Chargement...

Domination animale

Discussion dans 'Discussion générale' créé par lespagnol, 11 Août 2009.

  1. lespagnol
    Offline

    lespagnolHASTA VENCER O MORIR

    41
    0
    0
    Fev 2008
  2. libertaire, anarchiste
    J'aurai voulu savoir comment vous voyez le fait de "dresser" un animal et donc entendre qu'il obéisse a des "ordres" ce qui entraine d'avoir un certain "pouvoir" sur lui.

    Ceci en considérant qu'il s'agirait de lui faire effectuer un "travail" : conduite d'un troupeau, labour, chasse , débardage, guide , sauvetage...

    Je tiens a faire remarquer qu'il y a des mots qui vont a l'encontre des idées anarchistes dans ce sujet...
     
  3. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Faudrait plutôt voir le "dressage" comme apprendre l'animal à nous comprendre et non le forcer à le faire faire ce que l'ont veux. Il faut "dresser" les animaux dit domestiques, leur apprendre qu'il ne faut pas mordre, courir sur la route ... Un peu comme on apprend aux enfants ce qu'il ne faut pas faire. Après pour les faire travailler, je trouve ça con de forcer des animaux à travailler, surtout qu'à l'heure d'aujourd'hui ça ne sert strictement à rien car notre technologie nous permet d'utiliser d'autres forces. Il faut aussi ne pas oublié que certains animaux prennent plaisir (ou du moins ne sont pas forcer) pour effectuer un travail, par exemple les chiens de chasse ou de troupeau.
     
  4. Vince_Snake
    Offline

    Vince_SnakeNain Géant Membre actif

    59
    0
    1
    Mai 2008
  5. anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Le fait de dresser un chien, n'est pas necéssairement dans le but de le dominer. Les animaux commes les humains ont besoin d'une certaine discipline afin de pouvoir cohabiter avec les autres "individus". Ça fait partie de l'aprentissage. Pour donner un exemple, un chien qui saute sur tout le monde et qui aboie sans sesse, il fait lui faire compendre que c'est plus plaisant pour tous(y compris luis même) s'il reste plus calme.
     
  6. Verdâtre
    Offline

    VerdâtreSubversif primitif Membre actif

    209
    1
    0
    Jan 2009
  7. anarchiste
    Ce problème est traité par l'antispécisme.
    A titre personnel je suis contre toutes les formes de domination animales, ça ne se passe jamais dans son intérêt et c'est généralement dégueulasse (voir par exemple le documentaire Earthlings (Terriens)).
    En plus, ça prépare le terrain pour faire n'importe quoi à ceux qu'on à rabaissé au rang de sous-humains, d'Untermensch ou d'animaux....

    Bon, j'ai quelques poules, je leur offre un maximum de bien-être et de protection contre une bonne partie de leurs oeufs (et les coqs) car il devient tellement difficile de trouver des oeufs dans la nature...
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Août 2009
  8. Vialou
    Offline

    VialouSyndicaliste énervé. Membre actif

    433
    0
    8
    Mai 2009
  9. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Salut les gars !! Revenu de vacances !!

    Pour la domination animale je suis en accord avec Tazon sur le fait que l'on dresse les animaux pour qu'ils puissent nous comprendre et vivre plus facilement en cohabitation avec nous.

    Après ce que je trouve stupide c'est d'inculquer à l'animal des valeurs humaines pour ensuite le traiter lui comme ce qu'il est, genre l'attacher toute la journée, lui hurler de fermer sa gueule;, le tabasser ou lui donner à bouffer par terre, peut-être un peu con ce que je viens de dire mais je me comprends :

    On donne une part d'humanité à l'animal mais alors qu'il soit traité comme si il en était un. Histoire que ça marche dans plusieurs sens.
     
  10. headskin
    Offline

    headskinGeek Membre actif

    332
    1
    5
    Juil 2009
    Switzerland
  11. libertaire
    Tu résume mon opinion, merci :)
     
  12. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Je ne suis pas du tout calé sur l'antispécisme etc... J'ai une question qui me vient.

    Toutes ces personnes qui revendiquent le droits aux animaux, qui se battent pour défendre la condition animale, etc... Et bien, je trouve étrange que ec genre de personnes, soit dit en passant "libertaires" pour un bonne partie, ne s'élèvent pas contre la domestiquation animale?

    Car si je ne m'abuse, toute forme de domestication est une domination en soit?
     
  13. Verdâtre
    Offline

    VerdâtreSubversif primitif Membre actif

    209
    1
    0
    Jan 2009
  14. anarchiste
    Fayas, je trouve aussi que la domestication est une forme de domination, mais de quelles personnes parles-tu en particulier, je ne suis pas sûr que les défenseurs traditionnels des animaux soient libertaires (pas plus que les défenseurs traditionnels des droits des humains).
     
  15. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Je parle des gens qui participent à ce débat. Et de tout les pseudo défenseurs des animaux qui m'horripilent avec leurs beaux discours contradictoires sur la libération animale et qui ont très souvent des animaux domestiques...

    Je trouve cela totalement incohérent comme revendication venant de ce genre de personnes!

    Alors j'aimerai comprendre... ou non.
     
  16. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  17. libertaire
    Non pour moi la domestication n'est pas forcément une domination de l'animal. Je veux dire il y a des gens qui vivent avec un animal à leurs côtés, qui font tout ce qui leurs est possible pour le/la rendre heureux. Mais pour son bien, faut que l'animal apprennent certains trucs pour vivre dans son environnement, comme il l'apprendrai dans la nature : genre traverser l'autoroute, c'est pas une bonne idée. Par exemple^^
    Y'avait un membre pendant un moment, Cynok, qui vivait avec son chien dehors, et de ce qu'il avait expliqué, c'est comme ça que ça se passait entre eux quoi.
    Donc non là je ne vois pas de domination malsaine.
     
  18. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Ok mais un animal, on fait bien la différence entre sauvage et domestique.

    Un chien n'est jamais libre si il est domestiqué. Nous exerçons malgré nous et avec le poids de l'Histoire, une pression de domestication. Donc une forme d'asservissement.

    Le fait de rendre le mieux possible l'animal heureux, (encore cela tien plus de la croyance que d'autre chose), n'est qu'une manière de se déculpabiliser d'avilir l'animal à notre bon plaisir. Car pourquoi avoir chez soi un animal, si ce n'est que la conséquence d'un désir totalement égoïste? Et ne me sortait pas cette billevesée, comme quoi ils sont bien plus heureux avec vous que dans une animalerie. Car au fond, si l'on voulait vraiment la liberté pour les animaux, nous ne participerions pas à leur commerce!
     
  19. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Juste pour rire... Petit détournement pas forcément si stupide que cela...

    Sullivan:
    "Mais pour son bien, faut que l'animal apprennent certains trucs pour vivre dans son environnement, comme il l'apprendrai dans la nature : genre traverser l'autoroute, c'est pas une bonne idée."

    Payas:
    Mais pour son bien, faut que "l'esclave" apprenne certains trucs pour vivre dans son environnement, comme il l'apprendrait dans la nature : genre "répondre à son maitre", c'est pas une bonne idée!
     
  20. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  21. libertaire
    :mdr: J'avoue ton détournement m'a fait rire, bien trouvé ^^

    Bah je sais pas, mais le chien, son environnement naturel, c'est le monde humain dans un sens. C'est pas une espèce naturelle, elle est née de la domestication. Il est moins adapté à vivre dans la nature que ne l'était le loup, et la nature n'est pas plus adapté à eux non ?
    Alors que l'esclave est un humain, et que l'humain reste fait pour la Liberté.
    Après bien sûr qu'un chien est capable de survivre dans la nature, mais il n'y si trouve pas naturellement, puisque naturellement en tant que chien il n'exste pas.
     
  22. Verdâtre
    Offline

    VerdâtreSubversif primitif Membre actif

    209
    1
    0
    Jan 2009
  23. anarchiste
    Allez, encore un petit détournement:

    "mais l'esclave, son environnement naturel, c'est le monde humain dans un sens. C'est pas une espèce naturelle, elle est née de la domestication. Il est moins adapté à vivre dans la nature que ne l'était l'humain"

    La vérité mes frères, c'est que nous sommes des humains domestiqués :ecouteurs:
     
  24. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  25. libertaire
    Bah oui on peut dire ça. On a pu les même capacités à survivre dans la nature, ni les mêmes apprentissage non ?
     
  26. Katzfiker
    Offline

    KatzfikerMembre du forum Membre actif

    237
    0
    2
    Avr 2009
    Les chiens sont une "création" de l'homme.

    Ma chienne Kaya, qui adore me faire des bisous avec la langue sur la bouche, qui ne me vois pas tout le temps car elle a été recueillie avec mon ex (et donc c'est un genre de "garde partagée", dès qu'elle me voit, devient dingue. Elle ADORE donner la patte pour me montrer qu'elle est reconnaissante. Parfois sans lui demander, elle me donne la patte, parce qu'elle veut un câlin : alors que je lui en donne autant qu'elle en désire sans cette marque de "soumission" (qui a mon sens est un genre de cadeau, signe de reconnaissance pour elle)... Elle prend du plaisir à se mettre en position de soumission (sur le dos, les pattes écartées), parce qu'elle sait qu'en ce geste elle ne recevra que gratouilles et bisous. J'ai une relation fusionnelle avec cette chienne, je lui donne tout mon amour quand je suis avec elle, et elle donne son maximum pour me faire comprendre qu'elle est heureuse d'être "ma chienne". Ca vous parait spéciste? j'en sais rien je me suis jamais posé la question.

    Mais faut connaître son histoire. Janvier 2009 : avec mon ex femme, d'origine Réunnionaise, on s'offre un voyage de 5 semaine sur ce petit cailloux paradisiaque (volcan, barrière de coraill lagon, fruits abondants et gratuits pour peu que vous aimiez vous promener dans la nature, et là je m'arrête car c'est pas le sujet et qu'il me faudrait plusieurs pages).

    Deux inconvénients à ce paradis :

    1) pollution : les habitants même polluent plus que les touristes, ils ne sont pas conscient de vivre sur un trésor

    2) la condition des chiens : les seuls chiens domestiqués sont soit ceux de bourges de merde dans leur villa de vacance, donc le bon gros chien de garde dressé pour aboyer, siut les chiens que les touristes ont ammenés avec eux.

    Les habitants n'ont pas dechiens (enfin, très très peu)

    Certains par contre s'occupent de chiens dits "chiens lacour" (c'est du créole) ils nourissent les toutous mais ces derniers sont libres de voguer à leurs occupations.



    Pendant notre séjour, on a croisé des tas, des tas, des tas de chiens errants : certains dans des états pitoyables. Certains eclatés comme de vulgaires cibles mouvantes au bord de la route (et beaucoup plus que chez nous : n'allez pas me dire que c'est en rapport au nombre, pour les habitants les chiens errants sont souvent nuisibles : et DE GROS CONNARDS s'amusent à les "viser" en roulant dans leur voiture (comme c'est arrivé à Bagherra, mon chat, en france, comme quoi c'est partout pareil mais à des degrés differents)


    Un soir, en se promenant au bord de la plage, Kaya, qui n'étais pas encore baptisé, vient nous voir, en remuant la queue, mais la queue entre les jambes tout de même, les oreilles en arrière, la tête baissée. Elle a ressentis nos bonnes ondes, mais était quand même méfiante des humains. On lui a donné la nourriture qui nous était destinée : nous n'avions pas besoin de manger, ce jour là, puisque nous nous nourrissions bien tous les jours. On l'a tout de suite aimée : coup de foudre. Cette petit chienne chétive, qui a osé venir nous aborder en espérant une petit caresse et un morceau de pain. On a passé plusieurs heures avec, puis, avec la conjoncture familiale de mon ex ( hébergés chez sa grand même, qui n'aimait pas du tout les chiens, comme beaucoup de réunnionais - et c'est malheureux à dire).

    On l'a laissé sur place, avec de la nourriture et de l'eau. On a pleuré. Surtout Cécilia (mon ex).

    Le lendemain soir, on voulais la revoir. On espérait, sans trop y croire, qu'elle nous attendait. On s'est rendu à l'endroit de la rencontre, et en entendant LE MOTEUR DE LA VOITURE elle est venue en courant vers nous !!! La queue se baladant dans tous les sens, la tête en l'air, sans méfiance, sans crainte, la gueule ouverte comme un sourire large d'une personne hyper heureuse. On a sur le coup décider de fucker la grand mère et on l'a gardée.

    Faut aussi préciser qu'elle faisais un genre d'eczema/psoriasis, qui a disparut en 3 jours a partir du moment ou on l'a prise sous notre aile.

    Aujourd'hui on ne regrette rien : la SPA locale nous a même aidé à la ramener en métropole, tant cet acte leur paraissait brave et bon, ils nous ont vaccinés, pucés-indetifiés, soignés, etc etc etc la chienne, et arrangé une cage homologuée pour le transport aérien pour 3 fois rien.

    j'aime ma chienne comme j'aime mes amis ou comme j'aimais mon ex. Et je n'ai pas l'impression de la soumettre : elle prend un plaisir très démonstratif à nous prouver qu'elle nous aime aussi, et malgré son instinct de chienne errante, qui lui fait fuir le domicile de temps en temps, elle revient toujours et fait en sorte de se faire pardonner.

    J'ai eu beaucoup d'animaux, de mon enfance a aujourd'hui, et du moment qu'on les traite avec respect ils prendront une énorme plaisir a nous exprimer leur reconnaissance : comme si ils avaient CONSCIENCE (n'importe quelle bête a une conscience) que l'ont était légèrement plus conscient qu'eux. Où qu'en tant qu'humains bienveillants on pouvait cohabiter en parfaite haromonie.


    Commes les chevaux. Les rats (animaus extrèmement intelliengent) ou autre.

    Bref, j'ai bu, je me sens pas d'attaque pour en écrire d'avantage, mais je crois qu'un humainj qui domestique un animal si il s'y prend bien (c'est a dire de façon simple : avec le même respect qu'il traterait un humain), l'animal lui rendra à sa manière

    J'aime les animaux. J'aime Kaya. C'est ma chienne. Elle m'aime, on s'aime, et même si parfois je la gronde car son instinct de chienne errante la pousse à voler de la nourriture (même sans être ancien chien errant la plupart le font), elle aura toujours ce regard profond d'amour et de reconnaissance envers Cécilia et moi. On lui a laissé le choix, elle nous a choisis.



    j'avoue quelque chose de dégueu : quand j'avais 14 ans je regardais Ogrish et les forums gore genre rotten. Face a des images d'humains déchiquetés, j'étais -et je suis toujours - presque indéferrent. Mais face à des cas d'animaux maltraités je suis capable de pleurer alors que même un décès dans ma propre famille ne me fais pas pleurer. Je suis un gros dur, parfois, mais le texte du chien abadonné j'ai essayé de le lire a voix haute plusieurs foix sans réussir. j'encule les humains et j'aime les bêtes, et je suis sur que je ne suis pas le seul ici.
     
  27. ramoca
    Offline

    ramoca"je suis ton père" :) Membre actif

    564
    0
    43
    Août 2007
    J'pense qu'il faut faire une différence entre les chiens que l'on achete (ce que je ne comprend pas) et venir en aide à un animal, le recueillir plutôt que de le voir moisir à la spa ou piqué. Je ne crois pas maltraiter un chien ou en faire mon esclave en le laissant à l'air libre faire ce qu'il veut ou en lui donnant à manger. Ils sont là, ils ont été créé par l'homme et pour l'homme, il faut maintenant s'en occuper.
     
  28. djeleas
    Offline

    djeleasMembre du forum Expulsé par vote

    146
    0
    5
    Avr 2009
  29. socialiste
    quel belle histoire katzfiker bravo .

    Apres relecture , c'est un sujet interessant .
    J'aurais tendance à dire que les chienS , on devrait de plus en plus ne plus s'en occuper , redonner à l'espece toute sa liberté . Serieux , des fois dans certaines rue , en entendant tous ces chien qui aboie sur mon passage , dans chaque maisons , j'me dis que c'est pas juste pour ces bêtes de les isoler du monde exterieur .
    Un chien , on s'en occupe , c'est bien gentil , mais on le prive de sa vie de famille à l'adoption et de sa vie tout court par la suite . Je pense pas que ce soit une fatalité , arrivera un moment ou la folie humaine de controle idiot se calmera . Les barrieres ne seront plus vendu , les laisses et les colliers disparu .

    A force de faire des tonnes de croisements et de manipulation "genetique" de ces animaux , les nouvelles especes devienne de plus en plus tarré . C'est pas nouveau , les animaux de race sont plus con que la moyenne et on des problemeS de santé du à leur antecedant de croisement .

    Je ne fais pas avancer le debat , je donne juste mon avis .
    Il y'a d'ailleur un exelent article publié dans le dernier "la decroissance" qui parle du chien . Je le trouve pas sur le net , il va falloir que je le recopie.
     
  30. Payas le Furieux
    Offline

    Payas le FurieuxMembre du forum Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2009
    Le détournement de Verdatre est génial. D'ailleurs, je suis sur qu'à l'époque de la Traite négrière, elle prendrait tout son sens. (Tu ne l'aurais pas fait, je m'en serai chargé! Héhé!!!)

    Je ne suis pas d'accord avec toi Sullivan car un chien est un animal sauvage qui après des centaines d'années de dosmestication, a été totalement transformé dans son mode de vie. D'ailleurs, cette phrase aurait du faire bondir tout les adorateurs des animaux...

    "C'est pas une espèce naturelle, elle est née de la domestication"

    Comment peut-on dire ça?
    Ce genre de propos est assimilable à une forme de racisme. Car toute entité vivante est née dans la Nature. Aujourd'hui, l'humain a transformé les animaux en objet plutôt que de les considérer comme leurs égals. Les animaux domestiques ne sont pas nées "de la" domestication, mais "pour la" domestication. C'est un droit que l'on s'est octroyé sans leur consentement. Nous avons profiter de notre force et du pouvoir que l'on peut avoir sur eux pour les domestiquer.

    Cela peut vous paraitre "normal" aujourd'hui que le chien vienne vous lécher la main comme le présente très bien Katzfiker. Mais il fût une époque où les chiens comme les loups n'était pas domestiques. Ce qui était "normal" à l'époque!
    Alors à tous ceux qui revendiquent le droit de liberté aux animaux, balayer devant votre porte avant de venir faire la moral aux autres. Car vous faite bien une différence entre la liberté pour les animaux sauvages et les animaux domestiques... (Pas tous, j'en conviens!)

    "Les chiens sont une "création" de l'homme" et "j'encule les humains et j'aime les bêtes, et je suis sur que je ne suis pas le seul ici"

    Je n'approuve pas du tout ces propos. Puis la contradiction est telle dans ton propos que cela en devient abbérant. Tu encules les humains...Humm... Tu es un humain... Tu t'encules alors? ;)

    D'ailleurs mon anus ne recevra pas ton sexe, tu es prévenu. ;) Et sinon, tu encules les bêtes? Les bêtes à poils? Parec que sinon y'a la bête à cinq bites qui peut t'intéresser...

    (c'est pour du rire....)
     
  31. lespagnol
    Offline

    lespagnolHASTA VENCER O MORIR

    41
    0
    0
    Fev 2008
  32. libertaire, anarchiste
    Vu la teneur des réponses j'imagine que beaucoup de citadins on répondu car le débat a tendance a dérivé vers le toutou a sa mémère...

    mon avis est le suivant: quand on pousse une idéologie a son paroxysme ça deviens de la connerie...
    Je m'en suis aperçus et je voulais proposer ce sujet car l'autre jour je me questionnais : en tant qu' anarchiste ai-je le droit de hausser le ton pour intimer a mon chien d'obéir ?
    etc...

    puis je me suis aperçu que c'était de la branlette.
    un animal ne peut pas réaliser une action pour nous parce qu'il le veut ( la volonté d'action est un trait purement humain), mais parce qu'on lui a appris, qu'il a les aptitudes nécessaires et qu'on lui laisse pas trop le choix.

    bon nombre de races domestiques telles que le cheval de trait, le chien de chasse de traineau, le cheval de monte .... n'existeraient même pas sans l'intervention de l'homme qui les a façonné.

    quant au personnes qui son fier de prétendre préférer les animaux au humains, je les rejoints sur le fait que le comportement humain actuel est plus que détestable; mais si on se déclare révolutionnaire, libertaire... cela implique d'être humaniste de croire un minimum en l'humain sinon que va-t-on révolutionner, avec qui vivre en liberté? Avec les chats?

    mon avis est donc qu'il faut traiter les animaux domestiques avec le respect et la douceur que méritent les cousins qu'il sont mais nous ne devons ni ne pouvons nous passer de leur coopération pour de nombreuse activités a l'heure où on sait que les énergies fossiles pour faire fonctionner les tracteurs et autres merde de se genre ne sont pas une solution viable.

    nous ne devons pas tomber dans une caricature qui attribuerait des sentiment et une âme humaine aux bêtes.

    les indiens d'Amérique par exemple avaient su domestiquer le cheval sans l'entraver et avaient avec lui une relation qui me séduit; mais n'allons pas jusqu'à croire que les montures allaient a la chasse parce qu'il le voulaient.

    Ils y allaient car les hommes avaient su leur faire comprendre que s'était leur rôle désormais... ce qui est une sacré prouesse..

    si nous voulons que nos propositions soient prises au sérieux nous devons retrouver le bon sens des gens de la terre tout en s'affranchissant des traditions et des mauvaises habitudes que l'on a développés dans se système...

    C'est seulement mon avis, c'est peut être de la merde...