Chargement...

Baston

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 15 Mai 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 678
    237
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Les flics bastonnent bien trop
    Dans leurs cars, dans le métro
    Matracage serviettes mouillées
    Car tu es basané

    Tant qu’il y aura des prisons
    Les kids se batt’ront
    Tant qu’il y aura des prisons
    Y aura des bastons

    Ils nous arrêtent pour rien
    Pour des tiags ou un cuir noir
    Parce que tu traines le soir
    T’as des coups dans les reins

    Tant qu’il y aura des prisons
    Les kids se batt’ront
    Tant qu’il y aura des prisons
    Y aura des bastons

    Faut pas que les flics s’étonnent
    De se faire casser la tête
    C’est normal quand ils nous cognent
    Qu’on éprouve de la haine

    Tant qu’il y aura des prisons
    Les kids se batt’ront
    Tant qu’il y aura des prisons
    Y aura des bastons

    Quand je vais dans une manif
    Ils envoient leur C.R.S.
    Comme pour un état de siège
    Alors il y en a qui tirent

    Tant qu’il y aura des prisons
    Les kids se batt’ront
    Tant qu’il y aura des prisons
    Y aura des bastons

    Dans cette sale cité pourrie
    Dans cette société de fric
    Je n’ai pas besoin d’un flic
    Pour m’apprendre à vivre

    Tant qu’il y aura des prisons
    Les kids se batt’ront
    Tant qu’il y aura des prisons
    Y aura des Bastons
    BASTON, BASTON, BASTON, BASTON, BASTON, BASTON
     
  3. B.A.R.F
    Offline

    B.A.R.FNouveau membre

    8
    0
    0
    Mar 2008
  4. libertaire, anarchiste, socialiste, chaos/Nihiliste, apolitique/Indécis
    haha beru a vie sti meilleur band de mon enfance !!! MANIFESTE
     
  5. White Ladybug
    Offline

    White LadybugS.H.A.R.P. Membre actif

    79
    0
    0
    Avr 2008
  6. libertaire, anarchiste, internationaliste, individualiste, apolitique/Indécis
    Cette chanson est génial !

    BASTON, BASTON, BASTON, BASTON, BASTON, BASTON