Chargement...

Film La Commune (2001) de Peter Watkins - Nouveau lien !

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par allpower, 1 Juin 2018.

  1. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 181
    1 124
    4,498
    Nov 2012
    La Commune
    réalisé par Peter Watkins
    2001
    VF
    5h45


    [​IMG]

    Nous sommes en 1871 et la misère est grande. Le 17 et 18 mars 1871, le peuple parisien, qui refuse la capitulation face aux prussiens, se révolte. La Commune de Paris est née.
    Alors que la "télévision versaillaise" (toujours cet anachronisme cher à Watkins, que l'on retrouve aussi dans "Culloden") rapporte l’événement de façon partielle et orientée, une télévision communarde se crée et s'organise pour relayer ce moment qui, bien que majeur dans l'histoire du mouvement ouvrier, reste néanmoins l’une des périodes les plus méconnues de l’histoire de France.
    Les équipes de télé se rendent sur les lieux où vit la Commune : mairie, barricades, clubs féministes, etc. et procèdent à des interviews pour rendre compte à la population de la réalité. Les gens disent leurs rêves, leurs révoltes, leurs combat et opposent leur opinions...

    Une oeuvre majeure de Peter Watkins...

    Il s'agit de la version longue !
    Et non la version cinéma qui ne dure que 3h30...

    Partie 1 :
    DL.FREE.FR
    1fichier.com: Cloud Storage
    lac1.avi


    Partie 2 :
    DL.FREE.FR
    1fichier.com: Cloud Storage
    lac2.avi
     
    Dagomir et Stéphane Bazoches aiment ça.
  2. Serge LEFORT
    Offline

    Serge LEFORTMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    202
    22
    27
    Juin 2015
  3. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    381
    111
    6
    Juil 2017
    Homme
    France
    Génial merci !

    Je le prends avec plaisir car je ne me suis pas du tout ennuyé avec la version "courte" de 3 h 30, bien au contraire !


    Extrait d'un article du Monde de 2007 :

    « Ce film sur la Commune de 1871 a été enregistré dans un hangar de Montreuil (les locaux de la troupe d'Armand Gatti), avec des comédiens non professionnels, des volontaires qui participèrent aux recherches pour élaborer le scénario, choisirent pour la plupart les personnages qu'ils désiraient interpréter, improvisèrent en grande partie leurs dialogues ou monologues selon une méthode expérimentée dans le génial Edvard Munch (1973).

    Tourné en treize jours, en suivant scrupuleusement la chronologie des événements, il brouille sciemment les notions de documentaire, de fiction ou de reconstitution historique. Et sape les critères habituels du document télévisuel et de la saga hollywoodienne pour forcer le spectateur à réfléchir sur la forme du film, lui enseigner la méfiance, l'encourager à contester la subordination aux médias.

    La Commune, joué par des chômeurs, intermittents du spectacle, sans-papiers, provinciaux, Montreuillois, permet au public de jouer sa propre histoire, de faire le lien entre les enjeux de la révolution parisienne de 1871 et ceux de Mai 68 ou d'aujourd'hui. Peter Watkins met en place l'irruption de reporters de la Télévision versaillaise et de la Télévision communarde, micros à la main, recueillant d'un côté un discours lénifiant, appelant au maintien de l'ordre, à la lutte contre des "meneurs qui ne sont pas, pour la plupart, français", et de l'autre les témoignages du peuple insurgé. Cette démarche insolite ne peut être taxée d'anachronisme puisque le film s'affiche ouvertement comme interprété par des contemporains qui réagissent en fonction des critères de leur époque.

    On a pu lire, sous la plume d'historiens du cinéma stigmatisant telle ou telle tentative, qu'il était impossible de filmer une révolution. Watkins prouve le contraire. La Commune se moque des faits, ignore Louise Michel et Jules Vallès, pour filmer une pensée, des idées, donner la parole au peuple, signifier que cette période marqua le début d'une réflexion. Et renvoie des échos contemporains : le racisme, le rôle des femmes, l'inégalité sociale, la censure, l'école… »
     
  4. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 181
    1 124
    4,498
    Nov 2012
    Perso, j'adore !
    Je me rappelle l'avoir vu sur Arte en 2000, sans savoir que ça finirait à 4h du matin...
    J'étais resté scotché jusqu'au bout ! Et en redemandait presque !
     
  5. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    381
    111
    6
    Juil 2017
    Homme
    France
    Je comprends ! C'est immense et bouleversant comme film !
     
  6. bigteuf
    Offline

    bigteufNouveau membre

    10
    2
    2
    Nov 2018
    France
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 11)

  1. bigteuf
  2. depassage
  3. Dagomir
  4. pierrem
  5. le basque méca
  6. louismehmes
  7. pasmoi
  8. fredlamiral
  9. Stéphane Bazoches
  10. IOH
  11. eva_slv