Chargement...

Bonjour !

Discussion dans 'Présentations des nouveaux membres' créé par Sam Malan, 13 Avril 2017.

  1. Sam Malan
    Offline

    Sam MalanNouveau membre

    3
    0
    0
    Avr 2017
    Femme
    France
    J'ai trouvé votre site un peu par hasard, au fil de recherches visant à découvrir des personnes qui osent se détacher des évidences pour lesquelles nous avons été dressés depuis plusieurs siècles. Je passe pour une espèce de monstre chaque fois que je me laisse aller à donner mon point de vue. Je n'ai jamais trouvé mon parti : chaque fois, je me heurte à des positions qui me déçoivent par leur inaptitude à régler le problème de la planète. Je me suis défendue un temps d'être féministe... avant de m'apercevoir en lisant les livres de Simone de Beauvoir que j'étais parfois très féministe : c'est un féminisme qui réclame des femmes de prendre leurs responsabilités, qui ne juge pas tant les hommes que la structure bourgeoise et hiérarchique des sociétés qui ont pris le pouvoir dans ce monde. C'est en regardant un documentaire sur l'histoire des anarchistes que j'ai réalisé que j'étais plus proche de ce mouvement que d'aucun autre : le seul qui me paraisse retrouver le chemin du bon sens. ... A 51 ans ! Comme quoi il était temps ! Je ne sais pas ce que je peux apporter. Je ne sais pas ce que j'y ferai. J'ai parfois l'esprit un peu confus entre mes obligations familiales et mes révoltes.
     
  2. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  3. libertaire
    Bienvenue !

    Par curiosité, ce fameux documentaire c'est celui qui était diffusé sur Arte l'autre jour ? Apparemment il a remué pas mal de monde, ça fait plaisir à voir ! Si tu veux voir d'autres docus qui peuvent être intéressants, il y a toute une section dédiée ici (et un très grand contributeur en la personne d'Allpower, qu'on peut vraiment remercier pour tout ce boulot).
    Concernant la confusion pas de problème, je pense qu'on est tous un peu touchés par ça. C'est difficile de mener une vie sans paradoxe (et pas sûr que ça soit 100% souhaitable de toute façon). Et puis famille et révolte ne sont pas forcément inconciliable.
     
  4. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    je suis moi même une brave mère de famille...
    Quand mon premier fils est né on a fait notre réunion de groupe le lendemain de l'accouchement dans ma chambre d'hôpital pour préparer une manif antireligieuse en vue de la venue du pape!
    Après c'est vrai que quand les enfants sont petits ça bloque pas mal, la plupart des manifs ont lieu le samedi et pas de bol mon compagnon bosse le samedi, et personne pour les garder, et pas question de les emmener en manif évidemment... Et puis les tout petits sont mille fois plus chronophages que les ados!
    Et encore moi j'ai du bol, mon copain est pas du tout macho mais combien de militantes sont assignées à la garde des gosses et aux tâches ménagères (beaucoup hélas, y compris chez les libertaires...)

    Eh oui, la question est toujours d'actualité:
    Anarchiste et sexiste, c'est possible?
     
    Sullivan apprécie ceci.
  6. Sam Malan
    Offline

    Sam MalanNouveau membre

    3
    0
    0
    Avr 2017
    Femme
    France
    Oui c'est bien du documentaire d'ARTE dont je parlais. Quelquefois, cette chaîne réussirait une mission de service public en donnant des informations effacées par ailleurs sauf que... personne ne regarde sauf quelques originaux ! Je désespère de l'éducation populaire, je n'ai aucun talent pour partager des idées d'autant que dans mon département de Haute Savoie, personne n'en veut rien entendre : autour de moi, chacun profite un peu plus qu'ailleurs des miettes de ce système, chacun fréquente de très près les maîtres du luxe ... de trop près pour penser à leur nuire ! Ce n'est pas que les opinions libertaires choquent... c'est qu'elles ne peuvent même pas s'exprimer : une ou deux phrases inconvenantes et tu es exclu(e) de la communauté. Oui, ça m'intéresse d'en savoir plus. Merci pour ton accueil.
     
  7. Sam Malan
    Offline

    Sam MalanNouveau membre

    3
    0
    0
    Avr 2017
    Femme
    France
    Je ne crois pas que ce soit une question de sexisme pour mon cas... Mais j'aurais besoin de plus de temps pour répondre. Je n'ai plus envie de me battre contre des montagnes. Je n'ai pas envie de casser du flic ou du curé : j'ai trop conscience de mes propres responsabilités. Les humains ne sont pas éduqués. Nous aurions besoin de tout notre temps pour nous renseigner, apprendre mais ça, c'est pas possible : les dominants n'y ont pas trop intérêt. Quand j'ai pu discuter avec les gens, j'ai parfois trouvé en chacun, quel qu'il soit, une part de sagesse... sauf pour les vrais parasites : ceux là, ils sont invisibles. Même ici où ils ont leurs quartiers, ils restent entre eux, ils ne se risquent pas à se mélanger avec le commun des mortels. Et pourtant, pour le peu qu'on en voit, c'est pas joli-joli, leur existence. Mais ils n'en connaissent pas d'autre et se contentent de jouir de leurs privilèges... et de leurs larbins. Moi, j'aimerais juste me barrer d'une région trop belle et qui attire trop de richesses, de partager un espace en coopérative pour vivre avec des animaux et aussi quelques humains qui assument leur condition animale.
     
  8. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    J'aime pas trop les curés mais j'ai jamais pensé à "casser du curé"! :|
    La manif antireligieuse n'avait aucune visée violente envers qui que ce soit, ni les consommateurs de religion ni les dealers. Dans un contexte de matraquage religieux c'était juste une façon d'exprimer nos idées de mécréants sur le sujet.
    Rien à voir avec le problème posé par les flics: malheureusement la plupart du temps ce sont plutôt eux qui "cassent" du manifestant et du "bamboula", qu'ils soient ou non pacifiques. Quant à moi si je ne m'en prends pas aux flics c'est pas faute d'en avoir envie, c'est parce que j'ai les miquettes! o_O

    Qu'est-ce que tu entends par "j'ai trop conscience de mes propres responsabilités"? Tu penses qu'ayant charge de famille tu ne peux pas te permettre de te faire envoyer à l'hôpital ou en prison?
     
  10. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Ne pas croire que l'on est tous d'accord sur les méthodes de lutte, surtout en manif. . Mais on en est arrivé au point qu'on respecte le choix de lutte des uns et des autres du moment qu'ils ne se trompent pas de route.
    Personnellement avant le choix d'une action je me pose la question; est elle constructive? C'est quoi le meilleur des choix ceci ou ca ? L'impact sera lequel? Le but est de gagner des points pas d'en perdre.
     
  11. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  12. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Concernant les "cortèges de tête" par exemple les avis sont divisés, l'impact est positif auprès de certains et négatif auprès d'autres... Je n'ai pas entendu parler de militants insurrectionnalistes qui critiquent ceux qui fuient les "cortèges de tête" (contrairement aux "non violents" qui cherchent souvent à imposer leur conception de la lutte).
     
  13. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Je n 'ai pas de réponse si la lutte insurrectionnel en manif est mieux pas pas. Qui plus est je ne le vois pas comme vous vu que je vis en Belgique et que ici vu nos lois, notre police, ect. le contexte est différent. Ce que je peux dire c'est qu'on a tester et la manif normal bien gentille guidée par les gentils organisateur policier nous faisant visiter la ville; çà na servit à rien. On a dons tester l’affrontement ; ça n'a servit à rien et donc là on passe à diverses formes d'activismes avec différent degrés du moins fort au plus fort. Pour l'instant ça fonctionne pas trop mal. Les grèves ne fonctionne plus car en premier il y a la désolidarisation des travailleurs et en second le problème des syndicats. En fait on constate qu'il y a eu un changement avant ils cherchaient la paix sociale là ils s'en foutent. C'est cause toujours tu m'intéresse. Manifestez, revendiquez, démolissez, faites ce que vous voulez ont s'en fout on fait ce que l'on veut. En résumé c'est comme cela que notre système belge fonctionne depuis qu'on a l'extrême droite dans le pouvoir. Mais avec l'activisme on a l’approbation des masses et donc la colère de ces dernières monte dans le bon sens.
    Je ne pense pas qu'il y ai une technique de revendication, il y en à des centaines, et c'est à chaque situation de voir laquelle est la meilleure pour atteindre le but recherché.
     
  14. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 681
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    je suis d'accord avec ça... :)