Chargement...

Communauté/village en autogestion

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Selinde, 6 Juin 2019.

  1. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 221
    1 437
    399
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Si on a proposé ce doc c'est qu'on le trouvait intéressant a priori.
    Et il est indéniable que les gens s'en tiraient mieux qu'avant, moins exploités, mieux payés...
    Mais les critiques "simplistes et faciles" sont venues de gens qui étaient allés sur place et avaient constaté que la réalité était moins glorieuse.
    L'autogestion sous l'emprise d'un leader charismatique, le travail obligatoire, la nécessité de s'inscrire dans l'économie de marché... ce n'est quand même pas un détail. En tout cas pour ma part pas question d'aller rejoindre ce genre de "paradis"!

    Tu as beaucoup d'idées reçues sur la FA et les Parisiens (je rappelle d'ailleurs que pour ma part j'habite une banlieue ouvrière), il n'y a pas que des "bobos", mais aussi des ouvriers et petits employés dont la vie n'est pas plus marrante que celle des paysans et ouvriers de ce doc.
    Je n'ai d'ailleurs jamais dit que ce doc n'avait eu aucune empathie à la FA?
    On a beaucoup d'empathie au contraire pour ces paysans d'abord honteusement exploités, puis qui arrivent à s'en tirer un peu mieux, mais en travaillant toujours beaucoup trop, et sous l'emprise d'un leader.
    C'est bien parce qu'on a de l'empathie qu'on souhaite à ces paysans et ouvriers (une partie travaille huit heures par jour en usine) de s'en tirer encore mieux, et en s'auto-organisant.
     
  3. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 623
    964
    4,265
    Nov 2012
    Y ayant vécu pendant pas mal d'années, je sais de quoi je cause !
    Quant à la FA... Que dire ! :)

    Si Montreuil fut effectivement une ville prolo avec moult squats et sous-prolétaires, ce fut aussi l'une des premières villes de la banlieue-est a subir la gentrification et l'arrivée des bobos !... Et la aussi, je sais de quoi je cause !
    Montreuil n'est plus depuis longtemps une "banlieue ouvrière" !!!
    Mais je n'ai rien contre ceux et celles qui continuent à y (sur)vivre !
    Mais bon, comparer la vie des journalierEs agricolEs avec celle des citadinEs me semblent vraiment hasardeux...

    M'enfin, en fait, je voulais juste remonter et donner envie aux gens de voir ce doc...
     
  4. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 221
    1 437
    399
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Ah bon tu as vraiment connu tous les Parisiens? Y compris ceux de la banlieue?

    Et tu connais aussi tous les membres de la FA?

    Décidément tu lis toujours tout en diagonale, ce qui ne t'a jamais empêché d'avoir des opinions tranchées!
    Je n'ai jamais habité Montreuil mais Ivry Sur Seine et c'est bien une banlieue ouvrière! D'ailleurs mon compagnon qui en est originaire est un ancien ouvrier, fils d'ouvriers (comme moi, du reste...).

    Dans ce doc il y a aussi des ouvriers, comme dans la région parisienne. Au groupe d'Ivry on a eu des gens au RSA qui ne faisaient pas un travail aussi pénible que les gens dans ce documentaire (que je plains encore une fois de tout mon coeur!) mais aussi un ouvrier cableur qui bosse sur un chantier, une "dame de cantine" qui a fait de la prison pour vol et un réparateur de wagons RATP. Mon copain a longtemps travaillé comme ouvrier horticulteur.
    Donc si tu sais pas, tu ne juges pas a priori, OK?
    Quant à la condition des paysans du doc, je compatis d'autant plus que leurs conditions de travail, pour être moins dures qu'auparavant, sont très loin de ce que je souhaite à qui que ce soit, à la campagne ou à la ville.
    Et puisque le sujet du topic c'est l'autogestion je me devais de signaler que cette communauté ne fonctionne pas en autogestion puisqu'elle est dirigée par le maire.
     
  6. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 623
    964
    4,265
    Nov 2012
    Que te dire...
    Que je connais tous les parisienNes et tous les membrEs de la FA ?
    C'est un peu facile comme non-argument...

    Pour Ivry/seine, manque de chance, j'y ai squatté quelque temps et j'ai vu aussi dans cette ville la gentrification et donc les bobos arriver dès le début des années 90 !
    On ne peut honnêtement parler d'une ville prolétaire !
    Peut-être encore avec des loyers encore accessibles... Mais plus du tout prolo !

    M'enfin, on s’éloigne du sujet, et donc pour y revenir, que les gens matent ce doc (ou d'autres qui existent) et se fassent leurs propres idées, comprenant critiques et interrogations, quant à ce collectivisme qui marche
    D'ailleurs le maire ne touche aucun salairepour son poste, est ouvrier agricole et se revendique de l'héritage CNT36
     
  7. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 221
    1 437
    399
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    C'est un peu facile de te demander que tu saches de quoi et de qui tu parles avant de balancer des injures?

    C'est à celui qui accuse de démontrer que "tous les Parisiens sont des bobos" ou que les membres de la FA sont "incapables d'empathie envers les paysans".

    Renseigne toi un peu: il y a un processus de gentrification comme partout mais aussi encore beaucoup d'immeubles pourris habités par des ouvriers et des précaires.

    Categorie sociale Ivry sur Seine 94 Classes sociales

    Ivry sur Seine est classée 176ème parmi les villes les plus pauvres de France avec un taux de pauvreté de 27,93 %.

    Les villes les plus pauvres de France

    L'école de mes enfants était et est toujours une ZEP, fréquentée par une majorité d'enfants d'ouvriers immigrés.
    Bref même si y a pas que des ouvriers, on est quand même loin de "Ivry sur Seine c'est plus du tout prolo".

    D'ailleurs même à Montreuil contrairement aux idées reçues il n'y a pas que "des bobos".

    Categorie sociale Montreuil 93 Classes sociales

    En tout cas moi je suis une fille d'ouvrier et je n'ai pas fait d'études, mon copain était en LEP d'horticulture et ouvrier, il y a plusieurs ouvriers au groupe libertaire d'Ivry, donc si on a fini par critiquer (après l'avoir encensé en se fiant aux apparences) le documentaire les "Moissons de la Révolte" ce n'est sûrement pas par mépris de classe, mais parce qu'en tant qu'anti-autoritaires on ne peut pas vanter comme expérience d'autogestion qui devrait servir de modèle une communauté basée sur l'autorité d'un leader et prônant le travail obligatoire: pour rappel, 6 H 30 par jour pour les paysans et 8 H pour les ouvriers.

    Peu importe que les dirigeants touchent ou non un salaire, ce que les anarchistes refusent en principe c'est toute forme de hiérarchie et d'autorité.
    Une "expérience d'autogestion" qui fonctionne parce qu'il y a un chef qui dirige tout, ouvrier ou non, salarié ou non, c'est juste un non sens!
     
    Dernière édition: 19 Juin 2019
  9. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    41
    6
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    Je ne sais pas trop ce que cela vaut mais :
    Un festival pour découvrir le monde des écovillages
    [B][/B]
    C'est l'association GEN qui organise cela. Je n'en sais pas vraiment plus sur cette organisation. Peut-être que vous serez plus à même de me le dire ?
     
  10. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 221
    1 437
    399
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    En tout cas j'avais gardé un mauvais souvenir d'un membre venu poster une annonce d'évènement sur les habitats partagés et écolieux:

    17-11-2016: Habitats partagés et écolieux: Pourquoi et comment... (Paris, Île-de-France, FR)

    je suis allée voir le site de GEN: un truc toujours intéressant c'est qui sont les partenaires d'un site/collectif.

    Et en cherchant plus avant l'implication de diverses structures officielles se confirme.

    A propos des écovillages, quand on est impliqué dans des luttes de logement, la première question qui vient à l'esprit est: pour qui? combien ça coûte?

    Evidemment vu la situation du logement partout en Europe (et ailleurs, mais puisque ces projets concernent l'Europe...) plein de mal logés sans papiers ou non pourraient être intéressés pour habiter ces ravissantes maisonnettes.
    Hélas les conditions financières excluent les plus défavorisés. Ce qui est peut-être le but recherché, je ne vois pas ces braves hipsters cohabiter avec des pouilleux au RSA.
    Exemple à l'écovillage "Le Hameau du buis":

    Être candidat

    La "philosophie" de ce lieu est carrément bobo-new age (perso ça m'a foutu la gerbe...):

    Vivre ensemble

    Cerise sur le gateau:

    Le Hameau des Buis : l'écovillage intergénérationnel inspiré par Pierre Rabhi

    A propos de Pierre Rabhi:

    Pierre Rabhi | Confusionnisme.info

    [​IMG]
     
  12. Selinde
    Offline

    SelindeMembre du forum

    41
    6
    0
    Mai 2019
    Femme
    France
    @ninaa@ninaa C'est ce que je constate aussi, une forme de d’embourgeoisement de l'écologie, qui est assez déplorable. Encore un sujet qui est reprit par les politiques de façon totalement hypocrite. Du coup avec ces écovillages les bourges restent entre eux, et sauvent le monde tout seul sur leur petit nuage ? :'D A quand la promotion de squat écolos ? On peut toujours rêver je crois...
    Et oui Pierre Rabhi, c'est une autre histoire... Quand on se penche un peu plus sur le personnage, il est loin d'être tout blanc, et a des idées plutôt réac. J'avais déjà eu vent de ses affiliations...

     
    ninaa apprécie ceci.

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 13)

  1. Selinde
  2. allpower
  3. ninaa
  4. mc²
  5. depassage
  6. Kazan
  7. pilou-ilou
  8. Ungovernable
  9. Ziggy-star
  10. hacker37
  11. pun_ky = anarkia ou un de ses multicomptes
  12. Anarkia multicompte
  13. marestan toujours le même troll