Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Fidel Castro s'admet responsable de la persécution des homosexuels à Cuba

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 1 Septembre 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 244
    163
    2,124
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Les autorités cubaines ont diffusé mardi des photos de Fidel Castro en compagnie d'un correspondant d'un magazine américain et d'une analyste politique de Washington, tandis qu'un journal mexicain a publié une entrevue dans laquelle le leader révolutionnaire exprime des regrets pour la persécution des homosexuels à Cuba dans les années 1960 et 1970.

    Les images montrent Fidel Castro avec le journaliste Jeffrey Goldberg, du magazine The Atlantic, et Julia E. Sweig, du Council on Foreign Relations, lors d'une visite, lundi, à l'aquarium de La Havane.

    Jeffrey Goldberg est le correspondant national de The Atlantic et il a souvent écrit sur le Moyen-Orient et l'Iran. Les médias officiels cubains ont rapporté que M. Goldberg et Mme Sweig ont interviewé Fidel Castro, sans préciser ce qui a été dit.

    Depuis des mois, Fidel Castro met en garde contre une guerre nucléaire qui opposerait les États-Unis et Israël à l'Iran, et qui impliquerait une attaque contre la Corée du Nord. Il a même dit qu'il s'attendait à ce que les affrontements commencent plus tôt cet été, mais a depuis affirmé que ces prédictions pourraient avoir été prématurées.

    Le Council on Foreign Relations est un groupe de réflexion non partisan qui a des bureaux à New York et à Washington. Mme Sweig est une spécialiste de longue date des relations américano-cubaines.

    Le journal mexicain La Jornada a aussi publié, mardi, une entrevue dans laquelle Fidel Castro affirme que les autorités cubaines ont eu tort d'envoyer des gais et lesbiennes dans des camps de travail dans les premières années de son gouvernement.

    «C'était des moments de grande injustice, de grande injustice!», a dit l'ancien président cubain, cité par le journal.

    Dans les années 1960 et au début des années 1970, les autorités cubaines ont congédié les homosexuels de la fonction publique, les ont envoyés en prison ou dans des camps de travail.

    «Oui, nous l'avons fait», a dit Castro à La Jornada, ajoutant qu'il tentait de limiter sa responsabilité dans ces événements parce que lui-même n'avait pas ces préjugés.

    Questionné à savoir si le Parti communiste ou d'autres entités étaient responsables de ce qui s'est passé, Fidel Castro a répondu: «Non, s'il y a une personne responsable, c'est moi».

    Il a expliqué qu'il était trop occupé à gérer les événements de l'époque, comme la crise des missiles de 1962, pour mettre un frein à ce qui était en train de se passer. «Nous avions tellement de problèmes graves, des problèmes de vie ou de mort, que nous n'avons pas prêté suffisamment attention» au sort des homosexuels, a-t-il dit.

    Les campagnes médiatiques du gouvernement cubain condamnent désormais l'homophobie, et l'État a même déjà payé pour quelques opérations de changement de sexe de personnes transsexuelles.

    La nièce de Fidel Castro, Mariela, fille du président Raul Castro, est par ailleurs une leader de premier plan dans la défense des droits des gais et lesbiennes à Cuba.
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 244
    163
    2,124
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  4. anarchiste, autonome
    il veut se soulager la conscience avant de creuver ? 50 ans en retard et il fini par l'admettre.... pays autoritaire de merde, c'est ca que ca fait la connerie communiste autoritaire pseudo-marxiste.
     
  5. Numero-zero
    Offline

    Numero-zeroMembre du forum

    40
    0
    5
    Juil 2007
    Il a pas donné signe de vie depuis sa convalescence et la mise au pouvoir de son frère donc tel que j'le vois, y a de fortes chances qu'il soit crevé, et ce depuis déjà un certain temps. Surtout que là, si ça avait été des vidéos j'dis pas, mais ce ne sont que photos, et on ne peut pas déterminer une date précise en analysant une photographie. Donc Castro mort ou pas, j'ai encore des suspicions. Et qu'il soit mort ou pas, c'est clair que c'est pas à la fin de sa vie qu'on décide de retourner sa veste pour avoir une meilleure description dans le dictionnaire.
     
  6. Iburami
    Offline

    IburamiMembre du forum

    25
    0
    0
    Jan 2011
  7. anarchiste, féministe, internationaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    pff, est c'est maintenant qu'il l'avoue...de toute facon je suis sur que tout le monde le savait deja ou devait s'en douter.

    c'est pas un petit peu tard M.Castro?

    le Machisme Latin, l'influence Stalinienne et la Doctrine Catholique ont poussé l'homophobie a son pic a Cuba, mais depuis la fin des années 2000, sa s'ameliore grandement, mais c'est grandement ancré dans la population qui a grandi dans un monde comme ca...avec des homos persécutés par les flics !

    le Cuba d'aprés-Révolution c'est le resultat de 3 merdes combinées, les machos Latinos, le communisme Stalinien Pseudo-Marxiste et le bourrage de crane religieux...
     
  8. nestormakhno
    Offline

    nestormakhnoMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    883
    0
    31
    Juin 2007
    France
  9. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    oui c'est un peu tard
     
Chargement...