons. Les expulsés, les victimes de guerres, les torturés... Nous tous, nions la réalité, théorisons, ignorons le pouvoir, il s'auto-dissoudra de lui même. Mais bien sûr!

    Tais toi.



    C'est les femmes qui s'emprisonne tout seul dans sa propre condition. Personne n'est responsable si ce n'est les femmes. Lui seul est capable de faire changer les choses... Alors pourquoi ça ne change pas ? Parce qu'il refuse ce changement.

    Raisonnement valable pour tout groupe humain, excellent!!!!! A essayer avec "homos", "noirs", "enfants", "esclaves", "putains"...

    TAIS toi.


    C'est ce que je disais à ce con de gamin de 1O ans qui avait sauté sur une mine au viet nam, il a rien voulu comprendre. Comme tous ces cons d'africains qui n'aurons rien à bouffer tant qu'ils comprendront pas que c'est leur faute...


    Tais toi.



    L'argent est bien entendu tout sauf quelques pièces ou quelques billets. L'argent, le vrai est à la possession de biens d'autres que nous, et ce sont les banquiers et les états qui le possèdent et le gèrent.


    TAis toi.



    Il n'existe pas de nature humaine. Pas plus que de conditions originelles. Sauf à nous faire croire à notre conception divine...

    Tais toi.



    Le peuple est le mot utilisé pour désigner le troupeau humain soumis à un dictat. Donner la parole au peuple équivaux à la démocratie participative dans un abattoir industriel. Le peuple n'oblige à rien, ne peut rien, n'existe pas. Il ne faut pas confondre la notion toute politique de "peuple" et celle de société.

    Tais toi.

    Tais toi.



    Ps: je ne t'ai jamais pris pour un prof d'histoire, ils savent en général tenir un raisonnement et sont capables d'argumenter... Disons que tu les singes à ton niveau.

    Tais toi.
     
    Dernière édition par un modérateur: 13 Juin 2010
  16. Sylfirez
    Offline

    SylfirezMembre du forum

    45
    0
    0
    Avr 2010
    Non les anarchistes ne sont pas tous des alcooliques teufeur arraché à la LSD et attendant les petites vielles à la sortie des grosses banques. Non les anarchistes ne sont pas des prépubéres adolescent dans la rebelles-attitudes.
    Peut etre as tu ce préjugé la dans la tete en venant sur ce forum.
    L'anarchie sans une éducation pronant l'autonomie n'est pas applicable dans notre société. Et meme si un évenement historique venait à provoquer une anarchie direct en france par exemple (bombe nucléaire, absence de carburant). La majeure partie de la population essayerait de retrouver un systeme hiéarchique car c'est le systeme le plus rassurrant.
    L'anarchie ou absence de hiearchie est un systéme extremement complexe a obtenir car il demande une conscience politique extremement forte.

    Je ne prone pas l'anarchie dans le sens je fais ce que je veux, je prone l'anarchie dans le sens je ne fais chier personne et personne me fait chier. Je renonce a exploiter des gens et je refuse d'etre moi meme exploité. Je ne suis pas une priorité et je ne considére personne comme supérieur ou inférieur.
    J'ai ainsi la possiblité de m'inserer dans un groupe tout en étant partisant de l'absence de hiearchie si je comprend le but ultime de l'organisation et qu'il est en mon interet et qu'il n'exploite personne. Construction d'une infrastructure public, éducation, maintenance, agriculture, élevage.

    On peut participer a une société tout en étant anarchiste. En revanche notre société prone la hiearchie donc je suis contre ce systeme.
    Je considére en cours les prof comme mes égaux et je sais que leur but est de m'aider a me dévelloper donc je les respecte. En revanche je ne respecte pas mon proviseur car il prone la hiearchie et le ta-gueule-et-obéit. Je ne respecte pas les gens qui me prennent de haut ou de bas. Les seuls moment ou je me montre docile, c'est quand je suis sur qu'on veut mon bien. Parents, profs, médecins. Car sans un minimum de docilité, on arrive a rien.
    Donc l'anarchie est pour moi le contraire du fascisme
     
  17. Tekoomse
    Offline

    TekoomseMembre du forum Expulsé par vote

    37
    0
    0
    Juin 2010
    @ Sylfirez

    Pour sur, je ne le prétends pas... Mais une bonne partie le sont. Rare sont ceux qui ne rentrent pas dans ses critères.

    En l'occurence nous sommes deux.
    C'est pas une question de système rassurant ou non. C'est la disposition la plus logique pour ce genre d'environnement. Quand je dis ce genre d'environnement je parle de "ville". Au delà d'un certains nombres d'individus dans une société, la logique "hierarchisée" s'impose toute seule, et on rentre dans une phase de pouvoir et de corruption car tous ce qui est de l'ordre des décisions n'est plus pris à échelle humaine. Mais bon je vous apprends pas grand chose je pense...

    Excuse moi, mais je ne suis pas d'accord avec toi si tu prétends que le système anarchiste est un système extrémement complexe, tu te trompes. Est ce que les amérindiens avaient une conscience politique extremement forte ? Je ne pense pas. Est ce que les Masaïs, ont une conscience politique extremement forte ? Je ne pense pas. Est ce que les nombreuses sociétés primitives ont une conscience politique extremement forte ? J'en doute !
    Si tu me lis en entier, tu verras que ce que je dis c'est exactement ce que tu dis.

    Tu dois avoir de la chance de ne pas avoir de prof qui ne te sorte pas des "ta-gueule-et-obéit".
    Oui, parfaitement d'accord le sens originel de l'anarchie est à l'extreme opposé du faschisme. Pourtant beaucoup de ses membres sont très éloignés de son sens originel. Le résultat est bien plus important pour eux que la conduite et le respect de leurs principes.
    Ma démarche c'est de montrer que nombreux anarchistes ne font que salir le sens originel de l'Anarchie. Ce mot n'est presque plus utilisable à cause de la conduite inverse de certains.


    @ Surlazone

    Tout d'abord merci d'avoir fait plus de 4 lignes de réponse. En ayant pris la peine de me prendre un peu au sérieux. Même si t'as zappé la presque totalité de ce que je disais. Mais bon parfois séléctionner peut être profitable pour celui qui n'a rien à dire.

    Je tiens juste à rappeler que c'était une touche d'humour. C'est pour me moquer un pti peu des intellectuels anars, que je critiquerais un autre jour.

    C'est un raisonnement qui a beaucoup intéréssé un type que j'admire même si il reste critiquable (au fond on reste tous critiquable faut il savoir les encaisser). Un bonhomme qui s'appelle Nelson Mandela. Qui est resté en prison 27 ans pour avoir ignorer les lois de l'apartheid. C'est vrai qu'il aurait surement dû se taire et s'asseoir au fond du bus comme tous ces pauvres "sous hommes". Tu as sans doute raison. Refusons d'être ce que nous sommes pour ne pas souffrir et subir. Renions ce que nous sommes, vendons notre liberté !
    Si tu cherches la liberté physique tu ne l'as trouveras jamais l'ami. La seule liberté c'est celle de l'esprit.
    Nions l'absurdité. Et embrassons la réalité.

    "Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l’homme juste est aussi en prison. "
    Thoreau

    C'est bien je vois que tu manies correctement le sophisme. Pour l'avoir utiliser je pense que tu ne dois pas savoir ce que c'est.
    Tes exemples ne fonctionne pas car la femme seule dans sa condition est un élément incomplet. En revanche la société dans son ensemble, il ne manque aucun élément. Si je ne me trompe pas les lois sont bien sociétales ? Les frontières sont biens sociétales ? Les normes sont biens sociétales ? Les guerres sont biens sociétales ? Les gouvernements sont aussi sociétaux ?
    Si il y a quelque chose que tu ne comprends pas, demande moi, tu n'as pas besoin de te mettre dans ces états !

    Tu nous prends un truc au pif, si possible un bon gros malheur et tu l'attaches avec ce que je dis, pas mal comme argumentation. Soit tu es stupide soit tu nous prends pour des cons. Bien sur, que le gamin de 10 ans n'est pas responsable d'avoir marché sur une mine, par contre les nombreux fringues qui décors ton armoire avec le jolie ordinateur que tu as en face de toi, avec la bonne bouffe que tu manges tous les midis, en revanche ça ça te rends responsable de cet acte avec les nombreux moutons qui nous entourent. Si cette arme existe faut remercier nos impôts, il faut remercier les consommateurs qu'ils payent sciemment ou non leurs TVA ! Alors oui nous sommes responsable.
    Tu es responsable, je suis encore responsable et toutes les personnes qui nous lisent sont responsables !

    Pour les africains y a un peu de ce que je viens d'expliquer mais y a surtout aussi la connerie monumentale de renier leur origine et leur culture. L'Humanité a fait comment pour survivre pendant 38 000 années avant l'arrivée de l'agriculture et la belle civilisation ? Peut être que Dieu existe vraiment en faites... !!!!!


    C'est vrai j'avais complètement oublié que les banques et les états ne sont absolument pas dépendant du reste du Monde. Et que si un jour les banquiers et les états étaient les derniers sur cette planète, ils pourraient se mettre bien sans nous, puisque nous avons rien et ils ont tous.
    Beaucoup de peuple nomade extérieur au Monde occidentale, ne comprenne pas pourquoi nous transportons des objets aussi inutile et aussi encombrant que l'argent. Pour eux la valeur d'un objet se traduit par son encombrement. Va proposer à un Nomade 5 tonnes de lingots d'or on va voir ce qu'il va te répondre et essaye de lui faire comprendre qu'il pourrait acheter toutes sa terre natale pour pouvoir être libre. Si tu veux j'organise une rencontre et je film la rencontre.
    C'est bien, t'as l'air assez sur de toi. Et sinon les arguments tu en as ?
    La nature humaine et sa condition existe. Un poisson hors de l'eau ça fait quoi ? Un poisson dans l'eau sa se comporte comment ? T'as déjà vu un poisson se comporter comme un éléphant ?
    C'est bien que tous les animaux ont une nature et une condition. Sinon on existerait pas !

    Je suis d'accord avec toi, ça a été une erreur de ma part d'utiliser ce mot. C'était simplement pour me faire comprendre par mAtth. Mais tu as raison.

    Voilà je pense que j'ai fait preuve d'obéissance en te répondant malgré tes demandes répétés.

    @ mAtth

    Excuse moi si j'ai été assez rude sur ma dernière réponse. Je voulais te faire réagir. Et je peux comprendre que tu es encore dans la réfléxion, et je ne me permettrais pas de te blamer pour ça. Jamais.
    C'est juste que je vois pas mal de contradiction qui mèrite d'être réfléchis et revue. Une chose est certaine il y a des solutions tangibles et réalisables. L'anarchie n'est pas une utopie, elle existe et elle a toujours existé depuis que l'Homme foule la Terre.
    Beaucoup d'Homme ont vecu dans cet état et y vive toujours, mais ce ne sont pas les Espagnols ni les Mexicains.
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Juin 2010
  18. Catherine
    Offline

    CatherineMembre du forum Membre actif

    55
    0
    3
    Mai 2010
    tekmoose. Je vois que tu critique bcp les autres,je ne jugerai pas mais comme ta dit avant je ne vois que ce que tu donnes a voir et selon moi je vois des critiques et aucune solution ou aucune proposition ou autre moyens qui pourrait mener a la société voulu,quelle soit pas la même ke les autres d'accord mais a la place de critique qui m'apparaît pas si constructive que cela exprime nous clairement alors a quoi voudrais tu ressemble la société dans ton idéal et quel moyens congrès prendrais tu pour le réaliser.j'veux entendre toi,pas toi entrain critiquer les autres.
     
  19. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  20. anarchiste, autonome
    Tekoomse t'es un gros bouffon, tu sent le troll en puissance, tu fous quoi sur un forum anar si tu crois qu'on est comme les fachos ???

    Faut arrêter de voir le fascisme partout, d'abord commence par comprendre la définition du fascisme. L'anarchisme n'a aucun point en commun avec le fascisme, qui est une dictature étatiste où le pouvoir est centralisé et totalitaire. La révolution tout comme la gestion de l'état est fait par la force, par une MINORITÉ du peuple. La violence du fascisme est non seulement utilisé pour renverser l'état et la remplacer par un autre état, mais aussi exercée contre le peuple lui même pour le forcer à la soumission.

    L'anarchisme c'est tout le contraire de ca. De toute évidence tu ne sais pas de quoi tu parle.

    En passant les anarchistes sont non-violent, ce qui veux dire que nous ne voulons pas utiliser la violence, donc nous n'attaquerons pas les premiers mais nous sommes prêt à nous défendre contre nos ennemis si les luttes pacifiques sont attaqués. Tout à fait incomparable avec la violence du fascisme.

    Putain t'es un vrai ignorant toi.... Errico Malatesta un réformiste ? T'es un ignorant, tu sais pas de quoi tu parle et tu n'as pas du tout compris le sens de la citation.



    Je vais même pas perdre mon temps d'avantage avec toi. Tu es un troll, t'as rien a foutre sur ce forum, et tu t'es inscrit uniquement pour dire de la merde. Resistance n'est pas un outil pour la branlette intellectuelle


    PS: J'adore l'intervention de SurLaZone :D
     
    Dernière édition: 14 Juin 2010
  21. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  22. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Ton raisonnement est loing d'être idiot et je vois ce que tu veut dire par la forme stéréotipé de l'anarchisme. Chacun a sa définitions du mot anarchie et je ne vois absolument pas l'anarchie sous sa forme stéréotypé.
    Je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur le fait qu'un stéréotype soit légitime, si on va jusqu'au bout de cette idée on peut affirmer qu'il est légitime de dire que les arabes sont tous des voleurs et les blonds aux yeux bleus des gros fachos.

    Je me trompe peut être mais j'ai l'impression que tu est contre le pouvoir quel qu'il soit. Mais le pouvoir inconscient est comme son nom l'indique impossible a contrôlé, pour diminuer son pouvoir il faut que chacun effectue un travail intellectuel et psychologique, et on ne peut empêcher personne de penser ni obliger qqn a changer de mentalités, donc on ne peut rien faire pour les autres a ce niveau là.
    J'ai aussi l'impression que tu considère que les anars sont pour le pouvoir inconscient que tu appel pouvoir social, a vrai dire je n'y ai jamais penser, et je ne pense pas que ce soit mon cas.
    Si ton idéal est de vivre dans une société où aucun pouvoir n'est exercé sur les humains, qu'il soit conscient ou inconscient, et que cet idéal ne soit pas réservé a l'idéologie anarchiste, je suis d'accord avec toi, sinon c'est que j'ai strictement rien compris a ton raisonnement.:ecouteurs:
     
  23. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
    Ya pas de mal, je n'ai rien contre une discutions ou les avis diverges, au contraire, c'est instructif, même si je ne suis pas tous à fais d'accord.
    Simplement je déteste qu'on me juge sans me connaitre, mais à la longue on s'y fait ;).

    Les mexicains, c'est pas tous à fais ça.
    Les Espagnoles, on connu une espèce de période de transition (d'après moi).
    Alors qui vie dans cet état?
    Ton raisonement me fais penser au personnage de V dans le comics V pour vendetta, qui est bien loin d'être idiot, simplement on fais pas plus anarchiste que lui ;)

    J'ai quand même du mal à cerner ta vision des choses, si tu pouvais m'expliquer, ça m'intéresse, même si la discution me fais penser à de la philo plus qu'a du concret plus on connais d'opinions différent, mieux on se fais le sien.
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.