Chargement...

Génération identitaire bloque un col contre l'accès de migrants.

Discussion dans 'Anti-fascisme et luttes contre l'extrême-droite' créé par pilou-ilou, 22 Avril 2018.

  1. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilouMembre du forum Membre actif

    764
    131
    9
    Avr 2016
    Homme
    Ca pour taper sur les zadistes pacifiques hop le gouvernement, montre les muscles, bombe le torse. Par contre quand il s'agit de faire quelque chose contre l'extrême droite ....plus personne.
    Ce n'est pas étonnant. Le deux poids deux mesures à toujours été la règle dans cette république.
    Ils auraient même utiliser deux hélicoptères pour surveiller la zone, des hélicoptères loués .

    La démonstration est faite que pour taper sur des gens pacifiques ça oui l'état est toujours la. De la à dire qu'il y aurait comme une sorte de complicité avec l'extrême droite.
     
  2. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    704
    309
    166
    Août 2014
    "Nous allons libérer la frontière." Des militants antifascistes italiens et des migrants ont forcé un barrage de gendarmes français à la frontière entre les deux pays, selon plusieurs médias italiens, dimanche 22 avril, au lendemain d'une opération anti-migrants du groupe Génération identitaire.

    Avertis du rassemblement antifasciste, les forces de l'ordre formaient un barrage à la frontière. Environ 160 personnes, dont 20 à 30 migrants, ont ensuite forcé le cordon des forces de l'ordre pour se diriger vers Briançon,

    (francetvinfo.fr)

    un cortège parti de Claviere (Italie), traverse la frontière au col de Montgenèvre. Composé de militants antifascistes italiens et français, de bénévoles venant en aide aux migrants et d'une trentaine de migrants

    des heurts éclatent avec les forces de l'ordre, quand le cortège passe en force à la sortie de Montgenèvre

    la manifestation s'est dispersée, après quelques nouveaux heurts avec la police au niveau de la gare de Briançon. Des migrants ont été receuillis au Refuge solidaire

    (ledauphine.com)
     
  3. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    674
    109
    11
    Avr 2017
    Martinique
    Sur Reporterre : (bravo aux migrants et aux passeurs)

    La réponse à cette offensive de communication, est venue de la part des soutiens des migrants à 14h ce dimanche 22 avril, alors que quelques skieurs frayaient encore sur les pistes de Montgenèvre. Ils peuvent glisser comme bon leur semble de la France à l’Italie et de l’Italie à la France. Sur le domaine skiable, une quarantaine de migrants, entourés de près de 120 soutiens italiens et français marchent le long de la seule route qui relie Turin à Briançon.

    Pour le militant de l’association Tous Migrants, Benoit Ducos, il s’agit de «répondre à ces gens, [les Identitaires], en défendant les droits fondamentaux, ceux de la déclaration de l’Homme, qui assurent le droit d’asile dans le pays de son choix ». La manifestation passe devant le poste frontière sans que les fonctionnaires de la Police aux frontières (Paf), peu nombreux, ne puissent intervenir. Puis elle s’engouffre dans un tunnel routier. A la sortie, un cordon d’une vingtaine de gendarmes en tenue anti-émeute l’attend. Les manifestants contournent le cordon par un talus enneigé. Enfin, après une petite bousculade avec les gendarmes, ils parviennent à poursuivre leur chemin sur la route de Briançon.

    Après des heures de marche sous la surveillance des forces de gendarmerie, les manifestants parviennent à rejoindre Le Refuge, lieu de premier accueil à Briançon, aux cris de «Liberta, liberta». Soulagement pour les migrants. Mattias, qui vient du Cameroun, se dit «fier d’avoir échappé à beaucoup de choses», sur tout son parcours de migration. Alex, originaire du Sénégal, n’a pas trouvé de «solution d’asile en Italie». Il espère que ce sera le cas en France. Briançon, dont 2% des habitants seraient des «aidants», ce qui représente 250 personnes au quotidien, offre un nouveau départ. «Nous n’avons abandonné nos montagnes ni aux fascistes, ni à la police», se réjouit Agnès, militante de Tous Migrants. «Ensemble, Italiens et Français, nous rappelons que l’esprit montagnard n’a pas de frontière», poursuit-elle. «Ils voulaient fermer la frontière. Nous, on va l’ouvrir», dit Lisa qui s’investit dans le squat Chez Marcel. Ce dimanche, comme beaucoup d’autres avant eux et beaucoup qui suivront, 40 exilés sont placés sous la protection des citoyens de Briançon.
     
  4. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    6 471
    630
    3,985
    Nov 2012
    A voir 2 docs sur la Solidarité avec les migrantEs...

    Secourir les migrants sur la route des Alpes
    Un doc passé sur Arte, début mars
    (à voir en streaming jusqu'en juin) :
    ARTE Regards | ARTE


    Avec les migrants, à l'épreuve des Alpes
    Un doc de France 24, datant de février :

     
    Stéphane Bazoches apprécie ceci.
  5. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    704
    309
    166
    Août 2014
    Liberté pour Bleonora, Théo et Bastien

    Dimanche 22 avril dernier 300 personnes, migrantes et solidaires, ont bloqué la route qui va de Clavière à Briançon. Cette marche spontanée a eu lieu suite à la chasse à l’homme entraînée par la militarisation de plus en plus forte de la frontière dans les Alpes et après la manifestation de Génération identitaire au col de l’Échelle. À la fin de cette journée trois des six personnes arrêtés en marge de la manifestations ont été mises en détention provisoire dans l’attente de leur procès le 31 mai à Gap et aux Baumettes avec l’accusation d’« aide à l’entrée d’étranger-es en situation irrégulière », avec comme circonstance aggravante, le délit en bande organisée. Les deux copains et la copine ont désormais été remis.e.s en liberté vendredi dernier sous contrôle judiciaire strict grâce aux manifestations de solidarité de partout.

    https://paris-luttes.info/liberte-pour-les-3-des-briancon-10191?lang=fr
     
    Stéphane Bazoches apprécie ceci.
  6. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    704
    309
    166
    Août 2014
    by *hurriya* <https://hurriya.noblogs.org/post/2018/07/18/ormai-i-7-di>

    Quatre personnes ont été mises en garde à vue mardi 17 juillet à Briançon.
    Quatre militant.e.s supplémentaires accusé.e.s «d’aide à l’entrée d’étrangers en
    situation irrégulière sur le territoire français en bande organisée» suite à la
    marche du 22 avril dernier!

    Désormais les 7 de Briançon..

    Hier en fin d’après-midi, ils ont été libérés de la garde à vue à laquelle ils
    étaient soumis, les 4 compagnons * Qui avaient été appelés à se présenter dans
    la matinée à la gendarmerie de Briançon. Ils sortent avec une convocation au
    procés du 8 novembre ensemble avec Elenora, thèo et Bastien,
    <valence(26000 ) Le 25/05 à 18h30 au Laboratoire Soirée de soutien aux inculpé.es de Briançon | Le Laboratoire Anarchiste pour avoir participé à la
    marche du 22 avril parti de Claviere et accusés d’aide à l’émigration
    clandestine en bande organisée. L’un des 4 est également accusé de résistance
    pour avoir échapper au contrôle et à un tabassage à froid de la part de la
    police alors que le cortège était déjà terminé.

    Pendant les convocations s’est déroulé un rassemblement sous la gendarmerie de
    la part des solidaires et des solidaires en attendant la libération des 4. En
    fin de matinée le rassemblement s’est transformé en un cortège spontané, riche
    en interventions et flyers, qui a bloqué pendant une heure Les rues de Briancon
    pour répéter que l*a solidarité ne s’arrête pas* et que ce jour-là.. Sur ces
    sentiers, nous y étions tous *.
     
    Stéphane Bazoches apprécie ceci.
Chargement...