Chargement...

Fiction sans domination adulte

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Léa B, 20 Mai 2017.

  1. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    32
    14
    0
    Mar 2016
    Femme
    France
    Bonjour.

    Est-ce que vous connaissez des fictions dans lesquelles un monde sans (ou un peu moins) domination adulte est esquissé ?
    Ou dans lesquelles on critique la domination adulte du monde actuel ?

    Merci beaucoup.
     
  2. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  3. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Sa majesté des mouches de Peter Brook, mais j'aime pas le discours (les enfants recréent "naturellement" les tares des adultes...)
    [​IMG]
    The Wall
    Ce célèbre passage:

    Il existe pas mal de films fantastiques et horreur où des enfants se débarrassent des adultes, comme par exemple Les Révoltés de l'an 2000 (attention ça fout les miquettes!):

    Les Révoltés de l'an 2000

    Je ne vois pas de films de ce genre présentés de manière positive: l'idée générale c'est qu'entre adultes et enfants (ou ados, comme dans "Battle Royale") il y a le choix entre la soumission ou la guerre à mort!

    Battle Royale 2 (moins réussi):


    Battle Royale

    Ce qui fait souvent le succès de livres-films pour enfants c'est le fait qu'ils soient orphelins (Harry Potter) ou au moins débarrassés de la présence des adultes (Le Club des cinq, Fifi Brindacier...).

    Il y a quelques années mes fils adoraient la BD "Seuls" qui je crois vient d'être adaptée au cinéma:
    [​IMG]

    Sinon je vais réfléchir mais là je ne vois pas de fiction où les adultes sont présents mais ne cherchent pas à dominer, contrôler, diriger, formater les enfants? Où bien où les adultes respectent réellement les enfants et les considèrent comme leurs égaux en droits?
     
  4. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    4 902
    251
    3,510
    Nov 2012
    Hélas, de mon côté, je n'en vois pas !
     
  5. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Le film "Seuls" en streaming:


    Un classique: "Deux ans de vacances" de Jules Verne.
    Une mini-série a été tirée du livre en 1973 (disponible en streaming sur You Tube):
     
  7. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkNo future... for you ! Membre actif

    1 133
    137
    370
    Déc 2016
    Netherlands
    Je ne sais si cette série correspond mais je trouve
    Fifi Brindacier très anarchiste: personnage rebelle vivant sans parents et sans aucune autorité ...
     
  8. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Oui, c'est aussi mon avis:

    De plus c'est un personnage fort (dans tous les sens du terme, autonome, maligne et super-costaude!), bref oui d'accord avec toi, une pure anarchaféministe! :D
     
  10. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Toujours dans la série: "entre adultes et enfants c'est où la soumission ou la guerre à mort!" un livre aujourd'hui épuisé et un film probablement introuvable, mais que j'ai pu lire et voir par hasard (les deux m'avaient beaucoup marquée):
    Le roman:
    "La Nounou" d'Evelyn Piper,
    La nounou - Evelyn Piper - Sueurs Froides - Éditions Denoël - Littérature - Essais - Romans policiers - Science fiction - Romans graphiques
    Plusieurs thèmes sur la domination adulte se retrouvent dans ce roman: après l'accident le petit garçon s'est retrouvé en bute à l'institution pédagogique qui lui renvoyait une image de culpabilité. Mais par chance il a rencontré un médecin adepte de l'antipsychiatrie (difficile d'appeler ça autrement...) qui lui a redonné confiance en lui. C'est ce qui lui permet de faire face aux manoeuvres criminelles de la nounou et à l'incrédulité de son entourage: la parole d'un enfant n'est jamais prise au sérieux, un adulte qui punit un enfant a forcément de bonnes raisons (et puis "c'est pour son bien")...

    Le film tiré du roman (1964), avec Bette Davis ("Would you trust the nanny or the boy"?)

    [​IMG]

    [​IMG]
     
  12. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    373
    133
    117
    Août 2014
  13. the black daemon
    En ligne

    the black daemonMembre du forum Membre actif

    212
    42
    2
    Avr 2017
    Homme , 19 ans
    France
  14. libertaire, anarchiste, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire, primitiviste
    il y a Arkana qui s'y met


    sinon je sais pas si ça compte mais il y a ça
    ( ATTENTION SI VOUS AVEZ MOINS DE 16 ANS NE REGARDEZ PAS)
     
  15. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    32
    14
    0
    Mar 2016
    Femme
    France
    Euh je vois pas le rapport, ensuite tu peux prévenir quand il y a une scène de viol, en plus les gens de la vidéo ont l'air de trouver ça drôle donc c'est pas justifié du tout comme scène et donc je trouve ça plutôt incroyable et choquant, et en plus tu es en total opposition avec l'idée même tu fil car tu discrimines les personnes de moins de 16 ans avec ton message et qui plus est en donnant un ordre.

    Donc je sais pas ce qu'il t'es passé par la tête quand t'as écrit ça mais non.
     
  16. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je comprends pas non plus le rapport, puisqu'on voit des jeunes qui s'en prennent non à un-e adulte qui chercherait à les domiiner mais à une jeune fille de leur âge?
    A propos de moins de seize ans, je ne sais pas pour toi Léa B mais moi j'ai plus de seize ans et cette scène de viol me choque. Non seulement le violeur a l'air de s'amuser mais on ne comprend pas ce que la chanson veut démontrer: on a l'impression que l'auteur veut faire passer ces jeunes pour sympathiques (même s'ils ont des défauts mais qui n'en a pas?), un peu pathétiques ("nous tout ce qu'on veut c'est être heureux..." - violer une fille dans un parking, c'est ça le bonheur?).
    Y a un autre truc qui me dérange dans cette chanson c'est qu'elle fait clairement allusion aux "jeunes des cités" qui "violent les filles dans les parkings". Un cliché qui fait oublier que les viols sont commis par des hommes de toutes classes sociales, et que ce genre de viol (dans un parking par un inconnu) est ultra-minoritaire.
     
  18. Léa B
    Offline

    Léa BMembre du forum

    32
    14
    0
    Mar 2016
    Femme
    France
    Oui moi aussi, et c'est pourquoi l'allusion à l'âge me choque. Arrêtons les clichés sur l'âge avec la sensibilité.
    La seule chose à faire est de prévenir de ce qui peut choquer, sans distinguer son âge son genre ou quoi que ce soit, simplement en fonction du vécu (par exemple si on a vécu un viol (mais même sans ça) c'est moyen sympa de tomber sur une scène de viol sans être prévenu-e. Pareil pour n'importe quelle scène potentiellement traumatique.), des sensibilités etc.
     
  19. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Tu as raisonet je me rends compte en te lisant que je n'ai pas assez prévenu au sujet de quelques films ci dessus: Battle Royale 1 et 2 sont des films très violents (pas de viol mais des meurtres, certains assez gore), Les Révoltés de l'an 2000 je l'ai dit ça fout les miquettes (le suspense, mais aussi des scènes très violentes).The Wall est un film angoissant avec des passages violents (en particulier un couple Noir-Blanche tabassé par des fachos, des cadavres dans une tranchée, des manifestants brutalisés par les flics...).
    J'ai déjà vu des scènes de viol bien plus dures que celle du clip mais ce qui me dérange dans celui là c'est surtout le fait que le violeur est présenté comme plutôt sympathique.

    J'ai revu The Nanny et en revanche pas de scènes violentes à proprement parler (la peur est plutôt psychologique). J'ai remarqué que le film était assez différent du roman: pas de médecin "anti psy" pour aider le gosse, mais une voisine adolescente. Le personnage du gosse est étonnant: il tient tête aux adultes, il est lucide, il ne se laisse pas manipuler. Et dans ce cas c'est inapproprié de parler de "lutte à mort": lui veut seulement se défendre. C'est sans doute ce film que je conseillerais aux "âmes sensibles" quel que soit leur âge, genre, etc. Même si le thème lui même peut paraître traumatisant (une nounou qui cherche à tuer un enfant).
     
  21. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je viens de revoir La Guerre des boutons, d'Yves Robert (1961):
    Où l'on voit qu'à l'époque la maltraitance envers les enfants était plus tolérée qu'aujourd'hui. Les gosses sont violemment battus pour des broutilles (quand ils se font arracher leurs boutons justement...). L'un d'eux arrive à l'école avec la figure ravagée. L'instit ne s'en émeut pas plus que ça...
    Où l'on voit aussi que les enfants n'avaient pas besoin de la publicité ni des jouets genrés pour suivre des stéréotypes: les garçons jouent à la guerre avec les moyens du bord, la fille propose de décorer la cabane et de faire la couture!
    Les enfants se bagarrent entre eux mais dans certaines limites. La véritable violence, physique et morale, vient des adultes. Citation d'un des héros: "Et dire qu'un jour on deviendra aussi bêtes qu'eux!"



    [​IMG]
     
  23. IOH
    En ligne

    IOHMembre du forum Membre actif

    53
    10
    0
    Avr 2017
    France
    La guerre des boutons, très bon effectivement; (il a été refais dernièrement sans aucun interêt autre que commercial vu que le film d'yves robert est parfait)

    Moi je pense tout de suite au personnage de Peter Pan quand tu demandes une fiction ou la domination adulte est esquissé, la BD de Loisel est superbe.
     
  24. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    4 902
    251
    3,510
    Nov 2012
    Entièrement d'accord concernant La Bd de Loisel sur Peter Pan ! Superbe !
    Tout comme une autre BD du même auteur, "Pyrénée" (une môme après un bombardement se retrouve seule dans les Pyrénées avec un ours)...

    Sinon, concernant la Guerre des boutons d'Yves Robert, il est bien entendu excellent mais, hélas, il reflète trop les stéréotypes sexistes de l'époque ! Ma fille n'avait pas du tout aimé le rôle de la (seule) fille !
    La dernière adaptation est en effet à chier, par contre je ne peux que conseiller le film de 1994, "La Guerre des Boutons, ça recommence" (War of the buttons) qui se déroule en Irlande et où le rôle des filles ne se cantonne plus à repriser/nettoyer/cuisiner pour les garçons. Au contraire, elles prennent part activement à cette "guerre"...
    Le côté "maltraitance" est aussi très présent...
     
    IOH apprécie ceci.
  25. Marius GloupGloup
    Offline

    Marius GloupGloupNouveau membre

    6
    2
    0
    Oct 2017
    Làon est en plein dedans.

     
    allpower apprécie ceci.
  26. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 731
    487
    252
    Fev 2014
    France
  27. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Un texte sur l'histoire du militantisme pédophile

    qui cite (entre autres) le cas de Jules Celma:

    On peut supposer que ces mineurs étaient quand même un peu plus âgés que des élèves de primaire...

    (vous noterez "je ne crois pas qu'elles mènent les enfants à la paresse ni à l'anarchie.)
    Il est vrai que Deleuze était connu à l'époque (1977) pour avoir signé une pétition de défense de trois violeurs d'enfants.

    De la libération des enfants à la violence des pédophiles. La sexua...

    Au moins la question des rapports de pouvoir adultes-enfants - surtout dans le cadre familial et scolaire - est clairement posée dans ce texte.
    Sur le cas Jules Celma je trouve l'article plutôt complaisant. Quant à moi j'ai été plus que dérangée par le "Journal d'un éducastreur". Notamment ce passage où l'instituteur confie qu'il est pris d'une "solide bandaison" quand une fillette lui montre un dessin cochon (ah, si les hommes n'étaient pas là pour inciter les gamines à s'intéresser au sexe!).

    Sans surprise les sites de propagande pédophile, genre MIEL ("écologie libidinale"...) en font un ouvrage essentiel.

    Il me semble donc important de différencier les revendications des jeunes eux mêmes pour leur propre sexualité et celles des pédophiles.
     
  28. Denis
    Offline

    DenisMembre du forum

    34
    6
    4
    Sept 2017
    Homme , 57 ans
    France
  29. libertaire, anarcho-syndicaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire
    bonsoir, j'interviens tard et très fatigué dans le forum mais je citeras le film "If ...." de Lindsay Anderson
    (1968) avec Malcom Mc Dowell entre autre retraçant la révolte armée de certains collégiens britanniques face
    à leurs censeurs-tortionnaires : il y est question de se révolter, de se fédérer, de s'auto-gérer, de construire l'action et enfin
    d'agir. Très dur mais boulversant ....d'après ma vieille mémoire"
     
  30. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    4 902
    251
    3,510
    Nov 2012
    @ ninaa : Tes recherches sur le réalisateur du court-métrage "L'école est finie" ouvrent en effet quelques interrogations !
    Et le texte proposé " De la libération..." est très très intéressant. Mais j'ai pas tout lu car long et pas vraiment le temps car actuellement d'autres préoccupations dans ma vie réelle...
    Mais j'ai comme même revu ce court-métrage avec un regard critique et j'avoue que je n'y ai vu rien de négatif !
    Encore moins de "militantisme pédophile" !
    Je le trouve même excellent !

    M'enfin, j'essayerai de lire le texte en entier, même si, comment tu le présentes, il me met d'avance vraiment mal à l'aise !
    Aucune pitié pour les pédophiles, mais entre "militantisme pédophile" et "mineurEs qui veulent faire l'amour avant d'avoir 21 ans (à l'époque)", il y a un certain écart !
    N'ayant pas vécu cette période et n'ayant peu de connaissances sur ces mouvements de "libération", je vais tenter de m'y pencher et de me faire ma propre opinion !
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 13)

  1. ninaa
  2. Fanya
  3. Léa B
  4. Marc poïk
  5. IOH
  6. kuhing
  7. allpower
  8. Marius GloupGloup
  9. Denis
  10. the black daemon
  11. Isli25
  12. pipat07
  13. depassage