Chargement...

Harcèlement scolaire

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par ninaa, 7 Avril 2018.

  1. blop des plages
    Offline

    blop des plagesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    173
    16
    1
    Avr 2018
    France
    C'est l'école de la république, c'est aussi une raison pour lesquelles je suis anarchiste
    L'école est pour moi un endroit pour s'instruire si dans l'école il y a un problème d'anomie ... "Le recul des valeurs conduit à la destruction et à la diminution de l'ordre social : les lois et les règles ne peuvent plus garantir la régulation sociale." Anomie — Wikipédia
    Il convient d'introduire l'anarchisme ou ordre sans le pouvoir
    Le problème étant, on le voit tous les jours, est que l'état à besoin de "voyous" pour justifier son rôle répressif " , les flics qui venaient dans la cours faire des arrestations par la force avec les menottes devant tous les élèves."
    Mais pour avoir essayé de monter une école autre, c'est pas facile, l'état se sert de ses fails pour se renforcer voire pour defoncer toutes alternatives viables
     
  2. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 398
    1 465
    406
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Il y a une autre violence à l'école dont les médias parlent beaucoup moins: la violence des enseignants envers les élèves.

    Menaces sur l’avenir du Lycée autogéré de Paris - Anarchistes Ivry

    Another brick in the wall par Korn!

     
  4. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    443
    141
    Jan 2009
    France
  5. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    C'est quoi ces interprétations de merde ?
    J'ai pas parlé de culpabilité. RGCM demandait que faire face au harcèlement ? j'ai répondu : rendre les coups ça fonctionne.
    Maintenant vous faites ce que vous pouvez / voulez.
    En plus j'ai répété plusieurs fois que ça dépend du contexte.
    J'ai bien précisé que la question n'est pas de savoir se battre mais de montrer à l'autre qu'il va pas pouvoir nous emmerder sans risquer de se prendre un coup. Et quoique tu dises, même si il sait qu'il va te mettre plus de coups qu'il en ramassera, il préférera toujours emmerder quelqu'un qui se défendra pas.

    Sinon c'est quoi ta solution ? Poucave aux profs ? Aux flics ?
    Perso je pense que faut s'organiser entre personnes "harcelées" et même avec des gens qui font partie des harceleurs mais sans être ceux qui prennent l'initiative de casser les couilles. Et se défendre soi-même. Par principe j'ai du mal avec l'idée de déléguer la gestion de l'ordre social aux institutions.
     
  6. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 398
    1 465
    406
    Fev 2014
    France
  7. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste

    Moi non plus je ne préconise pas le recours aux institutions. Déjà parce que la plupart du temps ça ne marche pas. Ensuite parce que c'est une question de principe: comme en prison les prisonniers harcelés évitent la plupart du temps de se plaindre aux matons.
    En principe je suis d'accord: le mieux serait de s'organiser entre harcelés.
    A condition que ce soit possible.
    Parce que je me répète, un individu isolé n'aura aucune chance contre un groupe et les représailles peuvent être féroces. Sans compter les sanctions des enseignants et les conséquences possibles de la violence (j'aurais pu envoyer ma harceleuse à l'hôpital).

    Stephen King fait souvent tourner ses histoires autour du harcèlement des enfants, par les adultes comme par les autres enfants. Dans "ça" (un film d'horreur assez effrayant) plusieurs gosses harcelés (une rousse pauvre et mal habillée, un bègue, un obèse, un petit maigrichon asthmatique, un Noir...) fondent le "club des paumés" et font face à la bande de petits voyous qui les martyrise.

     
    Rubis apprécie ceci.
  8. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 735
    978
    4,308
    Nov 2012
  9. secren
    Offline

    secrenInvictus Armis

    32
    0
    0
    Juil 2019
    Femme
    France
  10. anarchiste
    Bonjour,

    J'ai lu la quasi-totalité du fil et vu des choses que je ne connais que trop bien.
    La Vie-Scolaire, c'est mon boulot, en collège, et quand ce genre de problème se présente, c'est pour bibi. Et justement j'en ai vu de toutes les couleurs.. des terribles, mais aussi des bidons.
    Très franchement c'est loin d’être notre pire problème.

    Alors plus que réaction, ou indignation, ou plainte, je puis livrer un témoignage. Parce que moi je fais face, (3 cas en 15 ans) et on dit "scolaire" quand ça se passe sur snapchat à 2h du mat' le week-end...
    En fait quant à l'école, que voulez-vous savoir ?
    Et comme je ne vais pas mentir, ça ne va pas forcément aller dans votre sens...
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 6)

  1. secren
  2. Ziggy-star
  3. Dom Veganarchiste
  4. patalo multicompte du troll Barbe noire
  5. ninaa
  6. Anarchie 13