Chargement...

Fédération Anarchiste Libertine d'Unification Sexuelle (FALUS)

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Apatride, 5 Septembre 2008.

  1. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Débauchés de tous les pays unissez vous!

    Les cloisonnements moraux qui regissent la vie des jeunes(et moins jeunes)sont orchestrés par les pouvoirs en place, afin de stigmatiser les imaginatifs comme des gens malsains, tordus, bons à enfermer. Or comme pour tout aspects de la vie, nous pensons que ce doit être la liberté d'association et la passion qui doivent primer sur les préjugés et autres aliénations étatistes ou judéo-chrétiennes.

    Ainsi dans ce monde, parallèlement à l'extention du capitalisme, s'accroissent le nombre de dépressifs, névrosés et suicidaires. La seule réponse de notre société aux souffrances psychologiques s'avère bien souvent être la camisole chimique.
    L'Eglise a bien fait son travail au cours des siècles et les individus arrivent à s'auto-frustrer notamment au travers du couple. Il en est de même avec le travail où celui qui ne se soumet pas au saint patron est rejeté avant tout par ses proches.
    Et bien justement quitte à rassembler les frustrés de cette société qui sont bel et bien décidés à ne plus l'être, il faut bien un départ. Un départ sur des valeurs contradictoires avec le système en place qu'il nous paraît bien évident d'abattre.
    Aucune lois ne portera jamais nos valeurs. D'abord parce que celles-ci sont entre les mains des différents pouvoirs (ici l'Etat) et n'ont pour but que la répression(mouvements sociaux, sans papiers,....). La violence de l'Etat est légale, elle n'en reste pas moins abérante et injuste.
    Ensuite parce que le monde que nous voulons ne subira pas l'affront de lois oppressives qui défendent la propriété privée et le droit d'héritage (qui s'accapare la dignité humaine pour ne laisser à l'individu qu'un simple statut de main-d'oeuvre).
    Ce que nous voulons c'est le communisme libertaire, c'est à dire que l'ensemble des individus décident de leurs avenirs en autogestion (propriété collective des moyens de productions) et la démocratie directe.
    Mais alors pourquoi libertin?
    On peut considérer la sexualité comme un moteur de l'histoire et son absence/entrave sont des éléments d'aliénations des individus par le pouvoir. Les frustrations sont des sources intarisables de névroses, celles-ci sont bel et bien orchestrées par le pouvoir en place par différents moyens (ségrégation, interventions policiére, fichage biométrique, vidéo surveillance,...).
    Nous nous en offençons et pour l'heure, il semble prématuré d'appeler à la partouze publique. On ne peut qu'encourager de masquer pour le moment celles-ci (...). Nous encourageons par ailleurs la réfléxion individuelle, conjugale(personne n'est parfait), et collective ainsi que les actions pouvant en découler. Par ailleurs la question des lieux publics comme lieux copulatoires passe par la réappropriation de tous des lieux possédés/occupés par l'Etat.
    Sur ceux baisons!!!
    “La liberté comme base, l'égalité comme moyen, la fraternité comme but” Ricardo Mella

    Fédération Anarchiste Libertine d'Unification Sexuelle(FALUS)
     
  2. Edwynn
    Offline

    EdwynnMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    122
    0
    0
    Jan 2008
    J'adhère!
     
  3. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    Et ceux qui aiment le cachtonnage, il va falloir leur donner autres choses pour revenir au monde réel, ils ne sont pas près d' lacher leur parano. Et puis, moi j'adore ça.

    Pas possible, on reviendrait à la même chianlie qu' maint'nant. Va falloir abattre les graines de leader. Mais pour le reste, c'est bonnar.
     
  4. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Un libertaire contre l'autogestion ? Explique toi je t'en prie...
     
  5. Le gardien du temple
    Offline

    Le gardien du templeNouveau membre

    12
    0
    0
    Sept 2008
    Je pense que l'idée développée dans ce texte n'est pas sur la prise ou non de stupéfiant, mais bien des souffrance psychologiques orchestré par le pouvoir. Je doute qu'une vie épanoui se résume a la prise de cachtonts. A mon sens, c'est une alienation supplémentaire, un leurre qui retarde leur malaise
     
  6. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    Je serais peut être plus pour l'individualisme en ce qui concerne l'autogestion( je suis un vrai pourri en ce qui concerne le social, si t'es libre, t'as pas besoin d'être social, juste sociable). Ma tendance si tu veux, c'est je fais pas chier, on m'fait pas chier. J'ai besoin d'aide, je demande et vice versa. Mais en ce qui concerne le peuple entier d'une "nation", c'est pas possible de prendre une décision collective. Il faut un minimum d'organisation, et obligatoirement un leader, pour ne pas dire dirigeant. La quète est longue pour trouver la plénitude, c'est un peu comme le mouvement perpétuel, ou la pierre philosophale. Je ne baisse pas les bras, il y a des groupes d'individus autonomes sur la planète, sans leader/dirigeant, mais ces groupes ne dépassent pas la 50aine d'individu.
     
  7. Le gardien du temple
    Offline

    Le gardien du templeNouveau membre

    12
    0
    0
    Sept 2008
    Ben tu le dis toi même, il faut de l'organisation mais je ne suis pas d'accord sur le fait qu'il faille un leader, c'est d'ailleurs pour cela qu'il faut s'organiser, pour prendre pleinement nos vies en mains tant sur le plan politique, que social et économique.
    Pour prendre un exemple tout con, regarde un peu la révolution espagnole et ses émules autogestionnaires( bien entendu une critique est largement faisable, néanmoins les faits sont là).
     
  8. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008

    Je le vois bien dans ton sens. Je ne parle même pas du shoot journalier, mais il faut réellement trouver une alternative à ce pourcentage de la population neurolepticodépendante. Les doses sont suffisaments minimes pour qu'ils se rendent compte de la déchéance physique dans laquelle ils ont été mis. Pour les plus touchés, c'est HP et surdose, on leurs plombe les paupières jusqu'a ce que la dépression laisse apercevoir un germe de légume. N'empêche que la camisole chimique, tu ne peux pas la dégraffer comme ça. Crois moi, c'est la mort ou encore du cachton.
     
  9. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Erreur, il y a la lutte aussi. La lutte est émancipatrice, elle libère des frustrations (c'est aussi à cette fin que ceux du FALUS proposent le libertinage).
     
  10. Le gardien du temple
    Offline

    Le gardien du templeNouveau membre

    12
    0
    0
    Sept 2008
    Ben ouais si on fait une analyse historique l'émancipation sexuelle et lié avec l'émancipation plus généralement. Et même si on va me traité de hippy, plus on va baiser, plus les moeurs seront libérés et plus les valeurs du système dominant auront moins d'emprises.
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
    très défaitiste comme attitude..... bien sur que c'est possible de prendre des décisions collectives!

    L'anarchie et l'auto-gestion c'est la plus haute expression de l'organisation!! Faut pas penser que l'anarchie c'est le chaos!!

    D'ailleurs le "A" encerclé signifie L'ORDRE moins le pouvoir

    Eh bien finalement t'es pas libertaire...

    Je verrai pas en quoi ce serait plus catastrophique de remplacer le "leader" par un groupe d'individus représentant des portions du peuple....

    ah ouais ils sont seulement une 50aine au chiapas/oaxaca? Les zapatistes étaient une 50aine? L'espagne libertaire comptait seulement une 50aine de personnes? Les marins de konsdadt? et L'Ungdomshuset ? .....

    C'est pas le nombre qui change quoi que ce soit... il va seulement falloir plus d'organisations, plus de fédérations....
     
  13. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  14. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    ... et surtout plus d'éducation populaire et libertaire car il y a tellement de malentendus sur le sujet, tu ne crois pas ?
     
  15. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008
    Tu vois ça comment? A la majorité ou à l'unanimité?

    Parceque tu es extralucide, et tu sais ce que je pense de l'anarchie?

    Tu viens de réinventer la République! Je n'y aurais pas pensé. A l'heure actuel, le groupe d'individu représentant le peuple, c'est le parlement avec ses députés. Non? Et quand on voit comment le pouvoir monte à la tête, je maintient ce que je dis.

    Les mouvements de révolte sont menés d'une main de fer par un leader, quelque soit leur volonté, il y a toujours "un chef" à leur tête, et moi je banni ce principe de chef, d'ou mon positionnement pour l'individualisme. De vrai groupes autonomes ou clans à l'heure actuel tu les trouveras dans les restes des tribus primitives, ils se réfèrent tous à un sage qui ne prend aucune décision pour le groupe/clan, il donne une ligne à suivre de par son existence et sa connaissance, ensuite, rien empêche ces groupes de se réunir sur fond de sagesse pour amélioré la communauté générale sans chavirer dans un putch ou une révolte. L'Homme n'est pas une fourmis, il n'est pas programmé pour une tache précise par individu. Je ne vois pas comment on peut réussir autrement.
     
  16. jeune-con
    Offline

    jeune-contortue power Membre actif

    156
    0
    0
    Mai 2008
  17. libertaire
    je kiff bien,
    tu sais si y'a un site ????
    merci d'avance
     
  18. Marika
    Offline

    MarikaPourquoi jsuis "senior" ? Membre actif

    478
    0
    6
    Juin 2007
  19. libertaire, anarchiste, féministe, internationaliste, auto-gestionnaire
    y-a-t-il vraiment besoin d'une fédération anar pour être libertain/ine ? c'est le genre de truc qui va finir en club échangiste anar... à quand implanter ça dans les quartiers les plus bourges ?
    voir le sexe comme un moyen d'évolution des pensées, ça me semble un peu extravagant... surtout quand tu sais que les bourges pédégé etc (à part cathos intégristes... quoique... bien cachés...) c'est un peu des spécialistes des adultères etc. faut pas confondre baise générale et développement de l'égalité des sexes, malheureusement...
    Lib.R.T, jtrouve un peu farfelu pour un(e) libertaire de trouver qu'un leader et nécessaire... jusqu'a preuve du contraire, un leader et un chef c'est pareil... cpt ça parait logique que dans un mouvement, certains s'impliquent plus que d'autres.
    anarchoi, tu peux pas non plus parler d'autogestion sans leader dans le cas du mouvement populaire autogestionnaire mexicain de zapata par exemple !
    jtrouve pessimiste de limiter l'autogestion à une cinquantaine de personne, mais faut quand même être un peu réaliste, comment tu veux t'organiser à 60 millions ? même par forum internet c'est impossible ! donc il faurait des représentants etc... > voir la tyrannie de la majorité, dans De la démocratie en Amérique de Toqueville. On en revient au grand problème du système actuel de démocratie.
    Je crois à l'autogestion au niveau des villes, ou des arrondissements pour les grandes villes, sachant qu'ensuite on peut communiquer assez facilement avec les villes ou arrondissmenent d'a coté
     
  20. cynok
    Offline

    cynokheureusement con Membre actif

    1 992
    0
    0
    Jan 2008
  21. anarchiste, auto-gestionnaire
    ben le probleme deja en squatt a une dizaine c'est dur de trouver des trucs qui suffisent a tout le monde,alors si on est 100,1000 ou100000000 personnes,sinon je suis pour celui qui a une idee la dit et on fait ca part referendum!pas un seul dirigeant ni un groupe qui a la pouvoir!
     
  22. Lib.R.T
    Offline

    Lib.R.Tle traitre du dictateur. Membre actif

    871
    1
    1
    Août 2008

    Et bien, je t'invite à relir mes posts, je répète suffisament qu'il est hors de question que je sois dirigé. Le fait de s'autogérer individuellement ou en groupuscule peu faciliter un projet tel que celui si. Un peu dans le genre des villages massaï, la propriété en moins. Reste à botter les autres pour le libertinage.;)
     
  23. Zanzi
    Offline

    ZanziMad World Membre actif

    675
    1
    8
    Mar 2008
  24. libertaire, féministe
    La solution aux maux de la société, je ne pense pas que se sois de baiser avec tout le monde... C'est réducteur...
     
  25. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    S'ils orchestrent, vous êtes le public, et vous applaudissez.

    Je pense faire partie des trois, et je n'ai pas demandé ton aide.

    Vrai. Mais ma frustration provient la plupart du temps des autres, comme pour beaucoup. Pourquoi rassembler des gens qui ne se supportent pas nécéssairement plus qu'un patron et son ouvrier, surtout lorsqu'il ne t'ont pas demandé de l'aide ? Si tu es dépressif, suicidaire, et névrosé, et que tu as envie d'avoir des contacts avec des gens comme toi, ok, mais c'est pas la peine de balancer le classique appel aux armes gauchiste à la con.

    Chacun dans son coin, je préfère.

    BAISEZ AVEC TOUTE VOTRE RUE POUR EVITER LES DERIVES TOTALITAIRES !

    T'as lu Stirner ? Sa thèse sur les relations sociales uniquement quand elles sont voulues ?

    Bah, tu seras mort avant qu'ils soient d'accord avec toi. De toute façon, comprendre l'altérité est impossible, alors être d'accord avec elle tout en sachant pourquoi...

    Voilà le moment où tu commences à devenir un gros con.

    Pour commencer, les autogestions de plus de 50 personnes existent, sans leader.
    Deuxièmement, je voudrais savoir pourquoi d'après toi, il FAUT un minimum d'organisation, et un leader.

    Naïf !
    Cohn-Bendit vous aurait supplié avec ses collègues de baiser avec tout le quartier. Tu le trouves émancipé, maintenant ?

    Maintenant, imagine que je suis dans le collectif, et qu'il y'en a d'autres.

    ça y'est, je fais le lien. Baiser de partout, avoir des gosses, en faire des soldats de l'anarchie bien dressés, et devenir libres. Anarchie la putain ouais...

    Est-ce que tu es sûr qu'on peut réussir ? Qu'"on" ? Réussir quoi ?

    ça m'a l'air en bonne voie. T'habites dans quel quartier, déjà ? :)

    Putain, la mystification de l'ouvrier à son plus haut stade ! Les ouvriers aussi, trompent leur femme tu sais. C'est juste qu'on en parle moins dans les journaux.

    Ah, cette fois, ce que tu dis a un peu de sens. Demande-toi, si, au nom de l'égalité des sexes, les femmes doivent rejoindre les hommes dans ce qu'ils font de plus médiocre.

    Tu confonds les notions sociologiques de pouvoir et d'autorité. Tu peux avoir l'autorité sans avoir de pouvoir. Comme dans l'exemple du sage de la tribu dont te parle Lib'. Il n'impose rien, mais est écouté attentivement, parce que reconnu sociologiquement. Pour ma part, je pense que cette personne n'est pas nécéssaire.

    Bordel, mais pourquoi tu veux vivre à 60 millions ? T'as besoin de combien de mecs par semaine ? :D

    Parler de maux et de solution, c'est réducteur.
     
  26. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    C'est quand même plus facile de trouver quelqu'un avec qui tromper sa femme quand on est riche et en situation de pouvoir. Je ne connais pas beaucoup d'ouvriers qui ont les moyens d'entretenir une maîtresse ou e se payer une pute de luxe.:ecouteurs: