Chargement...

Ecole : les non-dits

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par Kekat, 31 Décembre 2011.

  1. Kekat
    Offline

    KekatNouveau membre Expulsé par vote

    12
    0
    1
    Déc 2011
    Un texte que j'avais enregistré sur mon PC ya un certain temps, genre quelques mois, mais je trouve plus la source ...

     
  2. Kekat
    Offline

    KekatNouveau membre Expulsé par vote

    12
    0
    1
    Déc 2011
    Je voudrais rajouter quelques petites choses à ce texte....

    Il parle très peu de la souffrance des enfants, mais c'est le principal problème en fait. Si ceux-ci détestent l'école, ce n'est pas parce qu'ils s'y plaisent, mais bien qu'ils y souffrent énormément.
    Or pour avoir des bonnes notes, il faut travailler et faire des efforts... et donc souffrir encore plus. Donc ceux qui ont les meilleures notes ne sont pas les plus intelligents, mais bel et bien ceux qui souffrent le moins à l'école. A l'opposé, les branleurs, fainéants et paresseux sont ceux qui souffrent le plus.

    De plus, il faut évacuer cette souffrance, s'abrutir, se vider la tête, se divertir. ET les seuls moyens pour ça, c'est la télé, les jeux vidéo, le cinéma, l'alcool, la clope, le cannabis, l'Ipod, etc... tout le monde se plaint que les jeunes sont superficiels et débiles, c'est bien la faute de l'école, cette salope.

    J'ai moi-même vécu ça, les 2 situations. Jusqu'en 2nde j'avais toujours eu au moins 16 de moyenne, je n'éprouvais aucune souffrance puis entretemps j'ai changé je n'avais plus aucun plaisir à aller en cours, être soumis au programme, je suis tombé à 13 en Première S. Puis entretemps j'ai beaucoup appris sur les peuples primitifs, j'ai compris la valeur de la nature, comment ce monde fonctionnait, j'ai compris tout ce que j'ai dit précédemment sur l'école et en terminale, je déprimais atrocement à tous les cours, particulièrement les enseignements scientifiques, tous les soirs je passais mon temps à m'abrutir sur les divertissements que j'ai listés précédemment.


    Parenthèse, apprendre à identifier les plantes, celles comestibles, celles médicinales, les cuisiner, chasser, pêcher, fabriquer toutes les armes et les outils, une tente ou une hutte, des vêtements est un vrai plaisir et est très épanouissant.... pas seulement les apprendre, aussi les pratiquer tous les jours, sans aucun autre travail aliénant ....comme chez les peuples primitifs... vous savez les Amérindiens, les aborigènes, Amazoniens, Papous, Nénetses, etc... enfin bref.
     
  3. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 621
    10
    44
    Déc 2010
    France
  4. libertaire
    J'te comprend , j'en croise souvent des mecs comme ça qui "subissent" l'école et qui ne font des études que pour plaire à papa et maman , si un jeune doit faire des études il doit les choisirs lui-même et souvent les parents joue mal leur rôle.Il pousse leurs gamin dans des filières qui ne corresponde pas du tout à ses envies.

    Mais le rôle de l'école dans ce naufrage est primordiale : entre les conseillers d’orientation qui oriente les éléves en ne regardant que les notes et certains profs faisant l'apologie de certaine filière y'a de quoi perdre la boule et perdre son chemin.
     
Chargement...