Chargement...

La peur d'être libre

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Sourire noir, 12 Janvier 2008.

  1. Sourire noir
    Offline

    Sourire noirMembre du forum

    44
    0
    0
    Jan 2008
  2. anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste, apolitique/Indécis
    La population se sent "libre" mais elle n'est libre que de consommer, rien d'autre.
    Qu'est-ce qui retient la population de changer un système incompétent qui perdure depuis des siècles?
    L'Etat, la religion et le capitalisme ont su générer une voix seule et unique à suivre, ils ont imprimé dans l'esprit de chacun des repères confortant l'idée que l'angoisse existencielle doit être réparée par l'Ordre, les traditions religieuses/populaires et la consommation.
    Ainsi depuis des siècles les consciences sont soigneusement formatées et contrôlées par un pouvoir en place qui propose et génère dans le même temps de nouveaux besoins, de nouveaux désirs individuels que chacun s'empresse de rassasier.

    La véritable liberté, celle qui permet à chacun d'envisager autrement sa vie, fait peur.
    Nous sommes des esclaves faussement heureux au service d'une pensée, et se libérer de cette pensée c'est se mettre en marge, c'est être différent face au conformisme ambiant, c'est être 1 contre 10.
    C'est avoir un caractère, être un humain unique et différent qui fait peur.

    Ce qui est terifiant, c'est que même en ayant les meilleurs arguments, lorsque l'on discute avec quelqu'un qui n'a pas cette conscience politique, bien souvent il reconnaît que quelque chose ne tourne pas rond, et pourtant il se complaît dans son statut d'esclave parce que le système lui offre tout le bonheur matériel qui lui permette d'oublier son ignorance.

    C'est pourquoi je crois que la seule façon de faire un électro-choc des consciences dans la population, c'est encore d'utiliser les mêmes armes de communication que ce système.
    Les gens ne sont pas dupes, ils savent bien que les choses pourraient être meilleures, mais ils sont feignants et préfèrent leur petite sécurité à la grandeur de la liberté. C'est pourquoi une révolution ne les intéresse pas, car dans leur esprit "révolution" rime avec "bain de sang".
    Il sont réceptifs à la forme tandis que le fond passe en second lieu, c'est pourquoi selon moi il faut garder cette forme en changeant uniquement le fond.
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Janvier 2008
  3. Edwynn
    Offline

    EdwynnMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    122
    0
    0
    Jan 2008
    1 contre 10? Ca me paraît déjà beaucoup...

    Et lorsque quelqu'un avoue qu'il y a des choses qui ne tournent pas rond dans ce système, mais qu'il préfère continuer à vivre comme si de rien n'était, c'est peut être à cause de la peur de l'inconnu. Il sait ce qu'il perd mais il ne sait pas ce qu'il gagne.
    C'est pour ça qu'il faudrait déjà commencer par rassurer les gens, leur montrer qu'une vie est possible sans le système actuel.
     
  4. Sourire noir
    Offline

    Sourire noirMembre du forum

    44
    0
    0
    Jan 2008
  5. anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste, apolitique/Indécis
    1 contre 10, façon de parler, c'est pour dire qu'en général on est très minoritaire dans la volonté de changer radicalement cette société.
     
  6. sarko is not my president
    Offline

    sarko is not my presidentMembre du forum Membre actif

    101
    0
    1
    Jan 2008
  7. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    Comment pourraient-ils avoir une conscience politique ?
    L'éducation nationale >>>>> fabrique de moutons dociles destiné au patronat
    TV >>>> émission utra-culturel "Star Ac" et autre Cauet
    Parti politique >>>>> veulent tous être Vizir à la place du Vizir

    Après les manifs c'est un très bon moyen de véhiculer des idées mais faut juste pas qui ai des cons qui viennent juste pour casser.

    Si on veut changer les choses faut d'abord améliorer notre propre image .
    Révolutionnaire pour la plupart des gens >>> chevelus, crasseux, glandeurs, parasites.
    On est dans une société d'ultra médiatisation ou tout est basé sur l'image donc faut la soigner un minimum si on veut convaincre le plus grands nombre. Et ça veut pas forcement dire devenir un bon petit mouton juste faciliter le dialogue et rendre la vue aux aveugles.
     
  8. sceptique
    Offline

    sceptiqueMembre du forum Membre actif

    55
    0
    0
    Juil 2007
    oui on vas aller ce mettre en costume cravate pour pouvoir impresionner le monde ba fait moi rire si le monde son pas capable de voir pardessus l'image bien c'est qui son propablement pas disposer a changer ou a t'ecouter
     
  9. Sourire noir
    Offline

    Sourire noirMembre du forum

    44
    0
    0
    Jan 2008
  10. anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste, apolitique/Indécis
    Tout est basé sur l'image, c'est indéniable.
    C'est pourquoi il faut revoir la forme en continuant sur nos idées.
    Attention je n'ai pas pensé une seule seconde au réformisme.
     
  11. sarko is not my president
    Offline

    sarko is not my presidentMembre du forum Membre actif

    101
    0
    1
    Jan 2008
  12. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    Je dis pas de venir en costume cravate lool
     
  13. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Le libre arbitre emmerdait déjà les cathos du temps des romains, et d'ailleurs, il emmerdait même ceux d'avant.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    26
  3. Réponses:
    87
  4. Réponses:
    3
  5. Réponses:
    7
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    1
  8. Réponses:
    1