Chargement...

COMITÉ INVISIBLE Gouverner par le chaos, ingénierie sociale et mondialisation

Discussion dans 'Bibliothèque anarchiste' créé par Marc poïk, 18 Juin 2017.

  1. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 468
    208
    529
    Déc 2016
    Belgium
    COMITÉ INVISIBLE Gouverner par le chaos, ingénierie sociale et mondialisation

    [​IMG]


    Comment devenir les maîtres du monde ? En centralisant l'ordre et le pouvoir autour d'une minorité et en semant te désordre dans le peuple, ramené au niveau de pantins paniqués. La méthode ? L'ingénierie sociale : infiltration des esprits, analyse de nos moindres faits et gestes, contrôle des comportements à distance, marketing de l'intime et autres réjouissances qui font de nous de bons consommateurs. Ce texte prolonge l'essai politique insurrectionnel signé du Comité invisible et attribué aux inculpés dans l'affaire de Tarnac. Publié d'abord sur le web et y ayant suscité enthousiasme débridé ou agacement hystérique (Le Nouvel Observateur), il a été pour cette édition revu et corrigé par les auteurs. Volontairement anonymes, ceux-ci prônent une résistance constructive : " Créer, c'est résister. Résister, c'est créer. "
     
  2. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 005
    108
    0
    Août 2016
    Mais t'es pénible ! :o
    J'aime bien leur style - moderne - et viens de le télécharger mais je n'ai pas le temps.

    Bon, merci quand même.
     
  3. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Oui merci.
    J'avais lu attentivement "l'insurrection qui vient" et j'en garde un bon souvenir général.
    Là j'ai parcouru ce texte du comité invisible de plus loin. Il répertorie les différentes méthodes utilisé par le pouvoir pour le garder et contrôler "les masses".
    Il s'agit là des méthodes utilisés dans les pays dits "démocratiques" d'autres vont même jusqu'à appeler les pays "libres".
    Donc il n'est pas question dans cet essai de la manière forte comme celle utilisée en Syrie actuellement et par exemple. Mais c'est vrai que dans ce cas, les choses sont plus claires à comprendre (quoi que )
    C'est fou les efforts déployés pour que certains gardent le pouvoir sur les autres. Et ils y arrivent.
    En tous cas, même si les solutions de sortie du tunnel ne sont pas explicites dans ce texte, ce catalogue de la manipulation des foules aide à ouvrir les yeux et les esprits.
    Good job, comité invisible !
     
  4. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 468
    208
    529
    Déc 2016
    Belgium
  5. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 005
    108
    0
    Août 2016
  6. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  7. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Hm...
    Les kurdes de syrie suivent un parti "communiste" portant des revendications nationalistes.
    Même les méthodes utilisées là-bas sont largement contestables. C'est une armée, très hiérarchisée, aucune mixité, des sanctions pouvant être lourdes contre les transgressions.
    Y a des formes d'autocritiques à la Mao pour régler des conflits. Les gens se réunissent et doivent dire tout ce qu'ils pensent d'une personne désignée sans qu'elle n'ait le droit d'intervenir. ça me parait assez chelou comme forme de procès.
    Puis ils coopèrent avec les puissances impérialistes (les USA en particulier).
    La situation est complexe comme tu dis et du coup c'est trop facile d'idéaliser la lutte kurde en ne se fiant qu'à ce que ceux-ci communiquent.

    Le parallèle avec la catalogne par contre ça me semble pas du tout pertinent. Je ne crois pas que la catalogne avait des revendications nationalistes / indépendantistes et elle n'était pas dirigée par un parti mais conduite par un syndicat. Le syndicat focalise sur la production, la gestion des entreprises par les ouvriers était un crédo. Alors que question production au kurdistan je ne sais pas ce qu'il en est.

    Après sur le livre j'ai rien à dire, je l'ai pas lu, mais j'aime pas trop le comité invisible.
     
  8. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  9. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Certes les revendications nationalistes peuvent faire glisser la lutte vers quelque chose de mauvais mais ceci vient de la situation, leur peuple est coupé en morceaux.
    Oui les méthodes sont contestables et leur lutte ne doit pas être idéalisé, cependant Guevara le révolutionnaire le plus idéalisé avaient des méthodes contestables (et je rappelle également que cuba s est servi des usa pour dégager batista).
    Je ne comprends pas pourquoi il faudrait rejeter entierement la lutte des kurdes ? et je ne voit pas en quoi une lutte idépendantiste est anti libertaire?
     
  10. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  11. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    C'est ce que j'ai dit ?

    Moi si. L'indépendantisme est généralement réactionnaire (en tout cas en ce qui concerne les bretons, les corses, les occitans qui luttent contre un fait accompli et alors qu'ils ont les mêmes droits que n'importe quel autre citoyen, ce sont des luttes purement identitaires).
    Quand il est progressiste il reste nationaliste, il continue de prétendre qu'à UN peuple doit correspondre UNE culture, UN territoire, UN état... De plus c'est faire passer les questions ethniques avant les questions de classes alors que l'exploitation et la domination vient de l'antagonisme entre les classes et pas de celui entre des cultures.

    Oui, et ? Depuis quand Guevara est une référence anarchiste ?

    Après pour revenir sur le fond, je suis d'accord qu'un pays kurde peut mettre fin, sur un territoire donné, au racisme que subissent les kurdes.
     
  12. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  13. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    selon moi les luttes indépendantistes sont engagées contre le centralisme de l'état et demande l'autonomie à une plus basse échelle, c'est complètement quelque chose en accord avec l'anarchisme.
    Et je ne pense pas que l'indépendantisme soit forcément nationaliste si celui-ci combat l'état et reste dans une lutte de classes. Et le but étant la libération, il y a une possible débouchée fédérale.
    Pour Guevara c'est juste un exemple d'idéalisation.
     
  14. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  15. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Pour moi décentralisation ce n'est ni l'opposé de l'état ni synonyme avec anarchie. D'ailleurs "décentralisé" c'est une question de point de vue, si y a encore des classes tu peux avoir une autorité s'exerçant sur un plus petit territoire tout en étant beaucoup plus bureaucratique et centralisée qu'actuellement. Je vois pas du tout en quoi les seigneuries médiévales concentraient moins le pouvoir que l'état républicain par exemple.
    Historiquement la liberté on l'a acquis justement en élargissant de plus en plus notre champ de vision. C'est pas en se repliant sur un territoire qu'on va devenir plus libres. Après c'est que mon point de vue.
     
  16. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  17. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Le centralisme qui n'est pas l'universalisme amène toujours à éloigner le peuple des décision qui le concerne.
    Pour moi l'indépendantisme, ayant le pouvoir de détruire la domination de l'état tout en refusant d'en créer un nouveau, rentre dans la conquête de la liberté. Je pense que l'émancipation et la préservation de la diversité, c'est l'élargissement de notre champ de vision. Ce n'est également que mon point de vue je respecte le tien, à partir du moment où ton avis est fondé sur des principes (libertaire) auxquels j'adhère je ne peux que respecter malgré le désaccord .
     
  18. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  19. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Suffit pas de "refuser" en parole, faut surtout s'en donner les moyens en pratiques. Et comme les indépendantistes s'unissent autour de revendications identitaires et culturelles et qu'un état est le meilleur défenseur des identités, je ne crois pas qu'ils pourront s'en passer.

    Y a plusieurs émancipations, là tu parles pas d'émancipation d'ailleurs pour moi. Tu parles juste de donner de la valeur à une culture (bretonne) plutôt qu'à une autre (française par exple). Et ce n'est certainement pas parce que le capitalisme a mis fin aux fétiches culturels passés (ce qui est une bonne chose pour moi d'ailleurs) qu'il a réduit la diversité à néant. Juste les cultures aujourd'hui sont de moins en moins réductibles à un territoire précis.
    Après concernant les kurdes il y a un cas particuliers c'est qu'en turquie ils subissent une discrimination structurelle. Ce qui n'est pas le cas des bretons. Après je ne crois pas qu'ils aient des droits différents des turcs sur le papier, je sais pas. Là je peux comprendre l'envie d'avoir une nation pour arrêter de souffrir de ça. Mais ça va au final faire un état de plus avec ses classes sociales. Faut pas se leurrer là-dessus.
     
  20. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  21. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Les indépendantistes ne s'unissent pas forcément autour de valeurs identitaires. Les indépendantistes d'extrême gauche refusent de s'allier à l'extrême droite.
    Je ne donne pas plus de valeurs à une culture qu'à une autre au contraire je demande que toutes les cultures soient respectés tant qu'elles adhère à l'universalisme. Je ne pense pas que c'est le capitalisme qui est mis fin aux fétiches culturels passés mais la constitution de l'état français ainsi que sa tradition centraliste.
    Bien sûr que les bretons ont subi des discriminations structurelles, avec l'école par exemple enseigné qu'en français alors que les enfants ne parlaient que breton (je ne dis pas que c'est mal qu'ils aient appris le français mais ils n'ont pas été respecté).
    Pour les kurdes peut-être que ça finira par la création d'un état, mais s'ils partent avec cette idée ils ne risquent pas d'établir quelque chose de nouveau.
     
  22. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  23. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Sur quoi d'autres alors ?
    Indépendantisme c'est quand même revendiquer qu'une population déterminée est propriétaire d'un territoire donné. Et du coup, vu qu'il s'agit de déterminer cette population ça se fait bien sur des principes culturels / ethniques...

    Toi non mais un indépendantiste le ferait dans la pratique (la théorie je m'en fous, les gens jactent mais faut voir ce qu'ils en font quand ils se bougent). Un indépendantiste breton va militer pour que la "culture bretonne" devienne la culture officielle de Bretagne. Donc il estime qu'en Bretagne, la culture bretonne vaut mieux que la culture française et qu'elle doit avoir des institutions permettant sa diffusion (comme l'école).

    Je n'ai pas parlé au passé. Y en a eu sous la monarchie et peut-être après mais c'est fini maintenant. Y a même plus de culture bretonne. Y a juste du folklore devenu marchandise et des quelques personnes qui le fétichise. La plupart des bretons s'en battent les couilles à raison je pense. Les autres c'est pour des raisons idéologiques et pas pour des raisons d'intérêt collectif qu'ils veulent l'indépendance de la bretagne, à mes yeux. En tout cas aucune de mes conversations avec des indépendantistes ne m'a jamais convaincu du contraire.

    Ouais mais pour moi déjà la monarchie ça a été le moyen qu'a trouvé le capitalisme pour s'épanouir en france.
    Et de manière générale, le capitalisme a fait des fétiches culturels des marchandises comme les autres. Et ça permet de mettre fin à l'aristocratie notamment celle des "artistes" (une catégorie qui ne demande qu'à disparaitre inchallah).

    Après si tu veux mon sentiment à ce sujet je suis complètement d'accord avec toi, les bretons n'ont pas été respectés, on leur a pas demandé leur avis, la culture a été imposée par la force.
    Après, je suis pas persuadé que le peuple à cette époque était opposé aux idéaux portées par la monarchie absolue (éducation, réduction du pouvoir de l'église et des seigneurs, une langue commune...). Je pense que ceux qui s'y sont opposés sont plutôt les seigneurs locaux mais je connais pas assez l'histoire au fond donc je sais pas.

    Qu'il partent avec ou sans cette idées ne changera pas grand chose d'après moi. Rien qu'actuellement, ils partent avec plein d'idées pour les bobos d'occident mais ils en respectent pas le quart en pratique sur le terrain.
     
  24. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  25. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Indépendantisme c'est surtout revendiquer une existence. Un indépendantiste breton pense que la culture bretonne a autant le droit d'exister que la culture française. La culture bretonne a été diluée et subtilisée par le capitalisme mais malgré tout elle existe toujours.
    Je pense que paradoxalement l'indépendantisme peut permettre de développer l'internationalisme.
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Mouais ben alors on n'a pas la même définition d'indépendantisme on va dire.
     
  28. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  29. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Bon tu n'es pas d'accord pour la Bretagne mais qu'est ce que tu penses des dom-tom.
     
  30. ninaa
    En ligne

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 508
    1 654
    430
    Fev 2014
    France
  31. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Il n'y a pas qu'une forme de domination hélas, elles peuvent s'additionner (pour paraphraser Coluche: "Y en a qui seront à la fois femmes, noires et pauvres et pour elles ce sera très dur).
    Et concernant l'impérialisme on ne peut pas parler "d'antagonisme" mais d'écrasement. L'écrasement d'une culture est (en plus de l'écrasement social et économique) la conséquence de la domination.

    Une vieille Bretonne m'avait raconté que lorsqu'elle était enfant à l'école on mettait un sabot autour du cou des gosses qui se faisaient choper à parler Breton. On ne leur enlevait que quand ils dénonçaient un autre élève (et ainsi de suite...). Le fait est que ça n'a pas si mal marché, la langue bretonne a pratiquement disparu. Je n'ose même pas imaginer comment j'aurais ressenti un truc pareil (m'empêcher de parler Français et de cette façon perverse et avilissante?)

    Honnêtement je ne sais pas, mais de toute façon d'une manière générale y a pas tellement de gens qui développent l'internationalisme!
    Mais je pense que les individus peuvent se détacher (plus ou moins) de leur culture à condition que ce ne soit pas sous la contrainte.

    Puisque tu parles des dom-tom j'ai lu un article intéressant sur le sujet:

    « Ce sont des systèmes que nous voulons détruire, pas des individuEs » : rencontre avec les PanAfroRévolutionnaires du Collectif Cases Rebelles

    Sur la situation actuelle en Guadeloupe (les "békés" sont les Blancs des Antilles):

    De l’exploitation esclavagiste, à l’exploitation capitaliste coloniale, puis « post » coloniale
     
  32. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    531
    85
    0
    Fev 2017
    France
  33. plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, gauchiste, veganarchiste
    Merci pour les liens, j'irais les lire.
     
  34. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 723
    548
    142
    Jan 2009
    France
  35. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Comité invisible : C’est donc « Maintenant »
     
Chargement...