Chargement...

De l'implication...

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par CIRSIUM, 28 Juillet 2006.

  1. CIRSIUM
    Offline

    CIRSIUMNouveau membre

    6
    0
    0
    Juin 2006
    J'ai récemment mis un court terme à une série de petits voyages au Québec pour voir et comprendre où en sont rendus les projets alternatifs, écologiques et expérimentaux dans notre coin de planète. On sait qu'en Europe, principalement, ainsi qu'aux États-Unis, il existe beaucoup de communautés, presque autonomes (sinon complètement), qui ont décidé d'entreprendre de vivre sans les lois du marché, sans les principes bourgeois de la majorité, sans le stress et les pressions d'une vie rangée dans le système. Les enfants grandissent là-dedans, en pleine santé, ne connaissant pas ou mal la propriété privée, courant dans des champs qui poussent tout seuls, année après année d'efforts rendus.

    Ici, au Québec, la « popularité » des projets écologiques et alternatifs, pour ceux qui survivent aux problèmes persistants, est en vogue, mais ils sont si peu nombreux, que seuls quelques-uns tirent toute l'attention sur eux, depuis les milieux intéressés. Du nombre, nous pouvons compter des écovillages, des éco-hameaux, des communautés intentionnelles, des fermes communautaires, des coopératives d'alimentation, des organismes de bienfaisance sans but lucratif, des associations, des groupuscules communistes et anarchistes, etc... Mais à Montréal, je suis surpris du peu de projets importants, libertaires et alternatifs. Il existe bien plusieurs associations et lieux, de mêmes que des médias alternatifs de plus en plus efficaces, mais il manque, à mon avis, un endroit qui ferait office de quartier général libertaire, ou les gens pourraient cultiver, restaurer, bricoler, écrire, manger, vivre, faire du sport, de la jasette, et avant tout, apprendre.

    Je lance ainsi un appel aux gens de ce forum. Je lance une invitation à la coopération, à l'investigation, afin qu'un tel lieu puisse naître dès le printemps prochain, en 2007. La majorité des problèmes rencontrés jusqu'à maintenant ont source avec l'argent. La piasse infâme qui coule tous les navires trop faibles. Mais l'argent ne pousse pas dans les arbres, il pousse dans la société, et à Montréal, l'argent déborde des égouts. J'ai fait de la restauration de meubles (trouvés aux vidanges) pendant un temps, et c'est très lucratif. En ville, les vidanges pullulent. Il y a de tout. Vêtements, meubles, ordinateurs, livres, ... tout ce qu'il faut pour réussir! Si 10 personnes à temps plein ne feraient que récolter ces objets, pour ensuite les réparer, les modifier, et les revendre, en quelques mois ils pourraient se targuer d'avoir un salaire régulier consistant, et ainsi, d'être en mesure de vivre l'alternative à plein temps.

    Je lance cette brève invitation. Je continue ma tournée quelques temps, et je recueille des infos, des témoignages, des idées. Je suis à Montréal ce week-end (28-29-30-31 juillet) et j'en profiterai pour faire le tour des endroits dont on m'a parlé. Quant à vous, mes amis, je vous laisses réfléchir sur l'idée de bâtir à Montréal une communauté alternative visible, vivante et contagieuse. Les moyens sont là, ne reste qu'à exploiter notre potentiel et surtout, de ne pas se casser les pieds ni la tête, mais savoir se les occuper à des causes utiles tout en ayant du plaisir, car c'est la base même de la vie d'agir ainsi: efficacité et plaisir.
     
  2. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 678
    237
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  3. anarchiste, autonome
    c'est vrai qui a pas gros de mouverments organisés au quebec comparé à partout en Europe et aux states...

    felicitation pour ce beau post :)
     
Chargement...