Chargement...

La propriété.

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Lib.R.T, 22 Octobre 2008.

  1. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    On dit que la nuit porte conseil, mais mes nuits sont aussi longues que mes journées, et je n'arrive pas à répondre à ces questions:

    Où commence la propriété?
    Où s'arrête la propriété?
    (Qu'elle soit, public ou privé.)

    Merci d'éclairer ma lanterne.
     
  2. harderock
    Offline

    harderockfédéraliste Membre actif

    61
    0
    0
    Mai 2007
  3. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste
    Je suppose que si tu pose la question c'est que tu te demandes pourquoi les anarchistes sont contre la propriété. Dans le cas la propriété, c'est le capital, bref la propriété des moyens de production, or pour les nanars, il faut que le capital, la possession des moyens de production, soient entre les mains des ouvriers eux-mêmes. Ensuite pour ce qui est de la propriété privée, il s'agit globalement de tout ce que tu possède personnellement et que tu as le droit de ne partager avec personne d'autre (enfin, c'est comme ça que je le définis, moi, et ça n'engage que moi) et la propriété publique, c'est ce qui appartient à tous, à la communauté.
     
  4. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    C'est une bonne question, qui amène à des réponses compliquées.

    Y a bien de quoi y passer quelques nuits blanches en effet. A partir de quand a-t-on un outil de production ? Qu'est-ce qui différencie un travailleur indépendant d'un petit patron ? Quid de l'héritage ?
     
  5. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    J'ai l'impression que tu me donnes un cours magistral sur l'anarchie!

    Je sais ce qu'est la propriété public ou privé, ma question est surtout de savoir qu'est ce qui la définie? En connaitre les limites dans tous les sens.

    Quand aux questions du vieux, voilà un sujet de réflexion non négligeable, qui va effectivement creuser et teinter mes cernes. T'es pas cool de filer des devoirs supplémentaires.
     
  6. niouze
    Offline

    niouzeMembre du forum Expulsé par vote

    861
    0
    14
    Nov 2007
  7. libertaire
    dans la société actuel la propriété se defini par ce qui t'appartient, que tu l'ai acheter que tu en ai hérité ou que tu a fabriquer (bon pour les invention sa devient plus complquer puisqu'il faut que tu le depose)
    maintenant si c est dans une societé anarchiste il me semble que la propriete se defini comme etant un vol donc il faut en deduire que la seul choses qui t'appartient c est toi le reste appartenant a la communauté
     
  8. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  9. anarchiste, auto-gestionnaire
    la solution se trouve en quoi tu dis "mon" et "notre"
     
  10. harderock
    Offline

    harderockfédéraliste Membre actif

    61
    0
    0
    Mai 2007
  11. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste
    Sorry, mais j'y peu rien, s'plus fort que moi. (remarque, tant qu'à être fonctionnaire vaut mieux être prof que flic).
    Pour ce qui est du travailleur indépendant, il taffe au même titre qu'un ouvriermais il possède le capital. Le petit patron s'occupe de gérer son entreprise, sans effectuer le même travail qu'un ouvrier, son rôle consiste pas a produire, mais à faire produire ses salariés. Les théoriciens, si jme goure faite le moi savoir ( sans m'engueuler pour autant:)
     
  12. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    be c'est ce qui pourrait être mis "au service" de tous: que tu garde pour toi
    ou... bon eu sur ce sujet j'ai plus a m'instruire qu'a instruire:thumbsup:
     
  13. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    Je crois qu'on en est au même point, le sujet est vaste.

    Est ce que le fait de ne pas être matérialiste, mais de posséder des choses, des biens physiques, utiles ou non, nous case comme proprio? ou simple détenteur?

    J'en ai des kilos de questions, si quelqu'un pouvais avoir un élément déclencheur à ces questions.
     
  14. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Pour moi, le materialisme est une philosophie, et la seule viable.

    Sinon, on est quand même beaucoup à être un tout petit peu propriétaires. Pas grand chose comparé aux capitalistes...

    Pour moi, c'est quand tu possèdes quelque chose qui te ramène des sous sans avoir besoin de bosser que se trouve la limite (bon, je vais pas non plus chier une pendule pour 3 francs 6 sous sur un livret A bien sûr).
     
  15. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    J'capte pas là.

    (Philosophie = état d'esprit?)
     
    Dernière édition par un modérateur: 30 Octobre 2008
  16. Zanzi
    Offline

    ZanziMad World Membre actif

    675
    1
    8
    Mar 2008
  17. libertaire, féministe
    On en vole pas la communauté car rien ne lui appartient, dans le cas d'une société anar, et même le fait de mettre société et anarchiste ensemble est une antinomie.
    La propriété n'a aucun sens car de quel droit peut on s'approprier quoi que ce soit? Le travail? La fortune?
    Juste un truc pour faire fantasmer le premier prolo du coin...
    Il faut d'abord établir une forme de respect à l'égard de toutes choses et ne prendre que ce qui nous sera réellement utile, un ordi en sois à quoi ça sert? Rien, un mp3 pareil.

    Mais revenons à une pensée plus réaliste, l'homme au cours de son évolution à réussi à devenir tellement matérialiste qu'il s'est approprié tous ce qu'il pouvait (et même hors de son action, exemple : La Lune en vente sur internet), il faut donc maintenant prendre cela à contre-pied et inverser le processus et s'arrêter au moment ou l'homme pourra vivre avec ce qu'il lui faut et permettre à d'autre de vivre sans avoir une quelconque forme de compétition, et arrêter de prendre le travail physique comme LA solution à tout... Ouais, je m'égare...
     
  18. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Vous confondez le matérialisme philosophique

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Matérialisme

    Avec l'obsession capitaliste de tout transformer en propriété et d'amasser le maximum de capital.
    Les capitalistes ne sont pas forcément matérialistes d'un point de vue philosophique, loin de là. Ils sont nombreux à croire en Dieu, ou aux forces de l'esprit.

    Notons que dans sa rhétorique, Jean-Paul II encourageait la confusion en dénonçant le matérialisme... Les pauvres pouvaient y voir une condamnation du capitalisme, alors qu'il s'agissait de bien autre chose.

    Zanzi, si tu trouves qu'un ordinateur ou un mp3 ne servent à rien, envoie moi un mp, je me ferai un plaisir de te délester.
    Et si tu penses que le travail physique ne sert à rien, je te propose de vivre nu dans une grotte. Et que si tu tombes malade dans l'opération, tu n'as le droit qu'à ta voix pour hurler et appeler un toubib, qui n'aura le droit de venir qu'à pied, sans emprunter de pont ni de sentier.

    Le capitalisme, c'est à chier, le matérialisme, ça permettrait à certains d'éviter de dire des conneries plus grosses qu'eux.
     
  19. ivo
    Offline

    ivoMembre du forum

    1 542
    0
    117
    Juin 2007
    Lib.R.T>>>

    faut faire la # entre "posséder" qque chose et l'utilisation qu'on en a.
    exemple:
    les services publics et les teufs.
    dans les deux cas l'interessant n'est pas de savoir qui possede un savoir, du materiel,...mais qui l'utilise, à quelles conditions et dans quel but.

    un capitaliste possédant un immeuble "ne me dérangerait pas" s'il en laissait la jouissance à certains dans certaines conditions au lieu de le laisser pourrir pour spéculer pdt qu'un premier mec creve de froid la nuit derniere.

    de meme pour leur crédo de la "création de richesses" si ces dernieres étaient utilisées pour régler des pb plutot que pour assoire un pouvoir toujours plus puissant.
    (attention d'ailleurs, leur discours, dégradation généralisée oblige, est en train de changer. mais pas leur logique...)

    sans volonté de synergie un hopital devient une clinique et un sound system une discomobile.
    (ce qui est le cas en ce moment d'ailleurs...)


    le probleme de la propriété me semble secondaire, pour l'instant...
     
  20. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    bouquin

    mmmh MIXOR m'avait conseillé «Qu'est-ce que la propriété» de Prodhon... Ce doit être surement bourré d'infos sur ce sujet!
     
  21. Anarchiste-Individualiste
    Offline

    Anarchiste-IndividualisteMembre du forum

    21
    0
    0
    Sept 2008
  22. anarchiste, individualiste
    la propriété : la terre ! tu peux la voir de cette façon , un jour , un mec à clôturé un espace en disant ceci est à moi ! en façe , il y avait un ramassis de couillons suffisamment idiots pour le croire !
     
  23. k1000
    Offline

    k1000Membre du forum Membre actif

    412
    0
    11
    Jan 2009
    Tout est là ; donc les actionnaires, les propriétaires d'haciendas, de mines, le marchand de sommeil etc. etc....
    L'artisan ou le propriétaire d'un bâtiment qui met la main à la pâte (gestion et distribution pourquoi pas s'il produit aussi) pour gagner de quoi vivre je le perçois pas comme un voleur tirant profit de sa propriété.
     
  24. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
  25. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
  26. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    Si on oublie pas qu'a la base letre humain est animal...
    L'animal quel qu'il soit s'octroie une propriété en marquant son territoire; cela ve dire que la propriété est naturelle et imtemporelle en tant qu'espace vital et de liberté;
    Mais l'animal qui a ce qu'il lui faut ne va pas génocidé tous ses congéneres pour s'accaparer toute la savane ou autre ce que ferai un lion capitaliste par exemple!!!!

    Bien sur , l'instinct animal améne à des écarts en cas de famine ou de besoin de reproduction, la nature est cruelle mais c'est comme ça qu'on l'aime....
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    18
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    1
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0