Chargement...

Coronavirus... et anarchisme?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par ninaa, 15 Mars 2020.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Un article intéressant que m'a envoyé De Passage:

    Coronavirus : les simulations alarmantes des épidémiologistes pour la France

    Demain je devrais participer à l'émission Lundi matin sur ce thème.
    Tous les maux ont-ils des causes politiques?
    Quels fantasmes, projections, grilles d'analyse... sont directement liés à nos références culturelles?
    Quelle part de rationnel et d'irrationnel, d'objectivité et de subjectivité, face à des évènements qui nous destabilisent?
    Comment une société anarchiste gèrerait-elle cette épidémie?

    [​IMG]
     
    depassage apprécie ceci.
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
     
  5. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Pas de rapport avec l'anarchisme, seulement avec le connardvirus...
    Vu d'Ivry sur Seine:
    - Comme vous le savez si vous habitez en ville, les supermarchés laissent entrer les gens au compte goutte. Fait la queue plus d'une heure sur le trottoir, puis rempli mon caddie à bloc, pas en raison de "la panique", "de crainte d'une pénurie", mais parce que je ne me vois pas me peler le cul comme ça tous les jours!
    - Depuis le début de l'épidémie, j'ai malheureusement du arrêter de voir une amie âgée de 92 ans, pas question de jouer à la roulette russe avec sa vie... Tout à l'heure j'ai appris qu'elle avait de la fièvre, mais les médecins ne peuvent pas la voir, pas de protections, ni de tests (elle habite à la campagne, dans la région rouennaise). :\
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Contre le virus, contre la peur. Solidarité et entraide.
    [​IMG] [​IMG] [​IMG] publié le mardi 17 mars 2020 à 01:o5 | iaata | solidarité et coronavirus
    Lieux:

    Pour soi. Pour les autres. Parce que la lutte doit continuer, maintenant et après. Pour foutre en l’air ce monde, mais sans précipiter la catastrophe.

    Pour les personnel·le·s des hôpitaux qui depuis des nombreuses années déjà bossent dans des conditions dégradées et vont prendre des risques énormes avec des moyens dérisoires [1].
    Pour toutes celles et tous ceux privé·e·s de leurs libertés parce que n’ayant pas les bons papiers [2] ou ayant enfreint les lois faites d’abord pour réprimer les classes populaires [3].
    Pour celles et ceux qui n’ont ni toit,ni travail, ni revenu et risquent de plonger encore plus dans la misère et l’isolement.
    Pour celles et ceux qui n’ont pas de contrat de travail et se retrouve du jour au lendemain sans revenu.
    Pour celles et ceux qui continuent de bosser à l’usine comme ailleurs parce que le télétravail n’existe pas. Il leur est demandé de poursuivre la production de bien et services inutiles mais ensuite de renoncer à leurs sociabilités [4].
    Pour nos ami·e·s et proches n’ayant pas des systèmes immunitaires aussi solides que les nôtres.
    Pour les gosses de pauvres dont les parents ne peuvent payer un soutien scolaire personnalités ni même un ordinateur pour recevoir les cours à distances le temps que les écoles fermeront. [5]
    Pour celleux qui vont se retrouver confiner avec des personnes qui les mettent en danger.

    La situation actuelle montre que les systèmes économiques et politiques sont faillibles parce qu’ils reposent sur l’individualisme, l’avidité et la recherche du profit maximum. L’État ne pense qu’à se sauver lui-même alors il fait tout pour ne pas briser l’économie dont il dépend et a maintenu des élections malgré les promesses d’une abstention record.
    Nous entrons dans l’inconnu. À mon sens une telle situation n’offre que deux alternatives. La panique matée par l’autoritarisme de l’État, soit notre défaite. Ou bien la responsabilité collective et individuelle, la solidarité ce qui permet d’entrevoir un jour notre victoire.

    Entre temps les hôpitaux de nombreuses régions arrivent à saturation, et l’on est probablement sur le point de connaître une situation identique à l’Italie du Nord où les médecins choisissent qui va (peut être) vivre et qui va à coup sûr mourir. Dès lors refuser les appels gouvernementaux à l’auto-discipline, voir l’épidémie uniquement par le spectre de la liberté, c’est peut être un beau pied de nez à un État qui tente de sauver la face, mais c’est se tirer une balle dans le pied (ou dans celui de son/sa voisin·e). Aussi désagréable que soit l’idée se suivre l’incitation à la discipline de l’État, l’auto confinement devrait à mon sens être une pratique généralisée, y compris dans nos groupes anarchistes/anti-autoritaire. Pour toutes les personnes citées plus haut, et encore plus. Il ne s’agit pas de faire une croix sur la liberté, sur nos idées, mais de temporairement en mettre d’autres en avant. Quel sens à la liberté si il n’y a plus collectif ? A quoi bon être libre sans solidarité ?

    Voir les fascistes, complotistes et les consommateurs et consommatrices hyper-individualistes (ça fait pas mal de monde malheureusement) fascinés par les courbes de morbidité et exercés un repli sur elleux drastique suffit à se convaincre qu’on ne peut pas prendre la situation à la légère. Même si la maladie ne se diffuse pas autant qu’estimé, les idéologies éco-fascistes, néo-maltusienne ou survivalistes auront progressé [6]. Je ne me leurre pas l’État imposera tôt ou tard des règles très autoritaires si l’épidémie s’amplifie, comme en Espagne ou en Italie. Évidemment cela peut opportunément lui servir d’entraînement à la mise en place de règles similaires dans d’autres circonstances [7]. Mais est-ce l’unique manière dont il faut entrevoir cette crise ?
    Faisons un peu de fiction. Imaginons qu’avec la crise sanitaire, les crises économique et politique qui l’accompagnent, nous sommes aux prémices d’une crise du capitalisme hors norme, faut-il vraiment s’en réjouir ? Qui d’entre nous pourrait souhaiter que l’État s’effondre non parce que nos mots et nos actes l’auraient abattu mais parce qu’il a été balayé par une crise sanitaire ?

    Il s’agit aujourd’hui de penser à demain. Bien que le propos de ce texte soit de demander à chacun·e de se confiner volontairement pendant un certains temps, je pense que nous n’avons pas non plus intérêt à tout arrêter et à nous isoler. Il faut encore lutter. Il s’agit d’imaginer, pour un temps, faire différemment. En créant des réseaux de solidarités dans nos immeubles et nos quartiers (courses, garderies, prise de nouvelles des vieux, etc), en affichant l’exigence d’une amnistie des personnes en taules et en CRA [8], en réclamant ou en appliquant par nous-mêmes les seules mesures économiques nécessaires pour éviter que les plus précaires se retrouvent la corde au cou dans les prochaines semaines (à minima la suspension des loyers et factures d’énergies et d’eau, bouffe et transports gratuits [9]. Nous pouvons continuer à discuter avec les personnes vivantes près de nous, nous pouvons continuer à tagger et afficher des slogans dans les rues, à accrocher des banderoles là où elles seront visibles, à diffuser sur internet l’idée que la solidarité doit vaincre la peur [10].
    Pourquoi pas aussi appeler à des manifestations pour porter ces idées. Mais en réfléchissant sérieusement à leur pertinence et la manière de faire. Une proposition : faire des manifs en vélo pour couvrir de plus grande distance, aller dans les quartiers où l’on ne va jamais, ne pas être invisible dans des villes désertes, le tout en évitant des contacts physiques trop rapprochés.

    Une fois la tempête passée, nous devrons être présent·e·s pour que ne subsiste de cette période que ses aspects les plus autoritaires et hygiénistes. Que ce ne soit pas une simple étape du renouvellement du capitalisme. Nous devrons être vigilantes pour la potentielle crise économique qui suivra ne soit pas l’occasion pour l’État et le capital d’avancer plus loin dans l’ordre néolibérale et sécuritaire en restreignant par exemple la liberté de circuler, en mettant en place des formes de surveillances technologiques plus poussées (la Chine est devenue un exemple) en faisant de la technologie et de la science l’unique réponse à nos problèmes. Chaque petit gain issu de cette période devra ouvrir la possibilité de se transformer en acquis durable.

    Notes

    [1] Les hôpitaux manquent de gel hydroalcoolique, de masques et de gants alors que des stocks ont été utilisé pour assurer le premier tour des municipales…

    [2] Les prisonnières et prisonniers du CRA de Lesquin dans le Nord sont en grève de la faim depuis le 12 mars. Un cas de coronavirus a été diagnostiqué, aucune mesure de protection n’est prise. Mais les parloirs sont suspendus. [Leur communiqué→MuArF on Twitter ]

    [3] En Italie des mutineries généralisées ont lieu suite à la fermeture des parloirs. Des mesures de restrictions sont déjà en place en France

    [4] En Italie des grèves ont surgi dans les usines qui ne fermaient pas comme celles de Fiat alors que des employés étaient diagnostiqués positifs.

    [5] À bas l’école cependant.

    [6] Ces derniers sont obsédées par la fermeture immédiate des frontières et le déploiement de l’armée dans les rues, ou une disparition massive de l’humanité pour « sauver la nature ». Ou ne pense qu’à leur survie à cellles de leur famille.

    [7] [Voir l’article publié sur IAATA : Morbihan. Le COVID-19, le réseau de pouvoir et l’Etat d’exception, trop de virus !
    https://iaata.info/Morbihan-Le-COVI...et-l-Etat-d-exception-trop-de-virus-4070.html]

    [8] Ce dimanche 15 mars le ministère de la Justice annonce la suspension des jugements, sauf les « contentieux essentiels ». Les audiences en comparution immédiate sont maintenues...

    [9] Ce n’est pas impossible d’obtenir tout ça. Même dans la [dystopie capitaliste américaine→https://itsgoingdown.org/autonomous...al-aid-initiatives-to-combat-the-coronavirus/] des décisions similaires ont été prises

    [10] Des groupes Télégram et Facebook locaux et nationaux existent avec des ébauches de tracts d’entraide préremplies, de cartographie, de tuto divers, de manière de mettre en place concrètement la solidarité

    https://iaata.info/Contre-le-virus-contre-la-peur-Solidarite-et-entraide-4089.html
     
  9. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 641
    211
    2,130
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  10. anarchiste, autonome
  11. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je reposte ici cet autre message de depassage (qui me semble en plein dans le sujet!)

    Coronavirus et son impact sur la société
     
  13. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 386
    4,620
    Nov 2012
    Covid19 et Anarchisme... la bonne blague !
    Ridicule !
     
  14. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je suppose que tu as lu les articles ci dessus pour décréter que c'est "ridicule" de voir comment les anarchistes envisagent l'épidémie et ce qui en découle? On peut se calmer sur les injures?
    Si le titre ne te convient pas tu peux en suggérer un autre, j'en ferai pas une crise de nerfs.

    Pas mal d'articles sur le sujet sur Indy Nantes:

    Indymedia Nantes | Home | Index
     
  16. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 641
    211
    2,130
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  17. anarchiste, autonome
    Une crise humanitaire historique n'est pas le temps de faire de la partisanerie pour gagner des points politiques.
     
  18. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Même en temps de guerre, on garde un point de vue anarchiste et on n'arrête pas le militantisme.
    C'est pourquoi, je suppose, la boutique de T shirts militants Ni dieu ni maître poursuit son activité:

    Ni Dieu Ni Maitre - t-shirts militants

    J'ai d'ailleurs demandé (plusieurs fois) comment faire pour retrouver sur le forum libertaire ce topic où tu donnais des informations sur vos difficultés financières?
     
  20. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 641
    211
    2,130
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  21. anarchiste, autonome
    J'ai parlé des difficultés financières sous le coup des émotions après avoir appris la fermeture de la boutique. Au début, on s'est fait dire que la boutique serait fermée pendant des mois et c'était une catastrophe. Je n'ai pas consulter le reste de l'équipe avant de poster ce message (mon erreur) et je me suis fais critiquer par mes camarades. Les communications officielles de la boutique doivent toujours être décidés collectivement.

    Contrairement à ce qu'on pensait initialement, la boutique n'a été fermé que pendant 3 jours et est maintenant partiellement ré-ouverte. Les ventes ont chuté de plus de 70% mais c'est moins pire que zero et pour l'instant la catastrophe est évitée. On s'ajustera à l'évolution de la situation et d'autres communications officielles suivront lorsqu'on aura plus d'information.

    L'annonce que j'ai posté sur le forum a été supprimée suite aux demandes de l'équipe qui veulent éviter la confusion en communiquant un message disant que la boutique est fermée alors que ce n'est plus le cas, d'autant plus que ce message contenait des informations que je n'étais pas autorisé à communiquer.

    Vous pouvez joindre l'équipe de la boutique en tout temps avec le formulaire de contact sur le site officiel.
     
  22. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
  24. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  25. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Appel à la grève des loyers dès Avril
    [​IMG] [​IMG] [​IMG] publié le mercredi 1 avril 2020 à 23:17 | expansive.info | grève loyer

    Un beau visuel pour comprendre l’intérêt de la grève des loyers




    [B][/B]
    [B][/B]
    [​IMG]
    [B][/B]
    [​IMG]
    [B][/B]

     
  26. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  27. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    [Radio Cayenne] Seconde émission confinée ce lundi 19h (pétantes)
    [​IMG] [​IMG] [​IMG] publié le dimanche 29 mars 2020 à 22:32 | Radio Cayenne | https://radiocayenne.antirep.net

    Salut, les cailloux ! Seconde émission confinée ce lundi 19h sur https://radiocayenne.antirep.net. Au programme, #Covid19 bien sûr : taule, contrôle social, capitalisme, droits sociaux et analyses. Mais aussi violence transphobe, ZAD, Amérique latine, énergie et le 2ème épisode du club des punks contre l'apocalypse zombie !

    [​IMG]

    Pour la caillasse indispo le lundi, l'émission sera aussi rediffusée (à la même adresse) mardi à 12h et mercredi à 15h.

    Retrouvez les podcasts et les news sur https://radiocayenne.noblogs.org

    [​IMG] Email de contact: radiocayenne_AT_riseup.net
     
  28. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  29. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    [​IMG]
    Appel contre la contagion du CoronaPolice - pour se protéger et protéger les autres
     
  30. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 641
    211
    2,130
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  31. anarchiste, autonome
    Voici une compilation des études au sujet de la contamination des surfaces, jugées comme "inepties" par @mc²@mc² et @ninaa@ninaa

    Toutes les citations ci-dessous ne sont pas de moi, ce sont des citations des articles et de scientifiques.

    "L'analyse de 22 études révèle que les coronavirus humains peuvent rester infectieux sur des surfaces inanimées jusqu'à 9 jours"
    https://www.journalofhospitalinfection.com/article/S0195-6701(20)30046-3/fulltext

    "Nos résultats indiquent que la transmission des aérosols et des fomites du SRAS-CoV-2 est plausible, car le virus peut rester viable et infectieux dans les aérosols pendant des heures et sur des surfaces jusqu'à plusieurs jours"
    Coronavirus et son impact sur la société

    "les patients COVID-19, même ceux qui ne sont que légèrement malades, peuvent créer des aérosols de virus et contaminer les surfaces qui peuvent présenter un risque de transmission"
    UNMC study finds new evidence of COVID-19 surface contamination
    Coronavirus et son impact sur la société

    "Ces résultats indiquent que la maladie peut se propager à la fois par contact direct ainsi que par contact indirect (objets contaminés et transmission aérienne)"
    Study documents how environment is contaminated by COVID-19 patients
    Coronavirus et son impact sur la société

    "Une nouvelle étude scientifique a révélé que le virus qui cause le COVID-19 reste plusieurs heures à plusieurs jours sur les surfaces et dans les aérosols. L'étude suggère que les gens peuvent contracter le coronavirus par voie aérienne et après avoir touché des objets contaminés. Si vous touchez des objets que quelqu'un d'autre a récemment manipulés, sachez qu'ils pourraient être contaminés"
    Coronavirus et son impact sur la société
    Study reveals how long COVID-19 remains infectious on cardboard, metal and plastic: People may acquire coronavirus through air and by touching contaminated surfaces

    "De nombreux objets dans votre chambre peuvent être contaminés par le coronavirus"
    "selon les scientifiques, COVID-19 pourrait survivre sur certaines surfaces et objets durs"
    "les nouveaux patients atteints de coronavirus contaminent considérablement leurs chambres et leurs salles de bains"
    "la contamination de l'environnement était un facteur important dans la transmission de la maladie"
    "13 des 15 surfaces sur lesquelles ils avaient prélevé des échantillons avaient été testées positives pour COVID-19"
    Coronavirus et son impact sur la société
    Coronavirus doesn't linger in air, but causes environmental contamination, study suggests: While hospital environments and surfaces could be transmission routes for the new coronavirus, a recent study shows the virus may not linger in the air.

    "les experts disent que COVID-19 peut se propager lorsque vous touchez une surface contaminée"
    "les gouttelettes qui conduisent à l'infection au COVID-19 peuvent rester sur une surface «dure» comme les mains courantes d'autobus et de train, pendant 72 heures"
    "les coronavirus peuvent vivre sur des surfaces telles que le verre, le plastique ou le métal pendant quatre à cinq jours, mais certains pourraient survivre jusqu'à neuf jours"
    How Long Does The Coronavirus Live On Surfaces? The Experts Weigh In
    Coronavirus et son impact sur la société

    "Les gouttelettes contenant le virus se déposent sur la surface de l'objet, qui peut être touchée par la main. Le virus de la main contaminée peut se transmettre à la muqueuse (ou aux muqueuses) de la cavité buccale, du nez et des yeux de la personne et entraîner une infection"
    "Les virus peuvent généralement survivre plusieurs heures sur des surfaces lisses. Si la température et l'humidité le permettent, ils peuvent survivre plusieurs jours"
    Coronavirus et son impact sur la société
    https://www.salon.com/2020/03/15/he...d-about-prevention-and-detection-of-covid-19/

    "Selon des recherches menées par le gouvernement américain, le nouveau coronavirus peut vivre jusqu'à trois jours sur certaines surfaces"
    Coronavirus et son impact sur la société
    https://www.washingtonpost.com/travel/tips/what-you-should-shouldnt-do-stay-healthy-hotel/

    "Les surfaces peuvent être contaminées par des gouttelettes qui tombent ou par des personnes qui toussent dans leur main avant d'appuyer sur un bouton, par exemple"
    "surfaces qui pourraient être contaminées"
    https://www.libertaire.net/discussi...mpact-sur-la-societe.26320/page-4#post-196495
    https://www.newscientist.com/articl...d-to-know-to-prepare-for-a-covid-19-pandemic/
     
  32. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  33. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Ci dessous, ce que mc2 a vraiment dit


    [​IMG]Il n'y que toi qui considère que toutes les surfaces de tous les endroits sont contaminés de la même manière.
    Ce sont les études que tu cites qui le disent, la persistence des coronavirus dépend :
    - des matériaux : ils peuvent rester infectieux de 2 heures à 9 jours
    - de la température : la durée de persistence est réduite à une température supérieure à 30°C ou 40°C mais augmentée jusqu'à plus de 28 jours à 4°C
    - de la quantité de virus : quelques données comparatives indiquent qu'une quantité plus importante allonge la persistence
    - de l'humidité : à température ambiante plus grande persistance à 50% d'humidité relative qu'à 30%
    Et aussi : "il semble plausible de réduire la charge virale sur les surfaces par désinfection, en particulier des surfaces fréquemment touchées dans l'environnement immédiat du patient où la charge virale la plus élevée peut être attendue"
    https://www.journalofhospitalinfection.com/article/S0195-6701(20)30046-3/fulltext

    Il n'y a que toi qui parle d'une étude menée par le CDC sur un échantillon de 3000 personnes prouvant que les personnes porteuses du virus contaminent pendant 17 jours tous les endroits où elles passent. Ni le CDC ni aucun media n'a parlé d'une telle étude.
    C'est le rapport du CDC qui le dit : « De l'ARN du SRAS-CoV-2 a été identifié sur diverses surfaces dans les cabines de passagers infectés, tant symptomatiques qu'asymptomatiques, jusqu'à 17 jours après que les cabines aient été évacuées sur le Diamond Princess, mais avant que les procédures de désinfection aient été effectuées (Takuya Yamagishi, Institut national des maladies infectieuses, communication personnelle, 2020). Bien que ces données ne puissent pas être utilisées pour déterminer si la transmission s'est produite à partir de surfaces contaminées, une étude plus approfondie de la transmission fomitive du SRAS-CoV-2 à bord des navires de croisière est justifiée. »

    C'est l'étude que tu cites qui le dit : « même si les virus ont pu contaminer des cellules en laboratoire, la quantité de virus susceptible de contaminer des personnes reste à étudier. »

    Si tu penses que l'information disponible est suffisante, pourquoi en inventer à tout prix et traiter de trolls ceux qui citent cette information ?

    C'est très clair : cette phrase ne veut pas dire que la transmissibilité des surfaces contaminées a été prouvée, et toutes les études que tu cites disent la même chose.
    Est-ce que l'absence de preuves implique l'absence de précautions ? Il n'y a que toi qui le penses. Toutes les études que tu cites disent le contraire : « Bien que la charge virale des coronavirus sur des surfaces inanimées ne soit pas connue lors d'une épidémie, il semble raisonnable de réduire la charge virale sur les surfaces par désinfection ».

    NB en particulier ce passage:


    Autrement dit, mc2 n'a aucunement mis en doute les études scientifiques et encore moins la nécessité de désinfecter les surfaces inertes mais les approximations (traduire "suggests" par "conclut", présenter comme prouvé ce qui n'est encore qu'à l'état d'hypothèses, "jusqu'à dix sept jours" par "dix sept jours", etc.) et l'interprétation qu'en fait Ungovernable.
     
  34. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 641
    211
    2,130
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  35. anarchiste, autonome
    Study reveals how long COVID-19 remains infectious on cardboard, metal and plastic: People may acquire coronavirus through air and by touching contaminated surfaces

    Université de Californie - Los Angeles

    "Résumé:
    Une nouvelle étude scientifique a révélé que le virus qui cause le COVID-19 reste plusieurs heures à plusieurs jours sur les surfaces et dans les aérosols. L'étude suggère que les gens peuvent contracter le coronavirus par voie aérienne et après avoir touché des objets contaminés.

    Une nouvelle étude publiée dans le New England Journal of Medicine a révélé que le virus qui cause COVID-19 reste plusieurs heures à plusieurs jours sur les surfaces et dans les aérosols.

    L'étude suggère que les gens peuvent contracter le coronavirus par voie aérienne et après avoir touché des objets contaminés. Les scientifiques ont découvert que le virus est détectable jusqu'à trois heures dans les aérosols, jusqu'à quatre heures sur le cuivre, jusqu'à 24 heures sur le carton et jusqu'à deux à trois jours sur le plastique et l'acier inoxydable.

    "Ce virus est assez transmissible par contact relativement occasionnel, ce qui rend ce pathogène très difficile à contenir", a déclaré James Lloyd-Smith, co-auteur de l'étude et professeur d'écologie et de biologie évolutive à l'UCLA. "Si vous touchez des objets que quelqu'un d'autre a récemment manipulés, sachez qu'ils pourraient être contaminés et lavez-vous les mains."

    L'étude a tenté d'imiter le virus déposé sur les surfaces quotidiennes dans un environnement domestique ou hospitalier par une personne infectée par la toux ou le toucher d'objets, par exemple. Les scientifiques ont ensuite étudié la durée pendant laquelle le virus est resté infectieux sur ces surfaces.

    Les auteurs de l'étude proviennent de l'UCLA, de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses des National Institutes of Health, des Centers for Disease Control and Prevention et de l'Université de Princeton. Ils incluent Amandine Gamble, un chercheur postdoctoral UCLA dans le laboratoire de Lloyd-Smith."
     
  36. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 256
    1 617
    424
    Fev 2014
    France
  37. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Communiqué de la CNT PTT:

    La Poste joue avec le feu ! Le Bureau de Dinard rouvre… Mais… Le bureau de Rennes République ferme le jeudi 2 avril - Rennes info
     
  38. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 641
    211
    2,130
    Mar 2005
    Homme , 32 ans
    Canada
  39. anarchiste, autonome
    How Long Does The Coronavirus Live On Surfaces? The Experts Weigh In

    "Bien que le coronavirus se propage principalement d'une personne à l'autre, les experts disent que COVID-19 peut se propager lorsque vous touchez une surface contaminée. Mais combien de temps vit-il sur une surface?

    Les experts disent que les virus restent normalement actifs plus longtemps lorsqu'ils tombent sur de l'acier inoxydable, du plastique ou d'autres surfaces similaires, selon International Business Times, par rapport au moment où ils tomberaient sur des surfaces molles comme les tissus.

    Le professeur Chris Whitty, médecin hygiéniste en chef de l'Angleterre, explique que les gouttelettes qui conduisent à l'infection au COVID-19 peuvent rester sur une surface «dure» comme les mains courantes d'autobus et de train, pendant 72 heures.

    Une étude publiée le mois dernier dans le Journal of Hospital Infection a étudié la durée de vie d'autres coronavirus comme le SRAS et le MERS trouvés chez l'homme sur diverses surfaces.

    Cet examen a révélé qu'en moyenne, les coronavirus peuvent vivre sur des surfaces telles que le verre, le plastique ou le métal pendant quatre à cinq jours, mais certains pourraient survivre jusqu'à neuf jours à l'extérieur du corps à température ambiante.

    Les experts disent d'essayer d'éviter de toucher les surfaces publiques à mains nues, mais si vous devez, assurez-vous de les laver avant de toucher votre visage."
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 10)

  1. ninaa
  2. depassage
  3. Ungovernable
  4. allpower
  5. Anarchie 13
  6. Ziggy-star
  7. Nico37
  8. mAtth
  9. pipat07
  10. K0dama