Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Histoire La Guerre Civile Espagnole (1936)

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Vialou, 11 Juin 2009.

  1. Vialou
    Offline

    VialouSyndicaliste énervé. Membre actif

    433
    0
    8
    Mai 2009
  2. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    1931
    14 avril
    Proclamation de la République espagnole

    Les républicains, grands vainqueurs des élections régionales du 12 avril, proclament la République. Le roi, Alphonse XIII abdique et quitte l'Espagne avec les honneurs militaires. Il choisi de s'exiler en France avec sa famille. Une constitution démocratique entrera en vigueur lorsque la gauche remportera les élections au mois de Juin.

    1933
    29 octobre
    Naissance de la Phalange espagnole

    José Antonio Primo de Rivera fonde la Phalange. Cette organisation fascisante prône la constitution d’un État nationaliste. Elle luttera en faveur du général Franco lors de la guerre civile espagnole. Son fondateur sera exécuté à la fin de l’année 1936. Peu de temps après, Franco unifiera les différents partis politiques qui l’ont soutenu, dont celui de la Phalange.

    1936
    16 février
    Le Front populaire gagne les élections en Espagne

    Une coalition de gauche appelée "El Frente popular" constituée de républicains, de socialistes, de militants du Parti ouvrier d'unification marxiste (POUM) de communistes et d'anarchistes, remporte les élections en Espagne contre le Front national (droite) et le centre. Le républicain Manuel Azaña se charge de former le nouveau gouvernement et envoie le général Franco en exil forcé aux Canaries. Les heurts entre républicains et nationalistes feront bientôt basculer l'Espagne dans la guerre civile.

    1936
    13 juillet
    Calvo Sotelo est assassiné

    Le député monarchiste José Calvo Sotelo est assassiné à Madrid par des officiers républicains.
    Cet événement sera le véritable élément déclencheur de la guerre civile car les trois généraux placés en exil, Franco, Mola et Sanjurjo s'alliront pour renverser les Républicains au pouvoir.

    1936
    18 juillet
    Début de la guerre civile espagnole

    Menés par l'ancien chef d'état-major de l'armée, le général Francisco Franco Bahamonde, les militaires de la garnison de Melilla se soulèvent contre le gouvernement du Front Populaire (gauche, républicains). Grâce à l'appui des généraux Mola et Sanjurjo, le mouvement d'insurrection des militaires s'étend bientôt à toute l'Espagne.

    1936
    1 août
    Léon Blum soumet un pacte de non-intervention dans la guerre d’Espagne

    Installé à la tête du gouvernement français, Léon Blum propose aux pays européens un pacte de « non-intervention » dans le conflit espagnol. Il souhaite en effet éviter une guerre générale. Signé quelques jours plus tard, le pacte ne sera pas respecté par tous. L’Allemagne et l’Italie enverront armes et hommes soutenir les nationalistes insurgés tandis que l’URSS fournira d’importants moyens de défense aux républicains. De même de nombreux volontaires, issus de différents pays, formeront les « Brigades internationales » pour aider le gouvernement républicain en crise.
    (En gros Blum ne servait à rien...)

    1936
    14 août
    Les franquistes s’emparent de Badajoz

    Dans le contexte de la guerre civile espagnole, l’armée nationaliste franquiste envahit la ville de Badajoz, massacrant au passage quelques milliers de prisonniers. Cette intervention militaire permet aux forces nationalistes du sud et du nord de faire bloc et de renforcer leur puissance. Le but principal du général est alors de prendre Madrid, la capitale espagnole, afin de renverser définitivement le gouvernement du Front populaire. Mais le projet va se heurter au siège de l’Alcazar de Tolède, mené par les républicains.

    1936
    19 août
    Garcia Lorca est fusillé

    Le poète espagnol Federico García Lorca, 37 ans, est fusillé par les franquistes près de Grenade. Les sympathies de gauche du poète, son engagement auprès des plus défavorisés et son homosexualité lui coûteront la vie.

    1936
    27 septembre
    Fin du siège de l’Alcazar de Tolède

    Depuis le 22 juillet, les nationalistes de Tolède, retranchés dans l’Alcazar, résistent aux troupes républicaines armées. Alors qu’il envisageait une offensive sur Madrid, le général Franco et son armée décident finalement de se rendre à Tolède, afin de soutenir les rebelles assiégés. Après deux mois de résistance et la destruction d’une grande partie de la forteresse, les républicains sont mis en déroute et décident de rejoindre Madrid pour renforcer sa défense.

    1936
    6 novembre
    Le gouvernement légal espagnol fuit à Valence

    Sous le pouvoir de Largo Caballero, le gouvernement républicain de Madrid décide de se réfugier à Valence. Laissée sous la protection du général Miaja, la capitale doit alors faire face à l’offensive menée contre elle par l’armée nationaliste de Franco. Toutefois, retardée par le siège de l’Alcazar de Tolède, cette dernière a laissé le temps à la ville de s’organiser et aux Brigades internationales d’intervenir. Ainsi, l'attaque militaire envisagée par Franco n’aboutira pas immédiatement. En effet, c’est après 28 mois de résistance que Madrid sera contrainte à la reddition.

    1937
    18 mars
    Les Italiens sont repoussés par les Brigades internationales en Espagne

    Venues au secours des républicains au début de la guerre civile espagnole, les Brigades internationales mettent en déroute les forces italiennes fascistes, alliées à Franco. Ces dernières tentèrent de prendre Guadalajara dans le but de diviser le territoire républicain. Depuis des mois, Franco cherche en effet à s’emparer des alentours de Madrid afin d’affaiblir la capitale. La défaite nationaliste de Guadalajara permettra aux troupes républicaines d’acquérir une certaine assurance et de prendre Teruel au début de l’année suivante. Mais les pertes humaines sont et seront particulièrement lourdes dans les deux camps.

    1937
    19 avril
    Franco unifie les partis politiques nationalistes

    Le général Francisco Franco fonde la « Phalange espagnole traditionaliste et les Juntes d’offensive nationale-syndicaliste ». Il souhaite ainsi unifier la totalité des partis qui le soutiennent dans la guerre civile espagnole (Phalange espagnole, carlistes, traditionalistes) et former un parti unique national en Espagne. (une des caractéristiques de l'autoritarisme...)

    1937
    26 avril
    Bombardement de Guernica

    Un après-midi de marché, la petite ville de Guernica (Pays basque espagnole) est bombardée pendant 3 heures par l'aviation allemande, faisant plus de 1 600 victimes, selon le gouvernement. Hitler, allié du général Franco dans la guerre civile d'Espagne, veut terroriser la population civile. La même année, Pablo Picasso peindra sur le thème de Guernica l'œuvre la plus dramatique de sa carrière.

    1937
    mai
    Nouveau gouvernement républicain espagnol

    Largo Caballero, jusqu’alors président républicain, est remplacé par le socialiste Juan Negrín. Une politique est mise en place contre les révolutionnaires nationalistes pour endiguer la guerre civile espagnole. Aidé par les communistes, le gouvernement exécute aussi bien les phalangistes que les trotskistes (POUM). Ce nouveau gouvernement prendra place à Barcelone mais souffrira quelque peu de ses dissensions internes.

    1937
    mai
    Nouveau gouvernement républicain espagnol

    Largo Caballero, jusqu’alors président républicain, est remplacé par le socialiste Juan Negrín. Une politique est mise en place contre les révolutionnaires nationalistes pour endiguer la guerre civile espagnole. Aidé par les communistes, le gouvernement exécute aussi bien les phalangistes que les trotskistes (POUM). Ce nouveau gouvernement prendra place à Barcelone mais souffrira quelque peu de ses dissensions internes.

    1938
    15 avril
    Le territoire républicain est divisé par les franquistes

    Les troupes franquistes sont parvenues à atteindre la mer Méditerranée et séparent la Catalogne de la Castille, et notamment de Valence. Le terrain est ainsi préparé pour la terrible offensive franquiste menée contre Barcelone. Malgré la forte résistance républicaine le long du fleuve de l’Èbre, la Catalogne sera envahie et sa capitale tombera le 26 janvier 1939.

    1939
    27 février
    La France reconnaît le régime franquiste

    Suite au rapport du chargé de mission auprès des nationalistes espagnols Léon Bérard, la Chambre des députés reconnaît le gouvernement espagnol formé à Burgos par le général Franco. La guerre civile n'est pas encore terminée. Le maréchal Pétain est nommé ambassadeur de France auprès du gouvernement franquiste.

    1939
    28 mars
    Reddition des républicains à Madrid

    La 1ère armée nationaliste du général Franco entre dans la capitale espagnole. A midi les militaires occupent les bâtiments officiels. Les républicains vaincus, se rendent ou prennent la fuite. La chute de Madrid marque la fin de la guerre civile espagnole qui sévit depuis 1936 entre républicains et nationalistes. La dictature de Francesco Franco Bahamonde, dit Franco, durera jusqu'en 1975.
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Juin 2009
  3. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    C'est quoi l'intérêt de cette chronologie incomplète ???

    Pas un mot sur les évènements de 1934, sur la révolution espagnole et les milices ouvrières, des faits faussés, une analyse politique très légère et même honteuse...

    Commence par là, Vialou pour un aperçu factuel "consensuel"
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d'Espagne
    puis va jeter un coup d'oeil sur divers sites anars trouver des textes militants.

    Les anarchistes ne font pas partie du front populaire de février, même si beaucoup d'entre eux ont appelé à voter pour la gauche.

    Ou ? Et qu'est-ce qui empêche un succès immédiat ?

    Si, à ne pas soutenir les républicains espagnols. A noter que c'était, semble-t-il, sont intention première de soutenir les républicains. Il y a renoncé face aux pressions de la droite française et de ses alliés britanniques.

    L'assassinat des POUMistes (qui n'étaient pas à proprement parler trotskistes) mis sur le même plan que la lutte contre les phalangistes... Beuurrrk. Et le terme de "révolutionnaires nationalistes", c'est sensé vouloir dire quoi ???

    Enfin bon, c'est bien de s'intéresser, mais là c'est un peu léger.

    Question subsidiaire : tes sources ?
     
  4. Vialou
    Offline

    VialouSyndicaliste énervé. Membre actif

    433
    0
    8
    Mai 2009
  5. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Désolé popo pipo c'est vrai que c'est un vulgaire copié/collé mais cette chronologie que j'ai trouvé et qui retrace les grandes évolution disons stratégiques de cette Guerre Civile me semblait la plus complète qu'il m'eut été donné de lire.
    J'ai pensé que ça aurait pu donner à ceux qui ne connaissait la Guerre civile de 1936 un bon aperçu de cette période.
    Preuve que j'ai faux, merci de m'en avoir fait la remarque tu as l'air bien calé sur le sujet tu es prof d'espagnol ou d'histoire?
    Mes sources proviennent de ce site: http://www.linternaute.com/histoire/motcle/65/a/1/1/guerre_d_espagne.shtml

    Qui en y regardant mieux c'est vrai ne semble pas être la meilleure référence en la matière.
    Désolé.
     
  6. Libert@ire!
    Offline

    Libert@ire!Animal Liberation Front ! Membre actif

    321
    0
    2
    Fev 2008
  7. , anarcho-syndicaliste, plateformiste
    Si vous voulez un bon livre (un bon pavé) sur la révolution Espagnol il y a Espagne libertaire(1971) de G. Leval. L'auteur ne commence pas directement par la révolution mais explique aussi les années qui précédent la révolution, comment le mouvement libertaire c'est construit avec la Confé, pourquoi ils sont beaucoup plus nombreux par rapport aux marxistes (contrairement à la plupart des pays) etc...
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    2
  2. Réponses:
    6
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    2
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    2
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0