Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Fascisme & extrême-droite En Grèce, la police vous conseille plutôt d’appeler les néonazis

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 17 Septembre 2012.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 757
    289
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    (De Kalamata, Grèce) Kalamata, au sud-ouest du Péloponnèse, est une petite ville calme, endormie sous les rayons écrasants du soleil de l’été malgré l’ombre imposante de la chaîne montagneuse du Taygète. Un endroit sans histoire, où le temps semble s’écouler à un rythme plus lent, sans aucun lien avec les mégalopoles comme Athènes ou Thessalonique, d’où nous parviennent de temps en temps quelques images inquiétantes de pauvreté ou de montée de la violence.

    Et pourtant, Kalamata a elle aussi ses problèmes dus à la crise qui frappe la Grèce : des groupes de mendiants à chaque carrefour, le plus souvent des immigrés illégaux venus d’Asie et d’Afrique et laissés à la dérive après avoir franchi la porte d’entrée de l’Europe. Enfin, disons plutôt que Kalamata avait elle aussi ce genre de problème.
    Un étrange « miracle » durant l’hiver

    Durant l’hiver, un « miracle » étrange s’est produit : il n’y a plus de mendiants aux carrefours, plus d’immigrés clandestins vendant à la sauvette des CD piratés. D’abord, naïvement, on se dit que l’Etat grec a enfin décidé de gérer le problème de l’immigration clandestine, et de s’occuper de tous ces pauvres gens laissés à la merci des mafias prêtes à leur tendre une main secourable, le tout pour un prix modique. Et puis, au détour d’un article de l’un des journaux régionaux, la vérité se révèle. Noire comme une nuit de la fin des années 30.

    Non, ce n’est pas la police qui est intervenue, non, ce n’est pas l’Etat qui a décidé d’enfin assumer ses responsabilités.

    Nikolaos Michaloliakos, leader d’Aube dorée, en conférence de presse le 6 mai 2012 à Athènes (Louisa Gouliamaki/AFP)

    C’est Aube dorée, « Chrissi Avgi » en grec. Ce groupement est plus une milice paramilitaire qu’un parti politique. Son idéologie est clairement affichée, sans le moindre complexe ou la moindre dissimulation : ouvertement raciste, xénophobe, Aube dorée revendique son attachement à l’idéologie nazie, arborant des photos d’Adolf Hitler – dont elle qualifie le jour de la mort de terriblement triste – et un symbole voisin de la svastika comme emblème.

    Des pogroms dans les banlieues d’Athènes

    C’est Aube dorée qui a nettoyé les carrefours de Kalamata, qui a organisé les bastonnades, ratonnades et passages à tabac nécessaires pour chasser de la ville des pauvres gens sans ressources et sans défense – pour nettoyer les rues comme on le ferait pour de la vermine.

    Ce sont les milices d’Aube dorée qui se sont substituées à la police et à l’Etat grec en toute impunité, et qui revendiquent ouvertement leurs exploits dans les journaux.

    Malheureusement, l’histoire ne s’arrête pas là. Durant l’été, les lecteurs attentifs ont pu lire les récits des pogroms organisés par Aube dorée dans les banlieues défavorisées d’Athènes. Lire un article est une chose. Entendre directement le récit de crimes encouragés – suscités – par la police grecque près de vous est tout autre chose.
    La police ne viendra pas : pas les moyens

    Un soir à Kalamata, une Grecque aperçoit un homme de couleur dans son jardin. Inquiète, elle téléphone à la police. La réponse de la maréchaussée est rapide, et très claire : non, la police n’enverra aucun de ses officiers sur place, cependant, la dame peut appeler Aube dorée, qui viendra faire le
    nécessaire.

    Serviable, le policier à l’autre bout du fil donne à la dame le numéro de téléphone à composer pour obtenir l’assistance des milices du parti néonazi. Choquée, la femme raccroche et se refuse à obtempérer.

    Elle attend.

    Toujours inquiète, elle finit par retéléphoner à la police. Même réaction : qu’elle appelle donc Aube dorée, et son problème sera réglé. Non, la police n’interviendra pas, elle n’en a pas les moyens. A nouveau, la femme raccroche. Il n’est pas question pour elle de demander aux néonazis de venir.

    Pourtant, quelques minutes plus tard, les milices d’Aube dorée déboulent. Il n’y a plus personne dans le jardin de la femme. Mais, à quelques dizaines de mètres de là, se trouve une maison occupée par un Pakistanais. En quelques minutes, les gorilles en uniformes paramilitaires l’encerclent. Puis ils y foutent le feu.

    Fin de l’histoire.

    Nous ne sommes pas en 1938. Nous ne sommes pas en Allemagne. Nous sommes en 2012, en Grèce, un pays connu pour sa douceur de vivre et l’hospitalité de ses habitants. Un pays ruiné par une gestion corrompue, et surtout par les volontés absurdes de gouvernements étrangers et de banquiers centraux qui n’ont aucune idée, aucune conscience du monstre qu’ils sont en train de réveiller et de nourrir, encore et encore, avec chaque mesure d’austérité inique et inefficace qu’ils imposent par la force à un pays exsangue.
    Ce mécanisme est pourtant bien connu

    Lors des élections de mai, les néonazis d’Aube dorée récoltèrent 8% des suffrages. En juin, leur score était de 7%, suffisamment pour
    envoyer 21 députés au parlement grec, institution démocratique qu’ils attaquent tous les jours, expliquant fièrement et sans la moindre ambiguïté, qu’ils mèneront le combat dans la rue avec leurs troupes d’assaut dès qu’ils seront prêts.

    Les derniers sondages placent Aube dorée à plus de 10%, devant le Pasok. Chaque coup asséné à la Grèce, chaque mesure imposée de
    l’extérieur, en notre nom, nous qui sommes européens et avions basé notre Europe sur le serment du « plus jamais ça », chaque exigence d’austérité aveugle qui vise toujours les mêmes couches de la population et arrache aux gens simples le peu qui leur reste, les pousse plus avant dans l’étreinte noire d’Aube dorée.

    Le mécanisme est d’une simplicité terrible, et déjà bien connu de toute personne ayant quelques notions d’histoire : détruire un pays de l’extérieur en employant des méthodes de colonisation économique à peine voilée, détruire ses services publics – santé, éducation et autres –, tout en laissant en place les administrations et les gouvernements corrompus qui sont à la base du problème, conduit au délitement complet de l’Etat de droit. Tout s’effrite, et la démocratie se craquèle, puis tombe, morceau par morceau, comme un papier peint pourri.

    La police et l’armée, riches en nostalgiques de la sinistre dictature d’extrême droite des colonels et où les néonazis font leurs plus hauts scores électoraux, profitent des circonstances pour simplement laisser aller un peu plus, et pousser une population déboussolée, sans perspective d’avenir, à la recherche désespérée de sécurité, dans les bras d’Aube dorée.

    Aujourd’hui, des néonazis constituent le troisième parti grec, devant le parti social-démocrate historique.

    Non, nous ne sommes pas en 1938.

    Mais nous y allons.

    Nous y courons.
     
  3. Anar45
    Offline

    Anar45Ginger and proud. Membre actif

    895
    1
    8
    Oct 2011
  4. anarchiste, internationaliste
    L'europe ferme sa gueule.
     
  5. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    La situation est horrible est les faits décrits laissent imaginer le quotidien de merde.

    Mais alors je sais pas qui a pondu cet horrible texte mais il y a de quoi à vomir à chaque phrase tant le discours suinte le patriotisme et la social-démocratie mélanchoniste. C'est donc le texte idéal qui s'applique concrètement à ce texte posé ce jour même ici : http://forums.resistance.tk/message.php?p=103622#post103622
     
  6. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  7. libertaire
    putain de merde...
     
  8. fanforgus
    Offline

    fanforgusMembre du forum Membre actif

    245
    0
    5
    Août 2012
  9. libertaire, féministe, gauchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Merci Anarchoi.

    Pourquoi n'as tu pas posté ce message à "ça m'fait gerber" ? Parce que là, je sens vraiment comme un malaise. Tu viens de me miner le moral pour la journée.

    Il y a une manif le 30 septembre à Paris contre l'austérité. Pour moi, l'urgence est dans la lutte contre l'austérité car, ce texte le montre, c'est le chemin le plus sûr vers la montée du fascisme. Et ça, ce texte le montre encore, ça arrange bien le pouvoir qui, de toute façon, n'ignore pas qu'il joue avec le feu.
     
  10. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  11. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Je pense que la majorité des gens qui seront présent ne seront là que pour "exiger un référendum sur le pacte budgétaire européen" pour une Europe sociale et pour que l'exploitation capitaliste de l'UE soit démocratique.

    Le peut que j'ai vu à la fête de l'huma m'a dégoûté de fréquenté ces gens..
     
  12. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  13. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Enfin l'austérité risque aussi de faire augmenter le nombre d'anarchistes.
    Enfin... C'est vraiment la merde. Ça me dépite.
     
  14. fanforgus
    Offline

    fanforgusMembre du forum Membre actif

    245
    0
    5
    Août 2012
  15. libertaire, féministe, gauchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    ...ou de fascistes...
     
  16. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Vous l'avez déjà dit. D'où le "aussi".
     
  18. fanforgus
    Offline

    fanforgusMembre du forum Membre actif

    245
    0
    5
    Août 2012
  19. libertaire, féministe, gauchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Tu peux me tutoyer camarade mais tu as raison. Au temps pour moi.

    Mais, pour te répondre, je ne peux pas me réjouir du fait que plus de personnes se découvriront libertaire. Ce que je vois, surtout, c'est que plus de personnes déchaîneront de façon injuste leur colère contre les immigrés, les homos, les handicapés, les féministes,...

    Eh, merde ! Le jour où un de mes potes se fera casser la gueule parce que trop bronzé, je lui dirai : "t'inquiète, mon gars, c'est pour la bonne cause, il y a de plus en plus de fachos, mais il y a aussi de plus en plus d'anar..." Je sais pas comment il risque de le prendre. Personnellement, je trouve ce qui se passe en Grèce d'une gravité sans nom.

    A chaque fois qu'on parle de montée du FHaine en France, on en fait un parallèle (parfois hasardeux) avec l'Allemagne des années 30. Mais là, trop d'indices convergent vers cette analyse et, sérieusement, j'ai peur... Pas pour moi, mais pour nous tous.

    Demain je vais bosser dans un village, le FHaine y a fait 40% au premier tour des dernières élections. Ce sont ces gens dont tu vois la description dans ce texte sur la Grèce : village accueillant, un endroit sans histoire, sans aucun lien avec la mégapole parisienne, pour paraphraser le texte. Que fais-je ? Est-ce que je prends un AK 47 pour buter 1 personne sur 2 ? Non, tu le sais bien, on en a suffisamment débattu. Je suis pacifiste. Mais bordel !!! j'en ai marre de voir s’agglutiner les cons pour faire mal à ce point à d'autres. Je ne peux même pas dire qu'ils se trompent de colère. Ils n'ont pas de raison d'être en colère. Ils n'habitent pas des barres d'immeubles où ça sent la pisse. Il n'entendent pas leur voisin quand il met une correction à sa femme et ils vivent au vert... ET ÇA VOTE FN !!! PUTAIN !!

    Je n'ai pas envie que ces saloperies se sentent fortes. J'ai envie qu'ils continuent de baisser le regard quand je les croise et surtout qu'ils ouvrent un putain de bouquin de temps en temps.

    Mais en attendant, je veux surtout qu'on arrête avec ces histoires d'austérité ou je ne sais quelle autre connerie avec de la croissance dedans. La fabrique du con a assez duré. Les idées libertaires n'ont pas besoin que ça parte littéralement en couille pour perdurer et progresser.
     
  20. DasViking
    Offline

    DasVikinglarbin Membre actif

    683
    1
    3
    Mai 2012
  21. libertaire, anarchiste, individualiste
    Bordel de merde... c'est pas vrai putain... merde...

    Ah ? J'ai pas un œil très affuté alors... je dois avouer que ça m'a échappé.
     
  22. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  23. libertaire


    et d'autre passage de ce genre tout au long de ce texte.
     
  24. thibaut
    Offline

    thibautMembre du forum

    33
    0
    0
    Oct 2009
  25. anarchiste
    srx sa fais peur
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Moi non plus.

    Euh... Non. La bonne cause on se torche avec comme si c'était le linge du christ.

    Donc selon toi seuls les pauvres doivent se révolter contre la misère, seuls les esclaves doivent se révolter contre le pouvoir ?
    Mais ouais c'est souvent le cas, par exemple sur la côté d'azur les plus identitaires, traditionalistes, réactionnaires... sont souvent ceux vivant dans les coins les plus paumés dont le seul danger qui les guettent est la paranoïa.


    Ça y est fanforgus est partie brûler un comissariat. Il suffisait juste d'un article pour le réveiller en fait x).

    Enfin l'idée que ces sales connards jouent aux miliciens et butent les gens pour délit de faciès ça m'énerve.
     
  28. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  29. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    J'viens d'arrivé à la fac et apparemment le FN et le Mét aussi.

    Apparemment un prof à dit : "j'comprend pas qu'on ne leur ai pas déjà cassé la gueule"
     
  30. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  31. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    J'viens d'arriver à la fac et je crois que là-bas les fachos se font très discrets si ils y en a.
     
  32. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  33. libertaire
    quécéssé ?
     
  34. fanforgus
    Offline

    fanforgusMembre du forum Membre actif

    245
    0
    5
    Août 2012
  35. libertaire, féministe, gauchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Merci A13 (faut vraiment qu'on arrête de t'appeler comme une autoroute, ça fait désordre sur un forum anar)

    Merci de m'avoir fait rigoler. C'est vrai, ça me prend comme ça de temps en temps de m'énerver d'un coup. Particulièrement quand on parle des fachos.

    Mais ce qui m'énerve par dessus tout, c'est de voir que les choses empirent et le quidam moyen se contente de regarder ça d'un air bovin ou contrit et se dit que le jour où ça pétera ce sera pas de sa faute.

    Au fait, commissariat ça prend 2 m. Un petit moyen mnémotechnique : on les aime beaucoup. ;)
     
  36. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  37. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Un syndicat de droite. Voir d'extrême droite.
    http://www.mouvementdesetudiants.fr/spip.php?article136
     
  38. moosh
    Offline

    mooshMembre du forum Membre actif

    179
    19
    1
    Juil 2012
    France
    qu'est-ce qu'il faut qu'on fasse ? moi, j'habite dans un petit village (3000 habitants), tranquille, "propre" avec des infrastructures pas mal, des jolies maisons, des beaux champs.... mais je sais que le FN fait un gros score à chaque fois. principale raison selon certains : y a un max de vieux dans ce bled. sauf que NON, plus maintenant, maintenant, c'est les jeunes (à partir du collège) qui prennent le relais, parce que leurs parents sont des paysans (et c'est pas péjoratifs, c'est juste qu'ils travaillent au champ ou au mieux à la coopérative du village) et donc le soir, tout le monde devant TF1 pour se poser le cul, et BIM. ils sont une petite dizaine je pense, je ne sais pas s'ils font beaucoup d'actions mais ils parlent beaucoup et ils se font tout de même remarquer, parfois (genre aux fêtes de village) ils provoquent des bagarres.

    moi je ne sais pas quoi faire. tout ça ça me dégoûte.

    ça va sûrement vous faire HURLER, mais plus on s'enlisera dans la merde (économique, sociale, environnementale etc etc etc), plus y aura de gens "extrémistes", dans les deux sens. je pense pas qu'il y ait une augmentation des fachos et des anarchistes. mais principalement de l'ultra-violence, pour défendre une cause, ou pour défendre son cul, son patrimoine, ses biens. ce que je sais c'est que ça craint vraiment.

    in fine, ce qui serait mieux, c'est que chacun se rende compte, ouvre les yeux sur ce que la vie devient ; et pas que chacun suive le mouvent des autres...
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    1
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    1
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    6