Chargement...

Élections fédérales 2006

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Anark0PunX, 18 Décembre 2005.

Nombre total de votes: 84

Allez vous votez?

  1. Je m'abstient

    100.0%
  2. Je vais voter ou si j'avais l'âge/la citoyenneté je le ferais

    0 vote(s)
    0.0%
  3. Je vais annuler mon vote

    0 vote(s)
    0.0%
  1. Anark0PunX
    Offline

    Anark0PunXMembre du forum Membre actif

    145
    0
    0
    Sept 2005
    Ce que vous avez à dire sur le cirque électoral...
     
  2. theattack
    Offline

    theattackMembre du forum Membre actif

    334
    0
    0
    Mar 2005
    je m'abstient
     
  3. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    elections ? si ca minteresserais jmabsiendrais probablement :)
     
  4. Anark0PunX
    Offline

    Anark0PunXMembre du forum Membre actif

    145
    0
    0
    Sept 2005
    J'suis pas sure de comprendre... Parce que ça t'intéresse pas tu vas voter?!!
     
  5. Gipsy
    Offline

    GipsyMembre du forum Membre actif

    66
    0
    0
    Nov 2005
  6. Anark0PunX
    Offline

    Anark0PunXMembre du forum Membre actif

    145
    0
    0
    Sept 2005
    Bah ouais... tu sais pas c'est quoi voter?
     
  7. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    si ca minteresserais je mabsitendrais, vu que ca minteresse pas cest surement la meme chose ?
     
  8. Gipsy
    Offline

    GipsyMembre du forum Membre actif

    66
    0
    0
    Nov 2005
    Si t'étais pas capable de voir le sarcasme la dedans... entk.
     
  9. Anark0PunX
    Offline

    Anark0PunXMembre du forum Membre actif

    145
    0
    0
    Sept 2005
    lol ouais désolée mais la c'est que je commence à être mêlée avec les coments de fistfuck...

    Et pour les 3 qui ont annulé leur vote? Ça veut dire quoi exactement?
     
  10. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    ta deja voté ? tu prend ton bulletin mais tu vote pour personne
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 292
    176
    2,125
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
  13. OI_P-C_OI
    Offline

    OI_P-C_OIMembre du forum Membre actif

    232
    0
    1
    Mar 2005
    Slon moi si tu veu pas voter pour aucun parti t'anulle ton vote a place de pas voter
     
  14. theattack
    Offline

    theattackMembre du forum Membre actif

    334
    0
    0
    Mar 2005
    si t'annule ton vote tu t'en remet au fait d'accepter notre pseudo démocratie de merde en disant "j'ai aucun parti pour qui voter mais je vais quand meme au elections pour montrer que je supporte le systeme" fek non moi jdit qui faut pas annuler lvote au lieu de pas y allé
     
  15. OiForThePunx
    Offline

    OiForThePunxMembre du forum

    48
    0
    0
    Mar 2005
    Hé oui je vais voter. Remarquez que j'ai rien contre ceux qui annulle leur vote ou qui ne vont pas voter sauf que : 1. Si vous prêcher pour un changement de système (lire révolution), il faudrait faire de quoi pour changer. Le boycott ne fait pas changer les choses, il les fait stagner. Donc si vous boycotter le vote - pour quelques raisons que ce soit - faites en sorte, si vous ne voulez plus de démocratie, de la changer. C'est bien beau dire je boycott, mais faut aller plus loin. D'où le proverbe latin Res Non Verba (traduction libre : Des gestes, non des paroles).
    2. Selon moi, et désolé si mes opinions ne sont pas assez utopiques, dans un pays qu'on appelle le Canada (et ici je ne parle pas du Québec), la démocratie sera le régime pour un criss de bout de temps. Parlez-avec du monde d'autres provinces et c'est rare en criss qu'une parcelle de révolution règne dans leur esprit. Si nous étions dans un autre pays, je ne dis pas, mais nous sommes tellement colonisés et envahis par la culture occidentale (lire américaine) et le régime est tellement bien encastré qu'il serait presque impossible à faire bouger.

    Celà dit, je crois qu'un changement de régime est faisable, je ne suis pas un pessimiste de nature. Si au moins je meurs avec le sentiment d'avoir fait bouger l'immense mur, hé bien je mourrai heureux. Si tout le monde se dit, qui sait un jour, ce sera possible. Bon, à vous...
     
  16. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    pas voter demontre aux statistiques que les jeunes votent pas et les gens se concentre sur les pub qui nous bombarde : VOTEZ IL NY A QUUN MAIGRE POURCENTAGE QUI VOTE

    tandis quon pourrais lire LA POLITIQUE d'aujoud'hui C DLA MARDE
     
  17. Anark0PunX
    Offline

    Anark0PunXMembre du forum Membre actif

    145
    0
    0
    Sept 2005
    Crisse, ça m'énarve vraiment trop aujourd'hui vos discussions, je me répète tout le temps, j'ai du dire au moins 25 fois , et pas juste moi, pourquoi c'était épais de voter et vous répondez jamais à mes arguments, on me balance des arguments que j'ai déjà contre-argumentés. Mais je peux pas laisser une bouette pareille sans réponses, alors j'vais vous collez les réponses que j'ai déjà fourni à ce sujet.

    Mais sinon, moi je suis d'accord avec le fait que le réformisme ne contribue qu'à maintenir l'État et le système économique actuel en place. Là, faudrait commencer à être logique. Le capitalisme, ce n'est pas un élastique. Il est flexible, mais jusqu'à un certain point. Les structures du capitalisme ne permettent tout simplement pas une économie verte. Ce système doit sa réussite à l'abondance qu'il produit. Il est impossible de respecter l'environnement tout en maintenant non pas le train de vie des citoyens ordinaires, des travailleurs (middle-class et classe pauvre) mais le train de production des compagnies. Train de production qui ne peuvent réduire, sous peine de perte de profit et de faillite.



    faudrait quand même pas se fier aux politiciens sans cessent prisonnier des conjonctures économiques pour qu'ils fassent des réformes de fond, et non de forme..En effet, plusieurs réformes de surfaces ne pourront jamais égaler ne serait-ce qu'une seule réforme de fond.
    on est de plus en plus mal barré. Et surtout dans un contexte où la mondialisation commence à créer des ravages économiques même en occident, où ça tend de plus en plus au "chacun sauve sa peau". Le seul parti qui représente le "centre-gauche-radical"est l'UFP. La fusion avec Option Citoyenne devrait un peu plus l'enfoncer dans la gauche, sauf que faut pas rêver. C'est un tier-parti qui n'aura probablement jamais aucune influence sur les institutions politiques Québecoises.


    Bon bon alors on va parler de l'abstentionisme, je sent que ca va être emmerdant.

    Tu vote pas / Tu t'en fou / Tu t'l'amente pas

    J'aimerais tout d'abord que tu foute cette phrase au poubelle, elle ne mérite même pas d'être crissée dans le bac de récup. Le fait de pas voter n'implique pas nécéssairement le fait de s'en foutre, au contraire. Perso, je ne vote pas. Pourtant, je me sens concerné au plus au point par la politique et je m'y implique au maximum dans la mesures de mes moyens et mes contraintes. Pas voter, c'est rejeter globalement le système démocratique. C'est de refuser que le seul pouvoir du peuple soit le pouvoir de choisir qui va décider pour nous. Par conséquent, il est vrai que si je ne vote pas, je ne peux pas me lamenter qu'un parti dont je serait la partisanne dans une deuxième vie n'ait pas formé le gouvernement ou n'ait pas atteint les performances que j'espérait. Par contre, je peux très bien non seulement rejeter en bloc tout les partis politiques, mais encore, rejeter l'ensemble de la structure politique dans la laquelle je vis. Au canada donc, une démocratie parlementaire, ou monarchie constitutionelle.

    Je rajouterais que c'est précisément le fait de voter qui nous boycotte nous-même. Depuis quand dans une société la seule facon de s'exprimer est de faire un x dans un torchon de bulletin de vote? Cela limites nos perspectives. Révolution, seule solution. (et en plus, ca offre beaucoup plus de perspective que des bulletins de votes, tu trouves pas?)



    Par contre, y'a pas mal de partis de gauche qui à première vu peuvent sembler pas si mal (en tout cas, si on a le dos large...)Bref, la question n'est pas du tout la. Indépendament des revendications de ce parti, il ne faut pas oublier qu'il est coincé dans un contexte capitaliste et néo-libéral, et qu'il n'a aucun choix sinon que de suivre les lois du marché. Je ne doute pas qu'il existe peut-être des partis qui ont les meilleurs intentions du monde, (encore là, faudrait me donner des exemples) sauf que la politique est intimement liée à l'économie, on ne peut dissocier l'une de l'autre. Par conséquent, quand on vote, on cautionne d'abord et avant tout un État capitaliste, fondamentalement injuste.



    Si voter changerait quoi que soit, cela serait interdit.
     
  18. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  19. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    Eh bien ! électeur, avant de passer au guichet pour solder ta place, écoute-moi.

    Ou plutôt écoute ce que te disent les Anarchistes ; écoute attentivement et réfléchis.

    Voter, c'est accepter la Servitude.

    Les anarchistes n'ont pas de candidat. Au surplus un candidat qui se présenterait comme anarchiste n'aurait pas une seule voix, puisque les anarchistes s'abstiennent de voter.

    Ils refusent de se servir du bulletin de vote que la Constitution met entre leurs mains.

    Ne suppose pas que ce soit pour ne pas faire comme les autres, pour se singulariser. Sache que les raisons pour lesquelles les anarchistes s'abstiennent sont multiples et graves.

    Ces raisons, les voici brièvement exposées.

    L'anarchiste est et veut rester un homme libre. Il est clair que, comme tous ses frères en humanité, il est astreint à subir la loi ; mais c'est à son corps défendant et quand il s'y soumet, ce n'est pas qu'il la respecte, ni qu'il estime équitable de s'incliner devant elle ; c'est parce qu'il lui est impossible de s'y soustraire.

    Toutefois, il n'en accepte ni l'origine, ni le caractère, ni les fins. Tout au contraire il en proclame et se fait fort d'en démontrer l'iniquité.

    A ses yeux, la loi n'est, à ce moment de l'histoire que nous vivons, que la reconnaissance et la consécration d'un régime social issu des usurpations et des spoliations passées et basé sur la domination d'une caste et l'exploitation d'une classe.

    Ce régime ne peut vivre et continuer qu'en empruntant son apparente et temporaire légitimité au consentement populaire.

    Il est dans l'obligation de s'appuyer sur l'adhésion bénévole de ceux qui en sont les victimes : dans l'ordre politique, les citoyens ; dans l'ordre économique, les travailleurs.

    C'est pourquoi, tous les quatre ans, le peuple est appelé à désigner par ses suffrages les individus à qui il entend confier le mandat de se prononcer sur toutes les questions que soulève l'existence même de la nation.

    Ces questions sont réglées par un ensemble de prescriptions et de défenses qui ont force de loi et la loi dispose, contre quiconque tente d'agir contre elle et, à plus forte raison, contre quiconque la viole, d'une telle puissance de répression que tout geste de révolte par lequel un homme proteste contre l'injustice de la loi et tente de s'y dérober est passible des plus dures pénalités.

    Or le Parlement est l'assemblée des individus à qui le suffrage dit universel a délégué le pouvoir d'édicter la loi et le devoir d'en assurer l'application. Le député et le sénateur sont avant tout des législateurs.

    Comprends-tu, maintenant, électeur, l'exactitude de cette affirmation formulée par Élisée Reclus : «Voter, c'est se donner un maître».

    Eh oui ! Un maître ; puisque voter c'est désigner un député, c'est confier à un élu le mandat de formuler la règle, et lui attribuer le pouvoir, pis encore, lui imposer le devoir de la faire respecter par la force.

    Un maître, puisque voter, c'est renoncer à sa propre liberté et l'abdiquer en faveur de l'élu.

    Toi qui votes, ne m'objecte pas que tu conserves quand même le droit de t'insurger. Mets-toi bien dans la tête que s'il t'arrive d'entrer en révolte contre l'Autorité, tu renies la signature que tu as donnée, tu violes l'engagement que tu as contracté, tu retires à ton représentant le mandat que tu lui as librement consenti.

    Tu l'as envoyé au Parlement avec la mission précise d'y participer, d'y collaborer à la discussion, au vote, à la promulgation de la loi et de veiller à la scrupuleuse application de celle-ci.

    C'est le Parlement qui a la charge de modifier ou d'abroger les lois ; par ton suffrage exprimé, tu as participé à la composition de ce parlement ; par ton vote, tu lui as donné pleins pouvoirs ; le parti auquel tu appartiens a des représentants au sein de cette assemblée ; le programme que tu as affirmé par ton bulletin a des porte-parole à la Chambre. Il leur appartient — tu l'as voulu — d'amender, de corriger ou d'abroger les lois qui entravent ton indépendance politique et consacrent ta servitude économique.

    Enrage, proteste, indigne-toi, tu en as le droit. Mais c'est tout ce qu'il t'est permis de faire. Ne perds pas de vue que, en votant, tu as renoncé, ipso facto,à ton droit à la révolte, que tu as abdiqué en faveur des représentants de ton parti, que, pour tout dire en un mot, tu as cessé d'être libre.

    Celui qui a compris cette élémentaire vérité : l'anarchiste, ne vote pas, parce qu'il veut être un homme libre, parce qu'il refuse d'enchaîner sa conscience, de ligoter sa volonté, parce qu'il entend garder, à tout instant, et en toutes circonstances son droit à la révolte, à l'insurrection, à la révolution.

    (http://www.anarkhia.org/article.php?sid=112)
     
  20. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    On aimerais voter pour le meilleur mais... il ne fais jamais partie des candidats!
    -Kin Hubbard
     
  21. OiForThePunx
    Offline

    OiForThePunxMembre du forum

    48
    0
    0
    Mar 2005
    Depuis quand faudrait-il être un anarchiste pour être humain ? Depuis quand un petit bout de papier avec un innocent X dessus nous fait devenir des victimes, des exploités, des mentalités arriérées, des minorités (ou majorités) à bannir ? Faut-il être un disciple de Bakounine et ses copains pour être bon ? En tout cas, je ne défend pas la démocratie et je n'attaque personne sur ce forum. Seulement, j'entend des beau discours avec des biens grand mots sauf que, est-ce que vous vous impliquez réellement dans votre communauté ? Est-ce que vous faites en sorte que les choses changes ?
    Je ne vous blâme pas, non de ne rien faire, mais avouez qu'on entend des discours avec des bien grands mots sauf que personne ne parle de ce qu'ILS font pour changer quelque chose. Avant de changer à grande échelle, changeons chacun à petite échelle.
     
  22. fistfuck
    Offline

    fistfuckMembre du forum Membre actif

    517
    0
    0
    Oct 2005
    petit echelle deviendra grande echelle :)