Chargement...

Harcèlement scolaire

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par ninaa, 7 Avril 2018.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Désolée d'insister, mais si on entre dans la logique de la violence il faut envisager toutes les conséquences possibles. Bref ne pas envoyer les gens au casse-pipe.
    - Généralement les harceleurs sont en groupe, face à une victime isolée. Ok on peut se débrouiller pour en coincer un et le tabasser. Mais sans oublier des représailles possibles du groupe. C'est un risque à courir? Peut-être mais il faut au moins être conscients de ce risque.
    - Le harceleur tabassé peut aller se plaindre auprès des enseignants (voire des flics). Qui n'iront pas chercher midi à quatorize heures: pour les enseignants la réaction la plus courante est "je veux pas savoir qui a commencé".
     
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Quant à moi je prends soin de ma santé si je veux et comme je veux.
     
    Fanya apprécie ceci.
  5. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 009
    108
    0
    Août 2016
    Clair et net. Ces crétins n'ont en général pas l'estomac d'assumer lorsque tu te places sur leur terrain (la violence) et que tu les vaincs. Les connards n'ont pas d'éthique.
    Ce qui est très vrai (ce que tu dis) et ce qui est très con (ce qu'ils disent). Vécu dans 3 collèges de mes gamins (pour des problèmes peu graves par contre, mais zut, c'est dégueulasse).
     
  6. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 488
    499
    141
    Jan 2009
    France
  7. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Généralement tous les membres du groupe sont pas aussi impliqués. Ils pensent justement que le fait d'être nombreux va dissuader que ça parte en vrille. Les "harceleurs" (j'aime pas essentialiser) sont pas non plus forcément des amis intimes prêts à se prendre ne serait-ce qu'un contre-coup accidentel pour les autres.
    Dans ce cas, tu prends le mec qui est le plus relou mais charismatique du groupe, celui qui semble entrainer les autres, et tu les libères en leur montrant que leur idole est comme n'importe qui et que quand on lui fout une droite il saigne.
    J'ai des potes qui sont coutumiers de ce genre de situations et ça marche. Tu frappes le plus fort, les autres sont aussi sonnés.

    NON ! EN POSITION POMPES TOUT DE SUITE ! 1... 2... 3... ON REMONTE JUSQU'EN HAUT !!!
     
  8. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Moi je l'ai vécu directement et je sais qu'il y a une dynamique de groupe dans ce genre de situation. Les gens on peut les attendrir ou les intimider un par un, le hic c'est que ceux qui font partie d'un groupe perdent à nouveau tout sentiment humain dès qu'ils se retrouvent dans leur groupe.
    Je n'ai jamais dit que la violence contre un élément isolé n'avait aucune chance de marcher, mais qu'il fallait bien réfléchir aux conséquences à court, moyen et long terme. On risque de:
    - Perdre la bagarre;
    - Surenchère et représailles (de l'individu ou du groupe),
    - Sanctions (des flics et/ou de l'école).
     
  10. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 488
    499
    141
    Jan 2009
    France
  11. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je parlais justement de frapper le plus fort quand il y a le groupe autour et qu'ils sont en train de te casser les couilles. J'ai dit que ça ça marche.
    Même si tu te fais taper sur le coup, ils vont réfléchir à un autre bouc-émissaire moins récalcitrant. Parce que même s'ils s'en prennent moins que toi c'est pas agréable de se faire taper.
    Après ça dépend de la personnalité de chacun et du contexte.
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    A bout de nerfs j'ai fait ça un jour dans la cour. Il s'agissait d'un groupe de filles pas très entrainées (le risque était moindre de tomber sur plus fort que moi). J'en ai pris une, je lui a chopé la tête, je l'ai cognée sur le mur. Elle est allée illico chouiner auprès des bonnes soeurs (c'était un collège religieux). J'ai eu beau dire ce qu'elle m'avait fait avant c'est moi et moi seule qui ai été punie. Le harcèlement a continué, mais je ne pouvais plus les prendre par surprise et à elles toutes elles savaient bien qu'elles étaient plus fortes que moi.
    Donc les harcelés vous faites comme vous voulez mais soyez au moins conscients des risques.
     
  14. Rubis
    Offline

    RubisMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    142
    25
    0
    Mar 2018
    Homme , 24 ans
    France
  15. anarchiste, féministe
    Se defendre physiquement face à un harcèlement physique ==► Tu deviens bouquémissaire, tout le groupe entier vont se plaindre à un enseignant et toi seul est punit parce que personne ne confirme ta version de l'histoire.

    Pareil en classe, genre la prof est au tableau, un mec crie avec une voix méconnaissable "Grosse salope" à la prof, les élèves disent que c'est toi qui a insulté la prof de "Grosse salope" alors que ce n'est pas vrai... Mais tout le monde dit que c'est toi, et c'est toi qui est punit, la prof t'engueule à mort, t'es convoqué chez la directrice etc.
    Puis ce genre de chose recommence, recommence, recommence.. ce genre de situation les faisais tellement rire
     
  16. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 692
    317
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  17. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Je suis pas expert en harcèlement. Mais je pense que chaque situation est unique.
    De plus ces idiots de harceleurs ne doivent pas choisir leurs victimes par hasard. En cela je dis pas que la victime le fait exprès et mérite son harcèlement. Non car personne ne mérite d'être harcelé.
     
  18. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Bien sûr chaque situation est différente, mais il y aussi des similitudes, des bases communes.
    Les harcelés sont des personnes isolées ou faisant partie d'un groupe minoritaire. Ils présentent une "différence" avec les normes sociales en vigueur dans l'ensemble du groupe - de la société.
    Ce rôle de bouc émissaire serait important pour la cohésion du groupe, ce qui expliquerait que le phénomène soit aussi répandu partout et à toutes les époques.

    [​IMG]
     
  20. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 487
    1 320
    4,555
    Nov 2012
  21. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 488
    499
    141
    Jan 2009
    France
  22. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Vous généralisez trop. Déjà peut-être le groupe se plaint, après ça peut quand même valoir le coup : t'es exclu un jour mais plus jamais ils te cassent les couilles.
    Ensuite c'est faux de dire que le groupe se plaint tout le temps, parfois la personne aura honte. D'autre part c'est pas toujours bien vu d'être une balance.
    Ensuite j'ai un autre exemple que mes potes : la prison. Si tu veux pas te faire emmerder t'as intérêt à pas te laisser faire et à pas balancer. Un mec qui dès qu'il s'est fait emmerdé, il a tabassé l'autre généralement il va pas être harcelé. On m'a raconté plusieurs anecdotes de mecs qui par exemple sans raison ont tabassé quelqu'un juste pour montrer qu'ils sont du côté des "forts", des gens qu'il faut pas emmerder. Et ça a marché. Et personne s'est plaint aux gardiens.

    Mais au final l'important c'est pas de frapper l'autre, de se défendre. C'est de montrer que t'es prêt à te défendre, que t'as pas peur, que t'es sûr de soi. C'est une question d'attitude... Si tu te défends mais qu'on voit que c'est à contrecoeur parce que t'as peur ça va pas forcément impressionner les autres. En socio on appelle ça le capital agonistique. C'est aussi vrai dans les "bandes de jeunes" (apaches, loubards, blousons noirs, gangs...).

    Les hagras dont vous parlez elles ont rien de personnelles, ce sont des gens qui s'attaquent à ceux qu'ils jugent plus faibles. Si tu leur montres qu'ils se trompent en te croyant faible ou peureux tu peux les tenir en respect.

    C'est pas forcément le genre de relation humaine qu'on veut cultiver, mais par contre ça fonctionne. Et perso j'inciterai pas les gens à se laisser faire, à laisser couler. Pas juste pour eux mais aussi pour les gens qui les harcèlent et qui ont besoin d'apprendre l'humilité en se prenant le retour du bâton et comprendre qu'il faudrait mieux privilégier d'autres types de relation avec autrui.
     
  23. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  24. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Etre sûr de soi (enfin, sans aller jusqu'à la suffisance-arrogance...) c'est certainement une bonne chose et pas seulement pour l'autodéfense. Je pense que personne n'est volontairement faible, craintif et complexé. Il y a aussi des gens qui ont fondamentalement du mal avec la violence.
    Malheureusement dans ce domaine la méthode Coué ne marche pas.

    Ce qui peut arriver (comme dans mon cas) c'est que poussé à bout on affronte ses agresseurs.
    J'ai pas dit que ça n'avait AUCUNE chance de marcher.
    J'ai seulement dit qu'il fallait être conscient des risques - risques qui n'ont rien d'imaginaire (avoir le dessous dans la bagarre, sanctions et représailles).
     
  25. blop des plages
    Offline

    blop des plagesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    173
    16
    1
    Avr 2018
    France
    Le seul risque que je vois à ne pas se battre est de continuer à être bouc émissaire
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 488
    499
    141
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    C'est justement éviter ça qu'on veut.
     
  28. blop des plages
    Offline

    blop des plagesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    173
    16
    1
    Avr 2018
    France
    Dans ce cas, je vois pas de réponses
    D'expérience, la discussion n'apporte rien ,que de tomber d'emblée le meneur des harceleur résout de suite le problème .
    Le seul intérêt du harceleur est de montrer sa puissance auprès des ses subalterne de manière facile, s'il a des doutes sur l’issue , il ne viendra pas, il ira voir ailleurs .
    C'est un problème de domination qui est un des fondements de la société.
    Pour ne plus avoir de harceleurs, il faut changer la société et ça prend du temps
     
  29. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  30. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Bien sur qui voudrait continuer à être bouc émissaire?
    Mais je me répète: c'est la poule et l'oeuf, si on devient bouc émissaire c'est justement parce qu'on est faible, craintif et complexé. Et c'est rarement (jamais!) volontaire! D'autant que cette faiblesse a bien d'autres désavantages que de susciter la violence. Si on n'a pas d'amis c'est également rarement volontaire. "Ne pas se laisser faire" "affronter les harceleurs" "se faire des amis", quel harcelé faible et isolé n'y a jamais pensé lui même?
    Quant à moi j'ai pu constater les risques qu'il y a à se battre seul contre un groupe de harceleurs, et même contre un seul membre du groupe.
    - Sanction de la part des enseignants (la violente c'était moi et moi seule). Sans parler d'éventuelles plaintes chez les flics: difficile d'évaluer les conséquences des violences physiques. Quand j'ai tapé la tête d'une harceleuse contre le mur, ça aurait pu l'envoyer à l'hôpital voire la tuer.
    - ça n'a pas effrayé le groupe: une fois l'effet de surprise passé elles étaient tout à fait conscientes que seule contre toutes je n'avais aucune chance (à moins d'être l'équivalent de Bruce Lee). Le harcèlement a redoublé par la suite.
     
  31. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  32. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    A propos du harcèlement des enfants handicapés:

    Les enfants handicapés sont les plus harcelés
     
  33. blop des plages
    Offline

    blop des plagesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    173
    16
    1
    Avr 2018
    France
    J'ai eu plusieurs expériences de harcèlement
    La première, j'ai tardé à me défendre et après avoir allumé le chef de meute, les autres m'ont foutu une rouste, ils sont revenus et j'ai cogné au final, ils se sont lassés pour une proie plus facile.
    Seconde expérience encore au lycée, j'ai cogné d'emblée, on a été tous convoqués chez le directeur et pas de chance, ils avaient un passé de harceleurs et certains élèves s'en étais plaints sans suites, ils ont été virés
    Troisième expérience en usine, j'étais tombé dans un atelier d'anciens de la légion tous homos qui couvraient des viols faits sur les nouveaux arrivants.
    Un mec a essayé de me pointer sous la douche, je lui ai balancé un coup de poing avec le cadenas de mon vestiaire, les pompiers sont venus le récupérer, j'ai été viré .
    Si tu veux supporter le harcèlement, fais le
    Perso, j'ai trouvé que moins on traîne, mieux c'est et si conséquences il y a , je les assume mais je ne veux plus être une victime
     
  34. Rubis
    Offline

    RubisMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    142
    25
    0
    Mar 2018
    Homme , 24 ans
    France
  35. anarchiste, féministe
    Donc ceux qui ne savent absolument pas se battre du tout, c'est entièrement de leurs fautes s'ils se font harceler ?
    Il faut impérativement se faire Exclure de l'école pour avoir du respect en retour ?

    Moi tout ceux qui m'harcelaient avaient des couteaux de poche, donc j'aurais dû me défendre et me faire planter ?
    Même ma directrice se faisait taper sur la gueule (à ce j'ai cru voir) mais en tout cas elle criait ""A l'AIDE !!"" et d'autre truc j'ai oublié, les flics qui venaient dans la cours faire des arrestations par la force avec les menottes devant tous les élèves.

    Je me souviens des paris, les classes se mettaient au défit de faire pleurer la prof, ce qui au final arrivait.
    Des fois pendant 6 mois entier on n'avait aucun prof de français, les remplaçant ne restaient pas.
    Super le collège Rabelais.

    Puis y a souvent du trafic de drogue devant le CFA..

    Toujours l'énorme bordel dans les classes, pleins de projectile que tu reçois dans la gueule, le prof qui se fait sans arrêt insulter de fils de pute, etc mais qui fait comme si il n'avait rien entendu
    Les élèves qui commencent à devenir violent avec le prof en le poussant contre le mur etc, le prof dont on voyait à sa tête qu'il avait très peur, il se barre de la classe, les élèves grimpent sur les tables, fouille le bureau du prof etc le directeur arrive, il gueule en demandant des explications mais tous les élèvent nient, du coup il prend 3-4 élèves qu'il a vu lui-même en flagrant délie debout sur les tables et celui assis au bureau du prof, et juste après tous les autres élèves recommencent de plus belle à insulter le prof de fils de pute etc
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    6
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    222
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0