Chargement...

Flicage micros et video surveillance

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Blop des plages ou l'un de ses multicomptes, 1 Mars 2019.

  1. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    169
    4
    0
    Fev 2019
    France
  2. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
  4. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Evidemment chacun sa définition de "pas beaucoup", mais bon.
    Quand même quelques topics (liste non exhaustive...) sur la vidéo surveillance et la "surveillance de masse" et aussi sur les moyens de lutter contre cette surveillance:

    Flicage et technologie

    Alternatives à FACEBOOK, google You tube etc.

    Appel à contributions : dispositifs de surveillance cachés par les flics dans nos espaces de vie

    Répression & dérives sécuritaires - Surveillance : quelques pas en plus vers le panoptique

    Une contre-histoire de l'Internet (2012) Doc 1h27

    Création d'un collectif pouvant vous intéresser

    Inquiétudes à propos de Riseup

    Main basse sur la ville Le vol à l'étalage, une infraction de masse (1999) Doc 52'

    Répression & dérives sécuritaires - Voisins vigilants : banalités de la politique sécuritaire

    Bientôt des robots militaires. Rien de réjouissant

    Répression & dérives sécuritaires - France : 19 drones supplémentaires pour la gendarmerie

    Sous-Surveillance.net

    anonymat; Quelques liens

    Répression & dérives sécuritaires - Des caméras spéciales installées par les CRS

    Vaulx-en-Velin : Renforcement du dispositif sécuritaire

    Cultures de la sécurité

    Documentaire - I love videosurveillance (2012) Doc 20'

    Documentaire - Une petite histoire de la vidéo-surveillance (2012) Doc 20'

    Bracelet pour surveiller les employés au travail?

    Fichage ADN

    tumult : Sur le banc des accusés

    Répression & dérives sécuritaires - La police "prédictive" bientot à Marseille

    Loi sur les Renseignements : un site qui va bien faire chier les rg...

    encore plus de flicage internet

    Webdiffusion - Trouble #5 : Vous êtes observés

    Informatique - Guide d'auto-défense numérique

    Quand les autorités accusent infoLibertaire.net de "provocation à des actes terroristes"

    macron et son état d'urgence

    Actualité militante - [Sous-surveillance.net] Déjouons la surveillance à Lille, à Besançon…

    LE DROIT DE MANIFESTER MENACÉ‬: amnesty international

    Répression pour les sites et forums libertaires?

    Réseaux sociaux, il n'y a pas que la NSA qui vous espionne ...

    Informatique - Parution de la quatrième édition du Guide d’autodéfense numérique

    Choisir son serveur mail

    Pour celles et ceux ne voulant toujours pas croire au loup

    ANONYMAT ???
     
    Dernière édition: 2 Mars 2019
    mc² apprécie ceci.
  6. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 980
    1 970
    4,887
    Nov 2012
  7. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    169
    4
    0
    Fev 2019
    France
    Pas évident pour un pauvre petit vieux de faire de la recherche sur ce forum.Je vous promet pourtant que j'ai essayé et qu'il m'est sorti que 3 sujets
     
  8. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Pour obtenir ces résultats (j'ai pas tout mis...) j'ai tapé "surveillance" dans l'espace "recherche" (en haut à droite sur la page d'accueil).
     
  10. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    169
    4
    0
    Fev 2019
    France
  11. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Quand on tape video surveillance on obtient les mêmes résultats (ceux qui contiennent le mot "surveillance" plus d'autres contenant le mot vidéo, ce qui rend seulement le tri plus compliqué):
    Résultats de la recherche pour la requête: video surveillance | Forum Libertaire.net ★ communauté militante et ressources anarchistes

    Quand on fait une recherche, si on part d'un sous forum en particulier (par exemple "documentaires et films") si on veut rechercher sur l'ensemble du forum il faut décocher "rechercher uniquement dans ce forum").
    Pour une recherche plus pointue (dans les messages) dans le panneau recherche, on clique "plus" (en bas à droite), puis: "rechercher dans les discussions et messages", puis le mot "surveillance", par exemple.
    Dans ce cas ça aurait permis de trouver des infos supplémentaires, au milieu de topics plus généralistes tels que:
    (M)épris de la police ?

    Si on recherche spécifiquement un film, par exemple, on peut limiter la recherche à la partie "documentaires et films".
     
  13. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 883
    574
    142
    Jan 2009
    France
  14. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Lyon : Du progrès de la reconnaissance faciale en justice... - Non Fides - Base de données anarchistes
     
    ninaa et pilou-ilou aiment ça.
  15. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    La reconnaissance faciale des manifestant⋅e⋅s est déjà autorisée
     
  17. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 716
    322
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  18. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Merci. il va falloir que j'imprime ça. il y a tellement à apprendre. j'ai même entendu l'autre jour sur France inter qu'il serait même inutile de porter un masque, car la démarche la corpulence, le type de vêtements permettraient à nous identifier.
     
  19. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    [​IMG]
    Exemple de données recoltées
    Suite à un hack de la socitété Cellebrite en 2016
    [​IMG]
    Le Kiosk
    [​IMG]
    Image tirée de la documentation
    [​IMG]
    Les flics ont maintenant une machine pour aspirer l'ensemble des données de votre mobile
     
  21. Victoire
    Offline

    VictoireNouveau membre

    6
    5
    0
    Mar 2020
    France
    Dans L'actualité des luttes du 31 janvier Martin de la quadrature du net fait le point sur la reconnaissance faciale en france. On en ets meme deja à la reconnaissance de démarche, qui permet de reconnaitre quelqu'un sans voir son visage. Dans le métro parisien détection automatique des comportements "suspects".

    SYSTÈME DE RECONNAISSANCE FACIALE – L'Actualité des Luttes
     
    ninaa apprécie ceci.
  22. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    1 079
    480
    207
    Août 2014
  23. Anarpunky
    Offline

    AnarpunkyChocolat noir

    28
    11
    2
    Déc 2019
    Germany
  24. anarchiste, anti-fasciste
  25. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    https://paris-luttes.info/mets-pas-tes-potes-en-zonzon-un-13617
     
    Anarpunky apprécie ceci.
  27. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 950
    1 716
    446
    Fev 2014
    France
  28. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    [​IMG]
    Nouvelle brochure : « La rage contre la vidéosurveillance (avril 2020 – mai 2021) »
     
  29. Stéphane Bazoches
    Offline

    Stéphane BazochesMembre du forum Membre actif

    433
    148
    8
    Juil 2017
    Homme
    France
    Une très bonne tribune dans Le Monde
    [B][/B]
    Projet de loi sur le renseignement : « C’est la logique de la surveillance de masse qui est pérennisée »


    Arthur Messaud
    juriste à La Quadrature du Net
    Martin Drago
    juriste à La Quadrature du Net

    Les juristes Arthur Messaud et Martin Drago alertent sur le fait que le texte examiné cette semaine au Sénat rend possible l’utilisation de « boîtes noires » capables d’analyser les comportements de toute la population.

    A partir du mardi 29 juin, les sénateurs examineront, dans l’Hémicycle, le nouveau projet de loi relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement. Nous les appelons à le rejeter entièrement.
    Parmi les nombreuses dispositions de ce texte attentatoire à nos libertés [voir notamment le communiqué de l’Observatoire des libertés et du numérique et de Wikimédia France du 15 juin 2021 : « Loi Renseignement 2, refuser l’emballement sécuritaire »], l’une des plus graves concerne la surveillance de masse des communications par des algorithmes que l’on appelle aussi « boîtes noires ». Ces logiciels analysent l’ensemble des métadonnées (numéros de téléphone appelés, date et durée des appels, etc.) transitant sur les réseaux afin de détecter des comportements qui, d’après les services de renseignements, pourraient révéler des activités terroristes. Voté comme une mesure expérimentale en 2015, le nouveau projet de loi veut pérenniser ce dispositif et lui permettre d’analyser aussi, désormais, les adresses des sites Web consultés.
    L’analyse des communications est automatique, réalisée par des machines. C’est là tout le problème : alors que la surveillance « humaine » ne permettait que des analyses « ciblées », l’automatisation rend possible de surveiller l’ensemble du réseau − toute la population. C’est la logique de la surveillance de masse, du « tous suspects » qui est pérennisée en même temps que cette mesure.

    Etat d’urgence perpétuel

    Le fait que le dispositif soit limité à la prévention du terrorisme ne doit en aucun cas nous rassurer : ce critère a déjà été dévoyé pour surveiller des opposants politiques, que ce soit dans l’affaire de Tarnac [affaire politico-judiciaire qui a abouti, en avril 2018, à la relaxe quasi générale de huit militants anticapitalistes] ou dans les diverses mesures de censure contre le réseau Indymedia [une plate-forme de médias alternatifs] en 2017.

    Les services de renseignements n’étant limités par aucun contre-pouvoir indépendant, nous ne pouvons que redouter une pérennisation de ces dévoiements. Danq sa « stratégie générale du renseignement » publiée en 2019, l’Elysée considère, par exemple, que « l’anticipation, l’analyse et le suivi des mouvements sociaux et [des] crises de société par les services de renseignements constituent une priorité », et qu’« anticiper les dérives violentes s’applique également (…) aux affirmations de vie en société qui peuvent exacerber les tensions au sein du corps social ».

    C’est notamment en raison de ces risques pour les libertés que la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a, dans une décision du 6 octobre 2020, demandé à la France de restreindre l’utilisation de ces algorithmes à une période exceptionnelle de menace grave et imminente pour la sécurité nationale – ce qui, en droit français, renvoie aux périodes d’état d’urgence. Cette limitation n’apparaît nulle part dans le projet de loi du gouvernement, qui choisit donc de placer la France en manquement par rapport au droit européen. Il institue ainsi un état d’urgence perpétuel, qui permet de suspendre le droit au secret des correspondances de l’ensemble de la population.

    e n’est malheureusement pas la seule violation du droit européen qui sera entérinée par ce texte. En plus de permettre leur analyse par algorithme, le droit français exigeait que les métadonnées de l’ensemble de la population soient conservées pendant un an par les opérateurs Internet et de téléphonie. C’est ce qui permet à la police et aux renseignements de géolocaliser facilement des téléphones pour savoir, par exemple, qu’un militant a participé à telle ou telle manifestation. Ici encore, la CJUE a décidé, en octobre 2020, que cette surveillance de masse n’était possible qu’en période d’état d’urgence. Pour contourner cette exigence, le gouvernement organise, dans le nouveau projet de loi, un état d’urgence systématique pour que les métadonnées de l’ensemble de la population restent continuellement à disposition de la police et de l’administration, violant par là même le droit européen.

    Acharnement sécuritaire

    Comme si ce mépris flagrant de l’Etat de droit ne suffisait pas, le projet de loi aggrave la situation. Prétextant simplifier et sécuriser l’analyse algorithmique des métadonnées, l’article 13 propose de dupliquer et d’acheminer l’ensemble des données transitant sur les réseaux vers des locaux relevant du premier ministre, où elles seront analysées en vue de détecter des communications suspectes. Une fois n’est pas coutume : même la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) s’inquiète, dans son avis sur le texte, que l’ensemble des données relatives aux appels téléphoniques et à l’accès Internet de la population soit ainsi centralisé par un service de l’Etat.

    Tout aussi alarmant : l’article 10 prévoit que les opérateurs de réseaux et de messageries soient désormais contraints de coopérer avec les renseignements pour déployer des logiciels espions sur les appareils ciblés par le gouvernement. Même si nous ne voyons pas encore exactement comment les services pourraient s’y prendre techniquement, le ministère de l’Intérieur annonce trouver, dans cette mesure de piratages massifs, l’espoir, grâce à la coopération des plus grands acteurs du Web, de contourner à grande échelle le chiffrement des communications.

    Ces deux dernières mesures (coopération d’acteurs privés et copie de l’ensemble du trafic) étaient au cœur du scandale mondial provoqué en 2013 par les révélations d’Edward Snowden sur les pratiques des services de renseignements anglo-saxons. Huit ans plus tard, il semble que l’effondrement des libertés publiques soit devenu monnaie courante et qu’il n’intéresse plus grand monde, que ce soit au Parlement ou dans la presse. L’acharnement sécuritaire du gouvernement au cours des dernières années, et notamment des derniers mois (loi sécurité globale, loi séparatisme, loi Avia contre la haine en ligne, crise sanitaire…), semble avoir largement entamé notre capacité collective à nous mobiliser contre des politiques qui, il y a peu, auraient pourtant été dénoncées comme totalement inacceptables.

    Arthur Messaud et Martin Drago sont juristes à l’association La Quadrature du Net, qui défend les droits des internautes.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    4
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    2
  4. Réponses:
    1
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 9)

  1. ninaa
  2. Stéphane Bazoches
  3. allpower
  4. Anarchie 13
  5. Alba
  6. HarryKill
  7. MusketeerZ
  8. ferrer12
  9. ten-six-een