Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Guerres & impérialisme Israel : aggression incessantes contre les jounalistes palestiniens

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 3 Juin 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 783
    314
    2,054
    Mar 2005
    Homme , 34 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    En mai 2010, au moins trois journalistes palestiniens ont été agressés par l’armée israélienne, deux autres ont été arrêtés, l’un d’eux est israélien. « Les incidents se multiplient. On recense plus de 30 journalistes agressés physiquement et blessés par des soldats israéliens depuis le début de l’année 2010. Nous demandons, de nouveau, à Tsahal d’ouvrir des enquêtes et que les soldats fautifs soient sanctionnés », a déclaré Reporters sans frontières.
    Le 23 mai 2010, Youssef Shaheen, cameraman de la chaîne satellitaire Al-Quds, a été visé par une grenade lacrymogène lancée par des soldats israéliens, alors qu’il couvrait la manifestation hebdomadaire organisée à Beit Jala (village situé à 10 km du sud de Jérusalem) contre la construction du mur de séparation. Étouffé par les gaz, Youssef Shaheen a dû être évacué des lieux et conduit à l’hôpital.

    Dans le même contexte, le 14 mai 2010, Harun Amayra, correspondant de la chaîne officielle Falestin, a été visé par une bombe lacrymogène par l’armée israélienne, alors qu’il couvrait la manifestation hebdomadaire contre le mur, à Bili’n (à côté de Ramallah). Harun Amayra a déjà été agressé par l’armée israélienne deux fois en mars dernier. (http://fr.rsf.org/israel-triste-mois-de-mars-pour-les-01-04-2010,36915.html)

    Au cours de la manifestation, Alaa Abou Al-Saoud, cameraman de la chaîne satellitaire Al-Sharqia, a été interpellé par l’armée israélienne alors qu’il filmait les manifestants. Interrogé, il a été relâché vers 21 heures.

    Le 15 mai 2010, Ahmed Frage, journaliste du quotidien Al-Ayyam, a été agressé par des soldats de l’armée israélienne à côté du check-point Hazma, à Ramallah. Vers midi, Ahmed Frage était dans le taxi en direction de son bureau de travail à Ramallah. Arrivé au check-point, des soldats ont demandé au journaliste de présenter sa carte d’identité à laquelle il a joint sa carte de presse. Dès qu’ils ont compris qu’il était journaliste, les soldats l’ont obligé à descendre de voiture et l’ont frappé. Ahmed Frage a été gravement blessé. Il est en arrêt de travail pour une semaine.

    Par ailleurs, le 21 mai 2010, le photojournaliste israélien Israel Poterman a été interpellé par l’armée israélienne alors qu’il couvrait la manifestation hebdomadaire contre le mur, à Bili’n. Source et suite
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    1
  5. Réponses:
    4
  6. Réponses:
    5
  7. Réponses:
    4
  8. Réponses:
    3