Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Luttes vertes EXODE NUCLÉAIRE

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par jeunevoleur, 26 Avril 2011.

  1. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 446
    3
    108
    Mar 2008
    L’exode nucléaire

    La catastrophe de Fukushima, tel le séisme provoquant un tsunami, a d’autres effets : ce sont des centaines de milliers de personnes, qui, privées de lieu de vie, cherchent aujourd’hui un nouveau foyer. Pour Tchernobyl, la question s’est posée moins cruellement, car même si les habitants de Pripiat auraient préféré continuer de vivre chez eux, la place ne manquait pas dans leur pays pour se reloger.

    Il n’en est pas de même pour le Japon.

    D’abord, parce que la zone d’exclusion qui, le 11 avril, vient d’être élargie de 20 km à 30 km autour du site a jeté hors de chez eux des milliers de japonais, mais ce n’est hélas qu’un début, car la pollution radioactive ne se limite pas aux contours parfaits d’un cercle. Comme on peut en juger sur les relevés de mesures, le dépassement en pollution radioactive est constaté à 40 km de Fukushima. Les relevés ont même montré qu’à 100 km de la centrale, les doses dépassaient allègrement la norme acceptable. Les spécialistes conviennent qu’au moins 1 million de japonais se trouvent en zone mortelle.

    Lors des premières fuites radioactives, 80 000 personnes avaient été évacuées, et ceux qui tentent de retourner chez eux, s’exposent à une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 30 jours, alourdie par une amende de 100 000 yens. Ceux qui sont dans des refuges devant le manque d’information, et le manque de clarté des médias s’interrogent : « nous n’avons aucun projet pour l’avenir. Nous ne pouvons même pas commencer à y réfléchir parce que nous de savons pas combien de temps cela va durer, ni combien de temps nous devrons rester dans ces refuges » à déclaré Atsushi Yanaï, un ouvrier du bâtiment âgé de 55 ans.

    Comme depuis plus d’un mois, la pollution radioactive s’accumule, et que le Japon est l’un des pays du monde à avoir la plus grosse densité de population, il y a un vrai problème d’accueil dans le pays.En effet, avec une densité de 340 habitants au km2, soit plus de 127 millions d’habitants pour 377 835 km2, le Japon arrive au 17ème rang mondial en termes de densité. D’autant que la population est concentrée sur 22% du sol, ce qui met la densité réelle à 1600 habitants au km2, et place le pays en 4ème position juste après Monaco, Singapour et le Vatican.

    La France, terre d’accueil n’en déplaise aux Guéant, Besson, Hortefeux, Marine lepen et autres Sarközi ne devrait-elle pas se proposer de recevoir ces japonais sans solution ? Il faut découvrir ce texte écrit par une jeune japonaise pour comprendre la détresse de ces hommes et ces femmes privés de lieu de vie.

    (Violaine Mochizuki pour la traduction)
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    7
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    2
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    5
  8. Réponses:
    2