Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante Ça barde chez Mercedes-Benz: les ouvriers contre l'usine américaine

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 2 Décembre 2009.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Ça barde chez Mercedes-Benz: les ouvriers contre l'usine américaine

    [​IMG]

    10 000 ouvriers allemands ont tenu lundi une grande manifestation dans les rues de Sindenfingen, la ville où Mercedes exploite sa plus grande usine.

    La Presse
    Les clients de Mercedes-Benz seront-ils aussi attirés par leurs berlines allemandes préférées si elles sont assemblées dans le Sud Profond des Etats-Unis?


    C'est ce semble penser le président de la compagnie Daimler, Dieter Zetsche, qui veut augmenter d'au moins 10% les profits d'exploitation de Mercedes-Benz, au moment même où la compagnie allemande double son offre de voitures plus petites et moins lucratives pour attirer des conducteurs plus jeunes et satisfaire les nouvelles normes anti-pollution.


    10 000 ouvriers allemands ont tenu lundi une grande manifestation dans les rues de Sindenfingen, la ville où Mercedes exploite sa plus grande usine. Ils tentent d'influencer la direction de Mercedes, qui doit décider mardi si elle transférera la production de la célèbre Classe C vers une usine à Tuscaloosa, en Alabama. La direction de Mercedes doit prendre des décisions de planification aujourd'hui concernant la production d'une nouvelle version de la berline intermédiaire Classe C, qui doit être lancée en 2014, affirment le syndicat.


    «Nous ne laisserons pas cette usine mourir petit à petit au bout de son sang», a déclaré Ergun Luemali, directeur adjoint du conseil du travail de Mercedes-Benz dans une déclaration écrite. «L'usine de Sindelfingen a besoin d'un avenir viable». Les syndiqués ont l'intention de poursuivre leurs manifestations mardi.


    3000 emplois en jeu
    Mercedes est déjà en train de construire une usine en Hongrie, où les travailleurs gagnent environ un cinquième du salaire des ouvriers allemands.

    Un porte-parole de Daimler (la compagnie qui possède Mercedes-Benz) a déclaré lundi à l'Agence Bloomberg qu'aucune décision n'avait encore été prise au moment de l'entrevue. Il a refusé de donner plus de détails.
    Daimler tente de réduire ses coûts d'au moins 5 milliards d'euros (7,9 milliards de dollars canadiens), dans le contexte difficile de la pire récession depuis des décennies. Les travailleurs allemands ont accepté de réduire leurs heures de travail et de reporter dans l'avenir le paiement de 2 milliards d'euros (3,2 milliards de dollars) en salaires.
    Selon le syndicat, cesser la production de la Classe C à Sindelfingen pourrait menacer 3000 des 28 800 emplois de cette usine géante.
    L'usine de Sindelfingen a assemblé un tiers des Mercedes-Benz produites en 2008. Outre la Classe C, on y assemble les Classes E et S et la voiture de très grand luxe Maybach.


    Réduire les coûts
    Daimler anticipe une hausse des coûts du pétrole, qui auront un impact sur le prix du transport par bateau des véhicules Mercedes-Benz. Pour cette raison et pour d'autres motifs visant à réduire ses coûts, Daimler veut rapprocher une partie de ses usines de sa clientèle. La compagnie veut aussi diversifier son offre pour augmenter sa production totale et, ainsi, obtenir des économies d'échelle permettant de réduire son coût moyen par véhicule. À l'heure actuelle, environ 80% des véhicules Mercedes-Benz sont fabriqués en Allemagne et dans d'autres pays d'Europe de l'Ouest. Moins de 60% des ventes se font en Europe de l'Ouest.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    2
  4. Réponses:
    1
  5. Réponses:
    23
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    5