Chargement...

JO & Internet: Pas de liberté pour les médias

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Ungovernable, 3 Août 2008.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    La censure au rendez-vous

    La Chine restreindra l'accès des médias étrangers à certains sites Internet pendant les Jeux olympiques.

    « Pendant les Jeux olympiques, nous fournirons un accès à Internet suffisant pour les journalistes », a indiqué Sun Weide, porte-parole du Comité d'organisation des Jeux olympiques. Ce dernier n'a mentionné explicitement comme site interdit que ceux traitant du mouvement spirituel Falungong.

    Avec cette annonce, les autorités chinoises reviennent donc sur leur promesse faite il y a 7 ans, soit lors de l'obtention des Jeux olympiques, de laisser la liberté totale aux médias durant l'événement.

    Pour le président du Comité olympique australien, John Coates, la décision du gouvernement chinois est très décevante. « Je pense que c'est une affaire que le CIO va prendre très au sérieux », a déclaré M. Coates.

    Pour le moment, le Comité international olympique (CIO) indique qu'il va demander davantage d'informations aux autorités chinoises avant de se prononcer sur la question.

    En avril dernier, deux membres du CIO, Hein Verbruggen et Kevan Gosper, affirmaient avoir reçu l'assurance des autorités chinoises que la censure Internet, qui est imposée à la population en Chine, serait levée pour les médias étrangers pendant les Jeux olympiques.

    M. Gosper précisait cependant mardi que l'accès libre ne concernait en fait que les sites ayant trait aux compétitions olympiques.

    Déjà, avant même cette annonce, des journalistes occidentaux en poste en Chine faisaient savoir que les sites d'Amnesty International, de la BBC, de la radio allemande Deutsche Welle ainsi que les journaux de Hong-Kong, Apple Daily, et de Taïwan, Liberty Times, n'étaient pas accessibles.

    Le mouvement spirituel Falungong, cible principale de la censure, compterait 100 millions d'adeptes dans le monde, dont 70 millions en Chine seulement où il est interdit. Les responsables de ce mouvement religieux rapportent que des milliers de pratiquants ont été arrêtés en prévision des Jeux.
     
  3. mattd
    Offline

    mattdMembre du forum Membre actif

    176
    0
    0
    Jan 2008
    c'est vrai ca craint mais le vrai probleme reste quand-meme que c'est comme ca tout le temps et pas seulement pour les jo
     
  4. -PUNK-35-
    Offline

    -PUNK-35-Nouveau membre

    8
    0
    0
    Avr 2008
    ouai , c'est sur ! c'est du n'importe quoi , google chine ... et d'autre moteur de recherche était déjà censuré avant les JO
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    2
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    3
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    3