Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante La révolte qui gronde

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par jeunevoleur, 24 Janvier 2009.

  1. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Je propose un topic rassemblant toutes les onfos sur la revolte sociale à l'international. Plutôt que disperser des discuss ici sur l'islande la sur la grèce....C'est pénible de devoir fouiller partout...
     
  2. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Bulgarie, lettonie, lituanie.

    mobilisation dans l’europe de l’est

    vendredi 23 janvier 2009

    Mobilisations, luttes et solidarités Après la Grèce, l’Europe de l’Est

    DE LA GRECE A L’EUROPE DE L’EST L’EXPLOSION SOCIALE GENERALISEE ARRIVE A GRAND PAS

    De violents affrontements se sont produits en Europe de l’Est la semaine dernière entre manifestants et forces de l’ordre, notamment en Lituanie où la police est intervenue sans ménagement vendredi à Vilnius devant le Parlement. Une quinzaine de personnes ont été blessées et plus de 80 autres arrêtées.

    D’autres émeutes ont eu lieu mercredi en Bulgarie et mardi en Lettonie, où les habitants manifestaient contre les difficultés économiques, les réformes de leur gouvernement et la corruption. Dans les trois pays, des rassemblements pacifiques se sont terminés dans le vandalisme et la violence pendant plusieurs heures.

    Toujours les memes discours de haine de classe des "élites" politiques

    « Certains cherchent à déstabiliser la Lituanie et à semer le chaos. Ils utilisent le désarroi suscité par des réformes douloureuses pour atteindre leur but », a dénoncé le Premier ministre lituanien Andrius Kubilius. Sa coalition de centre-droit, au pouvoir depuis moins de deux mois, est vivement critiquée pour avoir décidé d’augmenter les impôts. Vendredi, le ministère des Finances a annoncé son intention d’emprunter un milliard d’euros à la Banque européenne d’investissement (BEI) pour combler un déficit budgétaire béant.

    « Nous sommes ici aujourd’hui parce que ce gouvernement se moque de nous », a résumé Liucija Mukiene, un manifestant de 63 ans, présent vendredi dans le centre de Vilnius. « Ils prennent l’argent qu’il nous reste et n’en font rien. J’en ai assez des mensonges, de la corruption et de ceux qui sourient avec leurs visages rondouillards derrière les fenêtres du Parlement »...

    La bulgarie aussi s’agite

    Deux jours plus tôt, mercredi, de violents affrontements avaient fait des dizaines de blessés en Bulgarie, où les tensions sont exacerbées par la crise de l’approvisionnement du pays en gaz naturel russe.

    Mardi, plus de 100 personnes avaient été arrêtées et quelque 40 autres blessées en Lettonie au cours de manifestations. Ce pays balte a les plus mauvais résultats économiques de toute l’Union européenne, son taux de chômage ayant grimpé de 1% au cours du seul mois de décembre. « C’est tout à fait spectaculaire d’avoir un PIB qui chute de 10% et passe à - 5%, comme en Lettonie », observe Thorbjorn Becker, le directeur de l’Institut de Stockholm pour la transition économique (SITE). « Les gens se retrouvent sans emploi et voient leurs revenus chuter cette année. On va régulièrement assister à des incidents de ce genre. »

    Les analystes prévoient que les pays baltes entrent en récession cette année. Les experts parlent d’une contagion possible des violences à toute l’Europe, en particulier aux anciens pays communistes, en pleine crise économique, après avoir enregistré une croissance soutenue ces dernières années. La crise fait des ravages dans d’autres pays d’Europe de l’Est, particulièrement en Hongrie, en Ukraine et en Roumanie. La monnaie roumaine a ainsi perdu 17% de sa valeur en un an. La réduction des dépenses sociales en Estonie pourrait aussi provoquer des protestations dans cet autre pays balte.

    « L’élite politique n’a pas de tradition de dialogue avec la société et ne sait pas comment faire », analyse Raimundas Lopata, directeur de l’Institut des relations internationales et de sciences politiques de Vilnius. « Est-ce que le gouvernement retiendra la leçon pour que cette violence n’éclate pas de nouveau ? J’en doute. »

    Source : d’aprés divers articles de La Presse Canadienne libre

    copylef diffusion vivement recommandée
     
  3. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
  4. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Des migrants s'enfuient d'un centre de rétention et manifestent à Lampedusa
    AP | 24.01.2009 | 15:52

    Des centaines de personnes se sont échappées samedi d'un centre de rétention surpeuplé sur l'île sicilienne de Lampedusa, rejoignant les rangs d'une manifestation organisée par la population pour protester contre le traitement réservé aux migrants.

    Environ 600 personnes défilaient vers le centre de Lampedusa, où les habitants manifestaient déjà de leur côté.
     
  5. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    "Environ 150 anarchistes qui s'étaient détachés du cortège ont lancé des pierres sur les policiers qui ont répliqué au moyen de gaz lacrymogènes", a déclaré un responsable de police qui a requis l'anonymat. "Par la suite, ils ont lancé des bombes incendiaires sur les bureaux du ministre de la Défense."
    Les émeutiers ont incendié un kiosque à journaux et un arrêt de bus et endommagé quatre banques dans le centre de la capitale. Les forces de l'ordre ont pourchassé de petits groupes de jeunes en divers points du secteur et opéré au moins deux arrestations.
    Des manifestations se sont aussi déroulées dans la cité portuaire de Patras (nord du Péloponnèse), où trois immeubles abritant des journaux ont subi des dégâts légers, de même que les locaux d'un syndicat de journalistes et trois banques.
     
  6. JiyuU
    Offline

    JiyuUMembre du forum Membre actif

    364
    0
    29
    Nov 2008
  7. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Suisse davos

    Que va-t-il se passer le 31 janvier à Genève? Verra-t-on des Black Blocks et autres autonomes plus galvanisés que jamais braver l’interdiction de la manifestation contre le Forum économique de Davos (WEF)? Ou au contraire, se rabattront-ils sur d’autres villes? Au lendemain de l’annonce de l’interdiction, tout semble possible.

    Le comité d’organisation – qui réunit des groupements comme Attac Suisse, le Parti du travail, l’Organisation socialiste libertaire, Action autonome ou encore Revolutionärer Aufbau- a décidé de maintenir malgré tout l’appel à manifester. Il tentera de rallier à sa cause le plus large front possible. «Nous en appelons à toutes les forces progressistes du canton pour protester contre l’interdiction de manifester», annonce Jean-Luc Ardite, président du Parti du travail genevois et porte-parole du comité. En revanche, un recours au Tribunal administratif n’est pas envisagé. «Le temps que la procédure suive son cours, le Forum de Davos sera terminé depuis longtemps…»

    Dans les milieux altermondialistes et à la gauche de la gauche, les communiqués de désapprobation à l’égard du Conseil d’Etat se suivent et se ressemblent, déplorant qu’un droit fondamental ait été bafoué. Y compris de la part de ceux qui, comme le parti Solidarités, avaient pris leurs distances avec la manifestation. Les syndicats qui s’apprêtaient à lancer leur propre appel à participer à la manifestation, se tâtent sur la suite à donner.

    Sur Internet, les forums des sites altermondialistes comme Indymedia crépitent. Certains préconisent de retourner à Davos ou Landquart, quitte à se frotter à nouveau à l’imposant dispositif policier. «Cela ne m’a pas laissé que des mauvais *souvenirs…» confie un internaute nostalgique. D’autres proposent de se replier sur Soleure, où une manifestation est prévue samedi dans le cadre du festival du film suisse.

    «Alle nach Genf!»

    D’autres encore, suggèrent des actions décentralisées: «Au lieu d’aller se faire prendre dans le piège tendu à la gare et au centre-ville, mettons le souk à Champel, à Carouge, aux tours de bureaux près de l’aéroport ou ailleurs. Autant que possible, bloquons aussi le trafic routier et ferroviaire, en plus de l’aéroport.»

    Et puis, il y a ceux qui sont pour une «guérilla ludique», pour organiser un petit-déjeuner dans le jardin d’un conseiller d’Etat, ou occuper de manière éphémère banques, bureaux et commerces de luxe: «Dérangeons la «bonne marche des affaires», foutons un joyeux bordel festif, sans rien casser, mais avec musique, chants, danse, quelques minutes dans chaque lieu.»

    Enfin, il y en a – surtout en Suisse alémanique – qui, motivés par la transgression d’un interdit, lancent un «Alle nach Genf!» semblant confirmer les craintes de ceux qui déplorent la décision des autorités genevoises. «Ils dissolvent la manif, alors mettons le feu à la ville!»
    Les commerçants, qui réclamaient l’interdiction, ne comptent pas se calfeutrer pour autant: «Nous n’appelons pas nos membres à se barricader», indique Fabienne Gautier, *présidente de la Fédération du commerce genevois. «Nous n’allons pas créer la panique autour d’un événement qui n’aura peut-être pas lieu.»
     
  8. JiyuU
    Offline

    JiyuUMembre du forum Membre actif

    364
    0
    29
    Nov 2008
    Islande

    http://www.lemonde.fr/europe/articl...epuis-60-ans_1145560_3214.html#ens_id=1145661
     
  9. JiyuU
    Offline

    JiyuUMembre du forum Membre actif

    364
    0
    29
    Nov 2008
    un article qui fait mirroir :
    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78854

    Le figaro a les mêmes sources, a tel point que c'est surprenant. Voir le commentaire laissé sur Bella ciao.

    (vous pouvez degager ce post si vous le trouvez hors sujet ou sans intérêt)
     
  10. JiyuU
    Offline

    JiyuUMembre du forum Membre actif

    364
    0
    29
    Nov 2008
    Guadeloupe

    Dans un département un peu loin...
    http://infoantilles.sasi.fr/web/inf...13ea71a7b7b5d2e3042575470045379f?OpenDocument
     
  11. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
  12. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Quelque 400 à 500 manifestants anti-WEF se sont rassemblés samedi dès 14h à la rue du Mont-Blanc à Genève, et ce malgré l'interdiction du cortège. Les protestataires ne peuvent toutefois pas se déplacer car des policiers les encerclent de toutes parts. Une forte présence policière était visible en ville de Genève. Les agents ont procédé à des contrôles d'identité et de nombreux objets ont été saisis, notamment des panneaux et des banderoles. Les manifestants ne pourront vraisemblablement pas effectuer le défilé prévu, car des véhicules de police bloquent l'accès au Pont du Mont-Blanc. (SWISS TXT)
     
  13. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    La police a chargé plusieurs centaines de manifestants anti-Forum de Davos qui s'étaient rassemblés samedi après-midi dans le centre de Genève en dépit d'une interdiction, ont constaté des journalistes de l'AFP.


    Les manifestants, qui étaient rassemblés dans le quartier de la gare Cornavin, la principale de la ville, ont voulu défiler et se sont vite trouvés bloqués par les forces de police anti-émeute.


    Après des jets de bouteilles et de gros pétards, la police anti-émeute a riposté en chargeant le cortège avec force tirs de grenades de gaz lacrymogène, a constaté l'AFP.


    D'importantes forces de police anti-émeutes ainsi qu'un camion portant un canon à eau, ont été déployés dans le centre de Genève. Des contrôles policiers systématiques, avec fouille des sacs, ont été opérés, notamment à la gare, proche du lieu de rassemblement.


    Outre le quartier de la gare Cornavin, la police surveillait les luxueuses vitrines des rues commerçantes de Genève et le quartier des banques.


    Avant que les manifestants tentent de se former en cortège, les organisateurs avaient lancé des appels au calme tout en protestant vigoureusement contre l'interdiction du rassemblement par les autorités du canton de Genève.


    Eric Decarro du syndicat Solidarités s'est indigné que "le gouvernement du canton de Genève (ait) interdit une manifestation pour la première fois en 35 ans".

    Une banderole réclamait la "liberté d'expression" tandis que d'autres dénonçaient "l'arnaque générale capitaliste" et "les maîtres chanteurs du WEF (qui) mettent notre avenir en vente". Des manifestants déguisés en clowns tournaient en ridicule les forces de police.


    L'ancien expert de l'ONU pour le droit à l'alimentation, le sociologue suisse Jean Ziegler, a pris la parole pour dénoncer l'interdiction de la manifestation qui "viole les droits fondamentaux", selon lui
     
  14. Redskin666
    Offline

    Redskin666Nouveau membre Expulsé par vote

    5
    0
    0
    Jan 2009
    sa c sur sa gronde !!
    un jour sa finira mal ! dans un vrai carnage !
    et on se lavera dans le sang d faf et de celui d negros !
     
  15. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  16. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Là OK

    Là, si tu peux expliquer, j'ai peur de ne pas comprendre...
     
  17. flox2
    Offline

    flox2Membre du forum

    30
    0
    0
    Sept 2007
  18. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste,
    Heu, par "negro" tu entends quoi ?
     
  19. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  20. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    J'ai peur qu'il ne puisse plus te répondre...
     
  21. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    negro est un terme péjoratif utilisé par les racistes pour designer des personne dont la couleur de peau est foncée. Il est d'usage aujourd'hui d'utiliser "noir" ou nègre (vieillit) quoique ce dernier terme peut être utiliser comme revendication (voir le conccept de négritude).

    Plus sérieusement ça été long de le virer celui là!! Certains ont même "discuté" avec bande de naif!!
     
  22. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  23. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Moi aussi je trouve ça long 10 minutes, des fois...:ecouteurs:
     
  24. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs:












    *Désolé, mais quand je lis ça, j'ai la tête où les poules ont l'oeuf.*
     
Chargement...