Chargement...

Exarcheia sous occupation policière !

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par ninaa, 26 Août 2019.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    APPEL URGENT POUR EXARCHEIA
    ET POUR SOUTENIR LE QUATRIÈME FILM
    (FIN SEPTEMBRE 2019)


    [Pour nous aider, c’est un peu plus bas, à la fin du texte]

    Comme les films précédents depuis des années, L’Amour et la Révolution a financé une part importante des besoins des principaux lieux et collectifs du quartier d’Exarcheia, à Athènes, et environ 70% des moyens apportés par les convois solidaires. Mais depuis la fin de la tournée du film, au terme de l’hiver, c’est terminé. Nous n’avons plus de source de financement pour soutenir les lieux et collectifs. Heureusement, nous avons réussi grâce à vous à sauver de la prison plusieurs membres de Rouvikonas durant le printemps. Puis deux d’entre vous nous ont aidé à remettre à flot le fond d’urgence pour faire face aux priorités de juin et juillet.

    [​IMG]

    Aujourd’hui, la situation a changé. Suite à des élections anticipées en juillet, un nouveau gouvernement vient de se mettre en place et essaie d’entraver nos actions de résistance, de création et d’entraide. Le nouveau premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, a mis à exécution sa menace de "nettoyer Exarcheia", le quartier rebelle et solidaire d’Athènes connu pour sa concentration de squats et de lieux autogérés unique en Europe. Nous sommes depuis deux mois dans une lutte âpre et difficile pour la survie de cette expérience utopique qui donne à réfléchir sur notre capacité à prendre nos vies en mains.

    [​IMG]

    En cette fin septembre 2019, nous sommes en grandes difficultés dans plusieurs lieux et collectifs, à commencer par des squats de réfugiés comme le Notara 26 dont le stock de nourriture pour adultes et bébés est presque vide. Des centres sociaux autogérés comme le K*Vox n’ont même plus de porte derrière le rouleau de fer, suite à des agressions policières répétées accompagnées du gazage des personnes se trouvant à l’intérieur, malgré l’interdiction faite par les conventions internationales. Les victimes de violences se multiplient. Les migrants disposant de papiers qui ont réussi à quitter les camps ont également besoin d’aide, etc.

    [​IMG]

    Ces derniers jours, le collectif Anepos, à l’initiative des films et des convois solidaires, a réussi à emprunter de l’argent pour parer au plus pressé :
    [​IMG] achats de lait infantile et de nourriture pour les adultes et les enfants
    [​IMG] achats pour organiser de la fête des 4 ans du Notara 26
    [​IMG] remplacement de la porte détruite du K*Vox
    [​IMG] aide d’urgence à des réfugiés déplacés, parfois avec des bébés d’à peine deux mois
    [​IMG] aide au frais de santé lourds d’un compagnon de lutte grec bien connu du mouvement
    [​IMG] aide au déplacement de solidaires internationaux expérimentés mais précaires (venu.es principalement de France pour soutenir les lieux et y faire des travaux de circonstances)
    [​IMG] achat d’un appareil photo/vidéo de qualité pro pour un camarade grec automédia
    [​IMG] autres besoins matériels, bricolage et protections
    [​IMG] aide d’une camarade grecque très dévouée, récemment en très grande difficulté
    [​IMG] aide aux frais de justice pour plusieurs camarades grec.ques et migrant.es

    Au total, nous avons réussi à avancer la somme de 4875 euros.

    [​IMG]

    Côté film, c’est la même chose. Les principaux collectifs et lieux d’Exarcheia nous ont sollicités pour préparer sans attendre un quatrième film en raison de l’accélération des événements. Alors que nous pensions attendre 2020, nous avons commencé subitement ce tournage au cœur de nos lieux et collectifs, aux côtés de nos compagnons de luttes et en concertation avec eux pour tout ce que nous allons vous faire découvrir dans ce film.

    [​IMG]

    Vous serez dans l’envers du décor avec nous, au sein de la défense d’Exarcheia, mais ailleurs aussi du nord au sud de la Grèce, notamment pour empêcher le saccage du bien commun par des multinationales dans des zones sauvages magnifiques, et pour des surprises qui vous réjouiront. Notre idée de titre a fait immédiatement consensus parmi tous nos compagnons de luttes grecs et migrants. Ce quatrième film aura pour titre "Nous n’avons pas peur des ruines".

    [​IMG]

    Cependant, tout film représente un coût et, même si les nôtres sont parmi les moins chers qui existent pour ce niveau de diffusion (à chaque fois 18700 euros), cela nécessite également un appel. Nous avons surtout besoin de 5000 euros pour débloquer certains problèmes, faciliter certains déplacements et racheter du matériel. Ces derniers jours, nous avons subi un vol de caméra dans des conditions troublantes. Notre ordinateur principal adapté à ce travail a rendu l’âme. Ajoutons que le 31 août, Yannis a été chargé par les MAT (CRS) à l’extérieur du K*Vox, côté place, qui ont essayé de lui arracher son appareil photo/vidéo reflex et qui ont finalement réussi à lui arracher le micro qu’ils ont ensuite piétiné (cf. photo des dégâts prise par notre ami photographe anglais Andrew O’Carroll).

    [​IMG]

    C’est pourquoi nous faisons un appel pour 10000 euros, 5000 pour les besoins urgents à Exarcheia et 5000 pour le film en cours de préparation. Si nous pouvions doubler la somme, cela permettrait d’avoir immédiatement un fond d’urgence de 5000 euros pour Exarcheia dans les semaines à venir et un film à moitié financé, permettant dès lors de créer librement, sans contraintes, avec de bien meilleurs outils et en protégeant au mieux notre travail (sauvegardes).

    Merci d’avance de votre soutien (modalités possibles à la fin de ce texte).

    [​IMG]

    Si vous êtes fauché.e et dans l’incapacité de nous aider financièrement, surtout ne dépensez pas le peu d’argent que vous avez. Si vous diffusez cet appel autour de vous, c’est déjà beaucoup.

    Si vous fréquentez également l’affreux réseau associal Facebook, vous verrez que s’y trouve une page "Nous n’avons pas peur des ruines" que vous pourrez soutenir et partager.

    Pour les autres, sachez que le site internet de "Nous n’avons pas peur des ruines" sera bientôt disponible, ainsi que l’affiche et la première bande-annonce.

    [​IMG]

    Comptez sur nous. On compte sur vous. Car c’est aussi vous qui, ces dernières années, avez diversement soutenu Exarcheia, notamment à travers les convois, pour tenir bon dans l’adversité.

    À très bientôt pour d’autres nouvelles,

    Maud et Yannis Youlountas po/ collectif Anepos

    CQFD : de toutes façons, soutenir le film, c’est également soutenir Exarcheia. Cela va de pair puisque l’une des principales vocations de nos films est de soutenir politiquement et financièrement les lieux et les collectifs, ce que nous faisons depuis toutes ces années.

    [​IMG]

    L'amour et la révolution - A la Une

     
  3. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  4. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    C'est quoi les deux autres possibilités pour soutenir? cela m'intéresserai de soutenir.
     
  5. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  6. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    ah ok j'ai cliqué sur le lien il y a tout !
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Décidément la révolte en Grèce peut te dire merci, tu avais déjà donné pour (entre autres...) Exarcheia en 2018!

    GRÈCE : CONVOI SOLIDAIRE
     
  9. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  10. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    oh tu sais je donne bien modestement. il faudrait aussi que je donne pour le Rojava, et pour le Chiapas. Ce qui serait bien aussi. Cela dit pour le Rojava j'ai comme l'impression qu'il y a pas mal de mouvements et je sais pas auquel donner, disons à un mouvement réellement libertaire ou prônant l'autogestion sur place, je m'y perds un peu avec toutes ces orgas.
     
  11. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 373
    476
    141
    Jan 2009
    France
  12. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Honnêtement je sais pas trop comment ça se passe à exacheia mais j'ai de sérieux doute sur le fait qu'ils se passent de l'état capitalo-autoritaire. A mon avis certains touchent des allocs, certains cotisent, certains paient leurs taxes foncières, ils ont l'eau, l'électricité, je sais que les flics hésitaient à rentrer dans le quartier mais qu'en est-il de la voirie ou des poubelliers ?
    C'est pas une critique, aujourd'hui c'est impossible de vivre en se passant de l'état parce qu'à part les eaux territoriales il me semble bien que tous les territoires sont sous contrôle d'un état.
    Et en plus là on parle pas d'un coin paumé mais d'un quartier dans la capitale de la grèce.
    Du coup je doute quand même du militantisme "par l'exemple" ou je ne sais pas trop le terme exact.

    Le truc c'est que c'est cette situation qui permet aussi à la police d'intervenir sans que toute la population résiste corps et âme. C'est qu'une partie continue à constater qu'elle a "besoin" de l'état dans l'immédiat (pour l'eau courante, l'électricité, l'entretien des routes, etc...). Sans un mouvement de masse qui ne se limite pas à un quartier je vois mal comment on pourrait dépasser cet état de fait. Sans exproprier les stations d'épuration, les centrales électriques, les raffineries, les transports en commun, et ces autres services plus ou moins publics on dépendra toujours de l'état.

    Enfin je pense que ça devait forcément arriver à un moment ou à un autre si le "mouvement" n'arrivait pas à s'étendre.
    On peut toujours espérer un élan de solidarité en grèce voir international mais vu le contexte actuel j'ai du mal à y croire. Surtout en grèce où je pense que les personnes susceptibles de s'identifier aux valeurs défendues par les anars sont probablement au prise avec des difficultés personnelles.
     
  13. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  14. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Tu as raison c'est impossible de vivre en dehors du capitalisme et du pouvoir de l'Etat, d'ailleurs rien que la pression et la répression que subit ce quartier, que subissent toutes les "alternatives en acte", squats, cantines autogérées... doivent suffire à constater qu'on ne peut pas faire comme si Etat et capitalisme n'existaient pas.
    Soulignons quand même que dans le cas de la Grèce, à la base, si beaucoup d'alternatives se sont développées c'est justement en raison de "l'incompétence" de l'Etat à assurer des services publics.

    [​IMG]

    Grèce : Une santé autogérée - CQFD, mensuel de critique et d'expérimentation sociales
     
    Dernière édition: 2 Octobre 2019
    mc² apprécie ceci.
  15. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  16. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    je n'ai pas l'expérience de ceux qui vivent une aventure comme celle ci. cela dit ces expériences sont porteuses d'un symbole assez fort. Comme toutes celles qui ont existé auparavant ( la commune de Paris 1871 par exemple ). Se passer de gouvernement autant que possible. L'autogestion. Cela dit cela à ses limites comme vous le souligner tout à propos. Néanmoins cela donne t'il pas l'envie que ces expériences fassent tache d'huile ? se multiplient ?
    Un état ne fonctionne t'il pas parce que les gens le soutienne (ent ? ) ?
    Bon je sais j'ai un raisonnement simpliste par manque d'expérience vivante dans un quartier ou commune autogéré.
     
  17. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    962
    463
    207
    Août 2014
    athens.indymedia.org / vendredi 27 septembre 2019

    Ce matin, 27 septembre, vers 2h30, le quartier d’Exarcheia a entendu la voix de 5 balles, qui venaient de la rue C. Trikoupi, pour attaquer le check-point militaire du MAT [la police anti-émeute grecque; NdAtt.] de cette rue. Les résultats de cette attaque armée ne sont pas encore clairs, mais nous supposons qu’il n’y a pas eu de policiers tués ou blessés.

    Ceci est un avertissement pour ceux qui ont militarisé et occupé notre quartier ; puisqu’il y a une armée dans notre quartier, donc la réponse devrait elle aussi être armée ; ce que nous faisons, c’est rendre la violence que nous avons déjà reçue. Les vrais terroristes sont les États, pas nous, en tant que mouvement de résistance sociale.

    Malheureusement, une partie de notre mouvement mène la résistance avec une lutte pacifique, ce qui est inacceptable, car à notre avis un mouvement de résistance pacifiste est un mouvement de résistance mort ; nous pensons donc que la violence, et surtout la violence armée, est nécessaire, contre toutes ces attaques que nous avons subie de la part de l’État.

    Combattant.e.s anarchistes révolutionnaires armé.e.s (GANA)
     
    ninaa apprécie ceci.
  18. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 373
    476
    141
    Jan 2009
    France
  19. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je pense pas que y ait besoin d'avoir vécu dans un tel contexte pour en constater les limites.
    Au contraire, si les "zones d'autonomie" ont une ambition révolutionnaire le fait que tu n'en ressentes pas les effets de là où tu habites est un signe de leur échec.
    Après je ne pense pas que le problème soit uniquement quantitatif. Tu dis qu'il faudrait que ces expériences se multiplient, moi ça me fait penser d'une part au livre du collectif Mauvaise Troupe qui avait recensé justement plein d'espaces autogérés contemporains il y a quelques années, d'autre part à ce qu'on appelle "l'intersectionnalité".
    Mais juxtaposer des luttes ça ne suffit pas pour créer un mouvement global. Toutes ces luttes n'ont pas forcément la même lecture des rapports de force dans la société, la même vision du monde, la même stratégie, les mêmes ambitions... Leur union est pas forcément évidente. D'autre part elles ne nuisent pas forcément à l'état et au capital de la même façon. Les indignés peuvent faire tâche d'huile pour l'état, ils occupent l'espace public et débattent, mais est-ce-qu'une union avec d'autres collectifs qui eux sont révolutionnaires est possible ? Je crois pas.
    Y a aussi une question qualitative, il faut que chacune de ces luttes ne se conçoive pas comme indépendante des autres mais réalise que la situation qui les a fait naître est due aux mêmes causes que les situations qui ont fait naître les autres luttes. Et ça, ça demande quand même un certain travail idéologique / intellectuel, je ne sais pas exactement quel serait le meilleur terme. Genre pour l'exemple des indignés, ok, ils se réapproprient l'espace d'une certaine manière, ils défendent certaines formes d'auto-organisation, mais en général ça va pas très loin, y a pas d'idée de faire la révolution et renverser la société de classes avec tout ce que ça implique.
    Pour moi que ce soit l'intersectionnalité ou les expériences dont mauvaise troupe parle j'ai plus l'impression qu'on se retrouve avec différents collectifs qui chacun revendique l'indépendance de leur lutte dans le genre "ce contre quoi on lutte ne peut être combattu qu'à partir de notre position, les autres luttes sont autonomes". Chacun veut absolument la main-mise sur la façon dont il lutte sans subir l'influence des autres.
    Après je dis pas que c'est le cas pour exarcheia ou même pour tous les groupes référencés par mauvaise troupe. Je dis juste que c'est pas l'accumulation artificielle d'actions qui dérangent l'état qui va suffire à créer les conditions d'une révolution.
     
  20. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  21. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Un individu n'est pas représentatif de l'ensemble de la population, même dans un lieu déterminé. Bref c'est pas parce que toi tu ne vois pas l'intérêt d'une expérience que personne ne la voit...

    Pour le reste, les divergences sont quasiment toujours les mêmes, principalement entre légalistes et illégalistes, révolutionnaires et réformistes. ça s'est vu dans les ZAD:

    Trahison à Notre Dame des Landes

    Mais aussi dans les squats (entre ceux qui cherchent à faire "conventionner" un lieu occupé et les squatters), les luttes de sans papiers et écolos de toutes sortes (entre ceux qui cherchent à s'allier avec les partis, les autorités, les médias mainstream et ceux qui prônent l'autonomie des luttes).

    A Exarchéia au vu du texte posté par MC2 il semble qu'il y ait aussi les divergences habituelles entre les "pacifistes" et les partisans de l'autodéfense.

    Participer à ce genre d'expérience (occupation d'un quartier, d'une ZAD ou même d'un squat) permet au minimum de réaliser qu'on ne peut s'allier qu'avec des gens qui partagent notre conception de la lutte et de la finalité de cette lutte (aménagement ou refus du capitalisme et du système étatique, anti-autoritarisme ou hiérarchies internes...).
     
  22. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  23. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Siné Mensuel d'octobre 2019 à fait un petit papier sur Exarchia. Vous croyez que ça craint si je le scanne et que je le poste ici pour que vous puissiez le lire ?
     
  24. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 112
    1 087
    4,481
    Nov 2012
    Scanne-le donc, sans aucune retenue !
    Je vois pas en quoi ça craindrait !
    A cause d'éventuels droits d'auteur ou car trop subversif ?
    Ni l'un ni l'autre me semble être une excuse valable !
    Bref, perso, en attente de lire cet article !
     
  25. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Des membres de Radio Libertaire, Le Combat Syndicaliste et Le Monde Libertaire sont venus voir Yannis Youlountas ensemble à Exarcheia, pour regrouper leurs questions dans un seul entretien radio et écrit à paraître bientôt dans leurs médias. La captation vidéo ci-dessous vous permet de découvrir quelques extraits de cet entretien, en particulier au sujet de la situation actuelle à Exarcheia (1/5), de Rouvikonas (2/5), de la démocratie (3/5), du durcissement du capitalisme et de l'internationalisation des luttes (4/5) et cette fois-ci au sujet du prochain film en cours de tournage au cœur de la lutte. Merci à Anne et Thierry (CNT-F et FA) qui ont préparé une foire aux questions dans leurs réseaux pour lui faire gagner du temps. Merci également à Anna pour le montage de cette captation et à nos compagnons du V*Vox qui ont ouvert plus tôt qu’à l’habitude le centre social autogéré le plus redouté du pouvoir. Suivre la situation à Exarcheia : http://blogyy.net Page Facebook du quatrième film : https://www.facebook.com/paspeurdesru... Site internet du quatrième film : Bientôt ici ;-)









     
  27. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 373
    476
    141
    Jan 2009
    France
  28. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    J'ai pas dit voir l'intérêt j'ai dit ressentir les effets, c'est différent. Je veux dire que si une lutte a pour ambition de bousculer la société dans son ensemble mais que tu constates que dans ton milieu rien n'est bousculé c'est bien qu'en l'occurrence la lutte n'a pas encore réussi. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'a pas d'intérêt.
     
  29. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  30. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
  31. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  32. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    bon en cliquant au moins deux fois sur l'image ça devient lisible. Ca provient de Siné Mensuel d'Octobre 2019.
    Bonne lecture :ecouteurs:
     
  33. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  34. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Evidemment tant qu'on n'aura pas réussi à faire une révolution sociale et libertaire à grande échelle on pourra considérer qu'une lutte "n'a pas encore réussi".
    Mais en général, à moins d'un délire mégalomane, ceux qui mettent en place des structures autogérées et anti-autoritaires n'ont pas l'ambition de faire la révolution à eux tout seuls.
    Si déjà ils peuvent constater un progrès dans les idées et les pratiques, même si ce n'est pas la totalité de la population qui "en ressent les effets", pourvu que ces progrès aillent dans la bonne direction (autogestionnaire, anti-autoritaire, anticapitaliste, anti étatique...) ça vaut très largement la peine.
     
    Dernière édition: 5 Octobre 2019
  35. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 757
    1 562
    413
    Fev 2014
    France
  36. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Alerte en ce moment à Athènes : reprise des évacuations à Exarcheia ce matin + inculpation de Rouvikonas pour une action à l'ambassade de France + point sur le 4ème film en préparation
     
  37. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 691
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  38. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    acharnement de l'état et de la police.
     
    ninaa apprécie ceci.
Chargement...