Chargement...

Doutes, blocages, et questions sans réponse

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par raven, 28 Juillet 2010.

  1. raven
    Offline

    ravenMembre du forum Membre actif

    281
    0
    2
    Fev 2010
  2. libertaire, auto-gestionnaire, progressite
    Bien le bonsoir chers camarades, je viens ce soir vous demander un peu d'aide pour répondre à des doutes que j'ai envers l'anarchie. Je sais pas si j'ai posté au bon endroit, ni si ça sera utile comme post ou même si les réponses sont déjà sur le forum, mais j'ai cherché vaguement, surtout dans les titres, et je ne trouve rien qui corresponde, mais si c'est pas le cas, il aura qu'a finir à la poubelle.
    Donc voila mes quelques interrogations :
    Les anarchistes sont "contre la police". Certes une grande majorité des flics sont des sacrés enfoirés, voire pire, et la plupart de leurs actions sont totalement infectes, mais quand même, que proposerait les anars pour les meurtriers, les violeurs, et autres "criminels violents" ? Et aussi, qui agirait pour, par exemple, la sécurité routière ? Et par ailleurs, ma question se pose aussi pour les prisons, certes la plupart des détenus n'ont rien n'a y faire, mais que proposer à la place pour les personnes dangereuses ou qui ont commis un crime ?
    (s'il vous plait, pas d'utopiste qui me disent qu'une fois en "république d'anarchie" tout le monde se transforme en bisounours, les viols et les crimes passionnels, ça a toujours existé et ça existera surement toujours)
    Ensuite, pour l'antimilitarisme (j'invente un mot, non ? xD ), n'est-ce pas un risque d'abandonner son armée, au risque que d'autres pays ou organisations armées nous attaquent ou prennent contrôle d'un territoire, qu'il soit sous anarchie ou pas, pour y instaurer un régime totalitaire ou pour n'importe quelle connerie religieuse ou patriotique ?
    Ensuite, pour les lois et les règles de vie d'un pays (ou d'un territoire, appelez ça comme vous voulez) sous anarchie, comment décider ? L'absence de lois, provoquerait un réel chaos, non ?
    Donc si on voulait des lois, comment faire pour les proposer, pour les adopter, pour les faire accepter ? La démocratie directe ? Je rappelle que si on était en démocratie directe, la peine de mort ne serait pas abolie, ou que la Suisse a adopté une loi islamophobe dernièrement grace au vote du peuple, d'où le risque de faire décider au nombre la vie d'une communauté. Et puis il y aurait un désintérêt rapide pour le vote, beaucoup de gens en ayant rien à foutre. Donc, faire juste une loi qui empeche quiconque de faire du tord aux autres. Mais ou serait les limites ? Qui les fixerait ? Un tribunal du peuple, qui décide si Robert a causé du tord à Germain en crevant ses pneus parce qu'il était garé sur sa place de parking ? (désolé, j'avais pas d'inspiration)
    Merci d'avance pour vos explications, et je ne suis pas un troll, je pense que mes doutes sont fondés, si c'est pas le cas, expliquez-moi pourquoi, j'suis un tout p'tit peu con :D
     
  3. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  4. libertaire
    J'ai pas beaucoup de temps là tout de suite, je reprendrais surement plus tard si j'y pense, en attendant je réponds juste à ça :


    Alors tant pis pour eux. Si ils s'intéressent pas à leurs vies, ça sera ceux qui s'y intéresseront qui décideront. Faut responsabiliser les gens, c'est la meilleure solution, et la première condition à l'anarchie pour moi.
     
  5. adrienA94
    Offline

    adrienA94Membre du forum

    16
    0
    0
    Juil 2010
  6. libertaire, anarchiste
    Salut a toi camarade!
    tu t'intéroges beaucoup sur les lois, leur adoption et leur respect. A mon sens la seule loi d'un regime anrchiste est morale, elle nécessite de responsabiliser les gens, c'est une des chose qui rend difficile l'application de l'anarchie: responsabiliser toute une nation t'imagines le bordel? et puis on peut pas se permetre de selectionner les gens deja responsable pour devenir anarchistes sous pretexte que nous sommes anarchistes. Cette loi morale ne transformerait personne en bisounours, je te l'accorde, mais admets que si chaque personne est limité par une morale, par sa conscience, ce serait plus efficace qu'une loi choisie de certains pour etre appliquée a tous. Ce sont la les limites et les "lois" de l'anrchisme, il ne faut pas oublier que pour permettre a l'anarchie d'exister au sein d'une communauté il faut considérer chaque individualité. Ceci bannit tout systeme democratique puisque celui-ci impose a tous une seule et meme loi alors que chaque personne est differente, il faut donc une loi adaptée a chaque individu, c'est le cas de la morale.
    Pour ce qui est anti militariste, je ne le suis pas, je suis de ton avis.
    Tu parles aussi de décision, chaque individu doit etre libre de decider par lui meme autrement sa liberté individuelle est entravée et pour respecter celle des autres la morale nous apprend que la liberté des uns s'arrete la ou commence celle des autres.
    L'anarchie requiert des valeurs tel que le respect, la morale et la liberté individuelle sans ceci elle ne peut exister.

    voila, j'ajoute que je te donne mon avis, il n'est pas universel alors attends plusieurs avis avant de te faire ton propre avis, tu peux aussi t'ntéresser a la biblioteque du forum qui repondra a beaucoup de tes questions, je te conseil " l'anarchie, son but, ses moyen" par Jean Grave, cet ouvrage devrait t'aider a comprendre l'anarchie. Si tu as d'autre questions n'hesite pas, le forum sert a ca, en esperant t'avoir aider ;)

    c'est marrant je me posais les memes questions au debut, quand j'ai commencé a m'intéresser a l'anarchie il y a quelques années :)
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Juillet 2010
  7. Wapi
    Offline

    WapiMembre endormi Membre actif

    90
    0
    5
    Juin 2009
  8. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Si il y a une révolution anarchiste, cela voudrai dire que les gens aient accepté l'anarchie, sinon ils auraient rapidement changé de systeme. Donc si un autre pays viens pour instaurer son régime colonial, les personnes pourront soit les combattre soit les accepter.
    Sur quoi tu te bases pour dire ça? As tu quelque chose de concret?
    Es tu déjà aller en Tunisie? Si non, tu devrais (c'est très jolie là bas) Les règles de sécurité routières ne sont pas respectés, et pourtant il n'y a pas plus de morts qu'en France ou un autre pays... Personnellement j'y suis allez une fois pendant deux semaine et s'est assez impressionant... Des gens qui roulent a droite, les chauffeur de taxi qui sont même pas surpris etc... Enfin bon.



    Je ne suis pas d'accord avec toi, selon cette règle, il faudrait vivre de façon à ne pas embêter ton entourage... Et bon, nous sommes tous différents et ne suportons pas toujours le mode de vie d'une personne...
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Juillet 2010
  9. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  10. anarchiste, autonome
    Pas beaucoup de temps, je réponds vite fait:

    Les prisons on en a déjà discuté souvent, il y a un topic de 20 pages sur ca..

    La sécurité routière c'est un point intéressant, je prévoyais justement d'ouvrir un topic sur ca (et sur d'autres détails que beaucoup semblent oublier). Faudra adapter l'anarchisme avec l'ère moderne, en 1936 et pendant la makhnovtchina ils n'avaient pas de problème avec les voitures, eux..

    Non t'invente pas de mot. Et puis les anarchistes sont pas contre la force armée pour l'auto-défense... La CNT et le POUM était "l'armée" des révolutionnaires espagnols et ils les défendaient contre les fachos. Quand la guerre a commencé ils ont distribué des armes à tout le monde et ont entrainé les citoyens qui voulaient joindre les brigades autonomes.
    Pareil pour les zapatistes, ils ont leur propre armée.
    La makhnovtchina avait aussi sa propre armée du même nom.
    Les marins de kronsdadt étaient tous militaire.
    La commune de paris s'est défendue avec les armes.
    Etc...

    Les anarchistes ne sont pas contre l'organisation et les "contract social", l'important c'est de tout décider collectivement, que le peuple soit maitre de son destin et qu'il décide lui même du fonctionnement de sa communauté.


    Ces pays n'ont absolument rien à voir avec l'anarchisme. Pour qu'une révolution qui renverse le capitalisme se fasse a partir d'une population majoritaire, il faut un gros changement d'idées... Si ce changement survient et que le peuple est assez émancipé et conscient pour choisir de renverser le capitalisme, il choisira aussi de s'opposer aux lois liberticide...

    il y a un tract de la Fédération Anarchiste nommé "la déviance en société anarchiste" qui propose certaines solutions, mais ces solutions là sont loin de faire l'unanimité chez les anars et le tract avait d'ailleurs suscité des réactions violente de quelques anars.
     
  11. raven
    Offline

    ravenMembre du forum Membre actif

    281
    0
    2
    Fev 2010
  12. libertaire, auto-gestionnaire, progressite
    merci beaucoup pour vos éclaircissements, même si certains points restent encore assez sombres pour moi.
    Je vais essayer de dégoter le tract de la FA, il a l'air intéressant. Pour l'instant, je vais à la recherche des posts sur les prisons :D
    Sinon, quelqu'un aurait un bouquin à me conseiller sur les expérience d'anarchie (style Makhnovtchina ou Commune de Paris) ? J'en avais repéré un la dessus, mais c'était plutot des villages autonomes un peu du style "tribu hippie", donc pas grand chose à en tirer sur le fonctionnement d'une société libertaire :p
    EDIT : Anarchoi, tu pourrais pas m'envoyer le lien de la discussion sur la prison s'il te plait ?? :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs:
     
    Dernière édition par un modérateur: 29 Juillet 2010
  13. adrienA94
    Offline

    adrienA94Membre du forum

    16
    0
    0
    Juil 2010
  14. libertaire, anarchiste
    tu as raison wapi, j'avais pas vu ca comme ca :)
     
  15. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  16. libertaire
    La plateforme d'archinov. C'est un bouquin écrit en parti par Makhno, c'est en quelque sorte les "conclusions" de l'expérience Ukrainienne.
     
  17. raven
    Offline

    ravenMembre du forum Membre actif

    281
    0
    2
    Fev 2010
  18. libertaire, auto-gestionnaire, progressite
    J'avais deja entendu parlé de ce bouquin, je te fais confiance, je vais le lire ;)
     
  19. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  20. libertaire
    D'ailleurs, j'ai paumé le lien, mais il est quelque part sur le site, on peut le lire en ligne ^^ (comme ça que j'ai fait perso.).
     
  21. dy0
    Offline

    dy0Membre du forum Expulsé par vote Membre actif

    66
    1
    0
    Jan 2010
  22. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    actuellement la morale diffère selon les époques, les lieux, les coutumes, voir même les religions.. Une certaine morale prônera l'abstinence avant le mariage, une autre la liberté sexuelle dès 15 ans.
    dans l'absolu si je respecte la liberté individuelle de chacun, je peux pas allez demander à un untel de modifier sa morale ?
     
  23. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
    J'me pause moi même de questions, mais pour ce qui est de la police, je pense qu'il faut responsabiliser les gens: si un type ne respecte pas l'étique ou les règles voter, ou je ne sais quoi, c'est l'affaire de tous les autres, tous les autres doivent agir pour "l'aider" (l'aider ça c'est dans mon idéal, mais je connais les limites des idéaux).

    Pour l'armée c'est pareil si un seul 'pays' est anarchiste, tout le peuple doit pouvoir se défendre contre l'ennemi, ou du moins tout le peuple qui veux se défendre, c'est à dire comme dans le premier cas, si le peuple accepte l'ennemie ou le crime commis dans le premier cas, c'est lui qui décide.

    j'sais pas si c'est très clair mais la j'part bosser :/
    tch'oi
     
  24. dy0
    Offline

    dy0Membre du forum Expulsé par vote Membre actif

    66
    1
    0
    Jan 2010
  25. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    plus j'y pense et plus je me dis que les règles ou code éthique - et la déjà je crois qu'on s'avance trop loin - doivent être décidé, écrit et votées par les autochtones, de façon "très" locale donc.
    il faudrait une multitude de fédération, autant qu'il y a d'avis différent en fait. ça permet aux gens de pas forcement être pris en tenaille par la représentativité (pour voter des règles je vois pas d'autres alternatives que la démocratie directe, et donc, la représentativité).
    On dit "c'est le plus gêné qui s'en va" (oui je sais facilement applicable dans tout les sens..), si le dernier texte voté me pose autant de problème que ça ; je m'installe dans la fédération voisine, car je sais que chez elle il ne sera pas voté.
    Bien évidemment là on fait abstraction des potentiels problèmes de division que le fédéralisme peut induire au sein même du pays en question, là comme ça je vois pas - Aux USA ça marche mais je pense que c'est basé sur du patriotisme primaire.
    ça induit aussi une idée de frontière que j'aime pas du tout.
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Août 2010
  26. Nikrok
    Offline

    Nikrokblop Membre actif

    311
    0
    7
    Sept 2009
  27. anarchiste
    En effet, il faut faire le plus localement possible, c'est à mon avis le seul moyen d'organisation possible dans une société anarchiste, la fédération de communes.
     
  28. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
    J'aime pas trop le principe des communes, ça risque de tourner natio (c'est beau d'en parler comme si ça aller arriver:ecouteurs: )
     
Chargement...