Chargement...

Contre l'école

Discussion dans 'Libération des enfants' créé par ninaa, 4 Mars 2018.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    cet unique exemple est situé au Québec, il semble que la loi y soit différente et que la "protection de l'enfance" ne s'intéresse pas aux enfants totalement déscolarisés:

    En France le gouvernement a tout à fait le droit d'y mettre son nez, financement ou pas:

    Mes deux enfants ont été scolarisés dans un établissement prétendument autogéré, s'ils ont moins mal vécu cette "expérience" que l'école tradi maintenant qu'ils n'y sont plus je peux quand même dire que la réalité est nettement moins idyllique que ce qu'ils en laissent transparaître!

    A propos de cette école "de rêve" au Québec, pas mal de passages laissent planer le doute:

    Comment savoir si vraiment ces "plus jeunes" ont justement envie à ce moment là d'effectuer ce genre de tâches? S'ils n'aimeraient pas mieux parler entre eux, bouquiner, jouer aux jeux vidéo, buller? J'ai du mal à croire à une telle coincidence, justement les "pédagogues" veulent leur faire effectuer ces tâches et comme ça tombe! les gosses auraient "décidé librement" de répondre à leur attente?

    Et ça:

    ça, ça fait trop penser à ce qui se passait en réalité à Summerhill.

    La domination adulte

    AU SECOURS!!!!

    Quel enfant (ou même adulte!) normalement constitué aurait "spontanément" envie de se livrer à de telles activités?
    Là encore ça pue la manipulation!

    ça c'est aussi ce que prétendait l'établissement "autogéré" que fréquentaient mes fils. Même si encore une fois globalement c'était carrément moins pire que dans le tradi, pour de vrai ça ne se passait pas du tout comme ça: les profs avaient des moyens de pression sur les élèves (tels que menaces d'exclusion) et ne se privaient pas d'en user.

    A part ça j'ai vu nulle part dans cette description que les enfants auraient la possibilité de révoquer leurs professeurs!

    Un autre exemple, puisqu'il y en aurait "pas mal"?
     
    Dernière édition: 12 Septembre 2018
    mc² apprécie ceci.
  3. Rebelle h.pe
    Offline

    Rebelle h.peMembre du forum Compte fermé Membre actif

    117
    7
    0
    Jan 2018
    France
    L'éducation doit passer par 'la scolarisation et ses évaluations dans des couloirs avec ses portes de sorties.L'évolution pédagogique dans modèle imposé renvoie à des évaluations sanctionnant le.s candidat.e.s.
    C'est le constat.
    Quelles alternatives sont acceptées réellement. Les filières et leurs voies de délestages saturées aussi,acceptent difficilement les alternatives et leur revendications.
    L'éducation nationales aurait intégré par sa pédagogie et ses formats proposés des (m) notions liberticides ?
    -Tu feras poisson rouge dans un format proposé si tu y arrives !
    [​IMG]
     
  4. Rebelle h.pe
    Offline

    Rebelle h.peMembre du forum Compte fermé Membre actif

    117
    7
    0
    Jan 2018
    France
    Les filières d' accès aux savoirs sont épiées, modelées ,politisées successivement et hantées par des vœux se souhaitant anticipatifs !
    Des démonstrations magistrales en démontrent les cours,les difficultés d'accès et les manques de considérations se révélant ensuite !lorsque projeté vers l'avenir la vie révèlera des inexactitudes constatées loin des ambitions initiales !
    Sauver des mômes c'est leur donner accès à l'apprentissage du savoir.
    Un local,des crayons,des livres et quelques fournitures peuvent suffire également en élargissant sa vision !
     
  5. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Extrait d'une longue interview de Catherine Baker, auteure de "Insoumission à l'école obligatoire":

    Pour lire l'interview en entier:

    Indymedia Nantes | Articles | Show | L'ECOLE EST UNE PRISON

    Que reprochez-vous à l'enseignement ?
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je ne suis pas d'accord avec ce passage de l'interview de Catherine Baker:

    Cette réflexion est d'autant plus malvenue qu'elle intervient dans une comparaison entre prison et école. Peut-on comparer les élèves, obligés d'aller à l'école, et les enseignants, qui comme les matons ont choisi d'y aller et d'imposer leur loi aux élèves/aux prisonniers? Les matons aussi ont une hiérarchie. Mais si vraiment ils en ont marre ils peuvent s'évader. Ce qui n'est pas le cas des prisonniers. Si vraiment les enseignants en ont marre de leur hiérarchie et de l'ennui et l'enfermement imposé aux élèves, ils peuvent changer de métier. Les élèves sont forcés de les subir.

    [​IMG]
     
  9. mc²
    En ligne

    mc²Membre du forum Membre actif

    875
    415
    189
    Août 2014
    Y aurait-il encore des enseignants si l'école n'était pas obligatoire ?...
     
    ninaa apprécie ceci.
  10. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 313
    35
    143
    Mai 2012
    Sweden
  11. extrême-gauche, révolutionnaire
    Question sérieuse : vous proposez quoi à la place de l'école ?
    En vrai dans le principe je trouve super la disparition de l'école (ou en tant que tel j'ai passé aucun bon moment, juste pendant les moments de liberté de l'école, comme la récré, la cantine, etc, qui étaient cool).

    Mais comment vous voyez la transformation de l'école actuelle en quelque chose qui amène à sa disparition et permet de continuer à former des gens capables ; ingénieurs ou médecins (qui peuvent également être brancardiers et ouvriers, hein, je suis pour la distribution des tâches de merde à tout le monde il n'y à pas de raison).

    C'est pas un troll mais : vous proposez quoi ?
     
  12. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je crois logique que l'école soit le reflet de la société, donc je ne vois pas de véritable solution dans un cadre autoritaire et capitaliste...
    Tout ce qu'on peut espérer c'est un peu moins de contraintes. Pour avoir un boulot à l'heure actuelle, la confiance en soi est aussi importante que les diplômes.
    En société libertaire j'imagine plutôt un système informel d'échange de savoirs, uniquement basé sur le volontariat de part et d'autres.
    Ce que je crois indispensable en revanche ce sont des lieux où les enfants-ados peuvent se retrouver entre eux, hors de la famille et même des adultes. C'est ce qui a le plus apporté à mes enfants, élèves au Lycée autogéré de Paris: des années sans adultes sur le dos. Plus quand même quelques cours intéressants où ils allaient volontairement.

    Comment concilier ses valeurs et son travail/ses études ?

    D'ailleurs à propos de devenir par exemple un médecin "capable", j'ai toujours entendu les étudiants se plaindre que les trois quart des cours de fac sont inutiles?
     
  14. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 313
    35
    143
    Mai 2012
    Sweden
  15. extrême-gauche, révolutionnaire
    Non, mais je suis d'accord sur le principe (de toute façon je pense pas qu'on puisse prédire à quoi ressemblera l'école - ou l'abscence d'école) dans une société communiste.

    Ce que je demande, c'est là, demain, il y à une révolution : on va pas laisser errer des millions d'enfants dans les rues, sans aucune structure, aucun savoir des enfants eux mêmes de "comment faire", les façons de faire façonnés par le capitalisme depuis des siècles ne s'effacent pas en un jour !

    Bref, comment arriver à ce point là ? C'est ça la vrai question ! (et à vrai dire, je sais pas du tout. Le LEP que tu cite par exemple est très bien pour apprendre à être créatif, c'est super, mais il n'apprend pas la cadence de l'industrie par exemple, qui sera pas détruite du jours au lendemain, et qui sera toujours nécessaire, au moins le temps de la transformer, au lendemain de la révolution).
     
  16. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 313
    35
    143
    Mai 2012
    Sweden
  17. extrême-gauche, révolutionnaire
    Après moi concilier mon travail et mes valeurs... j'ai été végé en travaillant à macdo, je préfère bosser dans les multinationales avec des tickets resto que dans des boites familialles ou le patron t'exploite en se fesant passer pour ton pote, etc
     
  18. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  19. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    ben tu parles d'une alternative! :(:(:(

    Déjà là aussi l'alternative c'est pas "des millions d'enfants dans les rues" ou bien l'école! Pas plus que l'alternative serait de dormir sous les ponts ou en prison!
    Comme le suggère Catherine Baker, on peut imaginer des structures où les enfants pourraient aller quand ils en ont envie pour retrouver des potes, faire des activités de leur choix. Quand mes enfants étaient petits je ne les laissais pas "errer dans les rues" quand ils n'allaient pas à l'école, ils s'amusaient à la maison, au parc ou chez des copains. Quand ils étaient vraiment petits il y avait toujours un adulte à proximité (mais pas forcément dans leurs pattes!).

    Le LAP n'apprend pas spécialement à être créatif, mais à avoir confiance en soi, construire des argumentations, prendre des initiatives, échanger avec les autres. Et ceux qui vont en cours (d'anglais, maths, français, etc.) apprennent mieux puisqu'ils y vont volontairement.

    La cadence de l'industrie je ne vois pas l'intérêt de l'apprendre à l'école, ça ne demande aucune formation justement. Et je pense que si le boulot était réellement partagé, on n'aurait pas besoin d'y passer plus que quelques heures chacun de temps en temps pour produire tout ce dont on aurait réellement besoin.

    A ce sujet, les Lascars du LEP électronique (1986):

    [​IMG]

     
    mc² apprécie ceci.
  20. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum Membre actif

    1 313
    35
    143
    Mai 2012
    Sweden
  21. extrême-gauche, révolutionnaire
    La question, justement, c'est : pendant cette réorganisation de la sociét, comment on transforme petit à petit ? Et si l'industrie nécessite de longues années d'études ; chaudronnier nucléaire ça s'apprend pas comme ça ! Et ça nécessiste un timing carré l'industrie. On ne peut pas faire porter (en tous cas dans notre modèle actuel) l'industrie sur la bonne volonté et le spontanéisme. Un train doit arriver pile poil à l'heure, et les mécanos qui travaillent dessus avoir un certains nombre de compétences, mais aussi la capacité à accepter le timing imposé par le rail lui même !
     
  22. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Mais pourquoi il faudrait transformer petit à petit?
    Vivre sans contraintes, sans patrons, sans propriétaires, sans directeurs profs et maîtres d'école... c'est à peu près aussi difficile et compliqué que vivre sans poux!
    En tout cas ça sera sûrement pas les enfants qui auront du mal à se passer de l'école!

    Je suppose qu'une société libertaire se débarrassera de l'industrie nucléaire?

    Sinon les boulots d'usine en général ne demanderont pas de formation particulière, pas plus qu'aujourd'hui.
    Pour tous les boulots qui demanderont une formation plus ou moins longue et spécialisée, ce sera basé sur le volontariat, la transmission de savoir, qui ne se passera pas forcément dans un établissement genre fac mais probablement surtout sur le terrain (usine, hôpital...). En supposant aussi d'ailleurs qu'il y aura nettement moins de blessés (accidents du travail, de voiture...) de malades et de production inutile.

    Je suppose également que les gens en général (ceux qui se porteront volontaires pour n'importe quelle activité) auront les pendules à l'heure dans tous les sens du terme, et feront tout ce qu'il faut pour faire fonctionner la machine! Tout comme aujourd'hui déjà les bénévoles volontaires, tout en étant spontanés et enthousiastes, sont pour la plupart tout à fait sérieux sur les horaires et sur les tâches à accomplir!
     
  24. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 283
    441
    141
    Jan 2009
    France
  25. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Sarko enlève ton masque de kicktick on t'a tous reconnu ! :p

    ça fait pas "des siècles" que les enfants sont façonnés par le capitalisme. Ce sont même les enfants qui ont le moins longtemps subi l'influence du capital.

    je suis bien d'accord. et c'est quand même le plus important.
     
  26. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    839
    113
    0
    Août 2018
    United States
    Comment se passer du nucléaire et maintenir un comfort de vie minimal et agréable pour tous mais qui nécessite des technologies de pointe ? Les "énergies alternatives" sont souvent plus polluantes que le nucléaire nécessitant un savoir rigoureux et spécialisé et qui peut se révéler très dangereux quand il est mal contrôlé.
     
  27. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 283
    441
    141
    Jan 2009
    France
  28. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Pas forcément. Le problème c'est surtout qu'aujourd'hui le capital a besoin qu'il y ait un intérêt financier pour faire des recherches dans ce domaine. Et encore, des recherches qui vont prendre surtout en compte le coût et le profit.
     
  29. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    839
    113
    0
    Août 2018
    United States
    Le profit écarté ne fera pas disparaitre la spécialisation nécessaire au contrôle de l'énergie nucléaire, ni sa "nature" dangereuse. J'aimerais pouvoir dire que oui mais ce n'est pas le cas, la réalité est toujours plus complexe que les rêves...

    On s'improvise pas ingénieur en deux jours ça nécessite des années d'études. Et à moins de découvrir une énergie aussi puissante, moins pollluante, moins dangereuse, moins contraignante, nécessitant moins de connaissances acumulées, je vois pas comment on pourrait se passer d'institution spécialisée enseignant tout ce qui s'y rapporte. Les manières d'enseigner, de transmettre le savoir c'est encore différent.
     
  30. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  31. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
  32. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 050
    1 400
    396
    Fev 2014
    France
  33. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je crois qu'il y aurait sans doute davantage qu'aujourd'hui des gens qui seraient volontaires pour de longs apprentissages, et qu'il se trouverait aussi des gens qui auraient envie de transmettre leurs connaissances, dans le domaine de la maîtrise de l'énergie, la médecine, l'agriculture, les transports...
    L'important serait que ces apprentissages soient uniquement basés sur le volontariat.
     
  34. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 283
    441
    141
    Jan 2009
    France
  35. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ben le profit écarté si on veut tous sortir du nucléaire on pourra s'en donner les moyens, y aura pas d'intérêt financier qui motiveront certains à s'y opposer.

    Pas besoin qu'elle nécessite moins de connaissances accumulées. Ensuite je ne vois pas ce qui te permet de dire que l'école est ce que l'humanité a fait de mieux en terme d'apprentissage (je sais que j'extrapole un peu). Je pense au contraire que l'école ne permet pas d'apprendre au mieux, ce n'est pas son but de toute façon.
     
Chargement...