Chargement...

Et si le code du travail n'existait plus ?

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par pilou-ilou, 15 Juin 2017.

  1. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  2. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Et si le code du travail n'existait plus?

    Projetons nous dans l'avenir.
    Suite à plusieurs réformes des lois sur le travail, le code du travail ne comporte plus qu'une page avec un seul article de loi '' Le patron a tout les droits d'appliquer ses désirs au sein de son entreprise . "
    Le chômage serai abolit, car tout le mode serait tenu d'avoir une activité professionnelle payée ou pas et en cas d’oisiveté vous seriez mis en camp de travail

    A votre avis , tout les patrons seraient des monstres ? paieraient ils les employés ? combien de temps les patrons dit humanistes et respectueux du bien être au travail résisteraient ils ? a savoir aussi que ce genre d'entreprises ne seraient plus du tout compétitives.

    je sais ça fait peur.
     
  3. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 714
    1 811
    490
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Le code du travail n'existe pas pour les sans papiers par exemple. Tant qu'en France on ne laissera pas même les "sans droit" mourir de faim les patrons seront obligés de les payer un peu quand même.
    Pour que les patrons ne paient plus (plus du tout) leurs employés, qu'ils se contentent de leur donner à manger, bref pour pouvoir réellement parler d'esclavage moderne, il faut réunir plusieurs conditions:
    - Soit l'employé doit avoir le choix entre travailler et mourir de faim,
    - Soit l'employé doit être contraint par la force à travailler gratuitement (passeport confisqué, sequestration, menaces...)

    Il existe un cas où beaucoup de gens se transforment en patrons, c'est quand ils cherchent une nounou ou baby sitter. On peut constater que sauf exception ils paient le moins possible, au noir de préférence (= pas de droits sociaux mais on s'en fout) pas parce que ce sont des "monstres" mais par égoïsme ordinaire: tout le fric qu'ils ne donneront pas à leur employée (en général ce sont des femmes) ça leur fera plus de fric pour eux, l'équation est simple. Je me rappelle des conversations entre mamans qui se vantaient d'avoir trouvé une nounou "encore moins chère", parce qu'aux abois, sans papiers, etc.
     
  5. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  6. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    j'ai bien peur que la tendance actuelle des politiques veulent réduire les travailleurs en esclavage. En se justifiant par le fait que les temps sont durs et qu'il y a une crise économique.
     
    ricoo apprécie ceci.
  7. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 714
    1 811
    490
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    sans parler de ne plus être payés du tout pour que les gens acceptent des salaires encore plus minables qu'aujourd'hui il leur suffirait d'étendre les conditions de radiation des ASSEDIC et du RSA ou encore mieux, de les supprimer totalement. Pour que les gens acceptent de travailler pour rien (seulement de la nourriture pour "entretenir la machine") il faudrait qu'ils suppriment en plus toute aide alimentaire. En France les gens peuvent être dénutris mais ils ne meurent pas de faim...
     
  9. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  10. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    on va peut être arrêter de décrire les conditions dans lesquelles il faudrait mettre le peuple pour l'obliger à devenir esclave, ça va donner des mauvaises idées au patronnat.
    Ceci dit en parlant d'aide alimentaire j'ose à peine imaginer si les associations ( banque alimentaire, resto du cœurs ) n'était plus en mesure de faire leur boulot.
    Et ça les gouvernements ne s'en rendent pas compte.
     
  11. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 005
    109
    0
    Août 2016
    Je te propose plusieurs réponses possibles d'accord ? Plusieurs réponses sont possibles.

    1. tu es vraiment trop crédule
    2. le(s) gouvernement(s) français savent très bien ce qu'il en est,
    3. c'est pour ça qu'ils subventionnaient - directement ou non - les associations,
    4. c'est pour lutter contre ces aides aux plus démuni(e)s (SDF, migrants etc) qu'ils lâchent les flics, empêchent les distributions de nourriture, diminuent les subventions .
    5. les gouvernements sont schyzophrènes. Partagés entre l'image d'Épinal de ce qui fut ou aurait été le "Pays des Droits de l'Homme", son image auprès de sa population, l'image (de plus en plus dégradée) donnée à l'étranger et la "nécessaire" gestion des populations, la volonté de juguler par tous les moyens une arrivée qu'ils redoutent massive.
     
  12. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  13. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    mon choix :
    1,2,3,4.
    j'ai bon ?
     
  14. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 005
    109
    0
    Août 2016
    [​IMG] mon choix :
    1,2,3,4.
    j'ai bon ? [​IMG]


    Pour moi TOUTES LES RÉPONSES sont bonnes.
    Il y a encore quelques années, les gouvernements "aidaient", faisaient en sorte de paraître ouverts, tolérants, accueuillants. Histoire de séduire à l'intérieur comme à l'extérieur des frontières, la carte de visite, la fameuse "image". Les Droits de l'Homme faisaient vendre et venir le touriste au même titre que le vin ou la Tour Eiffel.

    Mais les migrants, comme les SDF, c'est chiant. Ça demande de l'argent, des moyens matériels et humains et surtout des efforts ! Efforts d'intégration, d'acceptation.

    Alors, tout doucement, insidieusement, les femmes et les hommes en charge de l'état et avec eux celles et ceux en charge des régions, des départements, des villes, des administrations, toutes ces belles âmes ont peu à peu diminué les aides et permis aux flics de se défouler, de se laisser aller à leurs plus bas instincts.

    Il paraît que la France serait "de droite", que les Français voudraient plus de sécurité, que les "bénéficiaires" des aides les priveraient d'abonnement à Netflix ...BFMTV le dit, comme France 2 et le Monde, comme l'Express et La Croix, tout le monde le dit ou l'écrit !!!

    Il FAUT le croire que cette famille apeurée qui a traversé des pays et des mers, dont la femme fut violée tandis que le mari était battu est un danger !

    Cette famille affamée qui a tout vendu, ayant tout perdu, n'a plus que la vie à offrir à ces hommes chargés de nous "protéger". Selon qu'elle sera considérée "politique" ou "économique" cette famille se verra traitée avec moins ou encore moins de respect, entre hôtels borgnes et CAO, entre CADA et tentes offertes par les seules ONG ...

    Ça y est, je monte dans les tours, m'enflamme, désolé. Je reste encore un peu humain.

    Les gouvernements donc, ils ne cachent plus, ne font même plus semblant ou si peu .:@
    Et puis, franchement, toute cette racaille-là, ces SDF et ces familles dormant dans la boue, ça fait sale .
    Ça fait fuir le touriste.
     
  15. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 714
    1 811
    490
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    J'ai peur qu'ils y aient déjà pensé...
    Un bouquin génial sur le sujet (perso il m'a complètement fracassée, pour moi c'est simple il y a eu avant et après cette lecture - et je suis loin d'être la seule):
    Patrick Declerck, Les Naufragés : avec les clochards de Paris, Paris, collection « Terre Humaine »

    [​IMG]
    L'auteur (qui se dit anarchiste) critique violemment les associations caritatives et la notion même de charité, qu'il oppose à celle de justice sociale, l'idée de "réinsertion" - et de normalisation de la psychiatrie - surtout par le travail - qui se conclut dans 100 % des cas par un échec, interroge la fonction sociale inconsciente des clochards: servir d'épouvantail à ceux qui seraient tentés d'échapper à l'aliénation du travail...
     
  17. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  18. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    je note le titre du livre, ça doit donner un point de vu intéressant sur ce problème social. un autre son de cloche.

    '' Chose entendu ( une mère à son enfant ) : tu vois ce qu'il va t'arriver si tu travail mal à l'école "
     
  19. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 005
    109
    0
    Août 2016
    Je reviens au début. Parce que tu m'as vendu du rêve Pilou Ilou. :(

    À lire le titre je croyais en cliquant ouvrir la page vers un monde anarchiste, une utopie où il n'y aurait plus de contraintes, de petits chefs ; et je tombe sur ta vision sinistrée d'un avenir macronisé (comment ça "je ne l'aime pas l'autre" ?)

    Sais-tu bien qu'à côté de nous, des Anglais sont contraints de signer des contrats "Zéro heure" tandis qu'en Allemagne beaucoup tentent de survivre dans un environnement également libéral ?

    tr.jpg

    Camp de travail en cas d'oisiveté ? Laurent Wauquiez en France n'aimerait rien tant que de contraindre les "bénéficiaires" du RSA à travailler gratuitement pour la collectivité.

    4841491816__n.jpg

    Pour le reste je te laisse chercher un peu mais sache que les textes européens sur les travailleurs détachés permettent et incitent déjà les patrons - grands et petits - à pratiquer le dumping social en embauchant, très souvent par le biais de filiales employant des sociétés intérimaires, de diviser par deux ou cinq ce qu'ils appelent la masse salariale !

    Plus un chantier où l'on ne parle polonais ou tchèque, plus un poids lourd dont le chauffeur ne soit contraint à des conditions de conduite dantesques.
    Macron va ouvrir encore davantage les vannes au point que dans toutes les entreprises les salarié(e)s, privé(e)s de la plupart de leurs droits, n'auront le choix que d'accepter encore et encore de rogner sur les salaires, de travailler toujours plus pour toujours moins.

    Pensais-tu vraiment nous effrayer avec ton histoire ? La réalité est déjà un cauchemard !:@
     
  20. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  21. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    on est pas encore arrivé au stade ou on pourra faire accepter de façon consentie l'esclavage, mais on y vient. Pourquoi la crise économique perdure ? pour faire accepter l'inacceptable pardi.
     
  22. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 714
    1 811
    490
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Le travail non rémunéré existe depuis longtemps, ce sont par exemple les "périodes d'essai" qui ne débouchent d'ailleurs pas forcément sur une embauche. Evidemment c'est censé être limité dans le temps.
    Mais par définition l'esclavage n'est pas consenti: ce qu'on appelle l'esclavage moderne implique forcément la contrainte et l'impossibilité d'échapper à sa condition:

    Au delà de la législation, la caractéristique essentielle de l'esclavage n'est pas la non rémunération (dans ce cas si la rémunération est très faible la différence pourrait sembler uniquement quantitative et non qualitative), mais l'absence totale de choix, l'impossibilité absolue de fuir sa condition.
    On peut dire que les employés sont plus ou moins contraints de subir leur condition et d'obéir aux caprices de leur chef et/ou patron.
    Mais contrairement aux "esclaves modernes" mentionnés dans l'article si ça devient insupportable ils peuvent quand même démissionner (même si le prix à payer est la misère, la perte de leur logement... il leur reste une - petite - part de libre arbitre).
    Dans l'affaire Henriette Siliadin, la comparaison avec une mère de famille est abusive. Une "mère de famille" peut s'interroger sur sa condition, se révolter, tenter de devenir autonome, exiger l'aide de son mec, etc.
    Son passeport confisqué interdisait à la jeune fille de s'en aller et même de désobéir si peu que ce soit à ses patrons.
    De plus on ne peut comparer le temps qu'une mère consacre à ses propres enfants et le temps consacré aux enfants des autres, ni le ménage qu'on fait dans son propre appartement avec celui qu'on fait dans l'appartement des autres!
     
  24. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 005
    109
    0
    Août 2016
    {taire}
     
  25. ricoo
    Offline

    ricooMembre du forum Membre actif

    79
    9
    0
    Jan 2017
    Homme , 51 ans
    France
  26. anarchiste, auto-gestionnaire, apolitique/Indécis, révolutionnaire, autonome, gauchiste
    salut !
    et qui est responsable de cette pseudo crise ?
     
  27. ricoo
    Offline

    ricooMembre du forum Membre actif

    79
    9
    0
    Jan 2017
    Homme , 51 ans
    France
  28. anarchiste, auto-gestionnaire, apolitique/Indécis, révolutionnaire, autonome, gauchiste
    si cette foutu loi passe c est 100 ans de lutte social qui tombe a l eau !
    en septembre vas falloir bouger !!!
     
  29. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 714
    1 811
    490
    Fev 2014
    France
  30. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Oui, qui?
     
Chargement...