Chargement...

Contre l'école

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par ninaa, 4 Mars 2018.

  1. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum

    1 344
    43
    144
    Mai 2012
    Germany
  2. extrême-gauche, révolutionnaire
    Et qu'es ce que je veux "imposer" ?

    Ce qui existe aujourd'hui, qui est le résultat de la réalité matérielle, et dont je cherche des solution pour me débarasser qui ne soit pas juste des incantations ? C'est ça pour toi "imposer" ?
     
  3. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    831
    115
    0
    Août 2018
    United States
    Ce que je comprendrai jamais c'est comment on peut se définir anarchiste et exercer le métier de prof. Imposer le savoir c'est anarchiste ? Les profs anars enseignent la liberté en l'imposant à leurs élèves ? Emanciper en réprimant c'est pas ce que revendiquent les partisans du totalitarisme ?
     
  4. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Parce que ça commence à l’école...
    dimanche 27 mai 2018


    Rien à foutre de votre savoir, nous voulons le notre.
    Retourner à l’école demain, subir l’autorité et la soumission,
    Me menotter à cette chaise pour m’assainir de tout désir,
    Écouter encore et encore la sempiternelle propagande.
    Être gardés à vue par des surveillants, contempler des fenêtres,
    Se laisser domestiquer par ceux qui souhaitent voir ce monde perdurer ainsi,
    C’est fini.

    Si les écoles ressemblent tant aux prisons,
    Si les profs ressemblent tant aux matons,
    C’est que le monde n’est qu’une prison à ciel ouvert.

    Abattre les murs de la prison-école
    c’est abattre un peu des murs de la prison sociale
    C’est reprendre à l’autorité un peu de la dignité qu’elle nous arrache quotidiennement

    ...COMMENCE PAR CRAMER TON ÉCOLE
    [/[Texte d’une affiche trouvée sur les murs du Nord-Est parisien, 2008.]/]
     
  6. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  7. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Jacques Prévert et le parent d’élève
     
    IOH apprécie ceci.
  8. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    41
    6
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    Un très bon dossier qui explique les fondements de notre système éducatif actuel :
    L’approche par compétences : une mystification pédagogique
     
  9. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 692
    317
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  10. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Stefan Zweig
    Le monde d'hier.
    Chapitre: l'école au siècle passé

    '' Peu lui importait que nous nous sentions à l'aise ou non dans notre école. Selon l'esprit de ce temps, sa vraie mission n'était pas tant de nous faire progresser que de nous retenir, non pas de nous former de l'intérieur, mais de nous adapter si possible sans résistance à l'ordre établi, non pas d'accroître nos énergies, mais de les discipliner et de les niveler "

    Zweig parlait de école au 19 ème siècle. Et rien n'a changé en fait.
    L'école du 21 ème siècle reprend les mêmes méthodes pour produire des travailleurs compatibles au capitalisme.
     
    Selinde apprécie ceci.
  11. Anarchrist
    Offline

    AnarchristNouveau membre

    2
    0
    0
    Nov 2019
    Homme
    France
    Qu'en est-il des écoles démocratiques?
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
  14. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    [​IMG]


    C'est quand même bizarre qu'on ne comprenne pas cette évidence: comment font les gosses pour supporter des monologues interminables sur des sujets qu'ils n'ont pas choisi? Vous vous voyez endurer des conférenciers chiants comme la mort plusieurs heures par jour?
    Alors que c'est reconnu (et que tout le monde a pu le constater: vous vous rappelez quoi des milliers d'heures de bourrage de crâne à l'école?) le cerveau rejette ce qui ne l'intéresse pas. L'enseignement obligatoire a même le pouvoir de dégoûter pour la vie de choses qui auraient pu nous plaire si on y était venus librement, à notre rythme, à notre manière: la littérature, la musique, l'histoire...

    Dans un monde idéal les gens quel que soit leur âge pourraient se mettre en rapport avec des personnes qui s'y connaissent dans un domaine quelconque, auraient le temps de consulter des livres, films, docs... sur des thèmes qui les intéressent. Ceux qui aiment transmettre des connaissances et savoir faire se mettraient à dispo, comme ça existe déjà dans une certaine mesure dans les réseaux d'échange de savoir.
    Par exemple pour apprendre une langue étrangère il existe des réseaux qui mettent les gens en relation en fonction de leurs offres et demandes.
    Et combien ont appris l'anglais grâce à des paroles de chanson? (moi c'est parce que je voulais lire des magazines d'horreur qui n'existaient pas en français.).

     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    141
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0