Chargement...

LA FOLIE

Discussion dans 'Archive' créé par eira, 5 Avril 2008.

  1. eira
    Offline

    eiraNouveau membre

    2
    0
    0
    Déc 2007
    N°4873B… Encore un pauv’ gars à qui on va sucrer le RMI. Putain le " Y " c’est quoi d’jà dans ce code ? Ah ouais, trois mois d’impayés. Plus qu’ cinq minutes… Faut penser aux raviolis et au Ronron à CODEC. Merde le r’vlà… vas-y, mates mon écran, t’as vu j’bosse bien.Le monde qu'y a à la caisse… En plus ça colle par terre. Rien oublié? Non… Tiens, mignonne la caissière. J’imagine bien le plan "ca vous dirait des raviolis?"… Laisse tomber. Marche plus l'ascenseur… D’toute façon ça schlingue

    CES FOUTUS RAVIOLIS SONT CRAMES PUTAIN J’AI PLUS RIEN A BOUFFER
    L’AUT’ MATOU QUI TRAINE DANS MES PATTES K’EST CE QU’IL VEUT DES COUPS D’ LATTE?
    CROIT P’ TET’ QUE J'VAIS CLAQUER TOUT MON SALAIRE POUR L’ENGRAISSER
    ET EN PLUS FAIRE LA VAISSELLE
    GENTIL MAITRE A SON CHACHAT

    C’est l'matin, c’est la nuit Fait froid… Bus en avance, obligé d’courir. Me souviens à peine d’hier soir. Ca m'tracasse… L’autr’ en face me r’garde D'toute façon il peut pas savoir, hein ? J'reste assis J'dis rien. La mamie qui traîne trois plombes pour ach’ter son ticket… Pour la peine tu rest’ras debout vieille peau… Arrive pas à lire le tag… derrière la vitre fait nuit comm’ c’matin. Bouscules moi j’te dirai rien sale écolier boutonneux… Fais chier à rester d’bout avec cette meute. Croies qu'il s’bougerait l’aut’ sourdingue au WalkMan… Putain encore loupé mon arrêt

    PILLULES VERTES GELULLES ROUGES PILLULES BLANCHES
    " VOUS ETES TROP NERVEUX MONSIEUR, PRENEZ DU REPOS "
    CHARLATAN TU L’ SAIS BIEN QUE CA M’FAIT RIEN TES DROGUES A LA CON PANSEMENTS POUR LA TETE. J’PEUX PAS DORMIR

    Bonjour collègue! Hein Hein ! Café? Connard! Boulot boulot! 8427B … Non "D"! Oh Oh, m ’en fous! Patron… Ronron? Miam-miam . Casses toi d’mes pattes! Ca SchlinGue…Clavier…Clic PAN la souris! Colle aux pieds… fumier d ’patron! L’écran l ’écran… dans la tête! Hein , ça saigne … Tous RouGes les raviolis! PLein de sauce rouGe plein les murs…

    MURS TOUT BLANCS DOCTEURS TOUT BLANCS LINGE BIEN BLANC
    PEUX PLUS ME FRAPPER Y M ' ONT ATTACHE
    BONNE CURE AVEC LES PIQURES DU RONRON MIAM C'EST BON...
    CA VA BIEN MIEUX? OUI OUI

    Des sanatorium aux hôpitaux psychiatriques,
    les inadaptés sociaux ont toujours été isolés par les mêmes blouses blanches.
    Il aura fallu imposer la normalité pour inventer la folie.
    Il aura fallu médicaliser la société comme un grand corps malade, pour traiter avec des moyens thérapeutiques des prétendues déviances qui ne sont que le refoulement individuel des dysfonctionnements de la société toute entière.