Chargement...

Canada, crisse ton camp de l'Afghanistan

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Ungovernable, 2 Avril 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 678
    237
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Encore une autre!

    Date : 3 Avril 2007 De : : 11:o0 à : : 13:o0
    Catégorie : Manifestation

    Description de l'événement :

    Canada, crisse ton camp de l'Afghanistan !

    Un criminel et un profiteur de guerre à Montréal :
    Gordon O'Connor est le Donald Rumsfeld du Canada

    :::::::::::::::::::
    MARDI LE 3 AVRIL, de 11 heures à 13 heures
    Devant l'hôtel Le Reine Élizabeth
    900 boul. René-Lévesque Ouest
    (au coin de la rue Mansfield, métro Bonaventure)
    :::::::::::::::::::

    -> La manifestation devant Le Reine Élizabeth débute à 11 heures.
    -> Vous pouvez vous joindre à nous à tout moment entre 11 heures et 13 heures.
    -> Amenez bannières, pancartes, instruments de musique, etc.
    -> Et tant qu'à y être, pourquoi ne pas prendre une journée de congé du travail ou de l'école pour manifester contre le rôle du Canada en Afghanistan et dans la soi-disant « guerre au terrorisme »?
    -> La manifestation aura lieu qu'il y ait de la pluie ou du beau temps.

    POURQUOI NOUS MANIFESTONS?

    Le Ministre conservateur de la Défense, Gordon O'Connor, livre ce MARDI le 3 AVRIL un discours dans le cadre d'un déjeuner-causerie organisé par le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) et qui se déroule au chic hôtel Le Reine Élizabeth. Parmi les commanditaires majeurs de cet événement on retrouve quelques profiteurs de guerre

    La visite de Gordon O'Connor à Montréal s'inscrit dans la campagne de relations publiques menée par les Conservateurs et qui vise à vendre les mérites de la mission en Afghanistan à la population canadienne. O'Connor lui-même travaillait auparavant pour le compte d'une entreprise multinationale spécialisée dans le domaine des relations publiques, soit la firme Hill & Knowlton, la même qui a élaboré les mensonges qui ont mené au bombardement de l'Irak en 1990.

    O'Connor a récemment décrit la présence canadienne en Afghanistan comme étant une forme de «revanche» face à la mort de Canadien-ne-s lors de l'attaque du 11 septembre contre le World Trade Center. Il a également menti au public au sujet du sort réservé aux prisonniers afghans, qui font face, dans les faits, à la torture et à la mort. O'Connor est un ex-Général qui, avant de devenir membre du gouvernement conservateur en 2006, a travaillé pendant huit ans comme lobbyiste pour le compte de l'industrie militaire.

    Les soldats canadiens sont en Afghanistan pour que davantage de soldats états-uniens puissent être déployés en Irak. Gordon O'Connor, ainsi que Stephen Harper, Stockwell Day, Michael Fortier et d'autres députés de gouvernement conservateur, sont les principaux apologistes de la soi-disant « guerre au terrorisme » de George Bush. Leurs véritables intentions sont masquées par un discours qui parle de « développement » et de « démocratie ». Sont également complices de ce discours quelques « ONG » financées par le gouvernement, que ces politiciens peuvent exploiter à leur propres fins.

    Un Ministre de la Défense qui explique le rôle du Canada en
    Afghanistan en terme de vengeance, qui a longtemps figuré sur la liste de paie de l'industrie militaire et qui livre des discours dans un hôtel cinq-étoiles devant un public composé de profiteurs de guerre et de politiciens mérite d'être activement contesté et confronté.

    QUI FINANCE LA VISITE DU MINISTRE GORDON O'CONNOR?

    Parmi les partenaires principaux du dîner-causerie de mardi (ça coûte 90$/assiette pour y assister), on retrouve plusieurs entreprises qui profitent de la guerre. Les entreprises suivantes sont toutes basées au Québec (les extraits ci-dessous proviennent tous de leur site Internet ou de documents publics) :

    -- SNC-LAVALIN (455 boul. René-Lévesque Ouest) : Jusqu'en 2006, vendait des munitions à l'armée états-unienne pour utilisation en Irak. A signé plusieurs contrats d'ordre militaire par le biais de différentes filiales. Par exemple, SNC-Lavalin PAE Inc. se vante de «fournir une gamme de services de soutien logistique aux Forces canadiennes déployées en vue d'opérations internationales» telles qu'en l'Afghanistan.

    -- BOMBARDIER (800 boul. René-Lévesque Ouest), dont la division militaire donne un coup de main dans l'entraînement des pilotes de l'OTAN. Ce sont ces mêmes pilotes qui bombardent en Afghanistan et ailleurs.

    -- CAE (8585 Côte-de-Liesse) : « CAE est un chef de file dans le
    domaine des technologies de simulation et de modélisation et des services de formation intégrés destinés à l'aviation civile et aux forces de défense du monde entier ». CAE brasse 50% de ses affaires dans le secteur militaires et aide ainsi les pilotes et les soldats à « mieux » tuer.

    -- OERLIKON (Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec) se vante ouvertement de faire 50% de ses affaires avec le Département de la Défense du Canada. Dans leurs mots : « nous sommes l'un des plus importants fournisseurs de systèmes de défense terrestre et de gestion de combat du gouvernement du Canada. Les activités de l'entreprise comprennent aussi des ventes dans le secteur de la défense à des clients internationaux et des entes commerciales dans le secteur de la sécurité intérieure. »

    Parmi les autres partenaires majeurs de la conférence, on retrouve L-3 Communications (la 6ème plus importante compagnie militaire aux États-Unis) ainsi que des entreprises locales telles que CMC Electronics (qui se spécialise dans le domaine de l'aviation militaire), Consoltex et Logistik Unicorp).

    Le lien entre O'Connor ? un ancien lobbyiste au service de l'industrie militaire ? et le complexe militaro-industriel ne pourrait être plus clair. Ce déjeuner-causerie n'est rien de moins qu'une célébration des profiteurs de guerre, qui se cache derrière des concepts flous de « développement » et de « sécurité » (ainsi que derrière la police et les gardiens de sécurité très réels de l'hôtel). Nous manifestons autant pour confronter le Ministre O'Connor que les entreprises qui
    profitent de la guerre. Le gouvernement canadien et les capitalistes québécois sont complices, et profitent de la soi-disant « guerre au terrorisme ».

    --> Nous encourageons TOUS CEUX ET TOUTES CELLES qui s'opposent à la
    guerre, à l'impérialisme et à la collaboration écoeurante du Canada
    dans la soi-disant « guerre au terrorisme », à se joindre à nous le 3
    avril, à l'Hôtel Queen-Elizabeth (900 boul. René-Lévesque Ouest, au
    coin de la rue Mansfield, métro Bonaventure), entre 11h00 et 13h00.
    <--

    Des détails officiels sur l'allocution de Gordon O'Connor sont
    disponibles ici : http://www.corim.qc.ca

    Pour soutenir activement la manifestation ou pour contribuer à la
    mobilisation et aux efforts d'organisation, SVP, communiquez avec
    nous!



    Email : bloquezlempiremontreal@resist.ca
    Plus d'infos : blocktheempire.blogspot.com