Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Luttes vertes L'Allemagne déclare un moratoire nucléaire

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 14 Mars 2011.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Angela Merkel vient d'annoncer que l'accord qui prévoyait une prolongation moyenne de 12 ans de la durée de vie des centrales en Allemagne est suspendu.

    Après l'accident nucléaire survenu au Japon, la décision d'Angela Merkel est tombée en milieu d'après-midi. Alors que se tiennent trois élections régionales dans les deux prochaines semaines, la chancelière allemande a annoncé la suspension de l'accord prolongeant la durée de vie des centrales nucléaires du pays.

    Dans la matinée, le chef de la diplomatie allemande, Guido Westerwelle, n'avait pas caché que la décision de prolonger la vie des centrales atomiques allemandes pourrait être suspendue. Le vice-chancelier avait invité les chrétiens-démocrates de la CDU, partenaires au sein de la coalition d'Angela Merkel, à réouvrir le débat sur l'énergie atomique, dans un climat de forte contestation des ONG environnementales.

    En septembre 2010, les centrales atomiques allemandes, dont la coalition de gauche du chancelier Gerhard Schröder avait voici une douzaine d'années décidé l'arrêt progressif, avaient vu leur durée de vie prolongée par la coalition de droite que dirige Merkel après un long débat. L'accord qui est aujourd'hui suspendu prévoyait une prolongation moyenne de 12 ans de la durée de vie des centrales en Allemagne, une durée certes inférieure à ce que le lobby industriel espérait -20 ans -mais qui, de fait, avait rendu caduque une législation datant de 2000, qui prévoyait que les 17 réacteurs nucléaires allemands fermeraient en 2021 au plus tard.

    Ce matin, la Suisse avait la première pris la décision de suspendre ses projets de renouvellement de centrales nucléaires..

    A l'issue d'une réunion avec l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) et l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire, la ministre de l'Energie Doris Leuthard a annoncé avoir «décidé de suspendre les procédures en cours concernant les demandes d'autorisation générale pour les centrales nucléaires de remplacement». Trois demandes sont en cours.

    L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a été chargée d'analyser les «causes exactes de l'accident survenu au Japon et d'en tirer les conclusions s'agissant de l'élaboration éventuelle de nouvelles normes plus strictes, notamment en matière de sécurité sismique et de refroidissement». L'IFSN a été chargée d'anticiper le réexamen de la sécurité des centrales nucléaires existantes. «La sécurité a la priorité absolue», souligne la ministre dans un communiqué.
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  4. anarchiste, autonome
    80% des Allemands craignent l'énergie nucléaire

    (AFP) – Il y a 3 heures

    BERLIN — Une majorité de 80% des Allemands craint le recours à l'énergie nucléaire dans le monde et 63% souhaitent son abandon rapide en Allemagne à la lumière du drame au Japon, selon un sondage publié mercredi à paraître dans le magazine Stern.

    L'enquête a été réalisée lundi par l'institut Forsa: 22% des sondés ont affirmé avoir "une très grande peur", 29% "très peur" et 29% "peur" du recours à l'énergie nucléaire dans le monde, contre 20% confiant ne pas être inquiets.

    Alors que le gouvernement allemand vient d'annoncer l'arrêt pour au moins trois mois de sept réacteurs nucléaires dans le pays et un examen de sécurité généralisé, 11% des personnes interrogées ont souhaité l'arrêt immédiat de toutes les centrales, 52% se prononçant pour l'abandon du nucléaire d'ici cinq ans.

    Les autres sont partagés entre 20% qui souhaitent conserver cette énergie pendant au moins 22 ans, soit la durée maximum prévue actuellement par le gouvernement, et 17% qui estiment indispensable le recours à long terme à l'énergie nucléaire malgré la catastrophe à la centrale japonaise de Fukishima.

    Le sondage, réalisé auprès d'un échantillon de 1.004 personnes, indique également que les Verts ont progressé de 3% par rapport à la semaine dernière dans les intentions de vote pour atteindre 18%.

    Les conservateurs CDU de la chancelière Angela Merkel se maintiennent à 36%, et les sociaux-démocrates SPD se maintiennent à 26%.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    1
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    11
  5. Réponses:
    1
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0